Two For a Lie

Herman Frank

21/05/2021

Afm Records

Un an après UDO, et quelques mois après ACCEPT, c’est donc Herman FRANK qui bat le rappel des troupes Heavy Metal allemandes, trop heureuses de rejoindre le combat. Alors que ses anciens comparses ont connu des fortunes diverses depuis son départ du groupe, le tempétueux guitariste nous prouve avec Two For a Lie qu’il a toujours la forme, même à son âge et après quatre échappées en solitaire. On se souvient que Wolf Hoffmann n’avait pas été tendre lorsqu’il évoquait son ancien partenaire après le premier split d’ACCEPT, l’accusant d’être un dilettante ne prenant pas part à la composition ou aux répétitions et se pavanant sur scène comme s’il était l’un des moteurs du groupe. Mais depuis, le schnaps a coulé sous les ponts, Herman a prouvé qu’il pouvait très bien se débrouiller tout seul, et ce nouveau jet de bile acide démontre qu’il n’a pas perdu la main, ni son jeu de guitare dans le train. Redoutablement bien entouré pour l’occasion, Herman fait feu de tout bois, cartonne dans tous les angles, et semble vouloir redonner au Metal allemand ses lettres de noblesse des années 80. Pour autant, pas de statisme outrancier et poussiéreux, mais plutôt du traditionnel remis au goût du jour, et finalement pas si éloigné que ça de l’excellent Too Mean to Die de Wolf et sa bande.

 

Herman FRANK seul est déjà un homme dangereux, mais il l’est encore plus lorsqu’il est entouré de musiciens de son calibre. Et avec une équipée aussi solide, il n’est guère étonnant que ce Two For a Lie sonne comme un tonneau de TNT prêt à exploser. Excusez du peu, mais avec des sidemen de la trempe de Rick Altzi (MASTERPLAN, AT VANCE) au chant, Mike Pesin (MAGISTARIUM, VICTORY) à la seconde guitare, Michael Müller (JADED HEART) à la basse et Kevin Kott (AT VANCE, MASTERPLAN, HEAVEN'S TRAIL) à la batterie, ce cinquième album a de faux/vrais airs de gotha du Heavy Metal de premier choix. Il était donc évident que les titres allaient sonner, qu’ils allaient montrer les crocs et proposer un énorme Heavy Metal comme on en bouffait dans les années 80, celui-là même qu’ACCEPT a grandement contribué à populariser.

Mixé par Arne Neurand au Horus Sound Studio de Hanovre, masterisé par Robin Schmidt au 24-96 Mastering de Karlsruhe, Two For a Lie est donc une affaire totalement germaine, qui fait la part belle aux énormes riffs de requin et aux gigantesques soli de lapin. Très fidèle à ce que l’homme a toujours proposé de son côté, ce nouvel effort ne dévie pas vraiment de la trajectoire dessinée par Fight The Fear il y a deux ans. Si Herman se félicite toujours d’avoir définitivement quitté ACCEPT il y a sept ans, on comprend pourquoi en écoutant ces nouveaux hymnes à l’acier le plus inoxydable, certes à peu près aussi originaux dans la conception qu’un bandeau de pirate de RUNNING WILD, mais efficaces en diable, et cautionnés par tous les amateurs de Heavy franc et sans détour. On le sait, le sieur FRANK n’aime ni le Crossover, ni la Fusion, et s’est toujours épanoui dans un Heavy plus que formel, mais autant reconnaître que l’homme le joue comme personne…ou plutôt aussi bien que ses anciens comparses. On s’attend même en plus d’une occurrence à entendre une bonne reniflée d’Udo au détour de certains morceaux, que le petit teigneux aurait catapultés de ses intonations rauques.

Mais Rick Altzi est absolument parfait dans son rôle, et ne fait pas regretter le petit allemand en treillis. Avec sa voix supportant beaucoup plus de modulations, et ses capacités à s’envoler dans les aigus, le chanteur livre une performance musclée et versatile, qui s’accommode très bien des changements de tempo. Car cet album n’hésite pas à emballer les débats façon « Fast as a Shark », avec plusieurs titres qui jouent avec les BPM. Ainsi, « Hate » ou « Hail The New Kings » nous rappellent que le Metal allemand a su se rapprocher du Speed assez tôt, et ainsi contribuer à la naissance du Thrash, style que le pays a co-inventé avec les Etats-Unis. Mais loin d’une agressivité gratuite, ces deux morceaux confrontent avec brio la mélodie à la puissance, et sonnent plus Power Metal qu’un caleçon en tungstène de SABATON. L’alternance est donc de mise, entre l’up tempo remonté comme un marcel en été de « Teutonic Order » et sa basse roulante, le même via « Venom », illustré d’une vidéo et assez proche des accès de Hard les plus radiophoniques d’ACCEPT (et un côté Jorn LANDE assez prononcé), ou le Heavy bien lourd et DIO de « Liar ».

Dix morceaux, pas de flottement, aucune pause ni temps mort, même si certaines chansons acceptent quelques nuances pour ne pas que l’ensemble sonne trop linéaire. Ainsi, « Danger » et son évocation assez finaude de SINNER et de la vague mélodique du Heavy allemand fait mouche, avec un refrain qu’on retient très facilement. Evidemment, les riffs, les textes, l’attitude, les arrangements, les chœurs, les soli, tout a été approuvé par le comité de préservation du patrimoine Heavy allemand, et les plus passéistes seront ravis d’écouter un Metal qui aurait pu être composé entre 1985 et 1987 avec un son des années 2020.

