Destination Void

Wolf Counsel

22/02/2019

Endless Winter Label

Nos amis Suisses WOLF COUNSEL, groupe de doom metal, ont sorti en février un album de très bonne facture. Ce groupe n’en est cependant pas à son premier coup d’essai. Brièvement, le groupe s’est formé en 2014 et a sorti 4 albums : Vol. I – Wolf Counsel (2015), Ironclad (2016), Age Of Madness / Reign Of Chaos (2017) , et celui que je chroniquerai ici, Destination Void (février 2019).  Par ailleurs, WOLF COUNSEL a écumé les scènes européennes notamment au côté d'ORANGE GOBLIN, PROCESSION ou EPITATH. Un CV bien rempli pour ce quator composé de Ralf W.Garcia (Basse/ Chant Lead), Reto Crola (Batterie), Andreas Reinhart (Guitares) et Ralph Huber (Guitares). 

L’album comporte au total 7 chansons. Comparé aux albums précédents, on a ici un doom tantôt traditionnel tantôt épique mais dans tous les cas, toujours très mature. Le premier titre intitulé "Nazarene" est pour moi un savant mélange d’une musique d’ouverture d’album de CANDLEMASS (e.g. "Emperor of the Void" sur King of the Grey Islands) et également de GRAND MAGUS. Ajouté à cela, un tapis de double à la sauce doom  que j’apprécie, un petit solo en milieu de morceau et des parties chants très simples à retenir. Pour résumer, ce premier morceau ne part pas dans tous les sens et reste très simple. "Nazarene" se termine alors par plusieurs sons de cloches pour enchaîner directement sur le deuxième morceau : "Nova". Ici, j'ai tout de suite pensé au titre "At the Gallows End" de CANDLEMASS. On est sur de l'épique dans toute sa splendeur et ça me plaît ! Les solos sonnent bon la Suède et le chant clean pose cette atmosphère nordique, avec quelques  chœurs qui embellissent parfaitement ce titre. Le troisième morceau "Mother Of All Plagues" te redonne un coup de boost. J'aime beaucoup les arrangements guitares qui me font penser à l'album Alone de SOLITUDE AETERNUS: une douce mélopée d'un destin funeste. Mais ici, le rythme est davantage soutenu comparé à SOLITUDE AETERNUS: cela montre vraiment que WOLF COUNSEL s'inspire de ses influences sans pour autant en plagier l'idée. Vient ensuite "Men of Iron Men of Smoke" commençant par une basse au chorus très apaisant. Le chant qui se pose après de manière délicate sur le basse/batterie est vraiment très bon ! Certes ce genre de procédé est très typique chez GRAND MAGUS ou encore TROUBLE. Cependant encore une fois sur ce morceau, la façon de chanter de Ralf en fait une intro vraiment à part. Le morceau est ensuite constitué de riffs très épiques, avec des arrangements sur les guitares encore une fois très bien maîtrisés. On a vraiment le droit à notre pause en milieu d'album et c'est parfait ! Le cinquième morceau "Destination Void" commence par une introduction à l'orgue. Ce titre diffère assez des autres. La première minute décrit un doom pachydermique et des arrangements guitares à la TROUBLE (e.g. "Pray for the dead"). Le rythme s'accélère alors mais le duo de gratte est toujours là avec ses mélodies d'outre-tombe. Et le cycle recommence plusieurs fois avec un solo vers la fin du morceau. "Destination Void" est un morceau de 8 minutes vraiment très intéressant d'une part concernant les structures mais également via les arrangements. C'est je pense mon petit chouchou de cette galette ! L'avant dernier titre "Tomorrow Never Knows" est un regain d'espoir après le voyage vers le vide. On retourne dans l'épique avec la même recette que les premiers morceaux de l'album: c'est de la sauce WOLF COUNSEL que tu veux ? Et bien en revoilà ! On arrive alors au dernier morceau "Staring into Oblivion" avec une introduction intrigante. On croirait attendre que les portes de l'enfer s'ouvrent pour nous. Le morceau est encore une fois dans la même veine que les précédents: des riffs épiques, un chant clean très langoureux et le petit solo qui fait toujours plaisir !  D'ailleurs, l'album se termine sur un fondu de solos. 

