Isolation Apocalypse

Amputazione Spontanea Del Cazzo

08/01/2021

Autoproduction

Amputation spontanée de la quequette.

Voici donc un drôle de nom pour un drôle de projet qui nous vient d’Italie, et qui est géré par un seul homme. Cela dit, avec une musique pareille, inutile de s’y mettre à cinq, un seul suffit à dégueuler les riffs primaires, à faire gronder un semblant de basse, à programmer une drum-machine et à éructer dans un micro. Dans le mille débile, avec un nom pareil, inutile de s’attendre à de l’AOR ou du Jazz-Rock, et c’est bien de Brutal Death à tendance Gore que nous avons droit. AMPUTAZIONE SPONTANEA DEL CAZZO est donc Manuel "Skizo" Lucchini, et Manuel "Skizo" Lucchini est AMPUTAZIONE SPONTANEA DEL CAZZO, voilà qui est posé avant d’aller plus loin dans l’aventure. Enfin plus loin, disons plus profond, puisque ce second album du concept s’enfonce dans les latrines comme les vers dans les cercueils, et si au gré de l’écoute vous semblez humer une légère odeur de mort ou de fèces, aucune surprise à avoir : Isolation Apocalypse n’est qu’une fosse à purin, un vide sanitaire sous une maison au parquet jonché de cadavres et au sol en béton souillé de victimes innocentes.

Un an à peine après sa première amputation (il va finir par ne plus lui rester grand-chose), très justement baptisée The First Amputation, Manuel "Skizo" Lucchini/AMPUTAZIONE SPONTANEA DEL CAZZO remet le cou vert, et nous gratifie de neuf nouveaux hymnes à la brutalité, à l’ignominie, à l’anti-musicalité la plus assumée qui pourrait se résumer assez facilement en une seule formule lapidaire :

Tsi, tsi (charleston qui prévient), tatatatatatatatatatatatatatatata - omph/omph/grr/grr - tatatatatatatatataatatatatatatatata- Iiiiiiiiiiiiiiiiiii (solo), bleuarggggggggggg - tatatatatatatatatatatatatatatatata. Ploum ploum (Crust/Core) - tatatatatatatatatatatatata - à taaaaaaaaaable !!! (sa mère l’appelle).

Ne m’en veuillez pas si j’ai heurté votre petit cœur de goregrinder ou de brutaldeathmetalleux, mais cette sortie illustre à merveille l’impasse dans laquelle se situent le Brutal Death et le Grind tendance Gore depuis leur émergence. Non que le style ne me plaise pas, j’en apprécie certains représentants à l’occasion, mais autant dire que cet Isolation Apocalypse est prévisible de bout en bout, quoique subtilement récréatif. L’italien a très bien pigé les principes américains, indonésiens et japonais, et restitue son repas de midi avec une application rare, parvenant même parfois à lâcher des riffs accrocheurs sans le faire exprès. Le reste, vous le connaissez déjà par cœur, des BPM en folie, un chant en dualité belette enragée/goret amoureux, une guitare qui lamine sans se soucier de l’épaisseur des tranches de jambon, et une infrabasse qui ne sert qu’à faire vibrer les enceintes.   

Sinon, pas grand-chose à signaler sur le front de Crema, même pas des bonbons, ce second « long » se situant dans une tradition de surplus de toilettes déjà mal embouchées de papier entaché de caca et de sang. Le genre d’album qui flattera les plus bas instincts des déviants et qui convertira au christianisme, au bouddhisme, au judaïsme ou n’importe quelle autre religion les plus sensibles. Mais le tout est carré, juste assez bref pour ne pas donner la diarrhée, classique, parfois mélodique, mais hautement anecdotique. De l’underground pur jus de pus, qui peut éventuellement permettre de faire le ménage dans les chiottes plus vite et plus gaiment. Pas le pire du style, mais pas le plus créatif non plus, malgré quelques belles ambiances sur « Limits of Human Deviancy », le meilleur bas-morceau du lot.

Bref. Juste de quoi traîner sa CARCASS.

 

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

01. Quarantine

02. Zombification

03. Virulent Pulmonary Dysfunction

04. Lubed Up In Sputum

05. Pulverizing The Worthless Scum

06. Limits Of Human Deviancy

07. Violently Aborted

08. A Taste For The Sickened

09. Vomited


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 23/12/2021 à 15:36
68 %    106

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Kraftwerk 3 D

RBD 14/05/2022

Live Report

Mosh Fest 7

RBD 12/05/2022

Live Report

The Exploited + Fat Society + F.O.M.

