Pray For Armageddon

Blessed Curse

13/10/2023

M-theory Audio

On ne les attendait plus à ce stade de la compétition. Après tout, les californiens de BLESSED CURSE avaient choisi de s’éloigner de la scène, pour s’offrir un petit hiatus de six ans, et encore, si l’on prend en compte leur dernier EP Beware of the Night, paru en 2017. Dans le registre longue-durée, il faut remonter jusqu’à 2012 et la publication d’un éponyme tonitruant qui avait pris d’assaut la production de l’époque de ses attaques classiques mais teigneuses. Et au moment de dresser le bilan d’une décennie de carrière (plus si l’on considère que le quatuor officie depuis 2001 sous divers noms), Pray For Armageddon tombe à point pour juger de la pertinence de cette réinsertion qui s’inscrit parfaitement dans un plan de relocalisation nostalgique à l’américaine.

BLESSED CURSE est un peu la métonymie parfaite. Un détail représentant un tout, comme une couronne désignant une famille royale assisse sur un trône fragile. Gregg Laubacher (guitare), Derek Bean (batterie), Tyler Satterlee (chant/guitare) et Colin Kyger (basse) incarnent en effet tout ce que le rétro-Thrash peut signifier en 2023, soit la quintessence d’une approche classique pimentée de quelques prouesses individuelles et collectives contemporaines.

Solide, gras, saccadé, ce troisième né est un beau bébé, joufflu, mais terriblement méchant. Comme une teigne d’ailleurs, toujours prêt à vous couper la carotide d’un riff syncopé ou à vous étouffer d’une accélération suffocante. Inscrit à la garderie Thrash mélodique des années 90, le poupon fait peur à la communauté, qui n’est pas sure de vouloir se frotter à ce rejeton du diable, toujours en mouvement, et imprévisible.

Même si ses déplacements peuvent être anticipés avec un peu d’attention.

La Bay-Area, San Francisco, mais aussi Phoenix, et pourquoi pas NYC, il y en a pour tout le monde, et l’allaitement maternel a renforcé l’ossature d’un bambin musclé dès ses premiers jours. Assez proche de ses parrains éventuels (HEXX, SLAYER, INFERNAL MAJESTY, EXODUS), ce mignon nourrisson vous pompe le sang comme un vampire énergétique, et vous oblige à headbanger en rythme sous peine de s’énerver et de ne plus dormir pendant des années.

Alors, on berce, près du mur pour entamer le crâne, on gesticule, on promène en mode BPM variant, et on se retrouve baby-sitter de l’extrême, avec toutefois, quelques pauses pour reprendre un peu d’énergie. Visiblement obsédés par un up-tempo solide et des guitares en perpétuel mouvement, les californiens de BLESSED CURSE célèbrent leur propre malédiction en alourdissant le tempo, la voix grave et graveleuse de Tyler Satterlee permettant de se frotter au public Thrash/Death le plus énervé.

A la limite du Progressif sur les morceaux les plus développés (« Lock Me Up », agressif comme un pitbull enfermé dans une cage de véto), subtilement Techno-Thrash sans trop se frotter à la prétention artistique, Pray For Armageddon est d’un équilibre très stable, et d’une densité appréciable. Chaque titre recèle son lot de breaks, de changements de rythme, mais aussi de licks gluants à la mode californienne de la dernière partie des années 80.

« Skinned Alive », accrocheur comme du POSSESSED repris par FORBIDDEN, « Street Freaks », raisonnable dans les BPM mais salement addictif, « Into The Dark » qui poursuit sur la même lancée mais qui en profite pour développer des arguments alambiqués à la HOLY MOSES des années techniques, le tracklisting est impeccable, et le sentiment d’être galvanisé par une saine violence est délicieux. Sans aller chercher trop loin leur inspiration, les californiens prennent quand même la peine de déguiser leur hommage pour qu’on ne le reconnaisse pas au premier regard, nous perturbant de ses pics d’intensité pour mieux nous séduire d’une mélodie en solo majeur.

Parfait petit bréviaire Thrash de première qualité, Pray For Armageddon est une jolie perle trouvée dans un paquet d’huîtres sans réelle valeur ni saveur. Bien qu’attaché à des principes traditionnels, le quatuor ose se démarquer quelque peu via des finesses inhabituelles, allant même jusqu’à imposer un intermède Synth-Pomp de film d’horreur sur « Aftermath ».

D’ailleurs, Pray For Armageddon a tout du film audio qu’on écoute une fois la nuit tombée. Et en cette journée de Toussaint dédiée aux morts, il est un parfait exutoire pour ceux qui n’aiment ni les bonbons ni les déguisements, et qui préfèrent rester chez eux pour savourer un disque rond, carré, à la triangulation instrumentale parfois surprenante.

