We Are The Black Knights

Godkiller

09/12/2022

Debemur Morti Productions

Et pour pas payer d'impôts il faut naître à Monaco

Chanté par le regretté Joe Dassin dans son sémillant costume blanc, ce vers fustigeait le régime fiscal monégasque, et s’en prenait à la frange la plus huppée de sa société. Mais gageons que s’il avait eu le temps de connaître GODKILLER, notre crooner franco-américain aurait pu se fendre d’un refrain beaucoup plus guerrier et violent, loin de son répertoire habituel.

Duke Satanaël est une figure de l’underground, dont la carrière remonte aux années 90. Il avoue avoir créé GODKILLER en 1994, sans autre raison particulière qu’une envie de démarrer un projet se concentrant sur sa forme musicale de prédilection : le Black mélodique. C’est ainsi qu’en 1996, The Rebirth Of The Middle Ages entama une trilogie s’étalant jusqu’en 2000, avant que l’aventure ne s’arrête net.

Alors, fêtons-nous le retour d’un messie des bas-fonds brutaux reprenant ses activités après dépôt de bilan ? Que nenni mes chers amis, puisque cet album n’en est pas un, mais bien une compilation des deux démos du projet, respectivement publiées en 1994 et 1995, avant que les choses sérieuses ne commencent.

Ad Majorem Satanae Gloriam et The Warlord trouvent donc à nouveau la lumière de l’actualité, plus de deux décennies après leur parution initiale. Composées respectivement de quatre et trois titres, ces deux maquettes montrent le visage aux traits déjà précis d’un artiste mature, bon compositeur et habile arrangeur, désirant donner à Monaco un autre rayonnement que celui de la famille princière et autres Ferrari garées en centre-ville.

Debemur Morti Productions s’est donc chargé de ce nouveau packaging, précieux sésame pour les fans d’underground de qualité. Sonnant très professionnel, ces deux démos pourraient être des EPs très crédibles, et la musique proposée, bien que classique, n’a rien perdu de sa force et de sa puissance. On y retrouve avec plaisir ces riffs tournoyants en prétexte d’hommage nordique, mais aussi ces nombreuses interventions de claviers qui confèrent à l’album un parfum atmosphérique délicieux.

Entre BM classique et BM Ambient, entre féroces attaques et breaks évanescents, GODKILLER louvoyait avec beaucoup de talent, et autant reconnaître que ce répertoire n’a pas vraiment vieilli. On admettra cependant des baisses de dynamique assez importantes, et un mixage pour le moins hasardeux, qui plaçait le chant largement au-dessus du reste.

Ad Majorem Satanae Gloriam baigne dans une ambiance médiévale presque Folkce qui n’empêche nullement Duke Satanaël de pousser les meubles en deux ou trois occasions, histoire de balayer d’un revers de blasts les doutes quant à la brutalité de son projet. Parfois presque thrashy dans les syncopes, le groupe n’en était alors qu’à ses balbutiements, certes très professionnels, mais encore trop humbles. Et la seconde maquette remédiera à ce petit problème en élargissant les ambitions au maximum.

Deux titres seulement, mais vingt minutes de musique. Deux longues tirades de dix minutes chacune pour marquer une nouvelle tendance, un son qui toussote de plus en plus, une voix plus criarde et une sècheresse qui donnerait soif à un hareng. Plus raw que  sa grande sœur, sans pour autant se départir de ces inclinaisons Folk, The Warlord taille dans le gras, évoque BURZUM et la scène la plus crue, nous maltraitant de ses médiums et de ses cymbales qui vrillent comme des tremblements de verre à vin sur une table mal calée.

Une vraie avancée pour GODKILLER, qui commençait à prendre de l’épaisseur, et à montrer des prétentions plus élevées. On se laisse alors prendre par le côté épique de l’aventure, et ces deux morceaux, très solides et aérés constituent le plus bel hommage au projet que l’on pourrait imaginer.

Belle sortie pour Debemur Morti, qui avec cette compilation extirpe un groupe méritant des ténèbres, bien que les fans de Duke Satanaël soient encore nombreux. Le produit fini étant de qualité, n’hésitez pas à y investir vos deniers chèrement gagnés pour vous offrir une version physique, We Are The Black Knights étant disponible en vinyle et CD.



Titres de l'album :

01. March of the Mediaeval War

02. Waiting for Lilith

03. Celebrate His Glory

04. Those from the Race of Cain

05. Feasting the coming Victory

06. Path to the Unholy Frozen Empire

07. Bren det Hvite Riket


Site officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 16/02/2023 à 17:29
80 %    417

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Hatebreed + Crowbar

RBD 18/06/2024

Live Report

Nostromo + Nwar

RBD 03/06/2024

Live Report

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Orphan

Plus vraiment fan du Hellfest depuis longtemps, mais avoir Julie CHRISTMAS à l'affiche c'est royal. D'autant qu'en face c'est Metallica, donc tout les boubourses seront absent.Elle est quand meme à l'origine avec Josh Graham d'une(...)

