"Un escalier de fer, un couloir étroit et obscur. Au fond de ce couloir une porte entre-ouverte, d’où nous parviennent les accords d’une musique, qui en ce lieu nous paraît irréelle" comme reprenait  Daniel Gelin dans la version audio de Vingt mille lieues sous les mers.  
Alors que les bruits de pas raisonnent sur chaque marche métallique,  cette curieuse symphonie se fait de plus en plus entendre et laisse entrevoir un curieux et sinistre compositeur qui répond au nom de ... DEATHSPELL OMEGA.
Voila un retour arrivant en surprise car DEATHSPELL OMEGA est le genre de groupe qui ne fonctionne pas avec les réseaux sociaux ou encore par une musique mainstream.  
Le groupe aime surprendre par des sorties auxquelles on ne s'attend pas, car oui le trio venu du fin fond du Poitou utilise la voie underground depuis sa création, mais cette force et volonté leur a permis d'avoir une certaine réputation hors du territoire Français ou encore par une  musique avant-garde, d'influencer d'autres genres musicaux, il suffit de voir le Mathcore noirci de PLEBEIAN GRANDSTAND ou encore NOISE TRAIL IMMERSION pour s'apercevoir que l'ombre DsO est présente.

DEATHSPELL OMEGA aime aussi à se réinventer depuis le phénomène Si Monumentum Requiert, Circumspice tout en gardant ce qui fait le charme de ce groupe, le coté obscur.
Avec The Furnaces Of Palingenesia, ce serpent change encore de peau. Il n'est pas aussi brutal et infernal  que Fas - Ite, Maledicti, in Ignem Aeternum, Kenose voir The Synarchy Of Molten Bones ou bien moins chaotique que sur Paracletus. Non cet album est bien différent, il propose plus de structure mi-tempo, sans négliger quelques parties chaotiques que le groupe maîtrise. L'atmosphère est le thème principal ici proposant un résultat ou se mélange la mélancolie dans une sensation claustrophobe. DEATHSPELL OMEGA nous montre qu'il se veut plus sage dans sa musique en donnant une nouvelle définition de son art.
Ainsi ils harmonisent les dissonances, donnant des nuances à ses titres. Bien-sur des morceaux comme "Splinters From Your Mother's Spine" ou encore "Sacrificial Theopathy" conservent cette sauvagerie qui va dans toutes les directions faisant perdre le sens de l'écoute à l'auditeur mais viennent ces nouveautés comme comme "1523" jouant sur une ambiance plus douce et  rêveuse, passant par "Standing On The Work Of Slaves" qui offre une composition dramatique avec des riffs captivants, la noirceur en devient alors presque de la beauté.
Que dire aussi de "Ad Arma! Ad Arma!" véritablement changement chez ce groupe qui prend un ton martial en rajoutant des effets sonores d'instruments à cuivre, nous plongeant dans un univers post indus/apocalyptique (d'ailleurs ce titre à été choisit comme étant le premier clip officiel de DEATHSPELL OMEGA puis cerise sur le gâteau, réalisé par l'illustrateur et musicien Dehn Sora). Quand arrive la fin c'est sur "You Cannot Even Find the Ruins…" qu'on clôture l'album montrant toujours cette nouvelle facette, proposant un titre quasi Rock aux bruits industriels, véritable tourment et dépression à son écoute à tel point que même Mikko Aspa abandonne ses hurlements crasseux pour un chant en perte d'espoir.

DEATHSPELL OMEGA prouve que dans sa carrière, sa recherche musicale reste infinie. Passant du Black Metal Traditionnel à une sorte de Tech Black Metal voilà désormais qu'ils font preuve d'une nouvelle étape. The Furnaces Of Palingenesia se veut plus constructif et approfondi et a maintenant joué sur un registre atmosphérique voir mélodique. Alors oui ceux qui sont plus fans de leur côté chaotique vont être surpris par ce choix désormais, laissant un peu dubitatif, mais d'un coté il faut savoir respecter cette prise de risque d'un groupe qui ne désire pas faire de sa spécialité une habitude pour nous en délasser avec le temps.
Un DsO plus lent et horrifique à la fois, pourquoi pas, à voir si cela peut également tenir la route à une prochaine sortie surprise de leur part ou alors aura-t-on un encore un changement de leur part ?


Tracklisting : 

1.Neither Meaning Nor Justice
2.The fires off destruction
3.Ad Arma! Ad Arma!
4.Splinters From Your Mother's Spine
5.Imitatio Dei
6.1523
7.Sacrificial Theopathy
8.Standing On The Work Of Slaves
9.Renegade Ashes
10.Absolutist Regeneration
11.You Cannot Even Find the Ruins…

Deathspell Omega Bandcamp



par Charles Whateley le 17/06/2019 à 09:00
80 %    174

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


wolf
@78.192.38.132
18/06/2019 à 20:50:23
pas grand chose de mélodique la dedans

Ajouter un commentaire


Protector

Summon the Hordes

Majesty

Legends

Dead Horse

Horsecore: An Unrelated Story That's Time Consuming

Затемно (zatemno)

