Lorsque l'on écoute le premier album auto-produit de GORGON, le premier mot qui vient à l'esprit est épique. Le gigantisme des orchestrations qui accompagnent les compositions dantesques de Titanomachy accentuent cette sensation et ce dès l'introduction, Oros Othrys.

Mais revenons un peu aux origines, GORGON est donc un groupe français, formé en 2013 par Paul THUREAU (Chant/Guitare/Orchestrations/Bouzouki) et revendique clairement sa passion pour la mythologie Grècque et les bandes-originales de blockbusters. D'ailleurs GORGON tient son nom de la gorgone qui est, dans la mythologie grecque, une créature maléfique ayant le pouvoir de pétrifier les gens par le regard.

Titanomachy ,leur premier album, traite de la guerre ayant eu lieu entre les Dieux et les Titans sur une période de 10 ans.

Le mot « épique » que j'employais en début de chronique n'est clairement pas galvaudé tant le groupe arrive à nous plonger dans cette bataille par la grâce de leurs compositions d'une qualité extraordinaire et peu entendue dans ce style qu'est le death metal symphonique.

Certes l'influence de SEPTICFLESH et FLESHGOD APOCALYPSE peut se faire ressentir, mais GORGON possède une telle personnalité que le groupe se démarque immédiatement de ses éminents collègues.

A la fois heavy, mélodique et brutale, les titres que composent Titanomachy jouissent d'une interprétation phénoménale et sont sublimés par des orchestrations dignes des plus grandes bandes-originales de films épiques voir même du jeu culte GOD OF WAR sur Playstation.

Le travail abattu ici par le groupe décroche littéralement la mâchoire et nous noie dans un tourbillon d'ambiances, d'émotions et de plaisir auditif rarement atteint. Mixé par l'incontournable Jens Bogren, GORGON propose avec Titanomachy un véritable chef-d’œuvre,un voyage musical au cœur d'une guerre titanesque que nous ne sommes pas prêts d'oublier.

Titres de l'album :

  1. Oros Othrys
  2. Arising Thunderlord
  3. Valley Of Redemption
  4. Ashes And Blood
  5. Titans Unleashed
  6. Oracles
  7. Everlasting Flame Of Olympus
  8. Elysium

Page Facebook officielle

Site Officiel


par JérémBVL le 08/12/2016 à 14:00
95 %    552

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Sydz
@212.234.218.194
09/12/2016 à 12:55:03
Je m'attendais à un truc bien en dessous de ce que la critique décrivait (genre je chronique l'album d'un copain), mais en fait c'est vrai que ca poutre bien ! Je trouve les orchestrations un peu trop en avant dans le mix par contre.

JérémBVL
membre enregistré
11/12/2016 à 10:12:52
Content que ça te plaise! C'est vrai que lorsque j'ai un coup de cœur j'ai tendance à m'enflammer dans mes chroniques! ;)

Ajouter un commentaire


Septic Tank

Sturmpanzer

Devil Worshipper

Music For The Endtimes

Jt Ripper

Gathering of the Insane

Nyu.

Flux

Religious Observance

Utter Discomfort

Visavis

War Machine

Cemetery Urn

Barbaric Retribution

Nekrofilth

Worm Ritual

Of Hatred Spawn

Of Hatred Spawn

Wyrms

Altuus Kronhorr - La Monarchie Purificatrice

Barshasketh

Barshasketh

Ravenface

Breathe Again

Blosse

Era Noire

Perversor

Umbravorous

Calcined

Discipline

Devil On Earth

Kill The Trends

Skald

Le Chant des Vikings

Cosmic Atrophy

The Void Engineers

Pissgrave

Suicide Euphoria

Blood Feast

Chopped, Sliced and Diced

Powerwolf + Amaranthe + Kissin' Dynamite

JérémBVL / 18/01/2019
Powerwolf

Klone unplugged

RBD / 17/12/2018
Acoustique

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Grave Digger + Burning Witches

28/01 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

@ Humungus, oui lors de leur interview, ils disaient vouloir battre le record de commentaires, et l'objectif était largement atteint !


145 vues.


Qu'est-ce que je ne donnerais pas pour pouvoir assister à ça...


Si je ne me trompe pas, y'avait eu la même chose sur VS à l'époque pour ULTRA VOMIT non ?
(+1)


Oui moi qui n'aime pas du tout aller à Paris, ça me tente énormément...


Oooh je pense qu'on peut faire mieux.... et +1 com !


Les histoires de meurtre et d'incendie d'église ça c'est vrai on le sait.

Le mystere reste autour du suicide de Dead et de la mort de Euronymous.

Le depart du groupe de Necrobutcher au moment du suicide de Dead est assez étrange aussi.


L’affiche qui fait (très) mal...


Oui mercato réussi.


Ça ressemble à un record de coms ça !


Oui je trouve aussi. Fiable quoi.


Cela semble être une bonne idée...


Je n'ai pas lu le livre de Moynihan qui est, paraît-il, plutôt complaisant avec tout l'ensemble y compris ce qu'il y a de plus inacceptable. Au-delà de ce que je rejette très fermement les meurtres et incendies de lieux de culte, je ne me suis jamais reconnu dans le Black Metal même sous un sim(...)


On a vraiment lu tout et son contraire sur ces histoires, sans compter le mystère entretenu par les protagonistes de l'époque. J'ai beau essayé de faire le blasé, de me dire que c'était que des "petits cons", des abrutis, que le bouquin n'est qu'un torchon un peu trop orienté, il n'empêche qu(...)


Excellente chronique... j'avais découvert avec l'album précédent sans approfondir plus que ça. Tu viens de réanimer ma curiosité Mortne2001 !
C'est d'une saleté indécemment propre au niveau de la production là où la concurrence balance des riffs lambda avec une production crasseuse p(...)


J'espère juste que le film dira clairement que les protagonistes n'étaient que des petits cons paumés... Mais sinon, oui, rien qu'avec l'attention portée aux détails, ça donne envie, clairement.


Trailer bien plus convaincant que les précédents. Et oui le " Based on truth and lies " est bien pensé.
Ça fait envie.


En tout cas beau job de l'ensemble de l'équipe de ce site, avec une chouette ergonomie. Bon, j'ai pas pigé comment on fait pour aller directement suivre un fil de discussions/commentaires sans passer par le titre du thème concerné, mais pas grave.


Sans conteste, ce qui précède est en lice pour être la meilleure discussion dans le futur top 2019...


Putain, ça donne envie tout de même hein...
Pis le "Based on truth and lies" est tellement bien trouvé bon dieu de dieu !