Suite à un premier album, The Great And Secret Show, des plus prometteur paru en 2014, l'attente se faisait grande au sujet de son successeur intitulé II : The Mephisto Waltzes

Pour ceux qui ne suivent pas au fond, DEVILMENT est « l'autre » groupe de Dani Filth (CRADLE OF FILTH) et évolue dans un metal extrême (notamment pour la voix de Dani) à tendance gothique. Formé en 2011 et en proie à des problèmes récurrents de vocalistes, le groupe jeta son dévolu sur Dani Filth qui accepta, à leur grande surprise, de poser sa voix sur quelques titres de leur premier album. Au final il devint un membre à part entière du groupe et finira par en devenir le leader suite au départ du membre fondateur, Danny Finch.

Profitant d'une pause dans le calendrier très chargé de CRADLE OF FILTH, Dani et ses sbires en profitèrent pour nous concocter une suite à leur excellent premier méfait. Ce nouvel effort, tout en étant dans la continuité du précédent, se veut plus abouti et accrocheur que The Great And Secret Show. Chaque titre possédant ce petit quelque chose qui vous accroche et vous empêche de presser la touche « next ».

Ainsi la prestation de Lauren Francis (chant/clavier) est ici d'avantage mise en avant et apporte au groupe cette lumière angélique qui manquait au premier album. Le contraste entre sa voix, plutôt pop,et celle de Dani est saisissante et confère aux compositions un cachet unique qui fera craquer plus d'un bourrin dans mon genre.

Oscillant entre heavy, thrash, gothique et black metal, les compositions brillent par leur diversité et gardent l'auditeur en haleine jusqu'au bout de l'album. La prestation vocale de Dani se veut ainsi aussi variée que le demande le style et nous abreuve de son spectre vocal si spécifique sans pour autant irriter nos tympans comme il a pu le faire par le passé.

En s’accoquinant avec des jeunes loups aussi talentueux et ambitieux, Dani a semble t'il fait le bon choix tant il semble libéré de la pression qu'un groupe comme CRADLE OF FILTH peut lui infliger et vu l'ambiance délétère qui y règne (selon ses dires), on ne peut que souhaiter une longue vie à DEVILMENT

Avec un tel album, il est à se demander si CRADLE OF FILTH ne sera pas relégué au second rang tant il regorge de qualités et s'impose comme une référence du genre et nous offre par la même occasion la meilleure prestation de Dani Filth.

Titres de l'album

  1. JudasStein
  2. Hitchcock Blonde
  3. Under The Thunder
  4. Full Dark, No Stars
  5. Shine On Sophie Moone
  6. Life Is What You Keep From The Reaper
  7. Dea Della Morte
  8. Entrangled In Our Pride
  9. Hell At My Back
  10. The Seductive Poison
  11. Father Dali

Page Facebook officielle



par JérémBVL le 18/11/2016 à 14:30
85 %    393

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Convictors

Atrocious Perdition

Hayser

Beige

Snake Bite Whisky

This Side of Hell

Fusion Bomb

Concrete Jungle

Wolf Counsel

Destination Void

Mörglbl

The Story Of Scott Rötti

Meridian

Margin Of Error

Véhémence

Par le Sang Versé

A Pale Horse Named Death

When The World Becomes Undone

Jetboy

Born To Fly

Lugnet

Nightwalker

Insanity Alert

666-Pack

Triste Terre

Grand Oeuvre

Flotsam And Jetsam

The End of Chaos

Necrogosto

Necrogosto

Mayhem

De Mysteriis Dom Sathanas

Horrisonous

A Culinary Cacophony

Dust Bolt

Trapped in Chaos

Brutality Over Belgium - South Edition III

Mold_Putrefaction / 23/03/2019
Brutal Death Metal

Interview avec AMON AMARTH

Acid / 20/03/2019
Amon Amarth

Liévin Metal Fest #4 (samedi)

JérémBVL / 18/03/2019
Benighted

Cernunnos Pagan Fest 2019

Simony / 12/03/2019
Celtic Metal

Concerts à 7 jours

Defenestration + Hexecutor

30/03 : La Scène Michelet, Nantes (44)

+ No Return + Lodz

30/03 : Le Contrepoint, Chalons-en-champagne (51)

Photo Stream

Derniers coms

Ça sent bon tout ça, entre les clins d’œil à The Key (pochette, titre de morceau - "Paleolithic") et musique qui renvoie aussi à ce premier album mythique, achat en vue.


@Buck Dancer : c'est pas nous qui sommes vieux c'est les jeunes qui sont cons..


J'aime bien Virtual de Maiden.


Le crowdkill ? C'est quand tu dois aller vérifier sur internet des mots que tu connais pas, et que en plus tu trouves ça débile comme "pratique", que tu te dis que tu te fais vieux....


"Car entre prendre une vie d'un animal et l'*nc*l*r sans son consentement... Il n'y a pas grand chose"
Phrase qui va me faire la semaine !


Je suis d'accord avec vous sur le faite que censuré le concert ne servirait à rien, et la dessus je vous soutient à 100%... Mais par pitié arrêter de vouloir défendre Hery parce que vous l'avez rencontrer et qu'il vous à dit tels ou tels chose... C'est plus logique de vouloir défendre la mu(...)


@Kerry : et Halmstad de Shining


L'un des meilleur album de Black Metal de l'histoire au coté de Bathory "Under the sign of the Black Mark", des deux premiers Emperor et de "A Blaze in the Nothern sky" de Darkthrone.


Quelqu'un sait quand le film sortira en France ?


En effet c'est sur amazon que j'avais trouvé ça.


@LeMoustre
https://www.amazon.com/Murder-Front-Row-Thrash-Epicenter/dp/1935950037


Les gars, vous savez où il se trouve encore, ce bouquin ?


Hellhammer et Manowar en même temps, la blague... N'importe quoi !


A savoir jeunes impatients que le running order du samedi sera visible demain.
Et celui de dimanche...
Bah dimanche prochain pardi.


J'avais peur que MANOWAR et KING DIAMOND se chevauche...
Bah heureusement non... ... ...
Mais c'est MANOWAR et HELLHAMMER qui jouent en même temps bordel de dieu !
Fait chier ce HELLFEST merde ! (sic)
Sinon, à partir de 17 h, la TEMPLE c'est vraiment "The place to be"...


ca a toujours été un groupe de pur black metal et aujourd'hui plus que jamais


merci pour la decouverte ! mais pas merci car je vais encore claquer des sous a cause de vous ;)


@Jus de cadavre : je plussois pour le livre ! Un véritable petit bijou !

Concernant ce documentaire, j'ai hâte de le voir, en espérant autre chose que du Get Thrashed # 2. Get Thrashed était un excellent docu sur la scène Thrash US (principalement), pas utile qu'un autre documentai(...)


Le bouquin est terrible en tout cas : bourré de photos bien rares (que je n'avais jamais vu ailleurs, et pourtant on parle de gros groupes !). C'est vraiment les tous premiers jours de la scène de Bay Area en image. Un livre d'histoire quoi ! :D


Itou.