Outbreak

Wicked Sensation

17/12/2021

Rock Of Angels Records

Depuis sa naissance, WICKED SENSATION ne nous avait pas vraiment donné de sueurs froides, sortant régulièrement des albums impeccables, malgré quelques ajustements de line-up inévitables. Le long silence consécutif à la sortie d’Adrenaline Rush était donc plus qu’étonnant, et a poussé les fans à réfléchir : leur groupe fétiche allait-il revenir un jour, et si oui, dans quel état de forme ? Quelques mois après la sortie de Blacklist Utopia, le second album solo de David Reece, on pouvait s’attendre à un véritable feu d’artifices de la part des allemands, qui depuis 1999 distillent un savoir-faire mélodique précis et parfait, et c’est presque ce qu’Outbreak nous offre.

Une production parfaitement équilibrée, un mix et un mastering soignés par la référence Dennis Ward (PINK CREAM 69), onze nouveaux morceaux symptomatiques d’une démarche qui fonctionne toujours à plein régime, et l’assise d’un chanteur d’exception dont c’est la deuxième implication en tant que frontman. De quoi être rassuré, et si l’album atteint parfois des sommets dans le revival, il accuse quand même quelques facilités de fond, que l’on peut toutefois excuser du talent hors-norme de ses musiciens.

Sang Vong (guitare), Michael Klein (guitare), et Bernd Spitzner (claviers), les trois piliers du projet se retrouvent donc soutenus par une section rythmique renouvelée, et constituée par Mitch Zasada (basse) et Alex Hloušek (batterie). A cette structure solide comme le Rock, s’ajoute donc le talent vocal de celui qui fut brièvement chanteur d’ACCEPT après le départ d’Udo, et qui depuis s’est construit une carrière des plus enviables. Avec des implications au sein de GYPSY ROSE, JOHN STEEL, SIRCLE OF SILENCE, EZ LIVIN', REECE-KRONLUND, BONFIRE, MALICE, POWERWORLD, STREAM, BANGALORE CHOIR, DARE FORCE, DUTCH COURAGE, SACRED CHILD, SAINTED SINNERS, et TANGO DOWN, Reece est donc devenu une sorte de caméléon, de magicien de la membrane qui vous sauve du marasme, et de conteur Hard de premier plan, ce que démontre encore une fois cet album.

Evidemment, le tempétueux chanteur n’est pas le seul héros de l’affaire, loin de là, mais autant admettre que son timbre unique donne à ces morceaux classiques le cachet spécial dont ils avaient besoin, pour asseoir la réussite d’Adrenaline Rush que beaucoup voyaient comme la pierre angulaire de la carrière du groupe allemand.     

Outbreak explose donc à la face du monde, provoquant une pandémie de séduction, avec ses influences portées comme un drapeau lors d’une commémoration. WICKED SENSATION n’a pas changé son fusil d’épaule, et continue de voguer dans les eaux autrefois fendues par les navires WHITESNAKE et BLUE MURDER, et mouille dans les ports fréquentés par BONFIRE, ou même LYNCH MOB. Un savant melting-pot de références éprouvées, une théorie basée sur des riffs francs et massifs, des chœurs proéminents, et un classicisme de fond et de forme qui nous renvoie au meilleur de l’école late 80’s, avec cette petite touche moderne qui transforme les produits Frontiers les plus anonymes en gemmes inestimables.

Rien à signaler sur le front allemand donc, mais de quoi se remettre de ses émotions, et célébrer cette réapparition aussi soudaine que précieuse. Et si la presse et certaines plumes parlent déjà de « meilleur album », ce qui caressera sans doute le groupe dans le sens des cordes, je modèrerai ces propos en soulignant le caractère traditionnel de ce cinquième album, qui ne propose rien que les quatre premiers n’aient déjà développé.

La preuve la plus flagrante en étant le tonitruant « Starbreaker », entre RAINBOW et WHITESNAKE, et faisant la jonction entre deux décennies. Guitares tous crocs dehors, rythmique agressive, pour une digression sur le « Bad Boys » du sieur Coverdale, le tout à la sauce allemande, plus relevée. Immédiatement, la cohésion frappe les sens, et le groupe se présente sous un jour terriblement flatteur, capitalisant sur un son puissant et précis, pour mettre en action son plan d’attaque. Séduire les nostalgiques de tout poil, rassurer sa fanbase, et continuer de recycler des idées pérennes depuis les beaux jours du Billboard des années 80.

La suite des évènements, moins emphatique, permet quelques digressions plus nuancées, toujours accompagnées d’effets sonores discrets, mais surtout, de refrains solides et de mélodies efficaces (« Child of Sorrow »). Pas de place pour l’improvisation donc, et quelques invités célèbres, dont Gus G (FIREWIND, OZZY) venus en renfort pour que la fête soit plus folle (mais rigoureuse).

Et si tout est aussi prévisible qu’un best-of de BONFIRE, la qualité est constante, le mid tempo appuyé, la confiance renouvelée, et l’assurance tenant de la confiance aveugle. Avec une musique aussi riche que simple, WICKED SENSATION roule sur du velours, et se contente de ne pas faillir à sa réputation, distillant des hits imparables (« Satisfy Temptation », « Face Reality »), louchant du côté d’un AOR musclé des seventies (« Jaded Lady »), et gardant l’émotion sous contrôle pour ne la laisser s’exprimer qu’au moment des au-revoir (« Tomorrow »).

Un album de grande classe, qui ne perturbera pas les die-hard, mais qui aurait pu aller un peu plus loin qu’un simple bouquet de roses Hard mélodique pour s’excuser de ce long silence de sept années. Le talent sans forcer, la force tranquille, la tranquillité d’esprit. Quelques risques eurent été les bienvenus, mais la déception reste aux abonnés absents.

