Relocalisé en Finlande, du côté de Tampere, par Matron Thorn alors qu'une bataille est engagée entre l'instrumentiste en chef et le vocaliste Ascaris de la précédente incarnation du groupe qui semble avoir pris fin en 2018, ÆVANGELIST publie un nouvel album, Nightmarecatcher, qui voit le jour en cette fin février chez Hells Headbangers. Pour Ascaris, le groupe est dissout alors que pour Matron Thorn, celui-ci continue avec un nouveau vocaliste, Stephane Gerbaud, ex-ANOREXIA NERVOSA, ex-NECROMANCIA. Une fois éclaircie cet imbroglio autour du status du groupe, il est peut-être intéressant de voir cette nouvelle incarnation comme un nouveau début qui fut lancé par le EP, Revelation of the Devouring Void / Ceremony of the Avenging Curse, publié en 2019. On avait laissé le groupe sur un Matricide In The Temple Of Omega assez décevant et bien ce Nightmarecatcher ne bousculera pas vraiment les amateurs de la précédente incarnation mais avec une envie de nouveau au rendez-vous.
On retrouve cet univers entre Ambiant, Noise, Black Metal, Avantgardisme Extrême qui voit une batterie imprégner un rythme en parfait décalage avec les guitares dissonantes et pourtant si complémentaire. Les guitares, car en effet, le nombre de piste de guitare est encore impressionnant, une couche plus rythmique, qui se fait assez martiale à la 1349, de façon régulière, et cette couche de guitare dissonante formant comme une nappe déstructurée qui vous mènera vers des bas-fonds dont vous ne soupçonniez pas l'existence. La batterie est toujours mixée en arrière par rapport aux guitares, le chant de Stéphane Gerbaud, extrêmement pertinent d'ailleurs, se fond parfaitement dans le paysage musical dévasté introduit par le duo. C'est d'ailleurs lui qui a écrit les paroles de ce nouvel album.
Cet album a été capté en condition live dans l'antre d'ORANSSI PAZUZU alors que la batterie était captée dans le local de BARATHRUM et il faut le voir comme une longue descente de 52 minutes. Cette enregistrement scindé s'entend parfaitement dans la construction des morceaux. D'ailleurs les morceaux n'ont pas vraiment de fin, le morceau d'après s'enchaine sans crier gare mais les changements de rythme régulier permettent à l'auditeur de rester concentrer et bien pris dans l'univers de cet ÆVANGELIST percutant.
Bien entendu, le parallèle avec BLUT AUS NORD est toujours d'actualité, de même qu'avec MITOCHONDRION, DEATHSPELL OMEGA ou MALTHUSIAN et la capacité à s'immerger et à ne pas se laisser surprendre par une musique en surface complètement déstructurée et à la limite du n'importe quoi si on ne se laisse pas porter par l'univers, est toujours aussi importante. On pourra donner l'étiquette que l'on veut à cette production musicale, le Black Metal est prédominant par cette ambiance noire et cette irrévérence aux codes musicaux standards, dont certains ont bien infecté le Black Metal depuis de nombreuses années. Il est certain qu'il vous faudra prendre le temps de décortiquer tout cela, de le digérer mais comment ne pas succomber à cet "I: The Origin and End Of All: Pain of the Fallen" lorsque celui-ci démarre vraiment et ce "III: In the Vomb of the Chaos, Source Of Life Energy" qui clôt cet album de manière plus directe, la guitare dissonante étant reléguée un peu en arrière dans le mix. Une attention subtile pour rendre la fin d'album plus percutante. Au-delà des considérations purement "juridiques" quant à la légitimité de cette nouvelle incarnation, ÆVANGELIST, propose avec Nightmarecatcher, un album suffisamment convaincant pour que l'on puisse le ranger à côtés de ses aînés.

