Sea Of Dead Consciousness

Inexorable

30/06/2017

Godz Of War

L'existence d'INEXORABLE, groupe Allemand pratiquement un Death Metal des plus putride et cradingue, n'avait jusque là pas vraiment été porté à notre connaissance. Un rapide point d'histoire pour signaler que le duo a publié 3 EP en 2008, 2013 et 2015 et que c'est ce dernier, Sea Of Dead Consciousness, qui fait l'objet d'une réédition en CD chez Godz Of War Productions.

Par rapport à la première version cassette d'Unholy Prophecies, on retrouve les trois titres du groupe simplement numéroté accompagnés d'un titre bonus sobrement nommé "IV". Ensuite, on retrouve également les 3 reprises aussi diverses que variées de MAYHEM, IMMOLATION et MYSTICUM. Au niveau de l'artwork, le design de la cassette a été réaménagé pour en faire une version CD très réussie et sur ce point il faut avouer que régulièrement Godz Of War savent mettre en valeur leurs sorties par ce biais. Lorsque l'on est attaché au format physique comme moi, c'est réellement un plus de découvrir l'ambiance qui se dégage de ce livret avec des paroles mais aussi des photos énigmatiques et parfaitement sombres mais qui colle surtout parfaitement avec la musique. Je n'en démords toujours pas, lorsque l'on tient entre ses mains ces petits feuillets on est plongé dans l'ambiance du groupe et on comprend beaucoup mieux l'intention qui est donnée, voilà un point d'une importance grande à mes yeux.

Par contre, niveau production, pas de retouche sur cette version CD, c'est toujours le même son cradingue et même très proche d'une démo qui pourra rebuter les moins habitués d'entre vous et là il faut convenir que c'est presque trop inaudible pour appréhender cet EP sans souffrir. Mais tout de même pour resituer, INEXORABLE c'est l'approche Death Metal d'IMMOLATION, un Death Metal old-school mais assez technique, dissonant et biscornu avec le son crade et la folie créatrice, notamment au niveau des vocaux ("II", "IV") d'un MAYHEM.  

Le groupe existant depuis 2001, on finit par se dire que cette production très pauvre est peut-être la signature volontaire du groupe et qu'il faut y voir là une intention et une volonté plus qu'une contrainte quelconque, d'ailleurs cela se confirme sur la reprise du titre "De Mysteriis Dom Sathanas" où la mise en son fonctionne parfaitement. Au passage, signalons la qualité de cette reprise du classique de MAYHEM (ça fait toujours un peu bizarre d'écrire qu'un titre de MAYHEM est un classique, on est en contradiction totale avec l'esprit Black mais passons !) de même pour celle de l'obscur "Black Magic Mushrooms" et son Industrial Black Metal parfaitement retranscrit ici, un peu trop peut-être justement. Sur les 3 reprises s'est quand même contenté de rejouer les morceaux ne se les appropriant qu'à travers une production minimaliste, dommage !

Au final, cet EP ne s'adresse pas à la majorité du public même celui estampillé Black ou Death, il faut une culture et un background très underground pour en comprendre l'essence même, mais peut-être que ce Sea Of Dead Consciousness peut en être la porte d'entrée, le groupe possédant un esprit personnel et très marqué, cela en fait une expérience... chahutée !

  1. I
  2. II
  3. III
  4. IV
  5. De Mysteriis Dom Sathanas (MAYHEM cover)
  6. I Feel Nothing (IMMOLATION cover)
  7. Black Magic Mushrooms (MYTICUM cover)

Site Officiel

par Simony le 21/06/2017 à 07:00
71 %    554

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Jon _ interview d'un homme multi-facettes

Simony 23/11/2020

Interview

Future World

mortne2001 23/11/2020

From the past

Voyage au centre de la scène : les fanzines

Jus de cadavre 22/11/2020

Vidéos

Rammstein 2005 (Volkerball)

RBD 16/11/2020

Live Report

At The Mill _ Live Stream Performance

Simony 07/11/2020

Live Report

Dahey OWM

Simony 01/11/2020

Interview

Fear Factory + Misery Index 2006

RBD 28/10/2020

Live Report
Concerts à 7 jours
Saor + Borknagar + Cân Bardd 01/12 : Le Petit Bain, Paris (75)
Saor + Borknagar + Cân Bardd 02/12 : Le Rex, Toulouse (31)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Jefflonger

Une belle époque les premiers albums de Nightfall. J'ai re écouté mes vieilles k7 à l'annonce de ces rééditions cd et vinyles,  et les imperfections des 2 premiers conservent un petit charme pas trop suranné 

26/11/2020, 21:38

Moshimosher

Bon, je viens de me voir le premier épisode... et c'est vraiment prometteur !

