Serendipity

Seeds Of Mary

25/09/2020

Klonosphere

Serendipity est le troisième album du groupe SEEDS OF MARY qui succède donc à The Blackbird And The Dying Sun (2017) et l'évolution qui voit les français s'éloigner de plus en plus du Grunge de leurs débuts s'intensifie encore ici. En effet, sur le précédent album, il était question de titre comme "Here Comes The Night" qui évoquait plus HEADCHARGER et bien avec ce nouvel album, SEEDS OF MARY s'en rapproche encore plus. Un rock direct, une production costaud mais plus calibrée, la voie tracée par les bordelais, toujours accompagné de David Thiers au Secret Place Studio, est désormais très claire et il faut avouer que le résultat leur donne raison.
Car si le Rock se fait direct mais presque poli, le groupe n'oublie pas d'insérer quelques parties plus "Metal" bien ancrées dans la facette moderne du style ("The Atheist", "Not Where I Belong", "Sanity Is Statistical") et le chant suit également avec quelques parties bien saturées. Les dynamiques de l'album ont également été travaillées ainsi "Bleed Me Dry" débute par une partie bien punchy avant que l'esprit de QUEENS OF THE STONE AGE ne vienne se pencher sur ce titre, le groupe montre un éventail de style et d'ambiance qui fait clairement écho aux côté Pop de la musique pour une volonté de rassembler autour d'une ligne directrice aussi large que cohérente car c'est bien le mot qui défini ce Seredipity, cohérence !
On notera la belle semi-ballade "Reinventing You" et ce "Chameleonic" qui nous ramène vers les terres d'ALICE IN CHAINS pour le reste SEEDS OF MARY semble définitivement avoir adopté ce Rock léché et bien arrangé. La production de David Thiers est encore une fois à la hauteur des ambitions du groupe, le résultat s'entend parfaitement sur ce "Gone Astray" avec chorus et réverb' sur la guitare, un feeling parfaitement retranscrit car ce titre sonne et groove comme il faut où le chant se révèle comme le point fort incontestable de ce morceau en particulier. C'est que l'on pourrait presque penser à THERAPY? de l'après Troublegum.
Une légèreté réfléchie s'échappe de cet album, un côté lumineux qui tranche avec un deuxième album qui était plus sombre à l'image des artworks respectifs, un troisième album en confirmation, voilà qui devrait définitivement mettre les Bordelais dans le haut du panier.

Tracklist :

  1. The Atheist
  2. Rewind Me
  3. Not Where I Belong
  4. Bleed Me Dry
  5. Reinventing You
  6. Chameleonic
  7. Gone Astray
  8. Sanity Is Statistical
  9. From The Void
  10. Somewhere Between Me & Myself

Facebook | Bandcamp


par Simony le 09/11/2020 à 12:00
78 %    544

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Fuzz in Champagne - épisode 2

Simony 27/11/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Archives MORTUARY

Jus de cadavre 14/11/2021

Vidéos

Chiens + Unsu + BMB

RBD 09/11/2021

Live Report

Lofofora + Verdun

RBD 01/11/2021

Live Report

Fuzz in Champagne - épisode 1

Simony 26/10/2021

Live Report

Fange + Pilori + Skullstorm

RBD 25/10/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : SUPURATION

Jus de cadavre 17/10/2021

Vidéos

Déluge + Dvne

RBD 29/09/2021

Live Report

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Satan

Assurément la pochette la plus chère de l'Histoire!

29/11/2021, 12:11

LeMoustre

Très déçu au final, Blood In Blood Out est tellement plus sympa que ce disque qui ne m'a fait ni chaud ni froid

29/11/2021, 11:51

dafa

quelle daube

28/11/2021, 19:47

RBD

Je suis en retard, mais c'est un document précieux pour son authenticité. Ce type d'interviews dérapantes sur des radios associatives étaient la règle à cette époque pour les groupes de cette première vague du Death français(...)

27/11/2021, 14:38

Mamoushka

Si Vivian Slaughter est UN MUSICIEN, le rédacteur est UNE TRUITE

26/11/2021, 19:05

Humungus

J'étais passé totalement à côté de cette "news"...J'aurais dû poursuivre sur ma lancée.

26/11/2021, 08:38

Humungus

Erratum : Vivian Slaughter est une femme.(C'est d'ailleurs la femme de Maniac)

26/11/2021, 08:32

Eric

Merci du plaisir d écouter cette musique

25/11/2021, 17:59

Saddam Mustaine

Meme Hellhammer a laissé les parties de Varg sur le premier album de Mayhem, le pere Mustaine c'est le mec le plus rancunier au monde mdr obligé Ellefson lui a fait une crase qu'on ignore. 

24/11/2021, 18:26

Chemikill

Oui c'est en tout cas lui qui a fait la tournée avec eux. 

24/11/2021, 14:02

Buck Dancer

C'est pas James Lomenzo le nouveau le nouveau bassiste ? 

24/11/2021, 11:52

Bones

@Arioch :  Testament... je n'ai acheté aucun de leurs albums récents. Vraiment c'est le bon exempl(...)

23/11/2021, 23:30

Arioch91

@Bones : tu parles de Testament là non, pour le pilotage automatique ?

23/11/2021, 19:37

Steelvore666

Le chant n'est pas ouf.

23/11/2021, 17:38

Zeitoun

Effectivement excellent. Rarement vu aussi efficace depuis longtemps.y'a que la pochette qui laisse à désirer...

23/11/2021, 17:12

senior canardo

c'est mou .... heureusement que l'album devait envoyer du poney ...a suivre mais pour l'instant les 1ers extraits ne vendent pas du reve..

23/11/2021, 15:11

Bones

Eh bien, première écoute... je trouve un groupe qui est plus en "pilotage auto" que jamais. Je vais bien sûr insister car j'adore vraiment ce groupe, mais là ça manque de riffs patatoïdes et du bon vieux groove rampant habituel. :-(  (...)

23/11/2021, 14:57

Chemikill

Ça tue! Faut pas regarder la vidéo...c'est tout 

23/11/2021, 07:48

Invité

La version Wish d'une pochette de Rhapsody… Voilà ce qui se passe quand on prend des graphistes sans vouloir trop dépenser.

22/11/2021, 17:22

Simony

Ce troisième extrait est franchement excellent avec cet effet et une ambiance qui ne sont pas sans rappeler un Type O Negative. Par contre le CD à 16.99€...

22/11/2021, 16:35