On The Eve Of A Goodbye

The Reticent

05/10/2016

Heaven And Hell Records

S’il existe bien un exercice difficile dans le milieu de la musique en général,  c’est incontestablement celui du concept-album. Rares sont les réussites et, la plupart des tentatives tombe dans les clichés et relève souvent de l’anecdotique. The Reticent, mené par le compositeur et multi instrumentiste  Chris Hathcock, s’est lancé dans l’expérience avec ce « On The Eve Of A Goodbye ». Autant l’avouer de suite, le sieur se situe d’emblée dans la tête de file des prodiges du metal progressif haut de gamme. Alternant death-metal mélodique, heavy-thrash moderne et inspiré, on voyage entre le meilleur de TOOL (notamment grâce aux intonations du chant clair, qui rappellent parfois celles de Maynard James Keenan), le Edge Of Sanity de la période Crimson. Démarche ô combien risquée, tant sur le papier ce mélange pourrait sembler inadéquat voire indigeste.  Loin de là, The Reticent sait se « balader » dans cet univers  tout en gardant une cohérence. Certains y trouveront également quelques similitudes avec l’Opeth des débuts. Bien entendu, le combo possède sa propre personnalité et les compos regorgent d’inventivité : quelques passages jazzy et rock, l’utilisation de cuivres sur le superbe « The Confrontation »….  Le niveau technique est impressionnant et il est peu étonnant d’apprendre que Monsieur Hathcock, prof de musique à ses heures, soit nommé aux Grammy Awards dans la catégorie « éducateur musical ».

 Concernant le concept narratif, celui-ci est autobiographique et relate la perte d’une amie d’enfance, Eve, morte par suicide. Chris Hathcock s’y livre à cœur ouvert dans un compte à rebours cathartique des plus touchants. Toutes les émotions du deuil y sont décrites et se mêlent parfaitement à la bande son. La colère, l’incompréhension, l’amour, les regrets et l’impuissance face au destin… Tout y est décrit avec sincérité. Un hommage émouvant et un disque à se procurer d’urgence !

1. 24 Hours Left 

2. The Girl Broken

3. The Hypocrite

4. 19 Hours Left

5. The Comprehension

6. The Confrontation

7. The Apology

8. 10 Hours Left

9. The Mirror’s Reply

10. The Postscript

11. 2 Hours Left

12. The Decision

13. Funeral For A Firefly

14. The Day After

15. For Eve

Facebook 


par mazak le 14/10/2016 à 13:31
95 %    585

Commentaires (4) | Ajouter un commentaire


Capt'kavern
@88.186.185.99
15/10/2016, 11:08:10
Merci pour la découverte mister Mazak !! Énooorme .. Un technico tool burné

mazak
membre enregistré
15/10/2016, 13:22:50
L'album est vraiment superbe ! Le type sait tout faire, c'en est presque agaçant ! :)

Fack
@194.51.35.77
15/10/2016, 16:26:16
Ca donne envie d'écouter :)

Rahahaaz
@109.27.232.219
17/10/2016, 09:34:31
Ouais, tu sais y faire pour mettre l'eau à la bouche mon cochon !

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Xtreme Fest 2016

RBD 08/07/2020

38'48 Regeneration

mortne2001 07/07/2020

Harmony Corruption

mortne2001 03/07/2020

Little Monsters

mortne2001 30/06/2020

Complicated Mind

mortne2001 15/06/2020

Dossier spécial Bretagne / LA CAVE #5

Jus de cadavre 15/06/2020

Screams and Whispers

mortne2001 12/06/2020

Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Hoover

Je n'aime vraiment pas ce qu'est devenu ce groupe. Perdition city était une évolution osée mais avec un résultat brillant, depuis ça oscille entre le chiant et le sans grand intérêt.

13/07/2020, 19:34

sart

Pas mal du tout.

13/07/2020, 19:28

sart

Meilleur et moins mélodique que le précédent, ce dernier Pocahontas n'en reste pas moins trop polissé, sans âme et s'oublie très vite.

13/07/2020, 19:27

sart

Du metal pompeux dit "'epique" bien raccoleur et de fort mauvais goût auquel sont juxtaposées quelques parties dites folk. A oublier au plus vite...

13/07/2020, 19:23

sart

Ca sonne comme du death suédois sans les fréquences basses.

13/07/2020, 19:21

Saddam Mustaine

Pas si mauvaise la suite, bien que très varié.

13/07/2020, 19:06

Humungus

Bien d'accord avec vous les gars.
... Même si j'ai tout de même une nette préférence pour leur premier album.
Quand au reste de leur discographie, elle m'en touche une sans faire bouger l'autre.

13/07/2020, 13:22

Gargan

Idem, dans mon top 10. Totalement dérouté à l'époque mais je ne m'en suis jamais lassé depuis, riffs et mélodies imparables. T'en écoute un morceau, puis deux puis l'ensemble sans t'en rendre compte. Enfin ce sont surtout les autres qui s'en rendent compte, because air guitar et air drums heh(...)

13/07/2020, 11:51

Saddam Mustaine

Amorphis cet album est sensationnel.

12/07/2020, 14:20

Pomah

Y'a clairement un côté synthwave pas dégeu, à creuser.

11/07/2020, 14:36

RBD

Voilà un groupe et un homme qui m'ont marqué à une époque où je commençais à être blasé. Ce n'est pas toujours facile à suivre d'un album sur l'autre, c'est un vrai fêlé. Mais comme dit le proverbe, ce sont des esprits comme ça qui font entrer la lumière.

10/07/2020, 23:41

aeas

Seul le batteur a encore un semblant d'intégrité à travers ses activités.

10/07/2020, 20:35

Jus de cadavre

Idem, découverte pour moi grâce à cette chronique. La prod est excellente pour l'époque !
Un bien bel hommage en tout cas Mortne...

10/07/2020, 17:38

JTDP

@jus : +9986457 !
@gerard : fais péter le "name dropping" on n'attend que ça de faire de nouvelles découvertes ! ;-)

10/07/2020, 17:10

JTDP

Purée c'est vrai qu'il est excellent cet album !!! Et malgré Youtube et le poids des ans, le son est franchement bon ! Une réédition s'impose, c'est indéniable.

10/07/2020, 17:08

Oliv

Ah bon

10/07/2020, 12:51

y'a pus d'jus

faut dire à BEBERT de pousser son camion ,il bloque la porte du garage et j'peux pas sortir la dépanneuse !

10/07/2020, 12:29

Gargan

Haha la ref à Hanson ! Belle découverte, merci.

10/07/2020, 11:59

Thrashing Metropolity

Super anecdote, Goughy ! Merci pour le partage !
Ca ne fait que confirmer tout le bien que nous sommes nombreux à penser de ce groupe culte.

Vraiment, si ces albums pouvaient être réédités, ce ne serait que justice !
Quelqu'un a évoqué plus haut l'accent franglais du (...)

10/07/2020, 11:07

goughy

Bon allez je me lance, juste histoire d'en rajouter sur les sentiments positifs qui émanent ce très beau papier (je savais pas l'histoire du début des Bérus...)
Ca devait être en 94 ou 95, on avait 14 ans, on écoutait MST et, avec deux autres potes, Mickey était une star du niveau de Br(...)

10/07/2020, 10:42