Nightmarecatcher

Ævangelist

28/02/2020

Hells Headbangers Records

Relocalisé en Finlande, du côté de Tampere, par Matron Thorn alors qu'une bataille est engagée entre l'instrumentiste en chef et le vocaliste Ascaris de la précédente incarnation du groupe qui semble avoir pris fin en 2018, ÆVANGELIST publie un nouvel album, Nightmarecatcher, qui voit le jour en cette fin février chez Hells Headbangers. Pour Ascaris, le groupe est dissout alors que pour Matron Thorn, celui-ci continue avec un nouveau vocaliste, Stephane Gerbaud, ex-ANOREXIA NERVOSA, ex-NECROMANCIA. Une fois éclaircie cet imbroglio autour du status du groupe, il est peut-être intéressant de voir cette nouvelle incarnation comme un nouveau début qui fut lancé par le EP, Revelation of the Devouring Void / Ceremony of the Avenging Curse, publié en 2019. On avait laissé le groupe sur un Matricide In The Temple Of Omega assez décevant et bien ce Nightmarecatcher ne bousculera pas vraiment les amateurs de la précédente incarnation mais avec une envie de nouveau au rendez-vous.
On retrouve cet univers entre Ambiant, Noise, Black Metal, Avantgardisme Extrême qui voit une batterie imprégner un rythme en parfait décalage avec les guitares dissonantes et pourtant si complémentaire. Les guitares, car en effet, le nombre de piste de guitare est encore impressionnant, une couche plus rythmique, qui se fait assez martiale à la 1349, de façon régulière, et cette couche de guitare dissonante formant comme une nappe déstructurée qui vous mènera vers des bas-fonds dont vous ne soupçonniez pas l'existence. La batterie est toujours mixée en arrière par rapport aux guitares, le chant de Stéphane Gerbaud, extrêmement pertinent d'ailleurs, se fond parfaitement dans le paysage musical dévasté introduit par le duo. C'est d'ailleurs lui qui a écrit les paroles de ce nouvel album.
Cet album a été capté en condition live dans l'antre d'ORANSSI PAZUZU alors que la batterie était captée dans le local de BARATHRUM et il faut le voir comme une longue descente de 52 minutes. Cette enregistrement scindé s'entend parfaitement dans la construction des morceaux. D'ailleurs les morceaux n'ont pas vraiment de fin, le morceau d'après s'enchaine sans crier gare mais les changements de rythme régulier permettent à l'auditeur de rester concentrer et bien pris dans l'univers de cet ÆVANGELIST percutant.
Bien entendu, le parallèle avec BLUT AUS NORD est toujours d'actualité, de même qu'avec MITOCHONDRION, DEATHSPELL OMEGA ou MALTHUSIAN et la capacité à s'immerger et à ne pas se laisser surprendre par une musique en surface complètement déstructurée et à la limite du n'importe quoi si on ne se laisse pas porter par l'univers, est toujours aussi importante. On pourra donner l'étiquette que l'on veut à cette production musicale, le Black Metal est prédominant par cette ambiance noire et cette irrévérence aux codes musicaux standards, dont certains ont bien infecté le Black Metal depuis de nombreuses années. Il est certain qu'il vous faudra prendre le temps de décortiquer tout cela, de le digérer mais comment ne pas succomber à cet "I: The Origin and End Of All: Pain of the Fallen" lorsque celui-ci démarre vraiment et ce "III: In the Vomb of the Chaos, Source Of Life Energy" qui clôt cet album de manière plus directe, la guitare dissonante étant reléguée un peu en arrière dans le mix. Une attention subtile pour rendre la fin d'album plus percutante. Au-delà des considérations purement "juridiques" quant à la légitimité de cette nouvelle incarnation, ÆVANGELIST, propose avec Nightmarecatcher, un album suffisamment convaincant pour que l'on puisse le ranger à côtés de ses aînés.

Tracklist :

  1. I: The Origin and End of All: Pain of the Fallen
  2. II: Ceremony of Decomposition of Bodies
  3. III: In the Vomb of the Chaos, Source of Life Energy

Facebook


par Simony le 26/02/2020 à 12:00
77 %    411

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

From This Day Forward

mortne2001 10/09/2020

...And Justice For All

mortne2001 08/09/2020

Slayer + Megadeth 2011

RBD 05/09/2020

Manifest Decimation

mortne2001 31/08/2020

Opeth 2006

RBD 29/08/2020

Widespread Bloodshed/Love Runs Red

mortne2001 24/08/2020

Concerts à 7 jours
Freedom Call + Primal Fear 23/09 : Machine, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
metalrunner

C est clair du Incantation pur jus mais punaise que c est bon .J adore la pochette de kantor.

