Mais qui a dit que les Grind addicts étaient tous des brutes épaisses sans cœur ni conscience sociale ? Certainement pas Barney Greenway, et encore moins votre serviteur.

Certes, certains se vautrent dans la fange bruitiste et d’autres dans le Gore paillard comme de vilains bouchers un peu barrés, mais une poignée de ces chevaliers de l’extrême se sentent concernés par notre présent, et surtout, l’avenir d’une planète qui va agonisant.

Sous nos yeux, et nos oreilles.

Attendrons-nous de ne plus rien avoir à pleurer pour nous bouger?

Vous, je n’en sais rien, mais les Américains d’IRRADIATED ne sont pas du genre à rester les bras croisés…

La preuve, cet EP/LP, Redlisted, qui outre son Grind de première catégorie, vous propose de vous engager indirectement pour une cause qui leur tient à cœur.

C’est d’ailleurs cette même cause qu’ils défendent qui m’a poussé à parler d’eux, bien que leur Grind à tendance Hardcore/D-beat/Crust mérite aussi un minimum d’attention.

Car le trafic généré par le téléchargement de cet album (dispo gratuitement sur leur Bandcamp, mais le but est justement de donner un peu de sous) ira directement dans les caisses de la WWF, vous savez, cette organisation avec le joli petit panda en étendard. Appuyer une organisation mondiale qui se bat au quotidien pour l’équilibre et la défense de la faune et flore mondiale, n’est ce point une bonne raison de vous sevrer de Grind torride pendant une bonne dizaine de minutes ?

Je pense que si, et vous aussi.

Musicalement, les originaires de Colombus, Ohio, se défendent plutôt bien dans un créneau Grind old-school qui a retenu les leçons de Birmingham, mais aussi des ASSUCK, d’AGATHOCLES et autres NASUM, bien que leur charge frontale soit plus fluide et aérée que celles de ces références plantées.

Bien évidemment, pas de grosse surprise, juste une bordée de morceaux qui font preuve d’un peu d’audace et ne se contentent pas de laisser couler les blasts histoire de vous noyer.

Entre bourrasques Crust à la DISCHARGE légèrement parfumées d’occulte tendre à la BATHORY/HELLHAMMER (« Lower Lifeforms », une minute et quarante-trois secondes, et pourtant, un nombre conséquent de plans), les alignements purement Grind qui vous collent au plafond (« Ground Zero Emissions »), les allocutions un peu nostalgiques rappelant les OLD LADY DRIVERS avant qu’ils ne se barrent en couille Indus (« Fucked Future », plutôt oui, mais au moins dans la bonne humeur), et les crises de colère Crust/Grind les doigts dans la prise de terre (« Pay To Play », c’est un scandale, mais ça va quand même très vite), le bilan de cet EP est largement positif et montre des musiciens à l’aise avec leur style.

De bons musiciens même, qui parviennent toujours à lâcher un riff qui vous fait salement morfler (« Excyst », et ses émanations Death putrides mais solides), et à tenir une rythmique prompte à concasser (« Smoke and (Rear-view) Mirrors », blasts, mid tempo gluant, double grosse caisse à l’écho tonitruant), sans oublier de vous extirper de votre torpeur inévitable à grands coups de baguette de table (« Generation Apathy », pas de quartier, pas de pitié, tout à fond et tant pis pour la sieste à Tonton).

En somme, une bonne dose de violence salvatrice, qui n’essaie pas de passer pour une révélation, mais qui vous donnera peut-être l’illumination.

Alors, si le Grind, le Crust et l’avenir de la planète sont des sujets qui vous touchent, ne résistez pas et investissez quelques deniers durement gagnés dans cet EP, en partant le télécharger.

Donnez ce que vous pouvez, l’essentiel est de participer et de ne pas laisser cette belle planète pourrir et mourir sans avoir essayé de la sauver.

Et puis, du Grind comme bande-son pour accompagner une bonne action, c’est que même mieux que Bernadette qui chante à tue-tête en ramassant ses piécettes non ?


