The Gathering 2006

The Gathering

Rockstore, Montpellier (France)

du 13/09/2006 au 13/09/2006

La crainte du départ d'Anneke van Giesbergen planait sur The Gathering depuis longtemps, au moins depuis le virage de "How to Measure a Planet". Cependant, l'échéance redoutée se fit heureusement attendre assez longtemps pour donner encore trois beaux albums et beaucoup de lives ensemble. Pendant ces huit années, les Bataves étaient souvent passés par ma ville, offrant une évolution assez passionnante à suivre. Mais cette fois on savait que ce serait la dernière, qu'Anneke s'en allait et on ne donnait pas cher des orphelins pour la suite. Cela ne s'avéra pas complètement vrai. N'empêche que je n'ai revu ensuite l'ex-chanteuse qu'une seule fois, en comité bien plus modeste ; son ancien groupe, plus jamais ; et voilà un moment qu'ils n'ont plus rien publiés l'une comme les autres.

Ça fait quatre ou cinq fois ce soir que la bande à Anneke passe par le Rockstore – et que je viens les voir. Même les non-fans d'Atmo se devaient d'être présents pour le premier gros concert Metal de la nouvelle année scolaire, car les prestations des Hollandais sont toujours enchanteresses. Même quand Anneke est complètement explosée à l'herbe comme la dernière fois ou l'ex-bassiste pareil la fois d'avant. Le public allait du true Beumeu (mais ouvert) au couple limite Emofag. Notons une bonne proportion féminine et on sait ce qu'on doit à The Gathering sur cette question…


La première partie n'était pas annoncée hors Internet et il s'agissait des Danois de PYRO (sans Porno, rien à voir). Le groupe se compose de quatre membres et ne propose qu'un MNCD. Il s'agissait de Rock Atmo un peu Metal, assez influencé Pink Floyd. Le premier titre était un peu mou, cependant ça s'est plus vitaminé par la suite. Cependant il y a une faiblesse très sensible au chant et même, selon un ami plus connaisseur que moi sur le sujet, à la batterie. Un comble alors que les rythmiques sont très soft ! Il y a de bons passages, quelques ponts excitants mais pour l'instant la jeune formation plafonne. Je pourrais citer des groupes locaux meilleurs dans le même créneau. En attendant, ils ont décroché la timbale pour se faire connaître.


Et puis vient la tête d'affiche, THE GATHERING. La pose d'un écran annonçait l'emploi d'images. Mais la divine surprise vint surtout du retour tonitruant de la guitare !!! Acérée, quasi méchante et violente ! The Gathering a réalisé ce soir le fantasme ultime que j'avais à leur sujet : relire le répertoire post-"Nighttime Birds" avec le son d'avant ! Jamais je ne les avais entendus sonner aussi Metal, un bond de douze ans en arrière ! Et cependant leur son est d'une pureté parfaite, c'est la première fois que j'ai laissé tomber les boules quiès au Rockstore. Aucun membre n'est pété, Anneke van Giesbergen chante à la perfection. L'assistance lui mange dans les mains dès qu'elle parle. Ses mains réinventent la sévillane par leur danse et elle nous ressort le tambourin comme à la bonne époque. La montée du commencement de "Liberty Bell" est jouissive. Et enfin les Bataves ont fait ce qu'ils auraient dû initier depuis longtemps en usant de l'écran pour conduire le trip musical avec de mini-clips. C'est même troublant de détourner l'attention du groupe quand on a l'habitude de les voir. Comment oublier ce cheval de synthèse au milieu des monolithes, ce squelette armé d'une hache pour briser la porte, ce croiseur et ces écrans plats volant dans l'espace interstellaire du côté de la lune, le réemploi de l'image de la navette spatiale américaine explosant au décollage qui a traumatisé notre enfance… ? Tout cela correspond merveilleusement à l'esprit des titres de la seconde période ; ils ne perdent aucun onirisme en accueillant cette acidité revenue du passé.

Au moment du rappel, en vieille habituée, Anneke s'étonne de trouver pour la première fois la pluie en notre ville (et Dieu sait qu'elle y est passé souvent) ; mais s'emmêle entre le français et l'espagnol (pas très grave par chez nous). Et on nous ressort la Fender pour un final terrassant, enchaînant "Eleanor" et "Strange Machines" comme jadis ! La boucle est bouclée, The Gathering a su réconcilier son passé Metal et ses pulsions Rock Indie pour sublimer sa nature Atmosphérique. L'apothéose, la réalisation parfaite de soi au moment où ils annoncent une longue, longue pause… L'héritage est immense et ce n'est certainement pas un hasard si un tonnerre et des éclairs slayeresques attendaient l'assistance à la sortie. Un groupe immense au sommet, ne les ratez surtout pas et je m'adresse pour cela en priorité aux réticents.


par RBD le 26/05/2020 à 12:00
   479

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


Simony
membre enregistré
26/05/2020, 21:15:52
Voilà un retour dans le passé qui laisse bien des regrets quand à l'orientation et le chemin suivi par ce groupe et Anneke.