Mais qu’il s’agisse d’Udo, de Wolf ou d’Herman, la surprise n’est pas de mise, et seule la confiance compte. Cette confiance accordée à des musiciens fidèles à eux-mêmes, et qui restent accrochés à leurs convictions artistiques les plus profondes. Et je préfèrerai toujours un disque enregistré avec les tripes et la foi qui louche vers le passé plutôt qu’un album opportuniste, mais plus up in time. De fait, impossible d’être déçu par ce Two For a Lie qui est tout sauf un mensonge, et qui n’offre que ce qu’il prétend offrir. A savoir une bonne calotte Heavy qui fait des allers et retours en permanence, et qui garde la pression sur ta face du début à la fin. Herman ne prend même pas le temps de se calmer en fin de course, puisque « Stand Up And Fight » augmente encore le tempo sur fond de soli incandescents. Du connu, du battu et rebattu, mais du solide, qui supportera l’épreuve du temps, et vers lequel on reviendra souvent.

Horns up guys, Germany still rules!

            

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

01. Teutonic Order

02. Venom

03. Hate

04. Eye Of The Storm

05. Liar

06. Hail The New Kings

07. Just A Second To Lose

08. Danger

09. Stand Up And Fight

10. Open Your Mind


Site officiel

Facebook officiel


par mortne2001 le 07/06/2021 à 18:02
82 %    469

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

HELLFEST 2024 / Clisson

Jus de cadavre 15/07/2024

Live Report

Escuela Grind + BMB

RBD 08/07/2024

Live Report

The Mandrake Project Live 2024

Simony 05/07/2024

Live Report

Hatebreed + Crowbar

RBD 18/06/2024

Live Report

Nostromo + Nwar

RBD 03/06/2024

Live Report

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Jus de cadavre

On me dit dans l'oreillette que la femme de Rob (qui est française) est fan d'Indochine et qu'elle ne serait pas étrangère à cette décision de reprise... L'amour rend aveugle, mais sourd aussi apparemment.

18/07/2024, 14:59

Humungus

Monument.

18/07/2024, 13:39

Humungus

"Kirk et Rob reprennent "L'Aventurier" d'Indochine"... ... ...Le groupe qui aime à se tirer une balle dans le pied quoi !Après l'ignominie de la reprise de Johnny il y a quelques années...A la prochaine date franç(...)

18/07/2024, 09:35

Alain MASSARD

juste excellent!!!!

17/07/2024, 16:30

Tourista

''Shoot the babies in the nest, that's the real hunting''

17/07/2024, 08:37

Ivan Grozny

Pour ma part :Jeudi : Ashinhell / Immolation / Brujeria / Megadeth (aïe aïe) / Shining (le groupe norvégien) / Sodom / Cradle of FilthVendredi : Fear Factory / Savage Lands / Kanonenfieber / Satyricon / Emperor / Machine Head (la fin vite fait pour boire un coup) / (...)

17/07/2024, 01:16

Gargan

« Wher’ar’you Marshall ? » « yeahiyeaah wohooo !! »

16/07/2024, 21:51

LeMoustre

Sympa.En plus tête d'affiche au Pyrenean Open Air en septembre. Ça se loupe pas ça 

16/07/2024, 10:06

Cupcake Vanille

Ok c'est très différent de la période You Will Never Be One of Us qui était plus un mix sauvage et efficace entre un Slayer et Napalm Death. Todd Jones change encore de style vocalement, pour un truc plus vomissant rempli de glaire dans une ligne death(...)

15/07/2024, 11:11

RBD

Excellent ! Ils sont revenus tourner ce clip à la "Maison des choeurs" où nous les avions vus pour un concert inoubliable à l'automne 2023. Il s'agit d'une ancienne chapelle de style Louis XIV (mais pas baroque) accolée à l&apos(...)

11/07/2024, 16:43

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Jus de cadavre

Quand NAILS se met au Speed Thrash   ! Bah ça bastonne !

10/07/2024, 19:48

Tourista

Pardon : présent à Paname.

10/07/2024, 18:41

Tourista

Présent.  Set-list hyper solide, groupe hyper en place et son aux petits oignons. Plaisir manifeste du chanteur (malgré sa crève) et accueil formidable (est-ce une surprise ?) du public. Le plus appréciable dans la forme c'était sa gestuelle dimensionn(...)

10/07/2024, 18:40

RBD

C'est vrai qu'il se maintient bien malgré les ans. Cela me rappelle il y a fort longtemps quand j'avais vu Blaze Bailey tourner en solo peu après son départ de Maiden. Mais Bruce est à un autre niveau de charisme et de talent, c'est clair.

10/07/2024, 12:43

wolf88

salut, ce n est pas Autriche mais Australie   

08/07/2024, 18:48

LeMoustre

Tuerie intégrale.Point.

07/07/2024, 14:33

Humungus

"Je préfère d'ailleurs aller jusqu'au Rockhal plutôt que de monter à Paris où tout n'est que galère et source de stress et d'énervement".Amen !

06/07/2024, 08:19

Gargan

Ah oui ! J’espère que ce sera l’occasion pour faire quelques dates, hâte de les revoir.

06/07/2024, 08:08