Titres de l'album:

  1. Ground Zero Emissions
  2. Fucked Future
  3. The Hand That Steals
  4. Pay to Play
  5. Excyst
  6. Smoke and (Rear-view) Mirrors
  7. Generation Apathy
  8. Deep In It
  9. Lower Lifeforms
  10. Echoes of History

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 03/04/2017 à 13:11
70 %    233

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Panzer Squad

Ruins

Tyrant Disciple

Weight Of Oblivion

Cavador

Sin Culto a Los Muertos

Hrobar

Rýchla Smrť

Codex

Ignominia

The Secret

Lux Tenebris

Flayed

Empty Power Parts

Ambient Road

Turn Up The Heat

Everrise

After The Eclipse

Vöödöö

Ashes

I’ll Be Damned

Road to Disorder

Mantar

The Modern Art of Setting Ablaze

Taste

Moral Decay

Pig Destroyer

Head Cage

Beyond The Black

Heart Of The Hurricane

Dark Insides

Netherworld

Ancestor

Lords of Destiny

Raspy Junker

World Of Violence

Elyose

Reconnexion

Clover

The Voyager

Sylvain EXOCRINE

youpimatin / 24/09/2018
Technical Death Metal

Apocalyptic Slamming Evisceration European Tour 2018

Livor Mortis / 22/09/2018
Brutal Death Slam Photos

Photo-report MOTOCULTOR 2018 (Par Baptistin Pradeau)

Jus de cadavre / 17/09/2018
Motocultor

Concerts à 7 jours

Alcest + Celeste + Vampillia

25/09 : La Gaîté Lyrique, Paris (75)

Defenestration + Burial Invocation

26/09 : Bar Hic, Rennes (35)

Alcest + Vampillia

26/09 : La Laiterie, Strasbourg (67)

+ Europe

27/09 : Le Trianon, Paris (75)

Stoned Jesus + Mothership

27/09 : Le Petit Bain, Paris (75)

Batushka

28/09 : Antipode, Rennes (35)

Iron Bastards + Deficiency + Vulcain

29/09 : Salle Des Fêtes, Angres ()

Agressor + Sublime Cadaveric Decomposition + Colossus

29/09 : Le Champilambart, Vallet (44)

Wardruna

29/09 : Château Des Ducs De Bretagne, Nantes (44)

Wintereve + Sors Immanis + Ephialtès

29/09 : Le Riveter, Nancy (54)

Batushka

29/09 : La Laiterie, Strasbourg (67)

Batushka

29/09 : La Laiterie, Strasbourg (67)

Voivod + Bio-cancer

29/09 : Le Petit Bain, Paris (75)

Voivod + Bio-cancer

30/09 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

King Dude + Kaelan Mikla + The Dark Red Seed

30/09 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

c'est rectifié !


C'est CAVADOR pas CADAVOR, la chronique mérite la réparation de l'erreur du texte. Pour info, le second album est un disque purement instrumental en hommage aux soldats argentins tombés aux Malouines.


Un groupe énorme, sur album comme sur scène. L’Italie nous gâte dans ce style très sombre !


Merci pour cette vidéo d'Anthrax, je m'en vais aller dépoussiérer State of Euphoria, du coup !


Merci pour la diffusion de cette neWs ;-)


Très jolies les photos Livor ! Bienvenue ici mec !


Hiatus discographique, pardon !


Après un hiatus de 5 ans ? Je les ai vu au Chaulnes Metalfest en 2016... et d''après leur site ils ont tourné jusque mars 2017.


Ah je reconnais cette scène du MCP Apache !


la voix ecrase tout dans le mix ..dommage..


Y'a de l'ambition, c'est bon ça ! Non, non c'est pas un gros mots ! C'est selon moi ce manque d'ambition (tellement français et pas seulement en musique !) qui fait que la scène Metal hexagonal n'a pas explosée comme certaines autres scène en Europe...


Félicitations!


Rien à voir avec feu les Provençaux de Kabbal non plus ? Stylistiquement, c'est assez différent comme Death Metal il faut dire.


Toujours aussi original.


Excellente interview ! Ça transpire la passion tout ça !


Le titre en écoute laisse effectivement présager de quelque chose de vraiment pas mal !


Je confirme, ce skeud est excellent, le "mélange" des genres fonctionne à merveille.
La base death est bel et bien présente et parsemée de plans thrash ou black. La prod est nickel (ni trop, ni trop peu), et l'ensemble laisse un gout de reviens-y, ce qui est toujours bon signe. Je suivrai (...)


C'est bon ça !
Torture Throne était déjà excellent, alors affaire à suivre !!!!


"Un peu comme la dernière fille libre de la soirée, vous vous dites, je me la tape, on ne sait jamais, ça peut être surprenant..."

:D tu m'as tué !


Ah merde, la bad news !!!
En plus, un groupe de chez nous.
RIP man...