Nascency Of the Prolific

Morta Skuld

03/02/2023

Sewer Rot Records

Voilà une sortie qui va mettre un gros coup de pompe dans la fourmilière old-school. Si vous êtes comme moi, un peu las de ces sorties vintage qui se ressemblent toutes et pillent l’héritage des pionniers, si vous n’êtes pas entièrement satisfait des dernières prouesses de nos héros d’antan, cette compilation est pour vous. Elle est relevée, authentique, salée, et maltraite vos tympans abimés.

MORTA SKULD est tout sauf une bleusaille sur le circuit US. Son premier album, Dying Remains, sorti en 1993, reste un épisode intéressant de l’histoire de la violence à Milwaukee, et la suite des évènements n’a fait que confirmer ce statut d’outsider indépendant mais capable qui auréole la réputation du groupe encore aujourd’hui. Ayant connu deux périodes d’activité, entre 1990 et 1998, puis de 2012 jusqu’à aujourd’hui, MORTA SKULD a commencé sa longue carrière comme celle des copains, avec des démos que l’on peut redécouvrir aujourd’hui via ce Nascency Of the Prolific qui en recoupe justement deux.

1990, deux maquettes viennent souiller le Wisconsin, loin de la Floride et de Tampa. L’une est répertoriée comme EP sur les sites de collectionneurs (Prolong The Agony), l’autre considérée comme telle (Gory Departure), et les deux se retrouvent aujourd’hui réunies sous la même bannière de passion par le label national Sewer Rot Records. Et il est vrai que ces deux démos sentent le pourri d’égouts pas souvent nettoyés, et jonchés de saloperies, ordures, cadavres et autres surprises fétides.

Toutefois, durant cette jeunesse aujourd’hui flétrie depuis longtemps, MORTA SKULD se voulait violent mais intelligible, sale mais pas immonde, provocateur, mais avec les bons arguments. On se rend compte en écoutant ces neuf morceaux que le groupe n’a pas usurpé son statut, et que sa longue carrière est totalement justifiée. Entre un OBITUARY classique, et un BOLT THROWER plus préoccupé par la brutalité urbaine que par la guerre des jeux de rôles, MORTA SKULD jouait propre, composait carré, et pouvait prétendre à jouer un joli rôle sur la scène morbide américaine.

Aujourd’hui, plus de trente ans après ces balbutiements très professionnels, le son est toujours d’actualité, et le propos de son époque. Ou plutôt de « ses » époques, puisque Nascency Of the Prolific évoque non seulement le passé, mais aussi le présent. Sorte de démonstration de force tournée vers la nouvelle génération, cette compilation vient à point nommé rappeler que les acteurs de l’époque n’avaient pas à copier pour exister, et qu’ils restent aujourd’hui les plus fiers défenseurs de la nostalgie authentique.

Collection de riffs et de cris d’outre-tombe, Nascency Of the Prolific se rattache à la concession à perpétuité d’OBITUARY, comme le prouve la mise en terre « Prolong The Agony » qui aurait pu figurer sur Cause of Death ou Slowly We Rot.

Mais loin du plagiat floridien pourri avant d’être mis sur le marché, MORTA SKULD incarnait la fraîcheur d’une nouvelle école, ouvrant de nouvelles pistes tout en conservant en tête les règles de base. Avec une grosse pelletée de licks accrocheurs, un chanteur parfaitement ignoble et parfait dans son rôle de croque-mort vocal, une rythmique solide et quelques arrangements post-mortem bien placés, ces deux démos restent très agréables à écouter en 2023, bien plus en tout cas qu’un énième produit contrefait survendu par une maison de disques opportuniste.

On pense parfois au PESTILENCE des débuts, entre Thrash et Death, on se casse les cervicales sur le lapidaire « Of Evil », hymne diabolique parmi les tubes enterrés, et on salue Sewer Rot Records pour cette remise au goût du jour qui ne sent pas le renfermé.

Comme un bon camembert bien fait, Nascency Of the Prolific titille les naseaux avant de couler sur le palais, et offre un regard neuf sur une vieille histoire. Cette compilation vient surtout interrompre un long silence de trois années depuis la sortie de Suffer for Nothing, qui n’a toujours pas été honoré d’une suite à ce jour. Laissez-vous tenter par cette tranche de mort bien découpée, et replongez dans les affres de la violence des années 90, lorsque les perspectives brutales prenaient une autre dimension.

A noter que sur le Bandcamp du groupe, Nascency Of the Prolific ne compte que neuf morceaux, alors que la version CD en propose seize. Vous y trouverez en cadeau une répétition de 1990 ainsi qu’un Basement Recordings, inédit à ce jour.

