Residuo da Alma

Kohva

16/05/2021

Autoproduction

Jeune groupe brésilien originaire de Parintins, KOHVA nous propose en 2021 son premier et bref album, histoire de nous faire partager sa conception d’un Thrash résolument moderne et subtilement Hardcore. Formé en 2017, ce sympathique quatuor a donc patienté pour élaborer un répertoire digne de ce nom que nous découvrons tout au long des dix pistes de ce Residuo da Alma (Résidu de l’âme en VF, mais vous aviez compris). Construit sur une ligne de riffs agressifs et un chant rauque et purement Core, ce premier effort se montre professionnel en tout point, même si la variété des morceaux ne crève pas les oreilles. Disposant d’une production un peu aride qui n’oublie pas toutefois d’inclure la basse dans le mix, Residuo da Alma est donc un album tout à fait recommandable, qui cache même des compositions parfois surprenantes. Ainsi, le title-track réserve quelques surprises et changements de rythme, abordant l’extrême par toutes ses extrémités, pour nous offrir un panaché de violence mesurée, mais effective.

Luciano Ribeiro (basse), Henrique Freitas (batterie), João Victor (guitare) et Aury Lenno (chant) osent donc revisiter le répertoire de leur pays, en passant parfois sur les cases Death/Thrash ou même Thrashcore, en accélérant subtilement le rythme. Si rien de vraiment choquant ne vient émailler l’écoute de ce premier long, il n’en garde pas moins une certaine fraîcheur, et une optique de la violence assez intéressante qui n’est pas sans rappeler les ACID BATH, les rois du croc-en-jambe qui osaient à peu près tout sur leurs deux albums. Très agréable en oreille, et chanté en portugais natal, Residuo da Alma juxtapose donc la lourdeur du Thrash le plus Doom et ses extensions les plus puissantes pour produire un cocktail revigorant, explosif, qui se permet souvent des débordements et des arrangements assez incongrus, à l’image du terrassant « Virgem », qu’on ne chanterait pas à une vierge pour la convaincre de nous offrir son hymen.

Si la guitare de João Victor s’amuse beaucoup à sinuer entre les riffs Hardcore, Thrash, Metal et Death, c’est surtout la rythmique composée de Luciano Ribeiro et Henrique Freitas que l’on remarque pour son audace qui n’est pas sans rappeler le SEPULTURA de transition, déchiré entre son passif et son envie d’aller de l’avant. Les fills sont donc démoniaques, nombreux, les blasts bien présents, et les circonvolutions graves de Luciano Ribeiro apportent une plus-value à l’ensemble, qui se permet une dynamique rarement entendue à ce niveau de l’underground.

Morceaux courts et percutants, parfois totalement sombres et hystériques (« Ruptura », transition bestiale qui nous ramène aux pires exactions de la violence brésilienne de la première moitié des années 80), parfois évolutifs et emprunts de folklore national (« Torso Nu », Ambient, percussif, mélodique et inquiétant, le parfait final), KOHVA parvient en moins d’une demi-heure à nous convaincre de sa singularité, et à placer intelligemment ses billes. A ce titre, ne vous fiez pas forcément au début de l’album, un peu bancal et encore légèrement hésitant, puisque les deux autres tiers vous permettront de vous raccrocher à une musique inspirée, qui prône les cassures, les fulgurances, et les lourdeurs très appuyées (« Guerra Santa », à la limite du Psychédélique sur son break central à la basse proche d’un SADUS).

Du bon travail donc, suffisamment de folie pour retenir l’attention, un son un peu brouillon parfois, spécialement dans les passages les plus intenses, mais du culot, des morceaux que l’on retient sans effort, des effets sur le chant à la DEICIDE (« Dedo de Deus »), de quoi s’aérer la tête après un excès de vintage classique, et un groupe que l’on suivra à l’avenir, ne serait-ce que pour constater ses progrès et sa capacité à s’extirper d’un contexte artistique mondial un peu trop figé. 

