Hiraeth Collection

Trenchlung

28/05/2022

Heathen Hand Records

Collaboration internationale entre le Canda et l’Australie, le concept TRENCHLUNG est certainement l’un des plus haineux du marché actuel. Et après deux EP’s parus en 2018 et 2019, le label canadien Heathen Hand Records nous propose donc cette compilation riche de quarante-sept minutes, histoire de résumer avec pertinence le parcours de ces musiciens passablement énervés.

Après Petrichor et Hiraeth, TRENCHLUNG nous offre donc le prolongement Hiraeth Collection, qui reprend le principe de son aîné du même nom, en l’agrémentant de nouvelles pistes live et autres prises alternatives. A chacun de juger de la nécessité d’une telle entreprise, mais elle a au moins le mérite de faire découvrir au néophyte l’un des groupes les plus efficaces et brutaux de sa génération, à cheval ente les genres, et avec pour seul leitmotiv cette bestialité froide et clinique.

Les sites référentiels n’ont donc pas réussi à trancher sur la question de l’appartenance. Ainsi, le nom de TRENCHLUNG est associé à parts égales entre le Mathcore et le Death technique, ce qui en fait une machine de guerre redoutable. Et en extrapolant quelque peu, on pourrait presque penser à un Mathcore technique et vraiment agressif, ce qui n’est pas pour déplaire aux plus extrêmes d’entre vous. Se glissant dans les interstices laissés légèrement ouverts par VENOM PRISON, COMA CLUSTER VOID et CONVERGE, TRENCHLUNG prône donc une agression constante des sens, via une rythmique irrégulière à l’abattage conséquent, des riffs presque MESHUGGAH et un chant digne des heures les plus sombres de 1349.

Le travail est donc remarquable, et ébouriffe les tympans avec la puissance d’un ouragan dévastateur. De fait, les querelles de style deviennent vite stériles, tant l’efficacité du combo est palpable. Tout y passe bien sûr, les cassures impromptues, les breaks lourds comme l’annonce d’un décès prématuré, les accélérations en mode délit de fuite, pour des morceaux qui cumulent parfois deux ou trois idées successives. Loin de moi l’idée de vous survendre le produit, mais j’admets que ce premier album/compilation est assez intéressant pour que l’on s’y penche, et présente la facette la plus crue et évidente d’un trio qui redonne ses lettres de noblesse au mot « Power ».

Tyson Taylor (batterie, ETERNAL CONFINEMENT, BECOMES ASTRAL (live), PLAGUE, ex-GRINDMOTHER, ex-ADHD RCHC, ex-CLOSED CASKET FUNERAL, ex-CORRUPT LEADERS, ex-THE APEX), Dan Yee (guitare, DIRT, ex-GRINDMOTHER), et Danny Surjanac (chant, ex-MAD TRAPPER, ex-PLEASE DAWN) s’entendent donc comme larrons enfoirés lorsqu’il s’agit de faire le maximum de bruit, et jouent les équilibristes, convoquant un Djent blasphématoire et un Death/Mathcore jubilatoire aux agapes de la bestialité la plus ouverte.

Evidemment, une certaine routine s’installe et à tendance à nuancer l’intensité des morceaux, une fois parvenu à mi-chemin de l’album. Heureusement, Dan Yee a plus d’un riff dans sa besace, et sauve régulièrement l’entreprise en faisant se percuter DILLINGER ESPACE PLAN et BREACH, via un rendez-vous fixé par le GORGUTS d’Obscura.

La sensation d’être seul au milieu du ring à affronter trois ou quatre opposants est donc délicieuse, même si les coups portés laissent des traces sur des neurones déjà fatigués. Nous avons même le droit à un aperçu des capacités de TRENCHLUNG en live via deux morceaux captés en concert, histoire de constater que le trio n’est guère plus complaisant dans des conditions de direct.

Hiraeth Collection est donc un bon moyen de faire le point et de tirer un bilan de cette jeune aventure, en attendant un longue-durée digne de ce nom. Mais si le trio parvient à tenir la distance et à augmenter son rendement, attendez-vous à un massacre en règle. 

