Un peu plus de deux ans après le très réussi et très burné Return Of The Reaper, les légendes du Metal teuton, GRAVE DIGGER, sont déjà de retour !

Avec ce quinzième album, la bande de Chris Boltendhal reprend les choses là ou elle les avait laissées avec son prédécesseur et ce malgré la surprise qu'engendre le morceau-titre Healed By Metal qui ouvre les hostilités. En effet, en démarrant l'album avec un mid-tempo,le groupe prend tout le monde à revers et assène une leçon de Heavy Metal germanique digne d'un ACCEPT des grands jours !

Mais dès l'entame de When Night Falls, la machine s'emballe et repart de plus belle avec ce titre violent et efficace. 

GRAVE DIGGER semble en grande forme et nous le démontre en enchaînant avec Lawbreaker et son riff fortement inspiré par JUDAS PRIEST (même les motos sont de la partie!) mais après trois titres d'une telle intensité, on sentait venir l'accalmie.

Accalmie est peut-être un mot un peu fort pour décrire Free Forever et son feeling so 80's qui rappelleront les premières œuvres du groupe et une fois de plus ACCEPT mais l'intermède est de courte durée puisque Call For War, qui porte bien son nom, semble être tout désigné pour devenir le nouvel hymne de GRAVE DIGGER et fera des ravages lors des prochains concerts du groupe. La moitié de l'album est déjà entamée et on ne s'ennuie pas une seconde, entre les titres speed qui vous arrachent les cervicales et les mid-tempo ravageurs, il faut dire que le groupe va à l'essentiel avec des titres ne dépassant que rarement les 3 minutes 30.

Malgré des clichés tenaces et inhérents au style pratiqué, c'est au son de Ten Commandments Of Metal que nous entamons la deuxième partie de Healed By Metal et le groupe semble toujours aussi furieux et inspiré. Véritables machines à riffs, le six-cordiste s'en donne à cœur joie et nous fait également le plaisir de proposer des solos court mais terriblement efficaces.

Ainsi The Hangman's Eye et Kill Ritual vous proposeront ce que le groupe sait faire de mieux au son de la voix (reconnaissable entre mille) de Chris Boltendhal qui semble toujours aussi enrouée mais c'est l'ADN du groupe et on ne saurait s'en passer !

Avant de clôturer l'album, Hallelujah nous ramène une nouvelle fois au cœur des années 80 ou le Heavy Metal allemand était au top (ACCEPT, SCORPIONS...) et nous met en condition pour entamer le dernier et plus long titre de l'album, Laughing With The Dead. Le plus surprenant aussi car ce mid-tempo au fort accent U.S (Le MANOWAR de la grande époque n'est pas loin), prend tout le monde à contre-pied tant il s'avère diffèrent du reste de l'album et nous fait découvrir une facette de GRAVE DIGGER que l'on connaît peu.

Avec Healed By Metal, GRAVE DIGGER réussit une nouvelle fois à nous séduire en nous proposant une véritable collection de hits Heavy Metal qui raviront les fans du groupe. L'efficacité allemande à son paroxysme !

Titres de l'album :

  1. Healed By Metal
  2. When Night Falls
  3. Lawbreaker
  4. Free Forever
  5. Call For War
  6. Ten Commandments Of Metal
  7. The Hangman's Eye
  8. Kill Ritual
  9. Hallelujah
  10. Laughing With The Dead

Page Facebook officielle


par JérémBVL le 06/01/2017 à 16:00
80 %    395

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Ember

Ember & Dust

Towering

Obscuring Manifestation

Calamity

Kairos

Deathspell Omega

The Furnaces Of Palingenesia

Pectora

Untaken

Warchest

Sentenced Since Conception

Sangue

Culś

Wormwitch

Heaven That Dwells Within

Wings Of Decay

Crossroads

Ares Kingdom

By the Light of Their Destruction

Mosh-pit Justice

Fighting The Poison

East Of The Wall

NP-Complete

Spirits Of Fire

Spirits Of Fire

Brutal Sphincter

Analhu Akbar

Darkthrone

Old Star

Makkmat

Beina Brenner

Jess By The Lake

Under The Red Light Shine

Rammstein

Rammstein

D.a.d

A Prayer for the Loud

Death Angel

Humanicide

Pitfest

Mold_Putrefaction / 08/06/2019
Crust

Warm-Up Hellfest

JTDP / 07/06/2019
Hellfest

Ad Patres / Iron Flesh / Origin'Hell - Live-report Rennes

Jus de cadavre / 28/05/2019
Death Metal

Mgła - Revenge - Doombringer // Paris

Mold_Putrefaction / 19/05/2019
Death Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Commercial ou pas pour moi le Black Album est une énorme réussite.
La production met encore à l'amende bien des prod actuelles ! Le fait que les gens aient été très déçu de l'orientation prise par le groupe à l'époque, biaise le regard sur cet album selon moi. Si ça n'avait pas ét(...)


Evidemment que le black album était commercial: on ne serait pas encore à disserter dessus 28 ans après si ce n'était pas le cas. De là à dire que ce n'est pas une réussite...
Marrant cette propension du metalleux à vouloir d'un côté se démarquer à tout prix (en se targuant par ex (...)


C'est le nouveau dead can dance ?


Pas mal du tout, ça


Excellent morcif. Eh ben ça donne envie ça. Une chouette baffe en thrashmetal de ce milieu d'année. A voir si ça tient la route sur un album entier, comme le dernier Terrifier ou Maligner récemment.


le Black album est du heavy commercial, je ne le considère pas comme une réussite indiscutable


pas grand chose de mélodique la dedans


Saleté ! J'espère que cela a été vu à temps. Comme quoi les vies assainies ne sont pas à l'abri.


Haha, ouais. Bon en même temps, fallait pas s'attendre à voir autre chose venant d'eux.


Ca paiera les soins de Mustaine, touché par un cancer de la gorge. En espérant un prompt rétablissement au divin rouquin.
Endgame reste leur meilleur album depuis... Rust In Peace, et le plus agressif aussi.


Courage a ce monstre du Metal.


Ah bah merde ! J'étais content de pouvoir revoir le père Wino sur scène... Grand souvenir avec Spirit Caravan il y a quelques années sur cette même scène.


Ah merde Humungus, ce qui me plaît surtout dans le dernier Vltimas, c'est les influences orientales...Le mash-up Faudel/David Vincent m'a tellement fait rêver ! :)


Il a survécu à la dope, à l'alcool, à dieu et à Metallica en écrivant les plus belles pages du Heavy/Thrash alors je pense qu'il survivra à ce putain de cancer ! Pour moi, le Metal God, c'est lui. Le meilleur guitariste du Metal c'est lui, alors il ne peut pas mourir. Dave Mustaine ne mourra (...)


Vas y Dave, nique lui la gueule à ce putain de cancer.


Tout simplement parce qu’ils sont pourris...


Eh ben...
Fucking hook in mouth.... :-(


@humungus : tout à fait d'accord ! ;-)


En fait, je pensais que tu faisais une vanne et que tu sous entendais par là que c'était le meilleur fest d'Europe…
Alors, pour corriger "réellement" l'ensemble, le HELLFEST c'est :
L'un des plus grands d'Europe, le plus grand de France et le meilleur au monde mondial au niveau des (...)


Détrompe toi Humungus, on ne s'en branle absolument pas, c'est justement pour partager les attentes de chacun et pourquoi pas donner envie à ceux qui hésitent d'aller voir tel ou tel groupe. Et ton R.O. est plus que solide dites donc, je m'y reconnais assez !
Et pour "le plus grand festival(...)