Lorsque l'on écoute le premier album auto-produit de GORGON, le premier mot qui vient à l'esprit est épique. Le gigantisme des orchestrations qui accompagnent les compositions dantesques de Titanomachy accentuent cette sensation et ce dès l'introduction, Oros Othrys.

Mais revenons un peu aux origines, GORGON est donc un groupe français, formé en 2013 par Paul THUREAU (Chant/Guitare/Orchestrations/Bouzouki) et revendique clairement sa passion pour la mythologie Grècque et les bandes-originales de blockbusters. D'ailleurs GORGON tient son nom de la gorgone qui est, dans la mythologie grecque, une créature maléfique ayant le pouvoir de pétrifier les gens par le regard.

Titanomachy ,leur premier album, traite de la guerre ayant eu lieu entre les Dieux et les Titans sur une période de 10 ans.

Le mot « épique » que j'employais en début de chronique n'est clairement pas galvaudé tant le groupe arrive à nous plonger dans cette bataille par la grâce de leurs compositions d'une qualité extraordinaire et peu entendue dans ce style qu'est le death metal symphonique.

Certes l'influence de SEPTICFLESH et FLESHGOD APOCALYPSE peut se faire ressentir, mais GORGON possède une telle personnalité que le groupe se démarque immédiatement de ses éminents collègues.

A la fois heavy, mélodique et brutale, les titres que composent Titanomachy jouissent d'une interprétation phénoménale et sont sublimés par des orchestrations dignes des plus grandes bandes-originales de films épiques voir même du jeu culte GOD OF WAR sur Playstation.

Le travail abattu ici par le groupe décroche littéralement la mâchoire et nous noie dans un tourbillon d'ambiances, d'émotions et de plaisir auditif rarement atteint. Mixé par l'incontournable Jens Bogren, GORGON propose avec Titanomachy un véritable chef-d’œuvre,un voyage musical au cœur d'une guerre titanesque que nous ne sommes pas prêts d'oublier.

Titres de l'album :

  1. Oros Othrys
  2. Arising Thunderlord
  3. Valley Of Redemption
  4. Ashes And Blood
  5. Titans Unleashed
  6. Oracles
  7. Everlasting Flame Of Olympus
  8. Elysium

Page Facebook officielle

Site Officiel


par JérémBVL le 08/12/2016 à 14:00
95 %    665

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Sydz
@212.234.218.194
09/12/2016 à 12:55:03
Je m'attendais à un truc bien en dessous de ce que la critique décrivait (genre je chronique l'album d'un copain), mais en fait c'est vrai que ca poutre bien ! Je trouve les orchestrations un peu trop en avant dans le mix par contre.

JérémBVL
membre enregistré
11/12/2016 à 10:12:52
Content que ça te plaise! C'est vrai que lorsque j'ai un coup de cœur j'ai tendance à m'enflammer dans mes chroniques! ;)

Ajouter un commentaire


Airbourne

Boneshaker

The Deathtrip

Demon Solar Totem

Shadow Limb

Burn Scar

Denner's Inferno

In Amber

Sorcery

Necessary Excess of Violence

Voyager

Colours In The Sun

Cyhra

No Halos In Hell

Mur

Brutalism

Nocturnal Breed

We Only Came for the Violence

Work Of Art

Exhibits

Deceitome

Flux of Ruin

Risen Prophecy

Voices from the Dust

Desolation

Screams of the Undead

Une Misère

Sermon

Aro Ora

Wairua

White Mantis

Sacrifice Your Future

Hatred Dusk

Hatred Dusk

Diocletian

Amongst the Flames of a Burning God

Maïeutiste

Veritas

Alunah

Violet Hour

Birds in Row

RBD / 13/11/2019
Emocore

The Murder Capital + Whispering Sons

RBD / 07/11/2019
Gothic Rock

MORTUARY, Interview avec Patrick (Chant) et Jean-Noël (Basse)

youpimatin / 05/11/2019
Brutal Death Metal

Nesseria + Stuntman

RBD / 01/11/2019
Hardcore

Concerts à 7 jours

+ Father Merrin + Clegane

17/11 : Le Do It Yourself, Lille (59)

