Path

Vvilderness

10/02/2023

Autoproduction

Ferenc Kapiller aka Vvildr est un musicien omnipotent, et totalement passionné par son art. Il a créé son vecteur d’expression en 2017, sanctionnant cette même année d’un premier longue-durée ayant trouvé un écho très favorable sur la toile. Le hongrois affirme enregistrer avec un équipement minimal, construisant lui-même certains instruments, pour obtenir les sons qu’il désire. Et le résultat est tout bonnement magnifique, strié de mélodies, mais puissant comme un poème BM éclairé d’une lumière Folk.

On le retrouve donc à tous les postes clé, de la composition à l’écriture, de la conception de la pochette à la production, en passant évidemment par l’instrumentation, Vvildr maniant avec beaucoup d‘aisance guitare/basse/talharpa (de la famille des harpes)/nyckelharpa (vielle) et hurdy-gurdy (vielle à roue). Sorte de François Hadji-Lazaro ténébreux, Ferenc Kapiller se débrouille donc par lui-même pour concevoir sa musique et l’enregistrer, et ce minimalisme de moyens a quelque chose de très touchant dans un monde artistique le plus souvent formaté pour plaire au plus grand nombre. Et ce quatrième album sonne une fois encore comme une rêverie ancienne, un souvenir revenant à la vie, couché sur une partition nuancée faisant la part belle à cette opposition entre lumière et ténèbres, et entre harmonies et puissance assourdissante.

Il est chose connue que l’équilibre dans le cas du Folk Black est une chose très importante et difficile à atteindre. Nombre de groupes et projets s’y sont cassé les cordes et les dents, ce qui rend la performance de VVILDERNESS encore plus remarquable. Devour the Sun (2017), Dark Waters (2020) et As Above, So Below (2021) avaient tous posé leur pierre à terre pour construire un havre de paix et de guerre, et Path suit le même chemin avec en exergue, une alternance passionnante de sentiments contraires qui s’affrontent par compositions interposées.

Doté d’un son très professionnel et ample, Path est plus une quête qu’une simple route à suivre, et ménage des étapes difficiles, un cheminement escarpé, le tout illustré par des passages d’une beauté harmonique inouïe (les chœurs féminins évanescents de « Ashes Remain » sont sublimes, et soutenus par des cordes nostalgiques fragiles). Ce nouvel album n’est donc pas synonyme de perte d’inspiration pour le musicien, bien au contraire, et il pourrait même être désigné comme son travail le plus abouti.

Livre/disque comme on en dévorait durant notre enfance, Path a beau être enregistré avec le minimum de moyens, il n’en sonne pas moins grandiose et terriblement humble en même temps. Si les riffs classiques annoncent des montées en puissance terribles, celles-ci sont toujours justifiées par une volonté de décalage, s’écrasant souvent sur des transitions Folk ouvragées. Ce qui n’a pas empêché notre ami de se concentrer parfois sur des accès de fièvre intenses, à l’image de « Saka » qui sur ses premières minutes provoque la légende d’un Black Metal de l’est, aussi noir qu’une nuit de contes macabres.

Je suis pourtant le premier à souligner les manquements de la scène Folk Black. Ses répétitions, ses mélodies traditionnelles mal dosées, sa niaiserie harmonique lénifiante, et son côté plastique qui tend parfois à ressembler aux errances synthétiques de la scène Symphonique. Mais VVILDERNESS est un cas à part, et un contre-exemple parfait : ici, tout est organique, vivant, stimulant, et le résultat propose non un compromis entre deux approches mais bien une complétude parfaite.

Intelligemment découpé en chapitres de durées variées, Path est une formidable aventure qui place les cordes aux avant-postes, et qui leur accorde un statut enviable. Vvildr est décidément très doué pour imposer des arpèges cristallins et des strates de son délicates, et ses passages acoustiques sont d’une beauté très pure, à l’image de ce « The Forest Of Forking Paths », qui contrairement au reste du répertoire, reste fidèle à une éthique Folk sans métissage.

La pochette de l’album en dit plus long qu’il n’y paraît sur son contenu. Cette esquisse de jeune femme et sa marque rouge sang sur la joue illustre parfaitement la beauté trouble du projet, et nous hypnotise de son regard vide comme une pleine lune. On en tomberait presque amoureux en entendant son histoire, et le mariage entre la tradition des forets de mythes et l’agression des armes BM les plus fondamentales impose un contexte favorable à une union contre-nature, en l’honneur des grands anciens et des muses perdues.

