Dans un bar de Laigneville, un vendredi soir, 2 spectateurs sont là, le reste du parterre est composé de l’organisation et des autres groupes, pourtant cette soirée là ne sera pas du tout à oublier grâce à des gars descendu du Nord pour l’occasion, les membres de SPIRIT. Le groupe vient de publier Effacer Qui Je Suis, leur premier album qui vient concrétiser une existence qui ne compte plus les années et une chose transparait alors, la passion. L’humilité des gaillards est tout à leur honneur mais alors qu’ils distillent un Heavy Metal sacrément costaud, on ne les sent pas encore sur d’eux, Thierry est encore au chant à cette époque et le bougre se débrouille très bien et pourtant c’est l’arrivée d’Arnaud Ducrocq derrière le micro qui va libérer le groupe, SPIRIT gagne en confiance en lui et Hommes Ou Diables résonne en 2013 de manière nationale. Les quelques fois où j’ai pu voir le groupe sur scène n’ont fait que confirmer le potentiel décelé ce soir là dans le Black Pearl et soyons clair de suite, Ni Dieux Ni Maître enfonce le clou et voit le groupe approfondir ces arrangements, notamment vocaux, avec ces leads de guitare mélodiques qui évoquent forcément JUDAS PRIEST. Pourtant, attention, pas de copinage ici, moi qui suis réfractaire au chant en Français et au Heavy Metal, ai toujours gardé un œil sur la musique du groupe et sur cet album la participation d’Aurélien Pauchet à la deuxième guitare amène un souffle et une approche un peu plus moderne extrêmement bénéfique à SPIRIT.

Musicalement, tout d’abord, le Heavy Metal du groupe peut se faire assez Speed ("Novembre Noir", tu la sens l’influence de METALLICA ?) par moment ou bien plus sombre avec un titre comme "Prophète" qui traite d’un des sujets de prédilection du groupe, la religion. Sur ce troisième album, les français y abordent une palette complète du Heavy Metal, la modernité du riffing d’un "Exécution" tranche avec le côté old-school assumée d’un "Rouge Sang" qui lorgne largement vers JUDAS PRIEST. Et c’est cette capacité du groupe à faire cohabiter ces 2 approches qui fait clairement de cet album une réussite de même que les solos et leads de guitare de Thierry qui, pour le coup, ne nous sert pas du tout des resucées de KK Downing ou Glenn Tipton, il règne une certaine mélancolie dans son jeu et cela ajouté à une lourdeur de plus en plus présente dans la musique du groupe, on obtient 11 titres costauds qui nous rappellent parfois l’agressivité d’un ADX.

Vocalement, comme évoqué plus haut, Arnaud Ducrocq, a amené une touche unique, le gaillard possède un coffre, une voix qui éclabousse une nouvelle fois les compositions. Les paroles traitent tour à tour de religion, de la guerre ("D Day"), la colonisation, des sujets pas nouveaux et qui sont traités de façon très directs ici, pas d’image, pas besoin de creuser pour comprendre de quoi on nous parle là et si en anglais, on ne fait pas vraiment attention à cet aspect, en français le moindre écart s’entend de suite, heureusement rien d’insurmontable ici, certes les paroles sont facilement compréhensibles mais elles ne sont pas niaises, ce qui est un gros point. Toutefois, la production sur le chant est un peu étonnante, avec un rendu assez brut alors que la production des guitares a fait l’objet d’attention particulière comme la guitare qui passe de l’oreille droite à l’oreille gauche sur l’introduction d’"Apprenti Sorcier" pour citer un exemple, pas dans les effets, on y distingue de la réverb, du delay, bien entendu, des chœurs, c’est plus ici la prise de son qui donne l’impression que le chant a été enregistré dans une toute petite pièce confinée, cela manque d’espace tout simplement sur "Ni Dieux Ni Maître" ou "Triades Criminelles", un effet bien moins audible sur le reste.

Alors, sans vous promettre des boucheries à tous les étages, SPIRIT nous envoie là 11 titres de haute classe qui confirme le groupe dans le haut du panier avec HÜRLEMENT, BLASPHEME ou même ADX. Fier représentant du French Heavy Metal comme il était dans le vent dans les années 80 mais avec un regard résolument moderne, le groupe s’adresse bien entendu aux amateurs de Heavy Metal mais pas uniquement, j’en suis la preuve.