21/06/2024, 08:55

Humungus

Je pense que DL100 causait du clip...Et là, on peut pas lui donner tort hein... ... ...

19/06/2024, 06:55

Gargan

Plutôt injuste comme commentaire, je m’attendais à qqch de super cheap alors qu’il n’en est rienet musicalement ça se tient (parfois même l’impression d’entendre du Alastis !).

18/06/2024, 22:28

Gargan

La pochette évoque un retour au sources, mais ça ne me fera pas oublier phantoms, qui reste indétrônable.

18/06/2024, 22:20

Kiss the Goat

Un renouveau dans ce qui se fait en français 

18/06/2024, 21:43

DL100

Ah ouais, quand-même... C'est hautement ridicule et pathétique là...

18/06/2024, 12:07

Gargan

Hmmm j'ai tendance à préférer cette version, c'est mal. J'ai le sentiment que c'est plus lisible et pêchu et - heureusement - le son des toms est préservé, le genre de détail qui devait persister. Vont-ils nous refaire le coup po(...)

17/06/2024, 09:04

RBD

C'est une bonne surprise. Kerry n'a eu évidemment aucun mal à bien s'entourer mais ses partenaires ont apporté une pêche supérieure aux derniers Slayer. Ce Thrash à fond est mieux inspiré que celui de "Repentless" sans(...)

16/06/2024, 18:58

Humungus

De ces deux extraits proposés, il ne ressort effectivement pas grand chose...En tous cas, beaucoup moins que sur la réédition de "Morbid visions" qui m'avait bizarrement beaucoup plu l'année dernière.En même temps, et je s(...)

16/06/2024, 08:52

Moshimosher

Franchement, très bonne surprise ! Et vraiment content pour eux qu'ils puissent continuer ! Malgré la vie, la mort continue et c'est bon !!! \m/

15/06/2024, 20:44

Arioch91

L'édition originelle est intouchable, avec un son qui lui est propre et qui l'identifie dès les premières secondes. Sans oublier ce son particulier des toms d'Igor, comme sur le Pleasure to Kill de Kreator.Avec ce réenregistrement, on est loin de (...)

15/06/2024, 19:42

Humungus

Ouais... ... ...Bah à l'écoute de ce titre, cela ressemble comme deux gouttes de foutre à NIFELHEIM hein.Et à du très bon NIFELHEIM qui plus est !De fait, étant über fan de ce groupe, j'attends cette galette avec impati(...)

15/06/2024, 09:11

Moshimosher

Bon, par contre, l'extrait me laisse dubitatif...

15/06/2024, 06:37

Moshimosher

En tant que grand fan, je suis partagé... mais bon, pourquoi pas ! Surtout que j'ai tous les albums d'Edge of Sanity (Until Eternity Ends compris) et une bonne moitié des Nightingale... donc, qui sait... s'ils sont aussi en digital, je pourrais me laisser tenter par c(...)

15/06/2024, 06:33

RBD

Les concerts ne sont qu'une partie de ce petit festival. La dernière fois il y avait des conférences, des "masterclass", un marché aux puces, etc. Ce n'est pas évoqué ici mais je m'attends à retrouver tout cela. La progra(...)

14/06/2024, 11:18

Gargan

Pas un groupe de métal « trad » pour des « états généraux », ça donne vraiment beaucoup d’envie et de crédibilité…

14/06/2024, 07:43

metalrunner

Merci pour la redécouverte Ravage in peace c est trop bon

13/06/2024, 20:13

LeMoustre

Oh la torgnole thrash !Ah oui on sent bien l'influence du Dark Fuckin' Angel période Don Doty a plein nez. Le tempo effréné, les vocalises dans l'esprit. Parfait Achat direct cash de chez cash.J'adore, tout a fait pile poil ma cam(...)

11/06/2024, 20:30

Arioch91

Écouté ce matin en mode découverte tout en bossant, pas l'idéal mais pas le choix.Au premier ressenti, j'ai pensé à un croisement endiablé entre le Darkness Descends de Dark Angel et le Pleasure to Kill de Kreator. On a connu pire (...)

11/06/2024, 12:28

Humungus

"System Shock est un sérieux prétendant au titre d’album Thrash de l’année"Itou mec !!! !!! !!!Pour ma part, je vois plus dans ce superbe album la patte des "Trois Grands Teutons" (KREATOR, DESTRUCTION &(...)

11/06/2024, 11:01