  

 

Titres de l’album :

01. I: Wandering Letch

02. II: Abstract/Nothingness

03. III: Lacerated Sky

04. IV: Time And Its Glacial Pace

05. V: Dichotomous Deformation

06. Erode

07. Annihilated Saints

08. Effigy, Prodigious

09. Annihilated Saints - Live

10. V - Live (alternate ending)

11. Untitled Interlude - Live


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 12/03/2023 à 16:58
80 %    202

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Kalandra + A.A. Williams + Lys Morke

RBD 27/11/2023

Live Report

Release Party Mortuary

Simony 24/11/2023

Live Report

Winter Rising Fest 2023

Simony 16/11/2023

Live Report

Krisiun + Baest + Defacing God + Triagone

RBD 15/11/2023

Live Report

Fear Factory + Butcher Babies + Ignea

RBD 14/11/2023

Live Report

Zanias / Clan of Xymox

RBD 03/11/2023

Live Report

Soror Dolorosa + Denuit + Tangerinecat

RBD 30/10/2023

Live Report

The Sisters of Mercy

RBD 25/10/2023

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Invité

Si la sphère Maiden élargie savait gérer les vfx et les artworks 3d ça ce saurait @Tourista !

02/12/2023, 11:22

Tourista

Oh my gaufre ! j'aime beaucoup le bonhomme mais là c'est douloureux et ridicule (le son, l'image).J'espère que le reste redressera le niveau.

02/12/2023, 10:45

Humungus

ACHAT !!!Wino is god...

02/12/2023, 10:38

Orphan

Faiblarde l affiche.A titre perso ormis sacramentum et Didier y a rien qui me vas. (Des vieux trucs d il y a 20 ans)Je passe cette année 

01/12/2023, 21:18

Orphan

Y'a pas l'Elysée ? déçu...J'espère une première partie Squeezy, et toujours des chansons avec des camions, des bidets et du caca.

01/12/2023, 10:33

Gargan

Magma et villagers, ça sent hyper bon !!!

30/11/2023, 19:32

Buck Dancer

@Orphan, tu avais rectifié de toi même. Je voulais bien sûr parlé de la Temple ( où tu seras) et non la Valley. 

30/11/2023, 13:10

Orphan

Excellente nouvelle - commence à couter chére cette fin d'année

30/11/2023, 10:25

Orphan

@Buck Dancer : OK avec toi.Voila pourquoi, on va camper entre Altar / Temple / VIP ce jour la.(petit détour par SCOWL quand même, j'aime bien ce truc).

30/11/2023, 10:23

Buck Dancer

Le dimanche, si on enlève l'Altar et la Valley, on est quand même pas loin d'une affiche de Rock en Seine. Heureusement quelques groupes viennent sauver l'affiche. 

29/11/2023, 18:53

l\'anonyme

Quand je pense que les gens achètent leur place sans connaitre l'affiche. Il doit y avoir un paquet de reventes...

29/11/2023, 13:06

Orphan

Honnêtement ca fait biiiennn longtemps que je n'ai pas vu une affiche globalement aussi bonne pour un fest de cet envergure.Le problème au Hellfest c'est le public. Ca ca bougera pas, faut faire abstraction, mais sur papier ca régale.Et un gr(...)

29/11/2023, 09:46

Gargan

Et Fran Dresher ?

29/11/2023, 06:33

Humungus

Ouaip... ... ...J'm'attendais à une affiche bien plus pourrie que ça en fait...Cela aurait pu être mieux, mais cela aurait surtout pu être bien pire.

28/11/2023, 17:04

Saddam Mustaine

J'avais pas vu Shaka Ponk

28/11/2023, 12:09

Hellfest Kro

Bah je trouve qu'il y a de quoi se faire un beau festival quand même et ça évite de faire trop de choix cornélien, en élargissant ainsi l'offre. Ca ne me parait pas si catastrophique que ça, en dehors du tarif bien entendu...

28/11/2023, 11:20

Gargan

Cool, y'a Green Lung, donc j'espère qu'ils feront une ou deux autres dates à côté afin d'aller les voir (je reitère, leur dernier album est excellent). Je regarde surtout la liste dans cette optique hehe. j'ai levé un sourcil pour (...)

28/11/2023, 10:03

wolf88

https://open.spotify.com/intl-fr/album/0DjnUAbOJ2qAQ9W8Yt3d2o

27/11/2023, 19:14

wolf88

c est la deuxième Ep voir https://open.spotify.com/intl-fr/artist/2QuRcZhlvqqPp07kC9GcWI

27/11/2023, 19:11

RBD

Ah non ! Cela faisait quelque temps qu'aucun décès de musicien ne m'avait pas touché mais alors là... Quel immense guitariste ! Il s'était imposé dans tous les genres que KJ a parcouru au long d'une carrière incomparable. Reste (...)

27/11/2023, 00:50