"Un escalier de fer, un couloir étroit et obscur. Au fond de ce couloir une porte entre-ouverte, d’où nous parviennent les accords d’une musique, qui en ce lieu nous paraît irréelle" comme reprenait  Daniel Gelin dans la version audio de Vingt mille lieues sous les mers.  
Alors que les bruits de pas raisonnent sur chaque marche métallique,  cette curieuse symphonie se fait de plus en plus entendre et laisse entrevoir un curieux et sinistre compositeur qui répond au nom de ... DEATHSPELL OMEGA.
Voila un retour arrivant en surprise car DEATHSPELL OMEGA est le genre de groupe qui ne fonctionne pas avec les réseaux sociaux ou encore par une musique mainstream.  
Le groupe aime surprendre par des sorties auxquelles on ne s'attend pas, car oui le trio venu du fin fond du Poitou utilise la voie underground depuis sa création, mais cette force et volonté leur a permis d'avoir une certaine réputation hors du territoire Français ou encore par une  musique avant-garde, d'influencer d'autres genres musicaux, il suffit de voir le Mathcore noirci de PLEBEIAN GRANDSTAND ou encore NOISE TRAIL IMMERSION pour s'apercevoir que l'ombre DsO est présente.

DEATHSPELL OMEGA aime aussi à se réinventer depuis le phénomène Si Monumentum Requiert, Circumspice tout en gardant ce qui fait le charme de ce groupe, le coté obscur.
Avec The Furnaces Of Palingenesia, ce serpent change encore de peau. Il n'est pas aussi brutal et infernal  que Fas - Ite, Maledicti, in Ignem Aeternum, Kenose voir The Synarchy Of Molten Bones ou bien moins chaotique que sur Paracletus. Non cet album est bien différent, il propose plus de structure mi-tempo, sans négliger quelques parties chaotiques que le groupe maîtrise. L'atmosphère est le thème principal ici proposant un résultat ou se mélange la mélancolie dans une sensation claustrophobe. DEATHSPELL OMEGA nous montre qu'il se veut plus sage dans sa musique en donnant une nouvelle définition de son art.
Ainsi ils harmonisent les dissonances, donnant des nuances à ses titres. Bien-sur des morceaux comme "Splinters From Your Mother's Spine" ou encore "Sacrificial Theopathy" conservent cette sauvagerie qui va dans toutes les directions faisant perdre le sens de l'écoute à l'auditeur mais viennent ces nouveautés comme comme "1523" jouant sur une ambiance plus douce et  rêveuse, passant par "Standing On The Work Of Slaves" qui offre une composition dramatique avec des riffs captivants, la noirceur en devient alors presque de la beauté.
Que dire aussi de "Ad Arma! Ad Arma!" véritablement changement chez ce groupe qui prend un ton martial en rajoutant des effets sonores d'instruments à cuivre, nous plongeant dans un univers post indus/apocalyptique (d'ailleurs ce titre à été choisit comme étant le premier clip officiel de DEATHSPELL OMEGA puis cerise sur le gâteau, réalisé par l'illustrateur et musicien Dehn Sora). Quand arrive la fin c'est sur "You Cannot Even Find the Ruins…" qu'on clôture l'album montrant toujours cette nouvelle facette, proposant un titre quasi Rock aux bruits industriels, véritable tourment et dépression à son écoute à tel point que même Mikko Aspa abandonne ses hurlements crasseux pour un chant en perte d'espoir.

DEATHSPELL OMEGA prouve que dans sa carrière, sa recherche musicale reste infinie. Passant du Black Metal Traditionnel à une sorte de Tech Black Metal voilà désormais qu'ils font preuve d'une nouvelle étape. The Furnaces Of Palingenesia se veut plus constructif et approfondi et a maintenant joué sur un registre atmosphérique voir mélodique. Alors oui ceux qui sont plus fans de leur côté chaotique vont être surpris par ce choix désormais, laissant un peu dubitatif, mais d'un coté il faut savoir respecter cette prise de risque d'un groupe qui ne désire pas faire de sa spécialité une habitude pour nous en délasser avec le temps.
Un DsO plus lent et horrifique à la fois, pourquoi pas, à voir si cela peut également tenir la route à une prochaine sortie surprise de leur part ou alors aura-t-on un encore un changement de leur part ?


Tracklisting : 

1.Neither Meaning Nor Justice
2.The fires off destruction
3.Ad Arma! Ad Arma!
4.Splinters From Your Mother's Spine
5.Imitatio Dei
6.1523
7.Sacrificial Theopathy
8.Standing On The Work Of Slaves
9.Renegade Ashes
10.Absolutist Regeneration
11.You Cannot Even Find the Ruins…

