Nos amis Suisses WOLF COUNSEL, groupe de doom metal, ont sorti en février un album de très bonne facture. Ce groupe n’en est cependant pas à son premier coup d’essai. Brièvement, le groupe s’est formé en 2014 et a sorti 4 albums : Vol. I – Wolf Counsel (2015), Ironclad (2016), Age Of Madness / Reign Of Chaos (2017) , et celui que je chroniquerai ici, Destination Void (février 2019).  Par ailleurs, WOLF COUNSEL a écumé les scènes européennes notamment au côté d'ORANGE GOBLIN, PROCESSION ou EPITATH. Un CV bien rempli pour ce quator composé de Ralf W.Garcia (Basse/ Chant Lead), Reto Crola (Batterie), Andreas Reinhart (Guitares) et Ralph Huber (Guitares). 

L’album comporte au total 7 chansons. Comparé aux albums précédents, on a ici un doom tantôt traditionnel tantôt épique mais dans tous les cas, toujours très mature. Le premier titre intitulé "Nazarene" est pour moi un savant mélange d’une musique d’ouverture d’album de CANDLEMASS (e.g. "Emperor of the Void" sur King of the Grey Islands) et également de GRAND MAGUS. Ajouté à cela, un tapis de double à la sauce doom  que j’apprécie, un petit solo en milieu de morceau et des parties chants très simples à retenir. Pour résumer, ce premier morceau ne part pas dans tous les sens et reste très simple. "Nazarene" se termine alors par plusieurs sons de cloches pour enchaîner directement sur le deuxième morceau : "Nova". Ici, j'ai tout de suite pensé au titre "At the Gallows End" de CANDLEMASS. On est sur de l'épique dans toute sa splendeur et ça me plaît ! Les solos sonnent bon la Suède et le chant clean pose cette atmosphère nordique, avec quelques  chœurs qui embellissent parfaitement ce titre. Le troisième morceau "Mother Of All Plagues" te redonne un coup de boost. J'aime beaucoup les arrangements guitares qui me font penser à l'album Alone de SOLITUDE AETERNUS: une douce mélopée d'un destin funeste. Mais ici, le rythme est davantage soutenu comparé à SOLITUDE AETERNUS: cela montre vraiment que WOLF COUNSEL s'inspire de ses influences sans pour autant en plagier l'idée. Vient ensuite "Men of Iron Men of Smoke" commençant par une basse au chorus très apaisant. Le chant qui se pose après de manière délicate sur le basse/batterie est vraiment très bon ! Certes ce genre de procédé est très typique chez GRAND MAGUS ou encore TROUBLE. Cependant encore une fois sur ce morceau, la façon de chanter de Ralf en fait une intro vraiment à part. Le morceau est ensuite constitué de riffs très épiques, avec des arrangements sur les guitares encore une fois très bien maîtrisés. On a vraiment le droit à notre pause en milieu d'album et c'est parfait ! Le cinquième morceau "Destination Void" commence par une introduction à l'orgue. Ce titre diffère assez des autres. La première minute décrit un doom pachydermique et des arrangements guitares à la TROUBLE (e.g. "Pray for the dead"). Le rythme s'accélère alors mais le duo de gratte est toujours là avec ses mélodies d'outre-tombe. Et le cycle recommence plusieurs fois avec un solo vers la fin du morceau. "Destination Void" est un morceau de 8 minutes vraiment très intéressant d'une part concernant les structures mais également via les arrangements. C'est je pense mon petit chouchou de cette galette ! L'avant dernier titre "Tomorrow Never Knows" est un regain d'espoir après le voyage vers le vide. On retourne dans l'épique avec la même recette que les premiers morceaux de l'album: c'est de la sauce WOLF COUNSEL que tu veux ? Et bien en revoilà ! On arrive alors au dernier morceau "Staring into Oblivion" avec une introduction intrigante. On croirait attendre que les portes de l'enfer s'ouvrent pour nous. Le morceau est encore une fois dans la même veine que les précédents: des riffs épiques, un chant clean très langoureux et le petit solo qui fait toujours plaisir !  D'ailleurs, l'album se termine sur un fondu de solos. 

Et c'est la fin du voyage ! Pour résumer globalement l'album Destination Void, on a tous les ingrédients d'un bon album de doom intelligemment parsemés pour ne pas s'emmerder. Tu as des riffs supers, des duo basse/batterie mis en valeur comme il se doit, des solos et arrangements grattes très bien maîtrisés et un chant clean qui domine toute cette plaine de l'apocalypse. Si vous aimez CANDLEMASS, SOLITUDE AETERNUS, TROUBLE et GRAND MAGUS cet album de WOLF COUNSEL est fait pour vous. Si vous êtes plus "Doom moderne", et bien instruisez-vous mes bons amis !  