Et c'est la fin du voyage ! Pour résumer globalement l'album Destination Void, on a tous les ingrédients d'un bon album de doom intelligemment parsemés pour ne pas s'emmerder. Tu as des riffs supers, des duo basse/batterie mis en valeur comme il se doit, des solos et arrangements grattes très bien maîtrisés et un chant clean qui domine toute cette plaine de l'apocalypse. Si vous aimez CANDLEMASS, SOLITUDE AETERNUS, TROUBLE et GRAND MAGUS cet album de WOLF COUNSEL est fait pour vous. Si vous êtes plus "Doom moderne", et bien instruisez-vous mes bons amis !  


Track-list

  1. Nazarene (7:50)
  2. Nova  (5:53)
  3. Mother Of All Plagues (4:57)
  4. Men Of Iron Men Of Smoke (5:07)
  5. Destination Void (8:05)
  6. Tomorrow Never Knows (5:52)
  7. Staring Into Oblivion (10:00)


Facebook

Bandcamp



par Albert_Bathory le 22/03/2019 à 09:00
90 %    716

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Fuzz in Champagne - épisode 2

Simony 27/11/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Archives MORTUARY

Jus de cadavre 14/11/2021

Vidéos

Chiens + Unsu + BMB

RBD 09/11/2021

Live Report

Lofofora + Verdun

RBD 01/11/2021

Live Report

Fuzz in Champagne - épisode 1

Simony 26/10/2021

Live Report

Fange + Pilori + Skullstorm

RBD 25/10/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : SUPURATION

Jus de cadavre 17/10/2021

Vidéos

Déluge + Dvne

RBD 29/09/2021

Live Report

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Satan

Assurément la pochette la plus chère de l'Histoire!

29/11/2021, 12:11

LeMoustre

Très déçu au final, Blood In Blood Out est tellement plus sympa que ce disque qui ne m'a fait ni chaud ni froid

29/11/2021, 11:51

dafa

quelle daube

28/11/2021, 19:47

RBD

Je suis en retard, mais c'est un document précieux pour son authenticité. Ce type d'interviews dérapantes sur des radios associatives étaient la règle à cette époque pour les groupes de cette première vague du Death français(...)

27/11/2021, 14:38

Mamoushka

Si Vivian Slaughter est UN MUSICIEN, le rédacteur est UNE TRUITE

26/11/2021, 19:05

Humungus

J'étais passé totalement à côté de cette "news"...J'aurais dû poursuivre sur ma lancée.

26/11/2021, 08:38

Humungus

Erratum : Vivian Slaughter est une femme.(C'est d'ailleurs la femme de Maniac)

26/11/2021, 08:32

Eric

Merci du plaisir d écouter cette musique

25/11/2021, 17:59

Saddam Mustaine

Meme Hellhammer a laissé les parties de Varg sur le premier album de Mayhem, le pere Mustaine c'est le mec le plus rancunier au monde mdr obligé Ellefson lui a fait une crase qu'on ignore. 

24/11/2021, 18:26

Chemikill

Oui c'est en tout cas lui qui a fait la tournée avec eux. 

24/11/2021, 14:02

Buck Dancer

C'est pas James Lomenzo le nouveau le nouveau bassiste ? 

24/11/2021, 11:52

Bones

@Arioch :  Testament... je n'ai acheté aucun de leurs albums récents. Vraiment c'est le bon exempl(...)

23/11/2021, 23:30

Arioch91

@Bones : tu parles de Testament là non, pour le pilotage automatique ?

23/11/2021, 19:37

Steelvore666

Le chant n'est pas ouf.

23/11/2021, 17:38

Zeitoun

Effectivement excellent. Rarement vu aussi efficace depuis longtemps.y'a que la pochette qui laisse à désirer...

23/11/2021, 17:12

senior canardo

c'est mou .... heureusement que l'album devait envoyer du poney ...a suivre mais pour l'instant les 1ers extraits ne vendent pas du reve..

23/11/2021, 15:11

Bones

Eh bien, première écoute... je trouve un groupe qui est plus en "pilotage auto" que jamais. Je vais bien sûr insister car j'adore vraiment ce groupe, mais là ça manque de riffs patatoïdes et du bon vieux groove rampant habituel. :-(  (...)

23/11/2021, 14:57

Chemikill

Ça tue! Faut pas regarder la vidéo...c'est tout 

23/11/2021, 07:48

Invité

La version Wish d'une pochette de Rhapsody… Voilà ce qui se passe quand on prend des graphistes sans vouloir trop dépenser.

22/11/2021, 17:22

Simony

Ce troisième extrait est franchement excellent avec cet effet et une ambiance qui ne sont pas sans rappeler un Type O Negative. Par contre le CD à 16.99€...

22/11/2021, 16:35