!!System Failure!!

Divine Side

30/06/2021

Autoproduction

On regarde la pochette, et on se dit un truc du genre, « Ah, sympa, un groupe Indie qui reprend la pochette de Fabulous Disaster d’EXODUS, sauf qu’on dirait qu’ils regardent un débat sur le PNB en Haute-Volta entre 1956 et 1963 ». Sympa comme approche graphique pour un premier album, sauf que là encore pas de bol, les DIVINE SIDE ne sont ni un groupe Indie, ni un groupe né il y a deux ou trois ans. En effet, les limougeauds existent depuis un bail, depuis 2006 plus exactement sous ce nom complet, après avoir évolué entre 2003 et 2006 sous pavillon DIVINE. System Failure est donc loin d’être leur premier album, et plutôt le troisième d’ailleurs, ce qui lui confère une respectabilité, sans oublier de l’écrire avec tous les points d’exclamation qui vont avec. Le vrai nom de ce troisième effort est donc à l’espagnole, avec la ponctuation devant et derrière, et !!System Failure!! se pose en continuité lointaine du second longue-durée du groupe qui accuse déjà six ans d’existence. Mais on imagine que les originaires de Limoges n’ont pas attendu sur leur canapé les résultats de la Ligue des Champions pendant six ans avant de se remettre au travail, et dès les premiers titres de ce nouveau jet de bile, on pige qu’ils ont composé comme des malades pour accoucher de chansons aussi explosives. Remontons donc dans le temps, en précisant que le premier LP de la bande a vu le jour en 2008, qu’il s’appelait Dive Inside… (les trois petits points sont très importants, ils sont décidément très pointilleux sur la ponctuation), et qu’il mettait le feux aux poudres diverses. Aujourd’hui, douze ans plus tard, le quatuor n’a pas changé son approche mais l’a perfectionnée, et même si ce dernier né n’est pas exempt de défauts, il défouraille bien comme il faut, et se démarque méchamment du reste de la production frenchy et mondiale de son culot et de son melting-pot particulièrement savoureux.

Et pour fêter dignement ce retour après toutes ces années d’absence le quatuor n’a pas lésiné sur les cadeaux, puisque !!System Failure!! ose carrément l‘heure de jeu, et les quatorze morceaux bien tassés. Evidemment, avec une telle profusion, inutile de s’attendre à un parcours sans-fautes, et si pas mal de chansons frappent le cœur de la cible, d’autres la manquent de beaucoup, et la flèche atterrit dans le champ d’à côté. Pas de problème notable à signaler en début de parcours, les DIVINE SIDE alignant les moments de bravoure pour bien accrocher vos oreilles, se permettant même un méchant classique Thrash avec « Frenzy » qui empile les riffs velus et les plans rythmiques charnus. Accélérations dignes d’un Crossover fameux, plans médiums qui concassent les tympans, chœurs bien en place, on sent que les influences ne s’arrêtent pas au Big4 et que les limougeauds ne crachent pas sur un brin de Hardcore pour relever leur sauce. On pense à du SLAYER corsé d’AGNOSTIC FRONT, et d’ailleurs, l’approche des frenchies a tout du Groove un peu déguisé pour ne pas sonner trop moderne. Dès le départ, on peut évidemment souligner ce chant un peu timide qui s’exprime avec plus d’acuité sur les passages clairs que sur les gueulantes estampillés NYHC, la timidité des guitares en solo qui peinent à lâcher des suites mémorisables, mais en dehors de ces quelques griefs somme toute assez mineurs, le reste est largement à la hauteur, et lorsque les musiciens jouent à l’unisson une musique de maçon, la truelle s’agite sous le béton et construit des murs de violence, qui ne sont toutefois pas sans rappeler la vague Fusion française des années 90 (« Idiocraty »).

