La scène Slovène est encore très obscure et inconnue chez nous mais un peu à l'image de la Pologne et de beaucoup de pays de l'est européen, le Death et le Black Metal sont majoritairement représentés. Il doit y avoir des raisons logiques à cela, de même qu'une logique doit exister pour qu'un groupe qui publie son troisième album déjà ne me dise rien, ne serait-ce qu'au niveau du nom, d'autant plus que l'album précédent, Descend... Into Nothingness datant de 2015 est paru chez Satanath Records, label que je connais pourtant mais bref, si nous connaissions tout sur tout, ce serait tellement ennuyeux, n'est-ce pas ?

Du coup, petite séance de présentation de ces Slovènes de DALKHU, qui avec Lamentation And Ardent Fire, nous propose là son troisième opus. Ce groupe est avant tout l’œuvre d'un homme, J.G., seul membre originel encore au line-up actuel et qui s'est entouré de deux nouveaux compères depuis le précédent album, à savoir Kalki à la batterie, qui avait déjà sévi en 2013 et 2014 au sein du groupe, et le nouveau chanteur, Lucerus. Le Black Metal des Slovènes est assez direct avec quelques leads qui transpersent les riffs rythmiques pouvant même parfois bastonner façon Thrash Black Metal ("I Am...") mais aussi se faire proche du Black Metal de la deuxième vague ("Rime") ou s'approcher d'un Black plus actuel, très oppressant et basé sur des leads lumineux ou encore le Black à capuche qui intègre un côté Post-Metal qui est ici très très disparate et peut surtout s'entendre par l'aspect structurel des morceaux. Le nom de DOMGARD me vient de suite en tête à l'écoute de cet album même si le groupe y applique une recette assez personnel mais dans le fond le discours n'est pas si loin.

Aux tempos très variés, cet album dévoile un groupe très inspiré avec une mention spéciale pour "Rime" et son introduction bien dissonante, "Gaps Of Existence" dans une tradition toujours aussi efficace et surtout le groupe n'oublie pas de montrer qu'ils savent jouer avec ce "The Dead Sleep With Their Eyes Open" nourrit au DISSECTION dans le biberon, c'est certain, et relevé de voix claires sublimes et parfaitement à propos. Question originalité, on pourra toujours trouver quelque chose à redire, mais dans l'inspiration, la mise en son, l'univers général, DALKHU dévoile un album d'une maîtrise qui montre une nouvelle fois le nez que possède Godz Ov War Productions pour sortir de l'ombre des groupes aux capacités qui ne demandent qu'à exploser.

Alors certes, la batterie sonne un peu synthétique, les guitares peuvent parfois manquer un peu de relief, notamment sur les parties les plus brutes mais le travail vocal est à souligner, très différent de son prédecesseur et bien mieux ingurgité par les instruments, et fait la force de ce troisième album, idem pour les guitares très soignées dans les arrangements avec quelques relents Heavy par moment assez bien vu, la basse est assez discrète dans l'attaque mais pas dans sa représentation sonore et intégration de tous ces éléments plutôt réussie même si elle n'est pas optimale, on constate une nouvelle fois que Magnus Andersson, en Suède, possède une recette pour donner aux groupes un son suffisamment différents d'un album à l'autre pour ne pas lasser l'auditeur féru de son travail. Voilà un album recommandé pour cette fin d'année, ceux qui connaissaient déjà le groupe, retrouveront ces leads de guitare qui servent de ligne conductrice au morceau, ces passages plus Heavy à la DISSECTION, le tout avec une production plus aboutie et donc ce chant, bien mieux intégré.

Track-list :

  1. Profanity Galore
  2. I Am...
  3. Rime
  4. A Race Without Hope
  5. Gaps Of Existence
  6. The Dead Sleep With Their Eyes Open
  7. Night

Facebook

par Simony le 07/12/2018 à 07:58
79 %    112

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Split/cross

Rise of Discontent

Executioner

Bone Collector

Northern Light Orchestra

Greatest Hits

Ploughshare

In Offal Salvation

Conjure

Releasing The Mighty Conjure

Death Chaos

Bring Them to Die

Atomic Death Squad

Brain Dead

Blackwater

Good As Evil

Scorcher

Systems of Time

Virginia Hill

Makin' Our Bones

Psython

The Last Days of the Good Times

Nacht Und Gnosis

Det Warder Sådt I Skröplighet Och Skal Upstå Ur Kraft

Helfro

Helfro

Ain

Stance I

Beaten To Death

Agronomicon

Wolfen

Rise of the Lycans

War Thrashed

Bienvenido A Tu Ejecucion

Pertness

Metamorphosis

Last Autumn's Dream

Secret Treasure

Obscura + Fallujah + Allegaeon + First Fragment

RBD / 16/02/2019
Death Mélodique

NECROS CHRISTOS + ASCENSION + VENENUM / Live-report / Rennes

Jus de cadavre / 11/02/2019
Death Old School

Brendan Perry

RBD / 06/02/2019
Country

Concerts à 7 jours

+ Uada + Tribulation

23/02 : Cinema, Alost ()

Photo Stream

Derniers coms

Le Entombed classique ! Pas le AD !


Entombed ou Entombed AD ???


Super nom.
Super groupe.
Superbes albums.
Superbes covers.
Rien à redire quoi...


Intéressant à lire et bonne découverte de label


vivement les autres interviews! chouette idée!


"sorte de copie non-conforme du MARDUK le plus impitoyable et retors, celui de Rom 5 :12, soit la quintessence d’un Black qui souhaite s’extirper de sa condition de polichinelle horrifique"

Alors là, entièrement d'accord ! Rom est le chef d'oeuvre absolu des suédois. Et un des me(...)


kingdoms est pourtqnt excellent


Belle chronique, complémentaire a choosing death ?
Très tentant


L'annonce qui n'annonce rien, j'espère que ça ne va pas se limiter à la sortie d'un t-shirt


J'aurais un titre a la place de ça ! Vivement du nouveau Entombed.


Intéressant ça.


1) Re-Ah ah ah !!!
2) Perso, je ne trouve pas que la scène NS soit plus pro, plus visible et plus acceptée qu'avant.
A mon sens, rien n'a bougé à ce niveau là.
"C'est aussi peut-être dû au "taf" sur le zine" : Bien vu je pense.
3) "Je fais partie de ceux qui dissocie c(...)


Ah ah ah !!!


14 ans ? trops jeunes pour moi et pour le black


"Louis-Ferdinand Céline, c'est énorme !"
Laurent Gerra.


Yep, excellente interview bien cash, et bonne découverte d'un label que je ne connaissais absolument pas !


sympa l'interview ! hate de lire les suivantes car c'est un sujet super interressant rarement exposé


Super démarche de votre part que cette nouvelle série d'interviews, et super cool entretien, très enrichissant ! Merci à vous !


Je précise que le "tu" utilisé plus haut ne se voulait pas personnel mais bien général. Le "on" aurait été de ce fait, plus approprié. ;-)


@ Jus de Cadavre : héhé ouais, je sais. Et ce n'est peut-être pas dans les coms d'une news sur Shining qu'il est le plus approprié d'en parler... Mais ça me paraissait important à soulever comme question, sur le moment.
A titre perso, il me semble qu'acheter, partager, diffuser, aller vo(...)