26/11/2020, 16:57

Iron flesh

Merci pour les bon retours ! Hâte d' envoyer ça en live ! 

26/11/2020, 16:14

Moshimosher

Cool ! Je vais me regarder ça ! 

26/11/2020, 16:12

Simony

Voici un lien qui fonctionne pour la vidéo : 

26/11/2020, 14:08

Kamel

La vidéo ne fonctionne pas... Agréable rappel de Civilization One! Jamais réussi a mettre la main sur le second album :-(...

26/11/2020, 14:03

Gargan

Ahh mais ça marche très bien les propositions de news !Docu excellent (bon, ça fait un peu bizarre les pubs norvégiennes comme si de rien n'était en intro), dont je me suis véritablement délecté. Tu rentres vraiment dans l'i(...)

26/11/2020, 13:59

RBD

J'avais reçu exactement comme toi le premier album, dont j'attendais beaucoup à l'époque à l'instar de tout le monde vue l'équipe. Je partage donc hélas ce point de vue sur ce qui reste à ce jour le seul groupe de Marc Grew(...)

25/11/2020, 20:55

el bifflardo

 une decourverte qui fait prezir ... toudoum tss

25/11/2020, 09:35

Gargan

Juste un running gag avec un commentaire précédent, d'où le gif. Ils ont joué en live avec Mgla ceci dit hehe

25/11/2020, 08:57

Bones

Le délire ! 26 ans plus tard, retrouver un vieux dessin signé bibi dans l'un des fanzines de cette vidéo !  Une sombre merde dont j'étais hyper fier à l'époque.

24/11/2020, 23:14

RBD

Jolie plongée nostalgique dans cet univers des premiers passionnés, plus libre que celui des premiers magazines bien que certains s'en rapprochaient dans la forme. Les fanzines faisaient le lien au sein des scènes locales d'un même secteur, à une &eacut(...)

24/11/2020, 23:01

Yolo

Aucun rapport avec Dark Funeral. Décidément tu nous les auras toutes faites toi.

24/11/2020, 21:23

Yolo

Aucun rapport entre MGLA et Deus Mortem. Sérieux...

24/11/2020, 21:15

Simony

Ah non là DEUS MORTEM associé à MGLA, je ne pense pas qu'ils soient dans la même optique du Black Metal. DEUS MORTEM c'est plus MARDUK et compagnie qui les branche. Excellent groupe à la discographie difficilement discutable lorsque l'on aime c(...)

24/11/2020, 18:08

Humungus

Au vu de l'attrait de certains pour le bazar, je colle une oreille sur ces deux extraits :Mais c'est que c'est du tout bon ça bordel !!!J'ai donc poussé un peu plus mes investigations en écoutant le premier album et second EP : Pas mal du tou(...)

24/11/2020, 16:17

Humungus

POMAH je vous aime.

24/11/2020, 16:05

Humungus

D'accord avec toi L'Apache concernant l'attrait des pochettes.Cela m'a d'ailleurs fait penser dans le style décalé des jaquettes, le format et la rareté de la chose à ce que peut nous pondre TODESSTOSS.Sinon, du coup, j'ai &e(...)

24/11/2020, 16:04

Zorg

Super label, et super discours. Franchement, c'est un de mes labels préférés de par leur éthique qui transparait dans les propos tenus.

24/11/2020, 13:31

Gargan

Black metal, Pologne. Déjà, ça sent bon. Un paquet de clones de Mgla depuis quelques temps, on sent effectivement une influences mais l'ambiance semble propre au groupe, à voir sur album. 

24/11/2020, 08:59