     

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

01. Mission Timewalker

02. Starbreaker

03. Child of Sorrow

04. Light in the Dark (feat. Gus G.)

05. Satisfy Temptation

06. Breaking Away

07. Face Reality

08. Hide Away

09. Jaded Lady

10. Step into the Light

11. Tomorrow


Site officiel

Facebook officiel


par mortne2001 le 08/01/2022 à 15:34
80 %    76

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : les K7

Jus de cadavre 23/01/2022

Vidéos

Sélection rédaction Metalnews 2021 !

Jus de cadavre 01/01/2022

Interview

Devildriver

Baxter 26/12/2021

From the past

Voyage au centre de la scène : PENETRATOR

Jus de cadavre 19/12/2021

Vidéos

Unspkble + Rank

RBD 16/12/2021

Live Report

Anna von Hausswolff

RBD 08/12/2021

Live Report

Igorrr + Horskh

RBD 07/12/2021

Live Report

Fuzz in Champagne - épisode 2

Simony 27/11/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Archives MORTUARY

Jus de cadavre 14/11/2021

Vidéos
Concerts à 7 jours
Existance + Rhapsody Of Fire + Manigance 25/01 : Le Ferrailleur, Nantes (44)
Nightmare + Rhapsody Of Fire + Manigance 26/01 : Rock School Barbey, Bordeaux (33)
Nightmare + Rhapsody Of Fire 28/01 : Le Metronum, Toulouse (31)
Nightmare + Rhapsody Of Fire + Manigance 29/01 : Jas'rod, Pennes Mirabeau (13)
Rhapsody Of Fire 30/01 : L'ilyade , Seyssinet-pariset (38)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
RBD

Oui, cela doit avoir un lien avec ce retour de Dark Angel qui semble, cette fois, plus concret que la première tentative... Prions, dans l'attente de la Résurrection...Je n'avais pas réalisé qu'il était resté si longtemps dans Testam(...)

25/01/2022, 00:41

Arioch91

Il était surtout sous exploité dans Testament, lui et Steve DiGiorgio.Normalement, Dark Angel avait des dates en 2021 qui ont été repoussées cette année. Sans doute est-ce la raison qui l'a poussé à quitter Testament ?Et n(...)

24/01/2022, 19:26

Jus de cadavre

Un des meilleurs batteur Metal au monde selon moi. Sans vouloir être méchant, et même si j'aime bien le groupe, il devait un peu se faire chier dans Testament... Enfin je dis ça, je dis rien.En tout cas il a sacrément perdu du poids ces dernière(...)

24/01/2022, 19:18

Jus de cadavre

N'ayant pas connu la période cassette, même si j'en ai utilisé pour copier des cd (mes débuts avec un walkman encore à cassette...), je n'ai aucune attache à ce format que je trouvais ni pratique, ni de bonne qualité sonore. Je pense (...)

24/01/2022, 19:11

Kerry King

10 ans dans un groupe, c'était du jamais vu avec le pere Hoglan. 

24/01/2022, 18:35

Gargan

Il a l'air d'être tout gentil, pour du Deicide. Fronce les sourcils ! 

24/01/2022, 17:12

Gargan

Je rejoins le commentaire précédent. J’ajoute que, l’artwork ayant une place particulière dans le métal, plus la surface est importante… une partie pour moi de la raison de l’affection du vinyl.

24/01/2022, 15:01

Gargan

Je croyais que c’était une réformation d’un autre Sarcasm suédois (qui faisait du thrash), tant pis

24/01/2022, 14:53

Simony

Selon moi, cela tient plus de la hype. Par contre, à titre perso, j'aime bien ce format, la nouvelle démo de DIONYSIAQUE, par exemple, au format K7 c'est nickel, j'ai certains albums de Black Metal aussi comme ça, cela permet effectivement de distribuer pou(...)

24/01/2022, 08:29

Simony

L'épisode N° 3 est disponible ici :Sommaire

23/01/2022, 18:24

Simony

Chronique totalement partagée, j'avais écouté l'album par curiosité en trainant sur le Bandcamp de Iron Bonehead et il possible qu'il fasse parti d'un futur achat chez ce label que j'apprécie particulièrement pour l'authentic(...)

22/01/2022, 16:19

Humungus

"Faut dire que Ghost ont pas mal pompé sur BÖC"Sans oublié KING DIAMOND et DEATH SS.En ce qui me concerne : Le premier album (KÜÜÜLT !!!) pis c'est tout.

22/01/2022, 13:47

Invité

"Ixaltirud" est la première émanation du projet, une chanson évocatrice, avec un son méditerranéen et ésotérique.

22/01/2022, 10:19

Simony

Je suis également très client de leur musique, de leur univers très soigné, mais là j'avoue que ça me laisse de marbre. Ca ne m'empêchera pas de me pencher sur cet album une nouvelle fois mais avec beaucoup de réticences... 

22/01/2022, 10:06

Nekro Sapiens

@Hoover, faut dire que Ghost ont pas mal pompé sur BÖC. D'où la comparaison. Contrairement à tout le monde ici, je suis assez client de leur musique

22/01/2022, 09:55

Hoover

J'ai jamais compris le succès de ce groupe. Quand je pense qu'il a été comparé à Blue Öyster Cult...

22/01/2022, 07:40

dafg

Marketing metal

21/01/2022, 19:04

Tétard Véloce

21/01/2022, 12:06

Vinnie Logan Paul

La blague continue et ça ne s'arrange pas.

21/01/2022, 11:53

Gargan

Clip moche et ça manque cruellement de riffs.

21/01/2022, 11:01