Un peu plus de deux ans après le très réussi et très burné Return Of The Reaper, les légendes du Metal teuton, GRAVE DIGGER, sont déjà de retour !

Avec ce quinzième album, la bande de Chris Boltendhal reprend les choses là ou elle les avait laissées avec son prédécesseur et ce malgré la surprise qu'engendre le morceau-titre Healed By Metal qui ouvre les hostilités. En effet, en démarrant l'album avec un mid-tempo,le groupe prend tout le monde à revers et assène une leçon de Heavy Metal germanique digne d'un ACCEPT des grands jours !

Mais dès l'entame de When Night Falls, la machine s'emballe et repart de plus belle avec ce titre violent et efficace. 

GRAVE DIGGER semble en grande forme et nous le démontre en enchaînant avec Lawbreaker et son riff fortement inspiré par JUDAS PRIEST (même les motos sont de la partie!) mais après trois titres d'une telle intensité, on sentait venir l'accalmie.

Accalmie est peut-être un mot un peu fort pour décrire Free Forever et son feeling so 80's qui rappelleront les premières œuvres du groupe et une fois de plus ACCEPT mais l'intermède est de courte durée puisque Call For War, qui porte bien son nom, semble être tout désigné pour devenir le nouvel hymne de GRAVE DIGGER et fera des ravages lors des prochains concerts du groupe. La moitié de l'album est déjà entamée et on ne s'ennuie pas une seconde, entre les titres speed qui vous arrachent les cervicales et les mid-tempo ravageurs, il faut dire que le groupe va à l'essentiel avec des titres ne dépassant que rarement les 3 minutes 30.

Malgré des clichés tenaces et inhérents au style pratiqué, c'est au son de Ten Commandments Of Metal que nous entamons la deuxième partie de Healed By Metal et le groupe semble toujours aussi furieux et inspiré. Véritables machines à riffs, le six-cordiste s'en donne à cœur joie et nous fait également le plaisir de proposer des solos court mais terriblement efficaces.

Ainsi The Hangman's Eye et Kill Ritual vous proposeront ce que le groupe sait faire de mieux au son de la voix (reconnaissable entre mille) de Chris Boltendhal qui semble toujours aussi enrouée mais c'est l'ADN du groupe et on ne saurait s'en passer !

Avant de clôturer l'album, Hallelujah nous ramène une nouvelle fois au cœur des années 80 ou le Heavy Metal allemand était au top (ACCEPT, SCORPIONS...) et nous met en condition pour entamer le dernier et plus long titre de l'album, Laughing With The Dead. Le plus surprenant aussi car ce mid-tempo au fort accent U.S (Le MANOWAR de la grande époque n'est pas loin), prend tout le monde à contre-pied tant il s'avère diffèrent du reste de l'album et nous fait découvrir une facette de GRAVE DIGGER que l'on connaît peu.

Avec Healed By Metal, GRAVE DIGGER réussit une nouvelle fois à nous séduire en nous proposant une véritable collection de hits Heavy Metal qui raviront les fans du groupe. L'efficacité allemande à son paroxysme !

Titres de l'album :

  1. Healed By Metal
  2. When Night Falls
  3. Lawbreaker
  4. Free Forever
  5. Call For War
  6. Ten Commandments Of Metal
  7. The Hangman's Eye
  8. Kill Ritual
  9. Hallelujah
  10. Laughing With The Dead

Page Facebook officielle


par JérémBVL le 06/01/2017 à 16:00
80 %    325

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Visavis

War Machine

Cemetery Urn

Barbaric Retribution

Nekrofilth

Worm Ritual

Of Hatred Spawn

Of Hatred Spawn

Wyrms

Altuus Kronhorr - La Monarchie Purificatrice

Barshasketh

Barshasketh

Ravenface

Breathe Again

Blosse

Era Noire

Perversor

Umbravorous

Calcined

Discipline

Devil On Earth

Kill The Trends

Skald

Le Chant des Vikings

Cosmic Atrophy

The Void Engineers

Pissgrave

Suicide Euphoria

Blood Feast

Chopped, Sliced and Diced

The Intersphere

The Grand Delusion

Nachtmystium

Resilient

Billy Bio

Feed the Fire

Sacrosanct

Necropolis

Blackrat

Dread Reverence

Klone unplugged

RBD / 17/12/2018
Acoustique

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Ben Entombed ce sont reformé sans LG Petrov mais avec le line up Clandestine pour un concert puis plus de nouvelle.


