Paninoteca

Orso

05/04/2019

Czar Of Crickets Productions

Qui se souvient de KRUGER aujourd'hui ? Ce qui est un tort car le groupe Suisse fût un phénomène Sludge parmi les plus intéressants du continent européen entre 2001 et 2015. Ceci en partie par un choix judicieux d'influences, qui les avaient vu rejeter la trop stéréotypée scène de la Nouvelle-Orléans pour s'accoquiner plutôt avec le Death n'Roll bien gras à la Suédoise. Mais KRUGER est mort, et bien mort. Quel rapport donc avec ce curieux quintet fondé en 2016 et qui titre son patronyme du nom italien désignant l'ours ? Tout simplement parce qu'il compte en son sein la paire de guitaristes qui firent les belles heures de KRUGER : Raul Bortolotti et Margo.

Mais ORSO ne sonne en rien comme KRUGER. Pour commencer, il s'agit ici d'un groupe strictement instrumental dont le reste du line-up s'est fait les dents au sein de groupes aussi divers que JUNE DEVILLE (du Noise Rock) ou NO SUN IN SAN FRANCISCO (de l'expérimental psychédélique). Ensuite par l'humour dont le groupe fait preuve dans le choix de ses thématiques. Ensuite parce que musicalement, ORSO joue du Post-Metal et assume totalement sa filiation avec NEUROSIS et ISIS. Enfin, parce que le groupe fait preuve d'un sacré humour dans le choix de ses thématiques : la bouffe. Et, pour l'album qui nous occupe, si vous ne l'aviez pas déjà compris en voyant le titre : le pain.

Oui, ça fait drôle dit comme ça. Et encore plus lorsque l'on écoute la musique. Comme dit plus haut, ORSO assume totalement sa filiation et l'on peut sans problèmes rajouter CULT OF LUNA (flagrant sur "Jambon-Beurre"), RUSSIAN CIRCLES (sur "Smörgåstårta") et même des groupes plus Rock comme THE JESUS AND MARY CHAIN ou ARCTIC PLATEAU (sur "Choripán"). La grosse différence tient dans le fait que ORSO ne recourt pas systématiquement aux montées en puissance caractéristiques du style, mais se plonge totalement dans son aspect Progressif. Car finalement, qu'est-ce que le Post-Metal si ce n'est une variation du Metal Progressif pour le 21ème Siècle ? Et c'est ce choix vital de se consacrer sur la structure, sur la mélodie, sur la construction des morceaux qui différencie ORSO de la masse des groupes du genre. Voilà un groupe calme, dont la musique incite à la détente et à la méditation, qui pousse à une certaine introspection et dont le résultat est encore plus magnifiée par une écoute au casque.

Pour l'aspect technique, beaucoup de bons points vont à l'excellent travail des trois guitaristes dont les échanges arrivent à construire une structure sonore de bon aloi. J'apprécie aussi beaucoup l'aspect très tribal/Jazz Fusion de la section rythmique, mais il s'agit là quand même d'un point beaucoup plus commun dans le style pratiqué. Il n'empêche que cela fait toujours du bien de l'entendre.

Alors pourquoi pas une note plus haute ? Parce que malgré le talent des musiciens et la qualité des compositions, il manque encore une petite étincelle à Paninoteca. Cette étincelle qui rendrait ce disque totalement intouchable. Car voilà, ORSO est beaucoup trop sous influence. Et la trop grande similarité entre les morceaux fait qu'un néophyte se perdra sûrement en ayant des difficultés à identifier un titre par rapport à un autre. De plus, il n'y a rien ici que l'on n'ait pas déjà entendu en beaucoup plus accompli ailleurs. Paninoteca est un bon album mais, dans le milieu sur-saturé du Post-Metal, il faut beaucoup plus qu'un bon album et un gimmick dans la thématique pour se faire un nom. La très grande maîtrise des musiciens fait que je crois fortement en l'avenir de ORSO : ils démontrent ici qu'ils ont le talent nécessaire pour marquer le genre et le faire avancer vers quelque chose de plus neuf. Il ne leur reste plus qu'à développer encore plus leur personnalité et j'ai bon espoir que leur album suivant sera une étape marquante dans l'histoire encore jeune du Post-Metal.