Photo Stream

Derniers coms

J'ai acheté Metallian il y a quelques mois. Des années que je n'avais acheté un magazine papier. J'y ai lu 3 ou 4 interviews corrects (les groupes que j'aime). Ce torchon, bien fichu, a toujours le chic pour interviewer les groupes les plus nazes de la scène métal. Il empeste toujours l'extensi(...)


S'il n'y avait que l'alcool hein...


Hard Force, Hard N Heavy et Hard Rock mag c'était de la bombe dans les années 90.

Rock Hard c'était genial dans les années 2000.

Aujourd'hui Rock Hard et Metallian sont les survivants et fond le minimum je trouve, mais vu qu'il n'y a plus que eux...


Je comprends pas ce qu'il fou, il commence à jouer pour aller ensuite dans le public WTF...

Ca va mal.


Ouais une grosse pensée pour l'équipe qui tourne avec lui et qui subi cela, c'est vraiment triste.


Une vidéo du naufrage... https://www.youtube.com/watch?v=uYzzyxDHkc0


Les mags étrangers, lisant difficilement l'anglais, tu comprendras que je m'en cogne avec une certaine force.

Oui j'ai connu Noise Mag', du temps d'Alex Citram mais je préfère RockHard, même si sa ligne éditoriale penche il est vrai trop sur un certain Hard Rock provenant d'Austral(...)


Ça n'étonnera personne. Ça devait bien arriver un jour. J'ai pas vu d'image mais apparemment il serait carrément tombé de la scène... franchement c'est une bonne chose, c'était au delà du pathétique sur scène (déjà au Motoc l'année dernière). En espérant qu'il soigne vraiment son turb(...)


Ah ben faut pas être trop difficile, à mon humble avis, surtout si on compare avec les mags étrangers (purée, z'avez lu Deaf Forever, Legacy mag, voire en France Noise mag, bien plus complet, même si ça cause pas de metal exclusivement loin de là ? C'est autre chose, niveau qualité et conten(...)


Non, du tout. Les deux groupes se partagent la couverture, c'est tout.


Trust a fait un truc avec Airbourne j'ai pas suivi ?


Je suis fan de ce mag' pour plusieurs raisons, même si je reconnais le côté soft de bien des groupes et un certain penchant virant parfois à l'obsession pour AC/DC (que je n'aime pas particulièrement).

Mais pour peu qu'on ne soit pas un die hard de Metal Extrême (y a Metallian pou(...)


J'avais arrêté Rock Hard pendant un certain temps pour cette raison ("mou du genou" dans sa ligne éditoriale) mais au final j'y reviens de temps en temps maintenant, car justement pour les découvertes plus "soft" c'est tout de même pas mal. Et je trouve encore de la passion dans ce mag...


Pas forcément. Le nom du mag a toujours été RockHard. Il ne vise pas le même public que Metallian.

Moi ça me va à 100 %


Je ne suis pas sûr que ce soit de la HM-2 sur le 1er album. Tout ce qui passait au Sunlight n'avait pas toujours ce son caractéristique (Tiamat et Grave par exemple ;-) )


Ouais c'est bourré de feeling ce morceau je trouve. Cette légende (si ce n'est LA légende) du sludge n'empêche ce mec ! Et ce look de loubard qui va bien :D !


@stench: Je fais encore un paquet d'échanges à l'étranger, l'underground s'arrête pas à ta région, voir à la France :)
Tu parles de split tapes de VACARME?


Le premier extrait est vraiment intéressant, Kirk en a encore dans le ventre !


La date prévue à Barcelone dans la première version de cette tournée a carrément sauté. Ils doivent être dégoûtés.


"Pas de date pour la France".....