RBD 27/04/2022

Live Report

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 1

mortne2001 25/04/2022

La cave

DEFICIENCY : entretien avec Laurent Gisonna (guitare/chant)

Chief Rebel Angel 20/04/2022

Interview

Author and Punisher + Mvtant + HAG

RBD 10/04/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Kaleidobolt + Sacri Monti 24/05 : Shop , Chalons-en-champagne (51)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Krohr

@KanelsBack : autant pour moi, je suis tombé sur le skeud avec les titres bonus... ce qui fait que ça dépasse le format initial qui est en effet un EP.

17/05/2022, 20:38

KaneIsBack

"La mort triomphante" était un EP, "Le diamant de Lucifer" sera

17/05/2022, 15:59

RBD

Avec un nouvel album il y a trois ans, Opprobrium semblait décidé à repartir. Ce retour inattendu le confirme. S'il pouvait apporter un peu de pêche, c'est tout ce qu'il faudrait.

17/05/2022, 12:45

Krohr

Merci pour la découverte ! En effet, dans la même veine sanguinolente que Hexecutor ou Bütcher.Je suis allé yeuter leur biographie, pour info : "Le Diamant de Lucifer" sera leur deuxième album, le premier étant "La Mort Triomphante"(...)

17/05/2022, 12:28

metalrunner

Super new vite du live

17/05/2022, 11:33

Jus de cadavre

Tuerie ! ! ! Bon les mecs ne sont pas des lapins de 6 semaines, mais bordel, quelle maturité pour un premier album ! Un des meilleurs albums de Speed depuis fort longtemps selon moi !

16/05/2022, 08:47

RBD

Je continue à prendre des places très à l'avance pour les concerts (ou plus exactement les tournées) que je veux absolument voir. Et avec les reports consécutifs, on arrive à des délais de cabourd ! Et parfois les annulations des uns permetten(...)

15/05/2022, 01:03

RBD

C'est un festival de format quasi-familial entre connaisseurs, quelques dizaines de passionnés qui se lâchent ensemble chaque année pour le plaisir des groupes qui participent. Ils sont tellement extrêmes qu'ils ont rarement l'occasion de réunir aut(...)

15/05/2022, 00:50

Crouton

Plus de concert pour moi, trop cher, plus motivé pour passer une soirée debout dont la moitié à me faire chier devant des premières parties qui ne plaisent pas, le prix des conso, du merch et une prestation pas toujours de qualité quand c'est pas l&a(...)

14/05/2022, 12:35

Crouton

Les grands méchants metalleux satanistes qui fuient au premier crachat d'un chrétien.

14/05/2022, 12:22

Sphincter Desecrator

Juste ne pas tomber dans l'excès... Réserver les concerts du mois en cours, un peu plus tôt pour les trucs les plus attendus et pour lesquels on sait que ça sera tendu, ça me paraît raisonnable.Mais toujours courir après l'év&(...)

13/05/2022, 20:36

Gargan

Je crois par ailleurs que Nougaro avait chanté une ôde à leur sujet, ô Tulus, un truc comme ça.

13/05/2022, 13:14

grinder92

Escroquerie absolue ou influence parfaitement intégrée ?Franchement, y'a des riffs qui sont quand même très très très proches de certains riffs de Carcass (périodes Necro / Heartwork / Swansong) ! Et la prod est aussi lourde que sur Heartwork, (...)

13/05/2022, 10:04

Humungus

"Tu ne vas pas avancer 12 places à 40€ et six mois d'avance, avec de toute façon le risque que ça soit quand même annulé"Typiquement mon cas.Avant le Covid, je prenais régulièrement mes places plusieurs mois à(...)

13/05/2022, 06:46

Jus de cadavre

Oh putain comment ça pompe Carcass (les riffs, le chant, les compos, tout !)   ! C'est hyper bien fait, m(...)

12/05/2022, 18:39

Jus de cadavre

Merci pour ce bien bon report. Un fest que j'aimerais beaucoup faire un de ces jours, je suis pas un immense amateur de Grind mais en live c'est toujours des baffes assurées (Chiens, Blockheads et Sublime en particulier ici).

12/05/2022, 18:32

RBD

Pas mieux qu'Ander... J'écoutais justement l'album de Soreption où il prêtait main forte hier soir. Qu'il repose en paix.

12/05/2022, 12:11

Buck Dancer

Classique, mais plutôt sympa ce morceau. Moi qui attends toujours un successeur à Antithesis, ça me donne envie d'écouter l'album. 

12/05/2022, 12:07

Simony

Oui je suis peut-être un peu dur je te l'accorde mais c'est parce que je les aime bien, la pochette de Hundre år gammal était excellente, très inquiétante, comme celle de Krek par exemple.Mais le principal étant que la musique soit bonne et &c(...)

12/05/2022, 10:17

Humungus

Toujours été fan de TULUS et KHOLD.Donc j'attends forcément celui-ci au tournant.Assez d'accord avec toi Gargan concernant la redondance des albums mais je fais avec hé hé hé...PS : T'es dur Simony là (...)

12/05/2022, 10:10