L'existence d'INEXORABLE, groupe Allemand pratiquement un Death Metal des plus putride et cradingue, n'avait jusque là pas vraiment été porté à notre connaissance. Un rapide point d'histoire pour signaler que le duo a publié 3 EP en 2008, 2013 et 2015 et que c'est ce dernier, Sea Of Dead Consciousness, qui fait l'objet d'une réédition en CD chez Godz Of War Productions.

Par rapport à la première version cassette d'Unholy Prophecies, on retrouve les trois titres du groupe simplement numéroté accompagnés d'un titre bonus sobrement nommé "IV". Ensuite, on retrouve également les 3 reprises aussi diverses que variées de MAYHEM, IMMOLATION et MYSTICUM. Au niveau de l'artwork, le design de la cassette a été réaménagé pour en faire une version CD très réussie et sur ce point il faut avouer que régulièrement Godz Of War savent mettre en valeur leurs sorties par ce biais. Lorsque l'on est attaché au format physique comme moi, c'est réellement un plus de découvrir l'ambiance qui se dégage de ce livret avec des paroles mais aussi des photos énigmatiques et parfaitement sombres mais qui colle surtout parfaitement avec la musique. Je n'en démords toujours pas, lorsque l'on tient entre ses mains ces petits feuillets on est plongé dans l'ambiance du groupe et on comprend beaucoup mieux l'intention qui est donnée, voilà un point d'une importance grande à mes yeux.

Par contre, niveau production, pas de retouche sur cette version CD, c'est toujours le même son cradingue et même très proche d'une démo qui pourra rebuter les moins habitués d'entre vous et là il faut convenir que c'est presque trop inaudible pour appréhender cet EP sans souffrir. Mais tout de même pour resituer, INEXORABLE c'est l'approche Death Metal d'IMMOLATION, un Death Metal old-school mais assez technique, dissonant et biscornu avec le son crade et la folie créatrice, notamment au niveau des vocaux ("II", "IV") d'un MAYHEM.  

Le groupe existant depuis 2001, on finit par se dire que cette production très pauvre est peut-être la signature volontaire du groupe et qu'il faut y voir là une intention et une volonté plus qu'une contrainte quelconque, d'ailleurs cela se confirme sur la reprise du titre "De Mysteriis Dom Sathanas" où la mise en son fonctionne parfaitement. Au passage, signalons la qualité de cette reprise du classique de MAYHEM (ça fait toujours un peu bizarre d'écrire qu'un titre de MAYHEM est un classique, on est en contradiction totale avec l'esprit Black mais passons !) de même pour celle de l'obscur "Black Magic Mushrooms" et son Industrial Black Metal parfaitement retranscrit ici, un peu trop peut-être justement. Sur les 3 reprises s'est quand même contenté de rejouer les morceaux ne se les appropriant qu'à travers une production minimaliste, dommage !

Au final, cet EP ne s'adresse pas à la majorité du public même celui estampillé Black ou Death, il faut une culture et un background très underground pour en comprendre l'essence même, mais peut-être que ce Sea Of Dead Consciousness peut en être la porte d'entrée, le groupe possédant un esprit personnel et très marqué, cela en fait une expérience... chahutée !

  1. I
  2. II
  3. III
  4. IV
  5. De Mysteriis Dom Sathanas (MAYHEM cover)
  6. I Feel Nothing (IMMOLATION cover)
  7. Black Magic Mushrooms (MYTICUM cover)

Site Officiel

par Simony le 21/06/2017 à 07:00
71 %    246

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Fabulous Desaster

Off With Their Heads

Vermithrax

Imperium Draconus

Artillery

The Face of Fear

Pendrak

Pendrak

Sigh

Heir To Despair

Thrashback

Sinister Force

Sylvaine

Atoms Aligned, Coming Undone

Heresy

Blasphemia

Sadist

Spellbound

Prezir

As Rats Devour Lions

Septagon

Apocalyptic Rhymes

Blood Curse

Sorceress

Orion Dust

Legacy

Cult Leader

A Patient Man

Warkunt

Of Ruins And Agony

Dalkhu

Lamentation And Ardent Fire

Edremerion

Ambre Gris

Beer Breath

Story of a Decayed Life

Sacral Rage

Beyond Celestial Echoes

Klone unplugged

RBD / 17/12/2018
Acoustique

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Un nouvel album d'Ataraxie est toujours une bonne nouvelle ;)


La Doulce France ! Celle des champs, des prairies, celle des cathédrales et des petits chemins creux !


Vermithrax est le nom du dragon dans le film "Le Dragon du Lac de Feu". Nul doute que ce n'est pas un hasard.


Trop rigolo, je retrouve venom que j’aimais avec cast un stones !

On est loin de mes premiers emois métalliques avec black métal mais cet album est plutôt bon !


Un groupe magique, magnifique et surréaliste !! J'adore !!


Différent... mais bien bon !


Des mandales par paquets de 15 encore ce truc Mortne... Tu dois avoir les joues rouges ! ;)
La prod est très bonne pour le style !


Un bien bon morceau je trouve. Du Brutal Death qui n'en fait pas trop, ça fait du bien...


belle découverte pour moi


Mercyless tjrs au top et efficaces !


Super concert et bien organisé !! Au top du top


Merci pour ce live report!
Nous sommes heureux d'avoir pu accueillir à nouveau du public! Heureux que ce concert ait contenté le plus grand nombre!
Nous espérons vous voir nombreux lors de notre prochain événement!
Merci pour votre soutien


C'est surréaliste cette histoire !
Pendant que sa baraque crame, le mec s'introduit chez ses voisins alors que ces mêmes voisins sont présents ! Et lorsque les flics débarquent il tente de se cacher derrière une clôture avant de les menacer avec un couteau ! Heuuuuu... clairement la dro(...)


C'est vraiment chiant. C'est un super guitariste qui était vraiment dans l'esprit du groupe. Le genre de gars qui est rentré dans Cannibal Corpse en cours de route et qui veut y rester... mais il a merdé. Pour le remplacer, ça ne va pas être facile et, mis à par Jack Owen qui est maintenant ch(...)


Ben, mince alors ! :(


Le gars qui joint le geste à la parole en somme...


Fin de carriere chez Cannibal Corpse j'imagine...


La drogue, c'est mal.


Mercyless au top comme d'hab quoi. La classe ce groupe franchement.


On est loin de ...and Oceans, pour le coup !