Mais qui a dit que les Grind addicts étaient tous des brutes épaisses sans cœur ni conscience sociale ? Certainement pas Barney Greenway, et encore moins votre serviteur.

Certes, certains se vautrent dans la fange bruitiste et d’autres dans le Gore paillard comme de vilains bouchers un peu barrés, mais une poignée de ces chevaliers de l’extrême se sentent concernés par notre présent, et surtout, l’avenir d’une planète qui va agonisant.

Sous nos yeux, et nos oreilles.

Attendrons-nous de ne plus rien avoir à pleurer pour nous bouger?

Vous, je n’en sais rien, mais les Américains d’IRRADIATED ne sont pas du genre à rester les bras croisés…

La preuve, cet EP/LP, Redlisted, qui outre son Grind de première catégorie, vous propose de vous engager indirectement pour une cause qui leur tient à cœur.

C’est d’ailleurs cette même cause qu’ils défendent qui m’a poussé à parler d’eux, bien que leur Grind à tendance Hardcore/D-beat/Crust mérite aussi un minimum d’attention.

Car le trafic généré par le téléchargement de cet album (dispo gratuitement sur leur Bandcamp, mais le but est justement de donner un peu de sous) ira directement dans les caisses de la WWF, vous savez, cette organisation avec le joli petit panda en étendard. Appuyer une organisation mondiale qui se bat au quotidien pour l’équilibre et la défense de la faune et flore mondiale, n’est ce point une bonne raison de vous sevrer de Grind torride pendant une bonne dizaine de minutes ?

Je pense que si, et vous aussi.

Musicalement, les originaires de Colombus, Ohio, se défendent plutôt bien dans un créneau Grind old-school qui a retenu les leçons de Birmingham, mais aussi des ASSUCK, d’AGATHOCLES et autres NASUM, bien que leur charge frontale soit plus fluide et aérée que celles de ces références plantées.

Bien évidemment, pas de grosse surprise, juste une bordée de morceaux qui font preuve d’un peu d’audace et ne se contentent pas de laisser couler les blasts histoire de vous noyer.

Entre bourrasques Crust à la DISCHARGE légèrement parfumées d’occulte tendre à la BATHORY/HELLHAMMER (« Lower Lifeforms », une minute et quarante-trois secondes, et pourtant, un nombre conséquent de plans), les alignements purement Grind qui vous collent au plafond (« Ground Zero Emissions »), les allocutions un peu nostalgiques rappelant les OLD LADY DRIVERS avant qu’ils ne se barrent en couille Indus (« Fucked Future », plutôt oui, mais au moins dans la bonne humeur), et les crises de colère Crust/Grind les doigts dans la prise de terre (« Pay To Play », c’est un scandale, mais ça va quand même très vite), le bilan de cet EP est largement positif et montre des musiciens à l’aise avec leur style.

De bons musiciens même, qui parviennent toujours à lâcher un riff qui vous fait salement morfler (« Excyst », et ses émanations Death putrides mais solides), et à tenir une rythmique prompte à concasser (« Smoke and (Rear-view) Mirrors », blasts, mid tempo gluant, double grosse caisse à l’écho tonitruant), sans oublier de vous extirper de votre torpeur inévitable à grands coups de baguette de table (« Generation Apathy », pas de quartier, pas de pitié, tout à fond et tant pis pour la sieste à Tonton).

En somme, une bonne dose de violence salvatrice, qui n’essaie pas de passer pour une révélation, mais qui vous donnera peut-être l’illumination.

Alors, si le Grind, le Crust et l’avenir de la planète sont des sujets qui vous touchent, ne résistez pas et investissez quelques deniers durement gagnés dans cet EP, en partant le télécharger.

Donnez ce que vous pouvez, l’essentiel est de participer et de ne pas laisser cette belle planète pourrir et mourir sans avoir essayé de la sauver.

Et puis, du Grind comme bande-son pour accompagner une bonne action, c’est que même mieux que Bernadette qui chante à tue-tête en ramassant ses piécettes non ?