Track-list

  1. Nazarene (7:50)
  2. Nova  (5:53)
  3. Mother Of All Plagues (4:57)
  4. Men Of Iron Men Of Smoke (5:07)
  5. Destination Void (8:05)
  6. Tomorrow Never Knows (5:52)
  7. Staring Into Oblivion (10:00)


Facebook

Bandcamp



par Albert_Bathory le 22/03/2019 à 09:00
90 %    248

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Twilight Force

Dawn Of The Dragonstar

Perpetual Among Us

Thy Will Be Done

Fuming Mouth

The Grand Descent

Endimion

Latmus

Unruly Child

Big Blue World

Hellnite

Midnight Terrors

Nucleus

Entity

Slipknot

Slipknot

Warrior Soul

Rock n’ Roll Disease

Hammerfall

Dominion

Iron Bastards

Cobra Cadabra

Summery Mind

Color

Destruction

Born to Perish

Lingua Ignota

Caligula

Volbeat

Rewind, Replay, Rebound

Obturate

The Bleeding Mask of Dread

Ravenous Death

Chapters Of An Evil Transition

Roxy Blue

Roxy Blue

Arctic Sleep

Kindred Spirits

Soleil Moon

Warrior

Tour Report : MONOLITHE + ABYSSIC / Europe avril 2019

Jus de cadavre / 15/08/2019
Abyssic

THE DIRT / Critiques du film

Jus de cadavre / 06/08/2019
Biopic

MOTOCULTOR 2019 : notre programme !

Jus de cadavre / 05/08/2019
Metalnews

Obscene Extreme - Jour 6

Mold_Putrefaction / 03/08/2019
Brutal Death Metal

Obscene Extreme - Jour 5

Mold_Putrefaction / 02/08/2019
Brutal Death Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

"Carnal knowledge prophecy!" à 15h...ok je sors :-)


Cet album m'attire, je trouve le truc ambitieux mais 'tain, pas évident de bien rentrer dans le délire !


On a pas dû écouter le même album!


Band bien guez. L'un de leurs plus mauvais albums. Les compos sont plates et le chanteur n'a plus de voix.


1) Bon j'ai dit 15 h comme ça car l'exaction a eut lieu en milieu d'après-midi. Impossible donc que cela ait pu se faire pendant INCANTATION car j'étais forcément au devant de la scène à ce moment là.
2) "Ou comment faire d'un seul riff un morcif entier"
Bah figures-toi que c'est (...)


Depuis l'éponyme, a oui quand même, le seul qui envoi lourd dans leur disco(aller on dira aussi Iowa).

Je vais tenté cet album.


marrante ton anecdote, tiens. Vers 15h, ils devaient pas aimer Incantation, preuve qu'entre le missionnaire et ça, ils devaient pas avoir beaucoup de goût.
Sinon, plus sérieusement, d'accord avec toi pour la majorité, Humungus, sauf ZURIAKKE (bon, moi et le black à capuche ça fait 2) ou (...)


Merci pour le report, très agréable à lire.
Juste en passant, une petite faute : "Beaucoup de groupes refusent de jouer ici à cause de ça, mais la moindre des choses, quand on accepte de venir, c’est de jouer le jeux." - jeu.


Bon, je sais qu'ici, c'est sur le MOTOCULTOR mais vu que LeMoustre évoque plus haut le sujet :
Effectivement, super METAL MEAN cette année encore bordel !
Comme d'habitude, une affiche du tonnerre pour pas bien cher.
Seul bémol ce week end, les trombes d'eau que l'on s'est pris (...)


Au Méan, Midnight a déchiré et a véritablement lancé le fest, avec son punk/thrash à la Venom/Motörhead survolté. Enchaîner directement avec Incantation d'ailleurs fut une bonne idée, tant les deux groupes ont excellé dans leurs styles respectifs. Je sais pas au Motoc', mais ces deux là (...)


Slips sales forever


Une édition boueuse cette année !
Mais du lourd ! Incantation monstrueux, Midnight ultra rock n roll, etc... ! On vous raconte tout ça bientôt !


Un album ou il faut pas réfléchir, c'est beaucoup de bruit, ça tremble c'est juste fait pour nous détruire la cervelles et les oreilles c'est assumé et ça marche, ça te met la dose.

J'assume aimé dans ce sens mais je n'y vois rien d'autre et ça me suffit de m'explosé la tete.<(...)


Pour information le groupe est emmené par des membres de Impaled Nazarene (Mikael Arnkil), Abhorrence et Unholy (Pasi Äijö)


Triste nouvelle :-(
RIP


C'est là où le groupe continue de se distinguer : contrairement à tous ces groupes jouant sur scène l'intégralité de leurs albums les plus renommés (et vendus, pour le coup...), eux ils prennent un contrepied phénoménal. Donc Mr Bungle continue sa légende de surprise permanente. Que pouvai(...)


Les gars ont quand même un sacré esprit de contradiction, revenir après toutes ces années pour jouer une démo super underground et n'ayant quasi aucun rapport avec le reste de leur discographie alors que tout le monde attendait les grands classiques...

Quand j'ai vu qu'il y avait S(...)


Au delà de l'excellente nouvelle le plus étonnant , pour moi, c'est qu'ils vont jouer leur première démo. Soit ce qu'ils ont fait de plus bourrin. Juste génial


Ça c’est une putain de bonne nouvelle
Espérons qu’ils fassent plus que ces 3 dates


Sinon, je vends une Logan break de 2013.
Prix à débattre...