...A Heated Exchange

Wardomized

21/08/2019

Sudden Strike Records

Nul n’est obligé de trouver sa voie du premier coup, de savoir dès le départ pour quoi il est fait. Il n’y a aucune honte à se chercher, à tergiverser, à tester, et les exemples musicaux n’en sont pas rares. Prenez PANTERA par exemple. Au départ, quatre gus attifés comme des glammeurs de supermarché, avec fanfreluches, et obsession pour VAN HALEN en option. Puis, de fil en aiguille et de rythmique surpuissante en riffs terrassants, Power Metal, puis l’incarnation même du Thrash des années 90, avec cette petite touche de Hardcore en groove sudiste pour faire la différence. Osons d’autres cas évidemment, les CEREBRAL FIX, NAPALM DEATH, j’en passe et des moins évidents, mais au royaume des hésitants, les forts en gueule sont rois, ce que prouvent les irlandais de WARDOMIZED et leur patronyme qui sent bon les fleurs enfoncées dans le cul. Fondé en 2014, ce quatuor a d’abord versé dans le Thrash/Crossover consensuel, signant des œuvres assez anonymes mais pas inintéressantes, avant d’opérer un virage brutal pour se consacrer aux joies de la tripaille désorganisée via un tournant Death/Grind des plus probants. Depuis le début de leur carrière, les potes de Belfast n’ont donc pas hésité à procéder à quelques ajustements pour trouver leur vitesse de croisière, à tel point qu’ils se sont sentis assez sûrs d’eux en 2019 pour proposer leur premier LP, ce ...A Heated Exchange que vous ne manquerez pas d’écouter évidemment. Et après quelques jets en format court, disséminés le long d’une discographie vouée aux longueurs raisonnables (In The Raw en 2014, Red Death (Flows Through My Veins) et Forced to Eat from the Apple Tree en 2017), soulignés de quelques live étonnants (Live at the Warzone et Live 27/01/18), WARDOMIZED se jette enfin dans le bain, avec mesure toutefois, puisque ce premier LP à de faux airs de nouvel EP, avec ses vingt-quatre minutes au compteur.

Huit morceaux pour moins d’une demi-heure, nous tenons la corde des standards Grind et Death, et c’est tout à fait appréciable. Accouché dans le plaisir mais lâché dans la douleur, ...A Heated Exchange a fini par fuiter sur la toile et ses sites de torrent pas avares de traitrise, et c’est ainsi que le groupe a fini par abandonner son album sur les plateformes de streaming, histoire de colmater les fuites. Il est toujours dommage de voir le travail d’artistes ruiné par de petits malins qui pensent encore que le leaking est une forme de rébellion, mais espérons toutefois que ceux ayant abusé de cette gratuité malvenue fassent de la bonne publicité au groupe. Aujourd’hui formé de quatre olibrius fans de bruit (Alessandro Rocco – chant, Eddie Cross – guitare, Jonny McKee- basse et Deane Montgomery – batterie), WARDOMIZED s’est donc concentré sur les thèmes les plus porteurs des origines du genre, et jouent donc le Death/Grind tel qu’il fut conçu et modernisé par des groupes comme IMPETIGO ou BRUTAL TRUTH, cherchant toujours un moyen de rendre la brutalité intelligible et ne pas verser dans le dramatisme grotesque du Gore. Citant comme influences des institutions comme NAPALM DEATH, SEPULTURA, CROWBAR, AUTOPSY, OBITUARY, SOUFLLY, POWER TRIP, DEFTONES, TERRORIZER, MORBID ANGEL, les irlandais n’en possèdent pas moins leur petit lexique personnel, qui les rapproche de formations moins célébrées comme DEATHBOUND, TOTAL FUCKING DESTRUCTION ou DEAD INFECTION, sans se gêner pour tirer la révérence aux PIG DESTROYER, sans toutefois en atteindre l’intensité maladive.

Pas avares de riffs et d’ambiances délicatement morbides, mais gentiment sanglantes, les WARDOMIZED n’ont pas oublié ou négligé les premiers apports dans le genre, et surfent sur une production qui sonne généreusement roots, avec cette batterie très matte à la caisse claire impitoyable, ces guitares en linceul, et cette dualité de chant en growls/méga growls, qui parfois se rappellent des cris écorchés des débuts de la scène Indus de GODFLESH. « Benji’s Surprise », le final, sombre d’ailleurs avec étonnement dans le glauque bien lourd, avec son beat appuyé et processionnel, et ses vocaux enragés, nous laissant sur une note étrange au moment de refermer un album qui avait pourtant commencé sous les auspices les plus formels et rapides. « Organ Exploit » ne pouvait d’ailleurs être plus franc avec son parfum légèrement Crust sur les bords, petit jet d’animosité pure dans un monde de ressentiment. Blasts, D-beat assumé et capharnaüm gentillet, pour une mise en jambes qui vous dope encore plus efficacement que la laroscorbine, et ces fameux passages en riffs plaqués sur des blasts déchaînés. « Learn to Sneak » applique le même principe, et la roue tourne à bonne vitesse pendant que le batteur vous brise les os un par un de ses accélérations. Seule entorse à la règle de la vitesse pour l’efficacité et inversement, le long et trouble « Give Me Hope, Give Me Water », entonné en compagnie du comparse Michael Mckeegan de THERAPY ?, et qui prône la lourdeur et l’oppression pendant plus de cinq minutes, se permettant même des mélodies biscornues histoire d’accentuer le malaise. Loin de se contenter des figures imposées du genre, les irlandais jouent donc la petite diversité sur la petite longueur, et nous enivrent de leur violence bon enfant, tapant toujours dans les riffs les plus percutants pour s’illustrer comme exutoire de brutalité qui ne refuse pas les compromis.