lol cette histoire du cerveau j'en ai toujours entendu parlé mais j'ai du mal a y croire

Purée 50 ans ! Triste vie pour cet homme.


@Jusdecadavre : Soit je me suis mal exprimé, soit tu m'as mal compris. Bien sûr que l'un n'empêche pas l'autre, heureusement. Et je n'ai aucune raison de donner une quelconque leçon, j'en serai bien mal avisé. Et non, je ne fais pas que des fests de "true", j'en fais malheureusement peu et fau(...)


Euh... Fallait lire le message en entier en fait... Bref, on peut très bien aller dans un gros fest, et faire des tous petits trucs aussi. L'un n'empêche pas l'autre hein. Et je pense pas avoir de leçon a recevoir de ce coté là. Mais bon, tu dois faire parti de "l'élite", toi tu fais que les f(...)


Me voilà plus que convaincu, les gars.
Oui, JusdeCadavre : Tu m'étonnes, à 1 heure c'est sûr que ce serait dommage. Bah, remarque, j'ai le xtrem fest à 1 heure, mais vu l'affiche HxC sans metal l'an dernier, j'y suis pas allé.
Bon, Humungus, tu chopes la place chez qui ?


Justement je ne connais pas le reste de leur discographie, je ne me suis guère intéressé a la scène black, un peu impaire nazarene avec ugra karma, Samuel,, les vieux Venom ou Bathory ou encore Aura noir


mdr c'etait trops gros


pas de soucis ;)


@joelindien : faudra pas hésiter à nous dire ce que tu en as pensé par ici du film ! :)


en choppant les places j'ai vu que le meme jour ils diffusent le documentaire sur L7 aussi ;) mais a la meme heure ....


"Soulside journey" (comme toute la discographie de DARKTHRONE d'ailleurs) est une pure tuerie.
Point barre.


Soulside journey est un très bon album , je l'ai découvert il y a quelques années seulement. Il est toujours agréable à écouter , une belle réussite.


Petite inversion, le 8 février ce sera à Toulouse et le 9 à Rodez. Yes une date en Aveyron


Enfin pas les 3 quart, mais je me comprend (de ceux que je veux voir quoi...).


LeMoustre : peut être pas faux concernant le public, mais bon le Motoc étant à 1h de chez moi... et puis allant au Netherland Deathfest en mai, j'y verrais les 3 quart des groupes présent au Metal Mean. :). Mais un jour j'en serais sans soucis ;)


Cela fait une paire d'années que j'y traine mes guêtres ouais...
C'est d'ailleurs pour ça que j'en fais un peu la propagande sur METAL NEWS car j'estime que c'est un fest qui mérite amplement ce genre de pub :
- Organisé par des passionnés pour un public qui l'est tout autant
(...)


"J'étais (plus ou moins) colombophile..."
AH AH AH !!! !!! !!!


Certes Jus de cadavre, mais c'est pas dans le même coin, ni vraiment le même public complètement. Perso, y'a pas photo.
@Humungus : C'est ça. Ce sera ma première à ce petit fest, en pleurant encore le non-renouvellement du FoS. Tu y as déjà été ?


Ouais, c'est méchant comme affiche déjà là. Un mini Deathfest comme il en pousse partout en ce moment ! C'est juste con que ça tombe en plein Motoc' !


- Je pense effectivement que c'est l'affiche finale.
- "Il me semble que c'est la journée uniquement"
???
Si tu entends par là que le fest dure une après-midi et une partie de la nuit, bah oui, il se déroule effectivement sur une journée.
(Il y a un before la veille mais(...)