  1. Compos Mentis
  2. Ni Dieu Ni Maître
  3. Triades Criminelles
  4. Prophète
  5. Nuova Malizia
  6. Apprenti Sorcier
  7. Exécution
  8. Rouge Sang
  9. D Day
  10. L’éternel
  11. Novembre Noir (feat. Bill - GANG)

Site Officiel


par Simony le 22/02/2017 à 07:00
76 %    330

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Tempête

Pyro[Cb]

Miscarriage

Imminent Horror

Death Agony

Desiderata : A Devastating Revelation

Damantra

Broken

Walls Of Blood

Imperium

Terre

Terre

Pristine

Road Back To Ruin

Tytus

Rain After Drought

Palehørse

Palehørse

Statement

Force Of Life

Cara Neir

Part III - Part IV

Project For Bastards

Project For Bastards

Aftermath

There Is Something Wrong

Nostromo

Narrenschiff

Charge

Ain’t The One

Herod

Sombre Dessein

(false) Defecation

Killing With Kindness

Rosy Vista

Unbelievable

Interview avec AEPHANEMER

Acid / 23/04/2019
Aephanemer

Misanthrope Tournée des 30 ans / Sphaera

Simony / 21/04/2019
Gothic Death Metal

SOEN + GHOST IRIS + WHEEL - Backstage By The Mill - Paris

Kamel / 20/04/2019
Backstage By The Mill

Orphaned Land + Subterranean Masquerade

RBD / 18/04/2019
Folk Metal

Concerts à 7 jours

+ Father Befouled + Encoffination

03/05 : Le Gibus, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Super interview, qui transpire la sincérité et l'authenticité ! Leur album tourne en boucle chez moi,, en plus. Je ne sais pas ce que ça donne en live, mais pressé de les y découvrir !


Je fais un bus depuis l’alsace Pour aschaffenburg ? Miam !


Excellent projet ! Brut et brutal sans parler de l'artwork qui illustre parfatement le coté tumultueux et profond de la musique, tel un orage qui vous surprendrait coincé entre deux barres rocheuses.


Oui, le côté ultra cliché, difficile de pas y succomber. Sûr qu'au Keep It True de ce weekend, le label Cruz Del Sur, qui expose, sera bien dévalisé. La chanteuse amène le petit plus nécessaire pour sortir du lot.


Oui excellent ce truc ! Ultra cliché dans le genre mais ça fonctionne à fond.


Super truc de heavy épique qui renvoie aux espoirs du genre, type Chevalier ou Visigoth. En plus le dessin de Whelan ajoute au charme de l'album. Les vov=calises de la chanteuse sont très efficaces.


groupe de merde


Terrible encore. Putain ce que j'aime ce groupe bordel. Autant pour leur musique que pour ce qu'il représente. DARKTHRONE bordel !!! Super morceau !!! Hail DARKTHRONE !!!
(Mais il me semble que cela a déjà été dit non ?)

PS : Qui plus est, l'idée d'animer cette superbe poche(...)


Super morceau ! Hail Darkthrone !


Terrible encore. Putain ce que j'aime ce groupe bordel. Autant pour leur musique que pour ce qu'il représente. Darkthrone bordel !


1) "Je connais pas Parkway Drive jamais écouté"
Continuez ainsi mon brave !!!
2) "Hellhammer est reformé ?"
Bah alors Monsieur King ! Réveillez-vous !
C'est LA news de 2019 !
Mon érection en tous cas car futur visionnage de la chose en juin prochain au HELLFEST...


Hormis Slayer c'est pas fou les têtes d'affiche, je connais pas Parkway Drive jamais écouté.

J'ai vu l'affiche Hellhammer est reformé ?


Une vrai pépite cet album, comme dit dans la chronique froid, profond et à la fois somptueux.


Jus de cadavre + 1.
Et absolument pour tout ce que tu en dis...
(Sauf que moi j'y ai tout de même fait mon hajj en 2006)


Jamais fais le Wacken, et je ne le ferais sans doute jamais... Pourtant c'était la Mecque ce fest pour moi il y a des années, le truc que chaque metalleux se devait de faire au moins une fois ! Mais aujourd'hui j'en ai plutôt une image vieillote, un fest qui n'évolue pas, qui ne cherche pas à i(...)


Ca sent la revanche !!


(suite et fin)
Mais malheureusement, comme le dit très bien Simony "l'auto-parodie et la surenchère du groupe, et notamment de son chanteur S.A.S de L'Argilière a eu raison de bien des Metalheads qui ont vu en eux un bouc émissaire parfait".
C'est exactement ça en ce qui me concerne(...)


Jamais accroché à ce groupe :
Bien trop Prog et "branlette" pour moi.
Pour autant, je respecte beaucoup la formation pour ce qu'elle est aussi :
Des gars intègres, dans une recherche musicale constante, qui mènent leur barque contre vents et marrées depuis un sacré bout de te(...)


??? ??? ???
C'est seulement maintenant qu'ils annoncent des groupes présents pour août prochain ?!?!
Si oui, c'est vraiment se foutre de la gueule du monde.
Alors, j'ai bien conscience que les billets sont déjà tous vendus depuis des lustres et que le futur public n'a donc aucu(...)


Non cela semble être l'image choisie pour illustrer le trailer, mais sait-on jamais...