Avec une moyenne de quatre minutes par morceaux, il est possible de préférer affronter cet album en plusieurs étapes, ce qui permettra de pardonner quelques redites maladroites. Mais lorsque tout est en place et que l’énergie est chauffée à blanc, ça donne de claires et franches invitations au headbanging comme « Wealth of our Soul » qui souffre un peu de ce chant générique, mais dont l’instrumental est au-dessus de tout soupçon. Décidément bien affûté pour rattraper le temps perdu, DIVINE SIDE nous montre son côté le plus agressif et puissant, et lâche des rythmiques écrasantes, avant d’imposer des mélodies plus symptomatiques des nineties, lorsque le Thrash abordait son virage Groove Metal (« Tyler »). Sans se montrer plus inventif que la moyenne, le groupe ne renonce pas à se placer sous un jour créatif, en proposant des diptyques rappelant les HYPNO5E (« Log In » / « Log Out », « Prepare for Peace » / « Prepare for War »), utilisant des samples revendicateurs émettant des opinions bien tranchées (« Log In »), avant de nous aplatir d’une énorme charge Heavy, avec percussions tonitruantes et guitare tranchante (« Log Out »). Et lorsque le combo fait monter la température en accélérant la cadence, le résultat est explosif, même si le mid tempo revient toujours avec beaucoup d‘insistance. Vous l’aurez compris, l’emphase a été mise sur l’efficacité, mais l’album recèle de petites trouvailles dispensées avec beaucoup de flair tout au long du métrage, et on se fait souvent happer par un vortex de véhémence, comme sur ce tempétueux « Sake of Mankind » qui vous permettra d’agiter votre tignasse en connaissance de cause de qualité.

Comme précisé plus en amont, !!System Failure!! souffre d’un handicap majeur qui n’est autre que sa longueur. Certains titres comme « STFU » ou « Bang Bang » n’étaient pas forcément indispensables tant ils se contentent de reproduire des astuces déjà développées de façon plus pertinente en début d’album, et les limougeauds auraient gagné en cohésion en amputant leur troisième effort de deux ou trois chapitres. Mais heureusement, le diptyque final « Prepare for Peace » / « Prepare for War » nous laisse sur une excellente impression, avec cette entame acoustique qui rompt le schéma traditionnel, et cette ultime charge virile qui résume à merveille la démarche plurielle du quatuor, toujours à cheval entre Thrash, Hardcore et Groove Metal. Un retour en grande forme et en grande force donc pour les DIVINE SIDE, toujours aussi attachants et pertinents, et qui délivrent avec ce troisième tome de leur aventure un épisode passionnant de la saga de violence française. Comme quoi, on peut habiter Limoges, être encore partie intégrante de l’underground, et se montrer dix fois plus passionnant qu’un MACHINE HEAD avec cent fois moins de moyens. Dans ta gueule.        

                                                                                               

Titres de l’album:

 01. Machine

 02. Leaders & Followers

 03. Frenzy

 04. Idiocraty

 05. Extinction

 06. Wealth of our Soul

 07. Tyler

 08. Log In

 09. Log Out

 10. Sake of Mankind

 11. Bang Bang

 12. STFU

 13. Prepare for Peace

 14. Prepare for War


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 27/09/2020 à 14:23
80 %    308

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Open Bar Vol2 : Antoine Perron

Baxter 20/04/2021

Interview

Dirge + Spinning Heads 2005

RBD 05/04/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Frank Arnaud

Jus de cadavre 21/03/2021

Vidéos

Nile + Krisiun + Grave + Ulcerate 2009

RBD 03/03/2021

Live Report

Killing For Culture - Tome 2

mortne2001 23/02/2021

Livres

Voyage au centre de la scène : MASSACRA

Jus de cadavre 21/02/2021

Vidéos

Killing For Culture - Tome 1

mortne2001 15/02/2021

Livres
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Humungus

"Pire que GUNS N' ROSES" ?!?!Tu pousses là Hoover hé hé hé...