В петле

Hollow Haze

Between Wild Landscapes and Deep Blue Seas

Nyss

Dépayser

Shit Life

Reign In Bud

Teleport

The Expansion

Alcotopia

It Hits the Spot

Pounder

••

Night Screamer

Dead of Night

No Sun Rises

Ascent/Decay

Vilest Breed

Live Fuck Die

Riot City

Burn the Night

Barbarian

To No God Shall I Kneel

Crypt Crawler

To the Grave

Forged In Black

Descent of the Serpent

Apotheosis Omega

Avoda Zara

Faruln

The Black Hole of The Soul

Xentrix

Bury The Pain

Live-report - Impetuous Ritual / Ascended Dead / Scumslaught

Jus de cadavre / 14/07/2019
Death Metal

Napalm Death + A.C.O.D.

RBD / 12/07/2019
Black Metal Symphonique

Municipal Waste + Terror Shark + Dirty Wheels

RBD / 10/07/2019
Hardcore Metal

Live-report HELLFEST 2019 / Dimanche

Jus de cadavre / 07/07/2019
Hellfest Open Air

Live-report HELLFEST 2019 / Samedi

Jus de cadavre / 06/07/2019
Hellfest Open Air

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Un album absolument excellent !


Je ne connaissais même pas de nom. Merci pour cette chro (d'utilité metallique et historique !) qui donne méchamment envie de se pencher sur ce groupe !


Quasi tous les titres du premier album sont rejoués...
Miam miam !


Énorme album de violence musicale ! Merci pour la chro ;)
Ça me rappel un peu Phobia en effet, en plus bourrin encore !
"C’est simple, le tout à des allures de fête paillarde tournant très mal, avec deux mecs pas invités qui viennent pour tout picoler et tout ruiner, et qui lais(...)


"Napalm Death demeure un monument incontournable, qui ne déçoit jamais ses fidèles, ni ses valeurs"
Je pense d'ailleurs n'avoir jamais lu une critique négative vis à vis du groupe...
Et c'est de fait totalement normal !


Plutôt d'accord avec Satan, le prix est abusé et le titre est bon mais assez standard et de la part de 1349, j'en attend un peu plus. Et je dois avouer que le dernier album ne m'a pas emballé plus que ça...


le précédent album est excellent


Ouais... moi qui est un grand fan du groupe, je dois reconnaitre que la pochette est d'une incroyable laideur et que le titre est dans la continuité du (lamentable) précédent album. Qui plus est, le prix de l'objet est du pur foutage de gueule...


Une fois de plus, un excellent concert, joué par des musiciens passionnés malgré des conditions de tournée précaires !
Respect et merci à eux.
On en redemande.


Plaisir partagé cher L'anonyme....


La news qui vous met la banane pour la journée.
Vous venez d'embellir ma journée à un point inespéré. Merci beaucoup !


Pour donner quelques détails sur Vltimas, j’adhère vraiment à la musique mais j’ai vraiment du mal avec le visuel. David Vincent dans basse c’est pas trop grave, mais David Vincent avec sa belle couleur de cheveux, son chapeau et son attitude de faux méchant, j’accroche vraiment pas du t(...)


Merci pour le report toujours excellent !


@ Jus : je n'étais pas au courant de ces autres détails pour l'affaire MANOWAR, mais quoi qu'il en soit entièrement d'accord avec toi...sur toutes les lignes...


@JTDP : oui bien sur que Manowar n'a pas découvert ça la veille, les 6 mois de silence radio entre le groupe et l'orga le démontrent bien. Manowar, savait pertinemment avant même de venir qu'ils n'allaient pas jouer. Mais là encore, pour des questions de contrat, ils ne pouvaient pas annuler av(...)


@Humungus et Simony : ils ont été remplacé par SABATON, qui étaient restés sur site après leur show au Knotfest pour voir MANOWAR justement. Ils se sont spontanément proposés pour les remplacer. A noter que Leur chanteur s'est pété la voix la veille, du coup c'est l'un des gratteux qui l'a(...)


"Je n'ai pas vu passer le set même sans être fan, tellement le quintet illustre parfaitement ce qu'est le Thrash Metal, pour l'éternité, et non pas un simple phénomène de génération il y a une grosse trentaine d'années."
Je plussoie totalement. Municipal Waste sur scène c'est juste e(...)


"Soigner sa mort (…) JOY DIVISION"...
Putain Simony, si tu souhaites cette fin à tous les groupes cultes en pleine gloire, v'là l'hécatombe !
(sic)


Remplacés par personne, en tout cas à ma connaissance, on est d'accord... mais ce n'est pas grave, personne ne sera en mesure de remplacer IRON MAIDEN et beaucoup d'autres grands noms mais c'est ce qui les rendra intemporels et indémodables, on continuera à parler des albums aux nouveaux Metalhe(...)


Et pas vraiment besoin de le rappeler mais le tribunal ne prendra pas en compte un "manowar c'est des cons irrespectueux ! ". Ce qui rentrera en compte c'est les contrats signés entre les 2 parties.
Je rajouterai pour finir que ce serait tout de même très étonnant qu'un groupe (même eux,(...)