Ouvrir un festival n'est jamais aisé mais lorsqu'en plus il s'agit d'un groupe atypique avec une personnalité forte et assumée, on ne peut qu'encourager le public à être présent dès le début du festival.

Ce sera le cas pour les français d'ALUK TODOLO qui ouvriront le vendredi 18 août le Motocultor Festival, l'occasion de présenter ce groupe aux prestations scéniques uniques et élaborées et vous donner encore plus de raison d'être présent.

Rapide entretien avec un groupe à part, à découvrir le vendredi 18 août 2017 sur la Dave Mustage lors du Motocultor Festival.

(c) Justine Murphy, Photic Photographic

Pouvez-vous présenter le groupe, comment est né ALUK TODOLO ?

Antoine Hadjioannou: Aluk Todolo est né en Avril 2004 à Grenoble. Cinq jours après notre première répétition, nous donnions notre premier concert. Depuis nous avons sorti une dizaine de disques dont quatre albums. Au fil de cette décennie, et sans jamais avoir cessé d’expérimenter, nous ne nous sommes jamais départis de notre précepte de base, à savoir explorer méthodiquement tous les moyens de provoquer la transe par le biais de la musique.

Vos prestations scéniques sont assez uniques, avec une vraie personnalité affichée, pouvez-vous nous dire à quoi ressemble un concert d'ALUK TODOLO sans trop en dévoiler pour ne pas gâcher l'effet de surprise ? 

Je suis assez mal placé pour en parler, car étant le batteur du groupe je n'ai jamais pu assister a un concert d'Aluk Todolo. Mais j'imagine qu'un spectacle de notre groupe ressemble à trois hommes sur une scène, réunis autour d'une source de lumière, et invoquant avec leurs instruments des forces qui parfois les dépassent. Notre musique étant instrumentale, lancinante et hypnotique, elle est perçue différemment pour chacun des spectateurs, car elle fonctionne comme un miroir. En tout cas, en tant que batteur, je sors d'un concert la plupart du temps épuisé, heureux et à chaque fois un peu différent.

En 2016, vous avez sorti l'album Voix et en 2017, une compilation d'inédits Archives Vol.1, votre façon de composer ne semble pas s'apparenter à celle d'un groupe standard, pouvez-vous nous décrire comment cela se passe ? 

Ce serait avec plaisir, mais je ne saurais pas vraiment expliquer nos méthodes de composition. La recette, c'est qu'il n'y en a pas! Il y a certes un processus que je pourrais décrire de cette manière: tout d'abord faire le vide en soi pour laisser entrer les forces, puis atteindre un certain degré de vibration et enfin laisser circuler les énergies.  Mais j'ai bien du mal a savoir ce qui s'est passé entre une improvisation libre dans notre local et un album écrit jusque dans ses moindres détails. Disons que nous sommes au service de la musique, et que par conséquent nous faisons ce que la musique exige.

Avec votre musique étiquetée "Occult Rock", vous allez être un peu en marge de la programmation du festival, est-ce une force ou un handicap selon vous ? 

Nous aimons jouer live, pour n'importe quel public. Notre musique peut sembler difficile et exigeante, mais c'est précisément parce qu'elle dépasse toute restriction de genre que nous croyons que n'importe qui peut apprécier nos concerts. Tout ce qu'il faut c'est un esprit ouvert et le courage de voyager en soi-même.

A Metalnews.fr, nous sommes convaincus qu'il faut être là devant le Dave Mustage le vendredi dès 12h45, mais si vous deviez convaincre nos lecteurs... pour quelle(s) raison(s) faut-il être au Motocultor devant la Dave Mustage à 12h45 maximum le vendredi 18 août ? 

Nous jouerons notre dernier album, Voix, dans son intégralité: il est constitué d'un seul morceau, et c'est un trip pour le moins intense. En tous cas pour nous c'est toujours un challenge à jouer, il faut une certaine endurance, mais surtout être à l’écoute, et très réactif si l'on ne veut pas se perdre et sombrer... Et il en va de même pour l'auditeur!

Si vous deviez établir un running order personnalisé du vendredi ou des 3 jours quel serait-il ? Ou quels sont selon vous les concerts du Motocultor à ne pas louper ?

Il y a beaucoup de groupes à découvrir et je ne manquerais pas les classiques Obituary, Possessed, Candelmass, Discharge, Kreator, Primordial et Opeth.

Un dernier mot, quelle est votre actualité hormis ce concert, quels sont vos projets, un message à faire passer... 

Hormis ce concert et quelques autres avant la fin de l'année, nous allons nous mettre sérieusement au travail sur notre prochain album, qui risque de nous emmener loin... voire au delà.


Site Officiel

Bandcamp

Pour aller plus loin, plus d'informations sur le Motocultor Festival ici

Retrouvez également le running order de notre envoyé spécial pour l'évènement Jus de Cadavre ainsi que la playlist spéciale Motocultor Festival pour réviser avant le week-end prochain !

Bon festival à tous !

par Simony le 13/08/2017 à 13:03
   293

Commentaires (2) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
membre enregistré
13/08/2017 à 14:41:51
Très intéressant ! Je connais le groupe seulement de nom, on va corriger ça au Motoc ;)

Humungus
membre enregistré
18/08/2017 à 18:43:25
Super groupe live.
Par contre à 12 h 45, cela risque d'être bien moins intéressant qu'à l'obscurité d'une petite salle...