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Open Bar Vol2 : Antoine Perron

Baxter 20/04/2021

Interview

Dirge + Spinning Heads 2005

RBD 05/04/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Frank Arnaud

Jus de cadavre 21/03/2021

Vidéos

Nile + Krisiun + Grave + Ulcerate 2009

RBD 03/03/2021

Live Report

Killing For Culture - Tome 2

mortne2001 23/02/2021

Livres

Voyage au centre de la scène : MASSACRA

Jus de cadavre 21/02/2021

Vidéos

Killing For Culture - Tome 1

mortne2001 15/02/2021

Livres
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Humungus

"Pire que GUNS N' ROSES" ?!?!Tu pousses là Hoover hé hé hé...

21/04/2021, 10:10

Humungus

Oh mais je ne sais que trop bien que les premiers DIMMU sont typés "vrai"...(Une fois de plus, mon intervention précédente n'était en réalité que boutade chers amis)Mais même à l'époque de leurs sortie(...)

21/04/2021, 10:07

Humungus

Putain...Après la box "Paranoid" et "Vol 4", encore une qu'il va me falloir acheter...Font chier à en sortir autant bordel ! J'suis pas Crésus moi merde !PS : Par contre, j'comprends pas trop leur façon(...)

21/04/2021, 10:02

Hoover

Je ne comprendrai jamais l'intérêt pour ce groupe. Pour moi tout l'apport de Fear Factory tient en deux ou trois morceaux sur Demanufacture plutôt sympathiques en dépit d'une durée de vie très faible (vraiment le genre dont je me désin(...)

21/04/2021, 08:29

Arioch91

Bien plus convainquant sur album que sur l'EP partagé avec Vektor.Ca donne envie de s'y pencher !Merci pour la chro :)

21/04/2021, 08:25

Hoover

Le black n'est certainement pas mort car il y a énormément de gens qui y sont extrêmement attachés et continuent à le faire vivre, et j'ai énormément de respect pour eux. Par contre pour quelqu'un comme moi dont les goûts dans l(...)

21/04/2021, 08:23

Hoover

L'album que j'aime le moins des 7 premiers Sabbath: c'est vraiment pas fait pour moi!

21/04/2021, 08:15

Rotten Tooth

Y sont sacrément bons ces gars là ! Et ils ont le don de faire dans la surprise ! Nu Black sous le papier cadeau cette fois ! Je passe mon tour sur ce coup mais je serai là au prochain tirage !

20/04/2021, 20:06

Saddam Mustaine

Les premiers albums de Dimmu sont du "true black".Comme Behemoth si l'on veut, j'aurais du aller plus loin.Le Black type année 80 mi-90 quoi (meme si Dimmu est arrivé plus tard mais les premiers sonnes dans le genre).

20/04/2021, 19:47

Seb

C'est vraiment mauvais ...

20/04/2021, 15:05

JTDP

En tout point d'accord avec cette (belle) chronique ! Cet album fut une vraie belle surprise de l'année passée. 

19/04/2021, 21:28

Buck Dancer

J'ai jamais vraiment accroché a Pestilence, mais ce morceau est loin d'être degueu. Comme dit Simony, bien meilleur que les précédentes sorties récentes du groupe. 

19/04/2021, 10:49

Arioch91

+1Je n'ai pas aimé Resurrection Macabre, à tel point que je n'ai pas posé une oreille sur Doctrine et Obsideo.Hadeon, je l'ai écouté uniquement parce qu'une interview de Mamelick disait qu'il revenait sur le passé d(...)

19/04/2021, 10:24

Simony

Ca me semble quand même bien plus intéressant que ce qu'ils ont produit depuis leur retour aux affaires.

19/04/2021, 09:59

Arioch91

Oups ! J'étais totalement passé à côté de cette chronique ! Merci @mortne2001 pour l'avoir rédigée !

19/04/2021, 08:48

Arioch91

OK, on reprend les bonnes vieilles recettes visibles sur Hadeon : on prend Testimony, on mélange avec Spheres et ça donne Hadeon et semble-t-il Exitivm.A voir.

19/04/2021, 08:44

metalrunner

Une sacrée bonne surprise de l énergie de l innovation le futur quoi ..Dommage que la tournée de juin soit annulée

18/04/2021, 19:48

RBD

Je réagis plutôt comme Buck Dancer. Mes attentes envers FF sont basses depuis longtemps. Je n'espère plus de grands titres comparables à ceux qui remontent aux années 90 (formulé comme ça, c'est encore plus dur). Si tout est à l&apo(...)

18/04/2021, 12:39

yul

Rien de bien intéressant ici.

18/04/2021, 11:57

Gargan

Tu n’es donc pas optimiste.

18/04/2021, 08:15