Sinon, plus prosaïquement, ...A Heated Exchange reste la façon la plus radicale de s’exploser les tympans intelligemment. Ce qui résume assez bien cette entreprise de démolition clinique, mais terriblement enthousiasmante.  

               

Titres de l'album :

                            1. Organ Exploit

                            2. Learn to Sneak

                            3. World War What

                            4. Transitional Breakdown

                            5. Rebirthed

                            6. What is Your Life Worth?

                            7. Give Me Hope, Give Me Water (feat. Michael Mckeegan)

                            8. Benji’s Surprise

Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 27/05/2020 à 18:03
70 %    472

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview

Welcome To My Nightmare

mortne2001 26/12/2020

From the past

IXION : entretien avec Julien

JTDP 16/12/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
JTDP

Assez d'accord avec toi Bones. Après de toutes façons, je pense que le but de cette lettre n'est pas tant de vouloir à tout prix organiser l'édition 2021 que de forcer le gouvernement à avoir une position claire, nette et précise (je n&apos(...)

19/01/2021, 01:08

Bones

Très beau message. Mais si le tissu économique et culturel d'un pays peut-être sacrifié au nom de l'incurie à avoir su prévoir/gérer une pandémie, ce ne sont pas les soubresauts d'un festival, qui plus est de Metal, qui vont fa(...)

18/01/2021, 22:45

KaneIsBack

TL; DR

18/01/2021, 20:14

Gargan

j'ai lu "grand raoult musical". 

18/01/2021, 20:13

Simony

Oui c'est le genre de missive qui ne sert à rien. Après ils se battent pour leur job, c'est très bien mais il n'y aura rien en 2021 et même 2022 est trèèèèès hypothétique. Il faut bien comprendre que ça va (...)

18/01/2021, 18:35

metalrunner

Du vent tout ca le résultat sera clair rien nada nothing peau de zob avec une lettre ou mille;

18/01/2021, 18:27

Jus de cadavre

Clair et précis, c'est bien. Même si la ministre (ni même personne en fait) ne sera capable de répondre quoique ce soit d'utile pour le moment hélas...

18/01/2021, 18:16

Gargan

Il va être dans les listes des meilleurs albums 2021 celui-ci haha ! Le sieur Helwin aux fûts, soit dit en passant.

18/01/2021, 09:53

LeMoustre

Sympa, cette vidéo ! D'ailleurs je recommande la compile de Asshole, très complète et d'un bon niveau. Plein d'anecdotes justes comme celle sur la Fnac, par exemple. 

18/01/2021, 09:06

Bones

Vidéo très sympathique et intéressante ! Dans la bande son des années lycée, ce CYTTOYLP.  Je me vois encore trimbaler ma grosse malette de matos d'arts plastiques dans les transports en commun, sur laquelle j'avais reproduit au feutre(...)

17/01/2021, 22:07

Simony

Excellente vidéo comme d'habitude. Avec les documents d'époque, on replonge encore plus au cœur de la bête.

17/01/2021, 18:43

yaccio

bof aussi plat que d'hab'

16/01/2021, 21:13

RBD

Excellente découverte, d'un mid-tempo lourd qui fait penser aux vieux Death, à Morgoth, à Massacre et à toute la vieille Floride en général et à toutes références de Death Metal un peu lent mais inexorable. Un début de ce (...)

16/01/2021, 19:16

Meuleu

Excellent, The Crown comme je l'aime !

16/01/2021, 17:40

Jus de cadavre

Superbe artwork en tout cas !

16/01/2021, 12:43

Seb

Jle trouve vraiment cool ce morceau.Ca fait un bout de temps que j'avais entendu un morceau aussi bon de leur part !

15/01/2021, 18:24

Moshimosher

Bon, ben, là, ça me fait carrément envie !!! A défaut de la fève, je veux bien la couronne !

15/01/2021, 17:18

Humungus

THE STRUTS ???Mortne2001...WTF ???

15/01/2021, 11:53

Humungus

Mais qu'est-ce que c'est que cette pochette putain ???

15/01/2021, 11:50

Gargan

J'attendais de voir ce nom passer. Totalement adhéré à l'ambiance qui s'en dégage (belles lignes de basse qui plus est), achat direct. kling !

15/01/2021, 08:23