Deathspell Omega Bandcamp



par Charles Whateley le 17/06/2019 à 09:00
80 %    239

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


wolf
@78.192.38.132
18/06/2019 à 20:50:23
pas grand chose de mélodique la dedans

Ajouter un commentaire


Freternia

The Gathering

Urkraft

Our Treacherous Fathers

Monarque

Jusqu’à la Mort

Black Star Riders

Another State Of Grace

Sacral Night

Ancient Remains

Kryptos

Afterburner

Immortal Bird

Thrive On Neglect

Korn

The Nothing

Damim

A Fine Game Of Nil

Kobold

Masterpace

Warvictims

The Horse and Sparrow Theory

Dead Heat

Certain Death

Void King

Barren Dominion

The New Death Cult

The New Death Cult

Axxios

Beneath the Blood Red Sky

Reality Suite

Awaken

Beastmaker

Eye of the Storm

Slaughtbbath

Alchemical Warfare

Iroy

Donde Nace la Verdad

Abbygail

Gun Control

Dopethrone + Wormsand

RBD / 12/09/2019
Doom

DISOWNING, Interview avec Butcher (chant)

youpimatin / 10/09/2019
Death Metal

Photo-report MOTOCULTOR FESTIVAL 2019

Jus de cadavre / 08/09/2019
Motocultor

BRUTAL ASSAULT 2019 - Jour 4 + Bilan

L'Apache / 05/09/2019
Brutal Assault

Concerts à 7 jours

Belenos + Griffon + Nydvind

20/09 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Ultra Vomit + Astaffort Mods

20/09 : Le Rio Grande, Montauban (82)

Electric Shock + Praying Mantis + Sign Of The Jackal

21/09 : Jas'rod, Pennes Mirabeau (13)

Belenos + Griffon + Nydvind

21/09 : Salem, Le Haillan (33)

Darkenhöld + Bovary + Eternal Hunt

21/09 : Secret Place, St Jean De Védas (34)

Kadinja + Tranzat + Juggernautt

21/09 : Espace Le Goffic, Rennes (35)

Krassier + Frekkr + Conquerors

21/09 : Dropkick Bar, Reims (51)

Evil Invaders + Warkunt + Disgorged Foetus

21/09 : Maison Du Temps Libre, Rolampont (52)

Deficiency + Fractal Universe + Destinity

21/09 : ThÉÂtre De La MÉdiathÈque, Freyming (57)

Warfaith + Mortuary + Dust In Mind

21/09 : Salle Désiré Granet, Anould (88)

Flush!! + Xbreak Outx

26/09 : L'ambuscade, Lyon (69)

Elyose + Ancient Bards

26/09 : Le Gibus, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

merci beaucoup pour ce report, concis et précis...et merci de faire suivre l'actualité du brutol jusqu'à Roazhon...
Et enfin cimer pour Smat's...
ROM1 - KDS CREW


Hihi, je savais que c'était fait pour toi... :-D


Cette affiche... J'en rêvais... ... ...


@kairos +1 !


Cool report, comme d'hab' ! Et toujours intéressant de retracer l'historique musical d'une ville ;-)


Si Scott Wino ne peut plus se défoncer en paix, ou va le monde !


DEMONIAC, c'était génial. Surtout le second et troisième album. La suite avec DRAGONFORCE m'avait un peu dépité...


Bah c'est fou car je pensais justement à la future tournée européenne de THE OBSESSED très tôt ce matin et me demandais donc où en était ce brave Wino avec ces anciens soucis scandinaves.
Bah me voilà (malheureusement !) renseigné sur le sujet…
Salauds de norvégiens ! Depuis (...)


Bah ce qui est le plus dingue avec cette immondice qu'est DRAGONFORCE, c'est que ce groupe est né des cendres de DEMONIAC... Jamais compris ça quand on voit la merveille qu'était "Prepare for war".
Comme quoi, il faut de tout pour faire un monde...


Mon dieu c'te pochette ?!?!
Le père Joël nous avait pourtant habitué à bien mieux merde…
On se croirait ici en main avec un album de Synthwave bas de gamme bon dieu de dieu.


Attention le site du Bikini annonce la date à Toulouse le 20 mai. C'est un mercredi, veille de l'Ascension.


Le nouveau Korn m'a l'air excellent du coup.

A mince c'est Lacuna Coil.


J’ignore le niveau d’affinité de leclercq avec le heavy speed mélodique, mais à la base c’est un fan d’extreme. Il suffit d'écouter sinsaenum, projet plus personnel et qui n’a vraiment rien a voir avec dragonforce
Perso kreator, jamais accroché, mais c’est un grand groupe et u(...)


Ca promet... Ce groupe va s'enfoncer encore plus dans la melochiasse.


Cela aurait été vraiment la grande classe il y a plus de 15 ans.
Désormais beaucoup (beaucoup !) moins.
Mais bon, cela sera toujours mieux que d'être membre de DRAGONFORCE... Ca c'est certain... ... ...


Un français dans Kreator, la grande classe ! Bravo à lui !


Malheureusement KRASSIER doit annuler sa participation à cette date pour cause de blessure d'un de ses membres. Mais vous aurez droit à des sets rallongés de CONQUERORS et FREKKR.


Yesss ! Il va falloir réviser les classiques ^^


Très chouette Chronique encore une fois ! J'attends plus rien de Korn depuis des années et j'ai l'impression que le groupe n'a plus rien à proposer depuis très longtemps. Chaque nouvel album s'essouflant à peine l'écoute terminé. Mais je vais donner sa chance a celui-ci. Le morceau "Cold" est(...)


Absolument excellent !! Vivement l'album.