A recommander aux vrais méchants qui grognent un peu n’importe comment, aux amateurs de précision, aux maniaques de l’agression, mais aussi aux musiciens exigeants sur leur dose de violence.

Allusif à tous les sous-courants d’un Thrash formel, BLESSED CURSE opère un retour gagnant, et se démarque de ses petits camarades trop timides pour défier les légendes. Entre Mary Shelley et Clive Barker, Pray For Armageddon nous raconte l’histoire d’une fin du monde programmée à laquelle personne ne peut échapper.

Et boum.

   

   

Titres de l’album:

01. Pray For Armageddon

02. Beheader

03. Subspecies

04. Lock Me Up

05. Skinned Alive

06. Street Freaks

07. Into The Dark

08. Aftermath

09. Graveyard World

10. Throne Of Bones


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 01/11/2023 à 16:19
85 %    222

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

HELLFEST 2024 / Clisson

Jus de cadavre 15/07/2024

Live Report

Escuela Grind + BMB

RBD 08/07/2024

Live Report

The Mandrake Project Live 2024

Simony 05/07/2024

Live Report

Hatebreed + Crowbar

RBD 18/06/2024

Live Report

Nostromo + Nwar

RBD 03/06/2024

Live Report

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Jus de cadavre

On me dit dans l'oreillette que la femme de Rob (qui est française) est fan d'Indochine et qu'elle ne serait pas étrangère à cette décision de reprise... L'amour rend aveugle, mais sourd aussi apparemment.

18/07/2024, 14:59

Humungus

Monument.

18/07/2024, 13:39

Humungus

"Kirk et Rob reprennent "L'Aventurier" d'Indochine"... ... ...Le groupe qui aime à se tirer une balle dans le pied quoi !Après l'ignominie de la reprise de Johnny il y a quelques années...A la prochaine date franç(...)

18/07/2024, 09:35

Alain MASSARD

juste excellent!!!!

17/07/2024, 16:30

Tourista

''Shoot the babies in the nest, that's the real hunting''

17/07/2024, 08:37

Ivan Grozny

Pour ma part :Jeudi : Ashinhell / Immolation / Brujeria / Megadeth (aïe aïe) / Shining (le groupe norvégien) / Sodom / Cradle of FilthVendredi : Fear Factory / Savage Lands / Kanonenfieber / Satyricon / Emperor / Machine Head (la fin vite fait pour boire un coup) / (...)

17/07/2024, 01:16

Gargan

« Wher’ar’you Marshall ? » « yeahiyeaah wohooo !! »

16/07/2024, 21:51

LeMoustre

Sympa.En plus tête d'affiche au Pyrenean Open Air en septembre. Ça se loupe pas ça 

16/07/2024, 10:06

Cupcake Vanille

Ok c'est très différent de la période You Will Never Be One of Us qui était plus un mix sauvage et efficace entre un Slayer et Napalm Death. Todd Jones change encore de style vocalement, pour un truc plus vomissant rempli de glaire dans une ligne death(...)

15/07/2024, 11:11

RBD

Excellent ! Ils sont revenus tourner ce clip à la "Maison des choeurs" où nous les avions vus pour un concert inoubliable à l'automne 2023. Il s'agit d'une ancienne chapelle de style Louis XIV (mais pas baroque) accolée à l&apos(...)

11/07/2024, 16:43

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Jus de cadavre

Quand NAILS se met au Speed Thrash   ! Bah ça bastonne !

10/07/2024, 19:48

Tourista

Pardon : présent à Paname.

10/07/2024, 18:41

Tourista

Présent.  Set-list hyper solide, groupe hyper en place et son aux petits oignons. Plaisir manifeste du chanteur (malgré sa crève) et accueil formidable (est-ce une surprise ?) du public. Le plus appréciable dans la forme c'était sa gestuelle dimensionn(...)

10/07/2024, 18:40

RBD

C'est vrai qu'il se maintient bien malgré les ans. Cela me rappelle il y a fort longtemps quand j'avais vu Blaze Bailey tourner en solo peu après son départ de Maiden. Mais Bruce est à un autre niveau de charisme et de talent, c'est clair.

10/07/2024, 12:43

wolf88

salut, ce n est pas Autriche mais Australie   

08/07/2024, 18:48

LeMoustre

Tuerie intégrale.Point.

07/07/2024, 14:33

Humungus

"Je préfère d'ailleurs aller jusqu'au Rockhal plutôt que de monter à Paris où tout n'est que galère et source de stress et d'énervement".Amen !

06/07/2024, 08:19

Gargan

Ah oui ! J’espère que ce sera l’occasion pour faire quelques dates, hâte de les revoir.

06/07/2024, 08:08