Tracklist :

  1. I: The Origin and End of All: Pain of the Fallen
  2. II: Ceremony of Decomposition of Bodies
  3. III: In the Vomb of the Chaos, Source of Life Energy

Facebook


par Simony le 26/02/2020 à 12:00
77 %    224

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Solarys

Endless Clockworks

Power Theory

Force of Will

Testament

Titans Of Creation

Konvent

Puritan Masochism

Murder One

Live In Lembarzik

Harem Scarem

Change the World

Dreamlord

Disciples of War

Denial

Antichrist President

Trepalium

From The Ground

Mutilatred

Ingested Filth

Pearl Jam

Gigaton

Crypt Dagger

From Below

Lamentari

Missa Pro Defunctis

Almanac

Rush of Death

Mariana Semkina

Sleepwalking

Glaciation

Ultime Eclat

Milking The Goatmachine

From Slum to Slam - The Udder Story

Aevum

Multiverse

Burning Witches

Dance with the Devil

Aleister

No Way Out

LA CAVE #4 : une sélection d'albums / Spécial Black Metal

Jus de cadavre / 21/03/2020
Black Metal

Napalm Death + Eyehategod + Misery Index + Rotten Sound

RBD / 09/03/2020
Brutal Death Metal

Stolearm

RBD / 17/02/2020
New Wave

Pastor of Muppets

RBD / 12/02/2020
Brass Band

J'irais Mosher chez vous ! Episode 2 : Indonésie

Jus de cadavre / 08/02/2020
Asie

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Trepalium m'accompagne depuis que j'écoute du metal. Album après album et sur scène, des claques.
Ils ont su conjuguer une rage instinctive avec le regard décalé du jazz. Il fallait les avoir bien accrochées pour se lancer là-dedans et y parvenir.
Mais cet album, je ne sais pas. J(...)


Impossible de voir ce canard crever des dommages collatéraux du con-vide 19.

Je déteste leur mode de notation des skeuds, mes achats sont assez espacés, mais soutien malgré tout ! (et c'est quand même d'un autre niveau que Metallian, que j'ai racheté hier par hasard et dont pas ma(...)


Déjà ce serait pas mal de virer le clavier et revenir à l'essentiel.


Ah pour moi, si ! The Gathering et Demonic même !


Ce n'est pas en Suède mais en Norvège! ^^


Et The Gathering, non?


Même si nous attendons tous impatiemment de reprendre une vie de concerts normale le plus vite possible, la sortie du confinement risque d'être progressive, plus lente que la manière par où nous y sommes arrivés, et avec peut-être même des retours ponctuels en arrière de quelques jours.


Il reste une faible possibilité pour que ce ne soit pas lui et on va attendre les conclusions de l'enquête... Si le déroulement des faits est conforme aux apparences, c'est une épouvantable histoire qui va effectivement retomber sur l'image du Metal, au moins en France. J'ai quand même une pens(...)


TESTAMENT, c'est 'The legacy' et 'The new order'. Point final.


Matt Pokora et plein de machin on reporté leur concert en juin.

Nîmes avec Deep purple et Nightwish maintenu en juin.

Pourquoi le hellfest peut pas ? Dommage.

Je pense que c'est a cause des groupes étrangé et qu'il y a beaucoup d'étranger soit.


"Mortel désolé pour la faute


Cette album est mortelle je l écoute tout le temps en ce moment et très bonne chronique sur l'album


Purée les dernières phrases de l'article : adieu professionnalisme, bonjour sensationnalisme... °_°


@Jus de Cadavre : complètement d'accord avec toi (même si me fait putain de chier) et la lecture de l'article en question ne fait que confirmer cela. RIP Hellfest 2020...


Ce n'est pas encore l'annulation officielle mais c'est tout comme...
https://www.ouest-france.fr/economie/entreprises/crise-du-coronavirus/info-ouest-france-coronavirus-pourquoi-le-hellfest-2020-se-prepare-un-report-d-un-6799786


Les 3 précédents albums ne m'ayant pas laissé des souvenirs impérissables, je passe mon tour pour celui-ci.

Testament restera pour moi le groupe qui a pondu de belles références comme The Legacy, The New Order et Practice what you Preach et ça s'arrêtera là.


La voix me fait penser à Runhild Gammelsæter dans le projet Thorr's Hammer avec les mecs SunnO)))


J'avoue belle découverte, c'est lourd et massif.


Putain c'est chaud quand même là, je sens déjà certains venir vomir leur haine du métal, en criant au loup.


@Simo, jettes une oreille là-dessus si c'est pas déjà fait !