 

                                         

Titres de l’album:

01. Forjado    

02.  Pifio

03. Dedo de Deus     

04. Residuo da Alma

05. Resto       

06. Ruptura    

07. Virgem

08. Sacrificio 

09. Guerra Santa

10. Torso Nu


Facebook officiel


par mortne2001 le 11/08/2022 à 15:10
78 %    64

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

MALEMORT: les fantômes d'Hérouville.

mortne2001 27/09/2022

Interview

Obscura + Persefone + Disillusion

RBD 26/09/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : CARDIAC CEASE

Jus de cadavre 25/09/2022

Vidéos

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 4

mortne2001 04/09/2022

La cave

MOTOCULTOR 2022 / XIII édition

Jus de cadavre 30/08/2022

Live Report

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous
Concerts à 7 jours
The Vintage Caravan + Volcanova 08/10 : Espace Solana, Chalons-en-champagne (51)
Cult Of Luna + Caspian + Holy Fawn 11/10 : Stereolux, Nantes (44)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
senior canardo

cool ! je connais maintenant 2 groupes Bulgares ! pour ceux qui connaissent pas, ya Terravore qui fait du bon thrash ;)

06/10/2022, 10:49

NecroKosmos

Le seul intérêt de ce concert, c'est la première partie. RAVEN : un groupe fantastique sous-estimé.

06/10/2022, 05:51

Satan

C'est terrible... Et puis, quel groupe d'exception, ça me fait mal au cœur pour eux.

05/10/2022, 21:22

Arioch91

Un concept album sur un écrit de Lovecraft ? Ok je prend direct !

05/10/2022, 20:41

VonDerKrieg

A noter que tout vient du compte twitter d'un certain "Alex", qui après avoir envoyé au maire de la ville de Bessancrout plusieurs messages publiques remplis de conclusion hâtives et de liens à l'emporte piéce quant au passé de certains(...)

05/10/2022, 18:36

Gargan

Je m'attendais à du très bon, tout sauf déçu. J'espère qu'ils vont percer au-delà de l'hexagone, car ils le méritent amplement.

05/10/2022, 09:18

Sadam Mustaine

Le reproche que je fais a Metallica c'est de vivre sur ses lauriers depuis 30 ans et de vivre sur 10 grandes années de carrière pour depuis faire des albums de la qualité d'un groupe qui remplirai tout juste des petites salles 

04/10/2022, 23:31

Adolpho Ramirez

L'orga qui réagit comme des grosses pédales en chouinant sur Internet et en faisant une cagnotte (qui a été supprimé LOL), au lieu d'aller directement confronter le cuck soyboy à l'origine de l'annulation. Finalement, si ça peut(...)

04/10/2022, 22:00

Alex fan

Magnifique retour aux sources de ma jeunesse 

04/10/2022, 19:17

Jus de cadavre

Le type à l'origine de ce merdier est un gars de la scène. Qui en son temps fut pris en photo avec des tshirts tendencieux de BM. Le monsieur veut sans doute se racheter ?Pathétique.

04/10/2022, 14:11

Jus de cadavre

Metallica n'oublie clairement pas d'ou ils viennent. Les premiers mecs / roadies du fan club recoivent encore aujourd'hui des invitations pour les concerts dans leurs villes.Juste mega respect.

04/10/2022, 14:06

Simony

Pseudo-nazi de ce que j'ai compris.

04/10/2022, 11:17

Humungus

Et l'hurluberlu dénonçait quoi exactement ?Une imagerie satanique ou une accointance pseudo-nazi ?

04/10/2022, 10:12

Humungus

Bordel !Avant de lire ton commentaire Simony, c'est exactement ce que je m'apprêtais à poster...METALLICA = Le groupe que l'on ne peut pas complétement détester.

04/10/2022, 10:08

Simony

On peut dire ce que l'on veut sur ce groupe que je ne suis plus depuis de nombreuses années mais c'est encore un des rares à faire ce qui leur chante et avoir ce genre d'attention envers ceux qui les ont aidé et leurs fans, musicalement ça ne me parle pl(...)

04/10/2022, 09:10

Simony

Pression d'un illuminé sur la localité qui accueillait l'évènement quand à la présence d'un groupe de Black Metal. Je ne sais pas quel groupe était visé par cette action remplie de courage mais il a eu gain de cause puisque le(...)

04/10/2022, 09:07

Humungus

Tout cela ne me donne toujours pas les raisons de l'annulation...

03/10/2022, 23:41

Simony

Pour ceux que ça intéresse, opération d'ANTIQ LABEL en soutien au festival,SPECIAL SALE / VENTE SPECIALEEn soutien au

03/10/2022, 22:34

Satan

Et après on dit que l'extrême-droite est le danger suprême, alors que l'extrême-gauche est en train d'installer en sous-pente la dictature. Taake et ensuite ça.... on n'est pas dans la merde avec des pignoufs pareils.

03/10/2022, 22:22

Orphan

Ils n'ont qu'à faire un "RAP FEST" avec l'idéologie nauséabonde qui va avec.

03/10/2022, 14:16