20/09/2020, 17:40

Buck Dancer

A l'époque, j'étais beaucoup plus focalisé sur la scène internationale que française ( préjugé etc...) mais, à sa sortie, j'avais acheté Abject Offerings (ainsi que le" Signs of the decline" de Massacra) (...)

20/09/2020, 17:26

metalrunner

Perso ca me chier de dire cela.Mais en même temps quand tu joues a temps plein dans exodus tu es forcement influencé..Sinon pour le meilleur morceaux c est l instrumentale une tuerie(pas de chant pleurnichard et sans hargne.)Apres j ai quand même hâte de leur voir en live.

20/09/2020, 14:21

Simony

Pareil que Jus de cadavre. Découvert la scène avec NO RETURN et AGRESSOR pour ma part, LOUDBLAST dans un deuxième temps mais dans le lot, ceux qui bottent encore sérieusement des culs c'est quand même MERCYLESS. Je crois qu'on ne se rend pas bien compte de l'importance de ces mecs dans la(...)

20/09/2020, 13:47

Jus de cadavre

J'ai découvert Mercyless vraiment sur le tard de mon coté, trop jeune pour avoir connu la grande époque du Thrash Death français je ne m'étais pas vraiment intéressé à tout ça (à part Loudblast et Massacra...). Puis j'ai vu le groupe sur scène au Muscadeath il y a quelques années et la j(...)

20/09/2020, 11:47

Mandon Claude

Le dernier album est une tuerie ,merci à nos PIONNIERS du death metal made in France

20/09/2020, 11:23

La Gule

Power trip quel souvenir !

20/09/2020, 11:16

La Gule

Vivement le prochain !

20/09/2020, 11:14

La Gule

Report au top ! Merci de me transmettre ta passion depuis toutes ces années...

20/09/2020, 11:12

Arioch91

@metalrunner : "Heathen est devenu un sous Exodus." Je n'aurais pas mieux dis.

20/09/2020, 07:22

Humungus

Ton anecdote Living Monstrosity me parle drôlement : Pendant des décennies, je suis passé totalement à côté de ce groupe. A la sortie de leur première galette, j'étais pour ma part à fond dans le brutal et donc à mille lieux d'apprécier la lourdeur émotionnelle de l'album. De(...)

20/09/2020, 05:00

Zirz

Pourtant écoute après ré écoute je le trouve très bon ce 1 er dukes of the orient le rock dans les magasines on s'en tape

19/09/2020, 21:14

Gargan

Après le nautique, le doom tellurique. En plus avec une pochette qui montre un arbre et le ciel en contre plongée. M'enfin, tant que la musique est bonne, comme dirait l'autre.

19/09/2020, 20:31

Living MOnstrosity

Visionnage obligatoire ! Pour la petite anecdote : je tannais un collègue de taf récemment pour qu'il écoute ENFIN ce disque. Il était fan de Pantera dans les 90's mais était complètement passé à côté de Down. Il y a quelques jours il m'a incendié, les yeux en trous d'(...)

19/09/2020, 15:28

Simony

La photo est signée d'un Allemand, Marco Großmann, jamais entendu parlé jusque là et l'artwork est de Stephan Hünniger, le bassiste du groupe.

19/09/2020, 14:15

Buck Dancer

Joli report qui respire la passion. Dès que j'ai une heure devant moi, je me dois de regarder ce concert, je n'ai vu que deux extraits pour le moment.

19/09/2020, 13:55

RBD

Beau report, plein d'amour mais rendu consistant par une connaissance profonde du groupe, son histoire et son milieu. Il faut que je me dégage un moment pour le voir, avec tous les dvds de live que j'ai en retard aussi...

19/09/2020, 13:15

arty

Quel porridge insipide,,,

19/09/2020, 12:48

steelvore666

@saad : entièrement d'accord. Autant Surgical Steel, en dépit de deux ou trois morceaux dispensables, était très bon, autant l'inspiration semble s'être diluée depuis. Au moins, voilà un cd qui nous évite de choisir parmi la pléthore de sorties plus qu'intéressantes. A voir sur un prochain(...)

19/09/2020, 09:57

metalrunner

Le chanteur fait perdre la puissance aux morceaux .C est pour moi le gros point faible de cet album.; Dommage que lee altus ne ce soit pas impliqué plus dans l écriture vu qu il l âme du groupe..Les solos par contre sont bons mais le manque d agressivité du chant gâche souvent les morceaux..He(...)

19/09/2020, 09:57