21/04/2021, 10:10

Humungus

Oh mais je ne sais que trop bien que les premiers DIMMU sont typés "vrai"...(Une fois de plus, mon intervention précédente n'était en réalité que boutade chers amis)Mais même à l'époque de leurs sortie(...)

21/04/2021, 10:07

Humungus

Putain...Après la box "Paranoid" et "Vol 4", encore une qu'il va me falloir acheter...Font chier à en sortir autant bordel ! J'suis pas Crésus moi merde !PS : Par contre, j'comprends pas trop leur façon(...)

21/04/2021, 10:02

Hoover

Je ne comprendrai jamais l'intérêt pour ce groupe. Pour moi tout l'apport de Fear Factory tient en deux ou trois morceaux sur Demanufacture plutôt sympathiques en dépit d'une durée de vie très faible (vraiment le genre dont je me désin(...)

21/04/2021, 08:29

Arioch91

Bien plus convainquant sur album que sur l'EP partagé avec Vektor.Ca donne envie de s'y pencher !Merci pour la chro :)

21/04/2021, 08:25

Hoover

Le black n'est certainement pas mort car il y a énormément de gens qui y sont extrêmement attachés et continuent à le faire vivre, et j'ai énormément de respect pour eux. Par contre pour quelqu'un comme moi dont les goûts dans l(...)

21/04/2021, 08:23

Hoover

L'album que j'aime le moins des 7 premiers Sabbath: c'est vraiment pas fait pour moi!

21/04/2021, 08:15

Rotten Tooth

Y sont sacrément bons ces gars là ! Et ils ont le don de faire dans la surprise ! Nu Black sous le papier cadeau cette fois ! Je passe mon tour sur ce coup mais je serai là au prochain tirage !

20/04/2021, 20:06

Saddam Mustaine

Les premiers albums de Dimmu sont du "true black".Comme Behemoth si l'on veut, j'aurais du aller plus loin.Le Black type année 80 mi-90 quoi (meme si Dimmu est arrivé plus tard mais les premiers sonnes dans le genre).

20/04/2021, 19:47

Seb

C'est vraiment mauvais ...

20/04/2021, 15:05

JTDP

En tout point d'accord avec cette (belle) chronique ! Cet album fut une vraie belle surprise de l'année passée. 

19/04/2021, 21:28

Buck Dancer

J'ai jamais vraiment accroché a Pestilence, mais ce morceau est loin d'être degueu. Comme dit Simony, bien meilleur que les précédentes sorties récentes du groupe. 

19/04/2021, 10:49

Arioch91

+1Je n'ai pas aimé Resurrection Macabre, à tel point que je n'ai pas posé une oreille sur Doctrine et Obsideo.Hadeon, je l'ai écouté uniquement parce qu'une interview de Mamelick disait qu'il revenait sur le passé d(...)

19/04/2021, 10:24

Simony

Ca me semble quand même bien plus intéressant que ce qu'ils ont produit depuis leur retour aux affaires.

19/04/2021, 09:59

Arioch91

Oups ! J'étais totalement passé à côté de cette chronique ! Merci @mortne2001 pour l'avoir rédigée !

19/04/2021, 08:48

Arioch91

OK, on reprend les bonnes vieilles recettes visibles sur Hadeon : on prend Testimony, on mélange avec Spheres et ça donne Hadeon et semble-t-il Exitivm.A voir.

19/04/2021, 08:44

metalrunner

Une sacrée bonne surprise de l énergie de l innovation le futur quoi ..Dommage que la tournée de juin soit annulée

18/04/2021, 19:48

RBD

Je réagis plutôt comme Buck Dancer. Mes attentes envers FF sont basses depuis longtemps. Je n'espère plus de grands titres comparables à ceux qui remontent aux années 90 (formulé comme ça, c'est encore plus dur). Si tout est à l&apo(...)

18/04/2021, 12:39

yul

Rien de bien intéressant ici.

18/04/2021, 11:57

Gargan

Tu n’es donc pas optimiste.

18/04/2021, 08:15