VVILDERNESS signe donc un poème aux rimes riches, et continue son parcours sans se soucier du monde extérieur, ce qui fait sa force. Path est un album en marge des productions actuelles, mais riche d’une passion indéfectible, ce qui le rend encore plus attachant.          

 

 

Titres de l’album:

01. Orm's Odyssey

02. Nemere

03. Enter The Storm

04. Ashes Remain

05. Saka

06. The Forest Of Forking Paths


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 04/03/2023 à 17:34
88 %    230

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report

1984

mortne2001 10/01/2024

From the past

SÉLECTION METALNEWS 2023 / Bonne année 2024 !

Jus de cadavre 01/01/2024

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Tourista

@ Gargan : en parlant du best-of de Pestilence, les fans ont tellement gueulé qu'ils ont changé de visuel !  &(...)

05/03/2024, 11:42

Gargan

Faites chier, j'apprécie le groupe (enfin surtout l'ep comme beaucoup, je me demande si je ne l'ai pas découvert avec ce bon Shaxul) et je trouvais l'artwork très réussi ("oh bah c'est pas l'AI de Pestilence hein"), mais là(...)

05/03/2024, 09:43

Capsf1team

Balle de match...Un peu de silence s'il vous plait, les joueurs sont prêts...

05/03/2024, 08:03

Tourista

Hep ! on ne dépasse pas les bouées, siouplè !

05/03/2024, 07:05

Tourista

Acheté samedi, écoute en cours. BD absolument sans intérêt mais album bien plus intéressant que le dernier Maiden.

04/03/2024, 17:58

LeMoustre

Citer  INCUBUS, ASSASSIN et RIGOR MORTIS sur le même papier = obligé d'écouter les deux titres, et en effet, tout à fait ma came ! Merci pour cette petite découverte aux allures de pépite.M'en vais commander cela de ce pas(...)

04/03/2024, 09:59

LeMoustre

Excellent album

04/03/2024, 07:14

Saddam Mustaine

Le seul à être présent sur chaque album c'est Paulo Jr, peut-être le seul qui a vraiment les droits officiellement ? Kisser après est devenu très impliqué aussi 

02/03/2024, 19:55

RBD

Les frères Cavalera ont récemment réenregistré le premier album, le seul où Andreas Kisser n'était pas encore là. Cavalera Conspiracy existe déjà pour ceux qui voudraient un Sepultura avec les frères Cavalera, et tant mieu(...)

02/03/2024, 13:16

Humungus

Ah ah ah !Alors ça pour le coup, cela pourrait me faire plaiz...

02/03/2024, 07:27

Saddam Mustaine

Max et Igor vont donc pouvoir réformer Sépultura dans 2 ans...

01/03/2024, 18:15

Jus de cadavre

Ouais du tout bon. Assez balèze pour un groupe avec autant de bouteille de sortir un album aussi "frais" ! Et puis ce côté Metal "nola" : irrésistible !

01/03/2024, 15:22

Humungus

J'avais déjà hâte d'écouter ça, mais avec une chronique pareille...Vivement.Pis surtout, vivement la tournée de mai prochain bordel !

01/03/2024, 10:06

Tourista

Je me rappelle avoir vu UNE fois Sepultura avec Derrick Green en festoche, époque dreadlocks, j'ai dû tenir 3 morceaux.  Mais évidemment les propositions arriveront, les gros sous se profiler, le groupe reviendra avec une cote renforcée et des cachets g(...)

29/02/2024, 22:36

Gargan

´Vont ptêtre se reformer deux ans après la tournée, avec lui.

29/02/2024, 21:48

Cupcake Vanille

Quitter Sepultura pour peut-être (voir les rumeurs du moment) pour un autre groupe commençant par la lettre S sur le son américain du côté Iowa. 

29/02/2024, 21:24

RBD

Il a déjà un autre groupe de Rock chrétien qui marche bien au Brésil. C'est vrai que c'est bizarre de partir maintenant alors que la fin prochaine du groupe est déjà programmée à assez court terme. En tout cas c'est un batteur(...)

29/02/2024, 21:12

Buck Dancer

Même si je comprends l'opportunité de jouer dans Slipknot (si la rumeur dit vrai) dommage d'être resté toutes ces années pour partir juste avant la dernière tournée.

29/02/2024, 18:48

senior canardo

@Humungus sur la date de Magny le hongre, Paulo avait un tshirt Houwitser    sur scène ça ma remis un coup de (...)

29/02/2024, 10:09

Orphan

Batteur absolument génial.https://www.youtube.com/watch?v=PkmUSjkTJCgV'la le niveau du gamin qu'il était.

29/02/2024, 08:24