Titres de l'album :

01. Sloppy Joe
02. Jambon-beurre
03. Choripán
04. Horseshoe
05. Mitraillette
06. Fluffermuter
07. Jucy Lucy
08. Monte Cristo
09. Dagobert
10. Smörgåstårta

Facebook

Bandcamp

par Doomfinder General le 03/03/2020 à 12:00
75 %    205

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Dead can Dance 2013

RBD 15/08/2020

TEMNEIN

youpimatin 10/08/2020

Down 2009

RBD 08/08/2020

Universe

mortne2001 29/07/2020

F.F.W.

mortne2001 27/07/2020

Tiamat 2010

RBD 26/07/2020

Créda Beaducwealm

mortne2001 24/07/2020

Concerts à 7 jours
Wormrot + Trepan Dead + Mucus 18/08 : La Brat Cave, Lille (59)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Jus de cadavre

Oh que oui !

15/08/2020, 14:25

Invité

Un groupe qui tue !

15/08/2020, 11:50

Simony

C'est une façon de ménager la chèvre et le choux, tu condamnes comme ça les extrémistes influant dans le pays sont contents et tu laisses une fenêtre de sortie pour éviter que la communauté internationale ne s'émeuve de trop.
En tout cas, un bon courage à eux, à leur entourage et à(...)

15/08/2020, 09:21

NecroKosmos

Commandé !! Groupe d'enfer !!

15/08/2020, 06:41

vieuxcon

j'ai loupé la "scène" bm pendant les 20 dernières années. J'remonte un groupe oldschool et n'compte pas m'mettre à jour question modernité. Y aura pas d'bougie pas d'capuche pas d'corpsepaint ni même les trucs qu'on voyait au début. Axé sur l'efficacité. A voir les modes et tout ça j'avou(...)

14/08/2020, 22:15

Buck Dancer

Par chance pour eux, le gouvernement semble à chaque fois assez con pour relâcher les groupes sous caution ( mais peut-être est-ce une obligation légale?) et ainsi leur permettre de pouvoir quitter le pays.

14/08/2020, 16:12

Kerry King

On va leur envoyer Varg ils vont voir c'est quoi...

14/08/2020, 12:47

Raumsog

Quelle horreur de Dunwich bien sûr

14/08/2020, 12:45

asad

Quelle horreur,

14/08/2020, 10:58

Raumsog

Le nom tout droit sorti du diable vauvert! Toujours surpris de voir que certains groupes arrivent à se reformer 20 ans plus tard et composer (quasiment) le même style que dans le passé (ce n'est absolument pas une critique).

Le morceau est cool sinon! Je vais replonger dans leur disc(...)

13/08/2020, 10:04

Simony

Décidément ce titre de BENEDICTION donne vraiment envie d'en entendre plus. Classique mais efficace.

11/08/2020, 21:21

Moshimosher

Une bien triste nouvelle... RIP... :(

11/08/2020, 21:13

LeMoustre

Hâte d'en ecouter plus. Ramenez nous Sabbat et Deathrow et on sera comblés.

11/08/2020, 12:13

Kerry King

Dommage aussi cette histoire qu'il ne soit plus avec Entombed mais sous Entombed A.D.

D'ailleurs que devient Entombed de Hellid ? LG reste le membre charismatique du groupe pour moi.

10/08/2020, 22:03

Kerry King

Une légende. RIP.

10/08/2020, 21:59

Gargan

Riffs hypnotiques, chant excellent, merci pour la découverte.

10/08/2020, 13:36

Humungus

Phil is god.

10/08/2020, 10:38

Humungus

Pour l'avoir croisé back stage il y a quelques années, je confirme que ce type est la gentillesse même.

10/08/2020, 10:36

adq

En meme temps en piccolant et se shootant non stop c'est quasi inevitable maheureusement,,,

10/08/2020, 10:30

adq

connais pas mais merci pour la news people

10/08/2020, 10:28