 

  

Titres de l’album:

01. Intro

02. Sacrificial Rite

03. Gory Departure

04. Preacher of Lies

05. Senseless Killing

06. Through The Eyes of Death

07. Feast From Within

08. Prolong The Agony

09. Of Evil


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 13/03/2023 à 17:32
82 %    292

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report

1984

mortne2001 10/01/2024

From the past

SÉLECTION METALNEWS 2023 / Bonne année 2024 !

Jus de cadavre 01/01/2024

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Tourista

@ Gargan : en parlant du best-of de Pestilence, les fans ont tellement gueulé qu'ils ont changé de visuel !  &(...)

05/03/2024, 11:42

Gargan

Faites chier, j'apprécie le groupe (enfin surtout l'ep comme beaucoup, je me demande si je ne l'ai pas découvert avec ce bon Shaxul) et je trouvais l'artwork très réussi ("oh bah c'est pas l'AI de Pestilence hein"), mais là(...)

05/03/2024, 09:43

Capsf1team

Balle de match...Un peu de silence s'il vous plait, les joueurs sont prêts...

05/03/2024, 08:03

Tourista

Hep ! on ne dépasse pas les bouées, siouplè !

05/03/2024, 07:05

Tourista

Acheté samedi, écoute en cours. BD absolument sans intérêt mais album bien plus intéressant que le dernier Maiden.

04/03/2024, 17:58

LeMoustre

Citer  INCUBUS, ASSASSIN et RIGOR MORTIS sur le même papier = obligé d'écouter les deux titres, et en effet, tout à fait ma came ! Merci pour cette petite découverte aux allures de pépite.M'en vais commander cela de ce pas(...)

04/03/2024, 09:59

LeMoustre

Excellent album

04/03/2024, 07:14

Saddam Mustaine

Le seul à être présent sur chaque album c'est Paulo Jr, peut-être le seul qui a vraiment les droits officiellement ? Kisser après est devenu très impliqué aussi 

02/03/2024, 19:55

RBD

Les frères Cavalera ont récemment réenregistré le premier album, le seul où Andreas Kisser n'était pas encore là. Cavalera Conspiracy existe déjà pour ceux qui voudraient un Sepultura avec les frères Cavalera, et tant mieu(...)

02/03/2024, 13:16

Humungus

Ah ah ah !Alors ça pour le coup, cela pourrait me faire plaiz...

02/03/2024, 07:27

Saddam Mustaine

Max et Igor vont donc pouvoir réformer Sépultura dans 2 ans...

01/03/2024, 18:15

Jus de cadavre

Ouais du tout bon. Assez balèze pour un groupe avec autant de bouteille de sortir un album aussi "frais" ! Et puis ce côté Metal "nola" : irrésistible !

01/03/2024, 15:22

Humungus

J'avais déjà hâte d'écouter ça, mais avec une chronique pareille...Vivement.Pis surtout, vivement la tournée de mai prochain bordel !

01/03/2024, 10:06

Tourista

Je me rappelle avoir vu UNE fois Sepultura avec Derrick Green en festoche, époque dreadlocks, j'ai dû tenir 3 morceaux.  Mais évidemment les propositions arriveront, les gros sous se profiler, le groupe reviendra avec une cote renforcée et des cachets g(...)

29/02/2024, 22:36

Gargan

´Vont ptêtre se reformer deux ans après la tournée, avec lui.

29/02/2024, 21:48

Cupcake Vanille

Quitter Sepultura pour peut-être (voir les rumeurs du moment) pour un autre groupe commençant par la lettre S sur le son américain du côté Iowa. 

29/02/2024, 21:24

RBD

Il a déjà un autre groupe de Rock chrétien qui marche bien au Brésil. C'est vrai que c'est bizarre de partir maintenant alors que la fin prochaine du groupe est déjà programmée à assez court terme. En tout cas c'est un batteur(...)

29/02/2024, 21:12

Buck Dancer

Même si je comprends l'opportunité de jouer dans Slipknot (si la rumeur dit vrai) dommage d'être resté toutes ces années pour partir juste avant la dernière tournée.

29/02/2024, 18:48

senior canardo

@Humungus sur la date de Magny le hongre, Paulo avait un tshirt Houwitser    sur scène ça ma remis un coup de (...)

29/02/2024, 10:09

Orphan

Batteur absolument génial.https://www.youtube.com/watch?v=PkmUSjkTJCgV'la le niveau du gamin qu'il était.

29/02/2024, 08:24