Mais qui a dit que les Grind addicts étaient tous des brutes épaisses sans cœur ni conscience sociale ? Certainement pas Barney Greenway, et encore moins votre serviteur.

Certes, certains se vautrent dans la fange bruitiste et d’autres dans le Gore paillard comme de vilains bouchers un peu barrés, mais une poignée de ces chevaliers de l’extrême se sentent concernés par notre présent, et surtout, l’avenir d’une planète qui va agonisant.

Sous nos yeux, et nos oreilles.

Attendrons-nous de ne plus rien avoir à pleurer pour nous bouger?

Vous, je n’en sais rien, mais les Américains d’IRRADIATED ne sont pas du genre à rester les bras croisés…

La preuve, cet EP/LP, Redlisted, qui outre son Grind de première catégorie, vous propose de vous engager indirectement pour une cause qui leur tient à cœur.

C’est d’ailleurs cette même cause qu’ils défendent qui m’a poussé à parler d’eux, bien que leur Grind à tendance Hardcore/D-beat/Crust mérite aussi un minimum d’attention.

Car le trafic généré par le téléchargement de cet album (dispo gratuitement sur leur Bandcamp, mais le but est justement de donner un peu de sous) ira directement dans les caisses de la WWF, vous savez, cette organisation avec le joli petit panda en étendard. Appuyer une organisation mondiale qui se bat au quotidien pour l’équilibre et la défense de la faune et flore mondiale, n’est ce point une bonne raison de vous sevrer de Grind torride pendant une bonne dizaine de minutes ?

Je pense que si, et vous aussi.

Musicalement, les originaires de Colombus, Ohio, se défendent plutôt bien dans un créneau Grind old-school qui a retenu les leçons de Birmingham, mais aussi des ASSUCK, d’AGATHOCLES et autres NASUM, bien que leur charge frontale soit plus fluide et aérée que celles de ces références plantées.

Bien évidemment, pas de grosse surprise, juste une bordée de morceaux qui font preuve d’un peu d’audace et ne se contentent pas de laisser couler les blasts histoire de vous noyer.

Entre bourrasques Crust à la DISCHARGE légèrement parfumées d’occulte tendre à la BATHORY/HELLHAMMER (« Lower Lifeforms », une minute et quarante-trois secondes, et pourtant, un nombre conséquent de plans), les alignements purement Grind qui vous collent au plafond (« Ground Zero Emissions »), les allocutions un peu nostalgiques rappelant les OLD LADY DRIVERS avant qu’ils ne se barrent en couille Indus (« Fucked Future », plutôt oui, mais au moins dans la bonne humeur), et les crises de colère Crust/Grind les doigts dans la prise de terre (« Pay To Play », c’est un scandale, mais ça va quand même très vite), le bilan de cet EP est largement positif et montre des musiciens à l’aise avec leur style.

De bons musiciens même, qui parviennent toujours à lâcher un riff qui vous fait salement morfler (« Excyst », et ses émanations Death putrides mais solides), et à tenir une rythmique prompte à concasser (« Smoke and (Rear-view) Mirrors », blasts, mid tempo gluant, double grosse caisse à l’écho tonitruant), sans oublier de vous extirper de votre torpeur inévitable à grands coups de baguette de table (« Generation Apathy », pas de quartier, pas de pitié, tout à fond et tant pis pour la sieste à Tonton).

En somme, une bonne dose de violence salvatrice, qui n’essaie pas de passer pour une révélation, mais qui vous donnera peut-être l’illumination.

Alors, si le Grind, le Crust et l’avenir de la planète sont des sujets qui vous touchent, ne résistez pas et investissez quelques deniers durement gagnés dans cet EP, en partant le télécharger.

Donnez ce que vous pouvez, l’essentiel est de participer et de ne pas laisser cette belle planète pourrir et mourir sans avoir essayé de la sauver.

Et puis, du Grind comme bande-son pour accompagner une bonne action, c’est que même mieux que Bernadette qui chante à tue-tête en ramassant ses piécettes non ?


Titres de l'album:

  1. Ground Zero Emissions
  2. Fucked Future
  3. The Hand That Steals
  4. Pay to Play
  5. Excyst
  6. Smoke and (Rear-view) Mirrors
  7. Generation Apathy
  8. Deep In It
  9. Lower Lifeforms
  10. Echoes of History

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 03/04/2017 à 13:11
70 %    266

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Sadist

Spellbound

Prezir

As Rats Devour Lions

Septagon

Apocalyptic Rhymes

Blood Curse

Sorceress

Orion Dust

Legacy

Cult Leader

A Patient Man

Warkunt

Of Ruins And Agony

Dalkhu

Lamentation And Ardent Fire

Edremerion

Ambre Gris

Beer Breath

Story of a Decayed Life

Sacral Rage

Beyond Celestial Echoes

Eternal Rot

Cadaverine

Cancer

Shadow Gripped

Warrel Dane

Shadow Work

Zealotry

At the Nexus of All Stillborn Worlds

Heir Apparent

The View from Below

Hæster

All Anchors No Sails

Syd Kult

Weltschmerz

Which Witch Is Which

Which Witch Is Which

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Tyrant Fest J2 [Photo Report]

Simony / 29/11/2018
Black Metal

Tyrant Fest J1 [Photo Report]

Simony / 25/11/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Aura Noir + Obliteration

10/12 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Solstafir

11/12 : Les Abattoirs, Cognac (16)

Aura Noir + Obliteration + Vorbid

11/12 : Le Grillen, Colmar (68)

Solstafir

12/12 : Le Moloco, Audincourt (25)

Solstafir

13/12 : L'aéronef, Lille (59)

Revocation + Rivers Of Nihil + Archspire

15/12 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Humungus : +1
Ben oui, normal. Déjà assimiler "vegan" et "antifa" est hors sujet.
Soutenons UADA !


KaneIsBack + 1.


Nefarious + 1.


Non.


Cet album est absolument fantastique !!!


Ravi de lire un report sur Aura Noir


J'ai jamais vraiment écouté Cancer, pourtant je fais partie de cette génération des 90's qui a découvert( le death metal avec ces sorties majeures. Très efficace ce titre , va falloir que je rattrape quelques lacunes.


commandé


Le metal selon les Grammys... Vaste blague.


Candlemass c'est pourris depuis la première séparation des années 90...Avant c'était génial et sombre.


Rien d'autre a faire que d'aller au Botswana ?


Donc Ici on ne peut pas être anti-fa, et vegan sans être aussi une cible...


Les antifas sont effectivement aussi fascistes que ceux qu'ils dénoncent. Pitoyable histoire...


Si Jeff est aussi insipide dans MDB qu'il ne le fut dans Paradise Lost, ça promet de sombres catastrophes. Je me souviens encore de la manière dont il détruisait "As I die" sur scène...


Très très curieux d'entendre ça, surtout avec le retour de Langqvist.


Faut voir le résultat, je suis très méfiant avec CANDLEMASS qui n'a rien proposé de bandant depuis fort longtemps ! Mais sur le papier... oui c'est la classe ultime !


C'est exactement ce que je me disais... La classe !


"Mais aussi que Toni Iommi (ex-BLACK SABBATH) apparaissait sur le titre "Astorolus - The Great Octopus" le temps d'un solo".
Si ça c'est pas la grande classe... ... ...


Malheureusement même "critique" que la dernière fois Mold_Putrefaction...
Quoi qu'il en soit merci pour tout ce temps pris.


Ecoutez Chiens, ce groupe est vraiment excellent dans le grindcore, il en vaut vraiment la peine !