Ajouter un commentaire


Benighted

Dogs Always Bite Harder Than Their Master

Black Paisley

Perennials

Disgrace And Terror

Age of Satan

Bogue Brigade

Ruinous Behavior

Lioncage

Turn Back Time

The Cruel Intentions

No Sign of Relief

Void

Jettatura

Cauldron

New Gods

Tony Mitchell

Beggars Gold

Bosse-de-nage

Further Still

Attan

End Of

Whisker Biscuit

Kill For Beer

Morbid Messiah

Demoniac Paroxysm

Daniel Trigger

Right Turn

Black Viper

Hellions Of Fire

Ink

Whispers Of Calliope

Cultural Warfare

Warmageddon

Satan

Cruel Magic

Metallica

...And Justice For All

Hangman's Chair + SBRBS / Live-report Rennes

Jus de cadavre / 09/10/2018
Stoner Doom

Voïvod + Bio-Cancer + Hexecutor

RBD / 06/10/2018
Mosh

Interview VOÏVOD - Daniel "Chewy" Mongrain

mortne2001 / 02/10/2018
Daniel Mongrain

Bloodshed Festial - Jour 2

Mold_Putrefaction / 02/10/2018
Breakcore

Bloodshed Festival - Jour 1

Mold_Putrefaction / 01/10/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

Wyrms + Sargeist + Chaos Invocation

16/10 : Rock'n'eat, Lyon (69)

+ High On Fire + Enslaved

16/10 : La Machine Du Moulin Rouge, Paris (75)

High On Fire + Enslaved

16/10 : La Machine Du Moulin Rouge, Paris (75)

Elder + Wo Fat + Sasquatch

18/10 : Le Glazart, Paris (75)

Moonreich + Schammasch

19/10 : Cellier De Clairvaux, Dijon (21)

Photo Stream

Derniers coms

Il sonne bien Suédois ou Néerlandais pour du Death Québécois, ça change.


Et bien rassures-toi RBD, ton report est à peine "moins pénétrant que celui d'un Mortne2001"...
Vraiment...
Bravo donc.


Oui, je pense que le groupe aussi ! Une galère interminable j'ai cru comprendre !


Affiche pas mal aussi hâte de voir AORLHAC et DARKESTRAH.....


En plus c'est une belle affiche ce lundi....


Les festivals estivaux sont internationaux en termes de fréquentation, et je trouve curieux que tu le découvres juste cette année Jefflonger. Et c'est bien parce que le grand public n'a pas cette "culture métal" que Mr Barbaud a réalisé quelque chose que personne n'avait su faire avant lui en (...)


Tellement content que cet album sorte enfin ! :)


Bonne nouvelle ça !


miam ! ca tartine bien comme il faut on va se regaler lundi !


Record battu donc, cela en est ahurissant, je ne vais pas employer le terme "ridicule" on me traitera de aigri, alors que je m'éclate chaque année ou j'y vais. Tant mieux pour l'orga et ceux qui ont pû se procurer le sésame. Otez moi d'un doute, le France est-elle devenu terre du Metal ? bon c'(...)


J'ai l'impression que Jaime Gomez Arellano à juste trouvé le potard des médiums...


Je me souviens qu'en 2007 les mauvaises langues disaient "ça ne marchera jamais, ce sont des amateurs". Et aujourd'hui on entend (peut-être) ces mêmes mauvaises langues critiquant le fait que ça marche trop bien. Donc j'aimerais juste comprendre quel pourrait être le bon positionnement du HF al(...)


Surprenant, ce titre, j'avais gardé le souvenir d'un premier album beaucoup plus étouffant...


@La fuite de l'enfer : j'espère VRAIMENT que le Fall Of va se relever cette année, ma première visite en 2017 m'a clairement donné envie d'y retourner ! Sinon, bah c'est cool pour le HF, même si le marché noir est déjà en pleine bourre.


C'est vraiment devenu la foire aux jambons.
Clair que cet l'évènement où l'on va désormais s'encanailler même si on ne connait que 3 groupes et demi, et encore... une chanson de chacun de ces groupes. :-)

Mais là où la com du Hellfest dit vrai, c'est qu'il y a plein d'init(...)


Y 'a quand même eu des gros soucis apparemment. Des bots ont pillés la billetterie, y a des dizaines de pass à vendre sur des sites de reventes à plus de 300 euros (au moins...). Sur le FB du Hell, ils ne répondent plus aux (nombreuses) questions / plaintes, etc... pour info ce n'était pas sur(...)


C'est proprement hallucinant !
Pas client d'un festival aussi gros (ma dernière participation date de 2008 et c'était top) mais très heureux pour l'équipe qui se défonce et arrive à maintenir son festival au top !


Le communiqué du Hellfest il y a quelques minutes :

"SOLD OUT !!! Incroyable, pour la 6ème année consécutive le Hellfest se déroulera à guichet fermé ! Encore une fois, vous avez pulvérisé nos prévisions et les 55.000 pass 3 jours classiques se sont tous écoulés en moins de (...)


Réponse : en 2h00 !


Deux heures après déjà plus rien... Le prix a doublé par rapport au début, bien content de ne plus y aller et de garder mes souvenirs "oldschool".