Titres de l'album:

  1. Ground Zero Emissions
  2. Fucked Future
  3. The Hand That Steals
  4. Pay to Play
  5. Excyst
  6. Smoke and (Rear-view) Mirrors
  7. Generation Apathy
  8. Deep In It
  9. Lower Lifeforms
  10. Echoes of History

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 03/04/2017 à 13:11
70 %    314

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Fusion Bomb

Concrete Jungle

Wolf Counsel

Destination Void

Mörglbl

The Story Of Scott Rötti

Meridian

Margin Of Error

Véhémence

Par le Sang Versé

A Pale Horse Named Death

When The World Becomes Undone

Jetboy

Born To Fly

Lugnet

Nightwalker

Insanity Alert

666-Pack

Triste Terre

Grand Oeuvre

Flotsam And Jetsam

The End of Chaos

Necrogosto

Necrogosto

Mayhem

De Mysteriis Dom Sathanas

Horrisonous

A Culinary Cacophony

Dust Bolt

Trapped in Chaos

Pissgrave

Posthumous Humiliation

Aberracion

Nadie Esta Libre

Malevolent Creation

The 13th Beast

Together To The Stars

An Oblivion Above

Interview avec AMON AMARTH

Acid / 20/03/2019
Amon Amarth

Liévin Metal Fest #4 (samedi)

JérémBVL / 18/03/2019
Benighted

Cernunnos Pagan Fest 2019

Simony / 12/03/2019
Celtic Metal

LORDS OF CHAOS / Critiques du film

Jus de cadavre / 12/03/2019
Film

Concerts à 7 jours

Defenestration + Hexecutor

30/03 : La Scène Michelet, Nantes (44)

+ No Return + Lodz

30/03 : Le Contrepoint, Chalons-en-champagne (51)

Photo Stream

Derniers coms

Les gars, vous savez où il se trouve encore, ce bouquin ?


Hellhammer et Manowar en même temps, la blague... N'importe quoi !


A savoir jeunes impatients que le running order du samedi sera visible demain.
Et celui de dimanche...
Bah dimanche prochain pardi.


J'avais peur que MANOWAR et KING DIAMOND se chevauche...
Bah heureusement non... ... ...
Mais c'est MANOWAR et HELLHAMMER qui jouent en même temps bordel de dieu !
Fait chier ce HELLFEST merde ! (sic)
Sinon, à partir de 17 h, la TEMPLE c'est vraiment "The place to be"...


ca a toujours été un groupe de pur black metal et aujourd'hui plus que jamais


merci pour la decouverte ! mais pas merci car je vais encore claquer des sous a cause de vous ;)


@Jus de cadavre : je plussois pour le livre ! Un véritable petit bijou !

Concernant ce documentaire, j'ai hâte de le voir, en espérant autre chose que du Get Thrashed # 2. Get Thrashed était un excellent docu sur la scène Thrash US (principalement), pas utile qu'un autre documentai(...)


Le bouquin est terrible en tout cas : bourré de photos bien rares (que je n'avais jamais vu ailleurs, et pourtant on parle de gros groupes !). C'est vraiment les tous premiers jours de la scène de Bay Area en image. Un livre d'histoire quoi ! :D


Itou.


Sympa !


Excellente nouvelle. Fan de toutes les périodes des norvégiens.


C'est pas le même illustrateur que les albums précédents et pourtant on trouve une continuité très forte sur l'ensemble des albums de la nouvelle ère du duo (depuis qu'ils mettent plus en lumière un Metal old-school très 80's plutôt qu'un Black Metal des débuts)


J'attends d'écouter ça avec fébrilité.
D'ores et déjà, un constat peut-être porté : La pochette est extraordinaire.


Ouaip... J'ai juste eu l'impression d'écouter x fois le même morceau. Même le batteur ne se fait pas chier et démarre les compos toujours de la même façon. Je passe mon tour sans regret.


(Quel naze ! Le nom exact de l'album est "Twilight Of The Thunder God", bien sûr...)


@humungus : C'est vrai, héhé ! A ta décharge, on ne peut pas nier que le groupe connait un certain polissage depuis quelques années, avec une tournure beaucoup plus Heavy (apparu avec "Thunder Of The God" je dirais, que j'adore pourtant, les ayant découvert avec cet album). Mais leur début de (...)


Encore une bonne interview pour un excellent label par et pour des passionnés. Merci à Infernö et à Metalnews !


J'avais prévenu hein : "Je vais faire mon chiant".


C'est génial! Merci pour cet itw ! ;-)


Bien sympa ce truc. Même les interludes acoustiques sont convaincants.

Au passage si je peux me permettre une petite critique, je pense que certaines chroniques gagneraient à être écrites plus simplement.
Pour illustrer mon propos deux petites définitions trouvées sur le Lar(...)