The Blazing Sun, a Fiery Dawn

Slowbleed

15/01/2022

Creator-destructor Records

Après trois EP’s de mise en bouche, les américains vilains de SLOWBLEED se sont enfin décidés à nous faire saigner les oreilles plus sérieusement. Consécutivement, Total Vision (2017), Never Been Worse (2019) et ’20 Promo (2020) nous avaient déjà méchamment abimé les tympans, mais avec ce solide et cruel The Blazing Sun, a Fiery Dawn, les californiens passent à la vitesse supérieure sans rien changer à leur méthode de rendement. A savoir un crossover assez génial et violent entre un Death Metal ancien, un Metalcore discret, et un Hardcore cryptique, pour concrétiser les visions les plus funestes d’une humanité à la dérive.

SLOWBLEED représente de fait une méthode de torture assez efficace. Sur un tapis de riffs fielleux et symptomatiques de l’attitude rigoriste suédoise des années 80 se greffent des syncopes et des breaks au millimètre, assez caractéristiques du sadisme propre au Hardcore moderne. Le mélange est donc d’une efficacité effrayante, d’autant que chaque morceau possède ses propres instincts sadiques.

Ozzy Parilla (basse), Tyler Castro (vatterie), Logan Givan & John Laux (guitares) et Jon Caytion (chant) nous offrent donc une petite demi-heure de massacre organisé, et autant dire que le pain encaissé laisse la tronche de biais. Entre les effluves putrides d’une fosse commune de Stockholm et la violence urbaine d’une Californie moins ensoleillée que ses cartes postales ne le laissent suggérer, The Blazing Sun, a Fiery Dawn est une aube blafarde, à la lumière aveuglante, et à la chaleur frigorifiante. Une sorte de post-apocalypse pas forcément réjouissante, avec poussière radioactive, ruines fumantes et silhouettes menaçantes dans la brume toxique.

Parfaits dans leur rôle d’oracles funestes d’un avenir peu enviable, les SLOWBLEED jouent la carte de la violence épaisse et compacte. On remarque des traces de NAILS, de DISMEMBER, d’ENTOMBED, mais aussi de VENOM PRISON, mais rapidement, on comprend que les influences ont été parfaitement digérées pour brosser un monde plus personnel…mais guère plus réjouissant. Et c’est après une courte intro que le constat prend toute son ampleur catastrophique : « Ice Cold Odyssey » méritant son nom à chaque mot près, la sympathie éprouvée pour le quintet créatif prend des allures de syndrome de…Stockholm.

Rythmique bombastic aux graves en écho, guitares branchées sur la gégène d’une HM-2 encore plus létale que d’habitude, blasts pour planter le décor, et humeur massacrante de survivants étrangement à l’aise dans un monde sans lois et sauvage. Le spectre de Left Hand Path plane bas au-dessus de cette prise de contact sans ambages, mais rapidement, les arrangements, les gimmicks précis et l’attitude au biseau nous éloignent de cette piste scandinave trop évidente.

Le reste du tracklisting prend d’ailleurs ses distances avec les références trop évidentes. Ainsi, « The Law (Atonement Through Blood) » est une boucherie Sanzot de sifflantes, harmoniques, licks morbides et chant d‘outre-tombe, agrémenté de quelques fioritures du plus bel effet, dont ce final étrange en fade-out. A l’aise en terrain lourd, persuasifs dans la vitesse débridée, les californiens passent en revue tous les impératifs d’un album de Death moderne qui n’accepte la nostalgie que comme caution. Nous sommes donc assez loin des vulgaires copié/collé de la vague rétrograde actuelle, et plus proche d’une adaptation d‘anciens standards pour une évolution naturelle.

On le sent sur le très méchant et vilain « Sangre », agressif comme un survivant prêt à tuer pour une boîte de conserve, mais surtout sur l’amer et biscornu « Driven By Fire », sonnant comme du PANTERA des soirs émotifs. Mais heureusement pour les assoiffés de bestialité clinique, « Graves (Pours Of Earth) » nous dévoile les contours d’un avenir dans le futur encore moins euphorique, et nous détruit ce qui nous reste de cervicales d’une rythmique fumasse et d’un chant grognon.

SLOWBLEED est donc toujours cet écoulement de sang qui tombe sur du béton fatigué. Une sorte de mini-hémorragie contrôlée pour admirer la mort dans son ouvrage le plus patient. Un Death Metal qui empeste la mort annoncée, mais d‘une lucidité rare dans la créativité.  

     

                                                                                                                                                                                                                   

Titres de l’album:

01.Aurora

02. Ice Cold Odyssey

03. No Shepherd (Of Wolves)

04. Hung At Dawn 03:26

05. The Law (Atonement Through Blood)

06. Sangre

07. Driven By Fire

08. Diluculum

09. Graves (Pours Of Earth)


Bandcamp officiel


par mortne2001 le 29/11/2022 à 17:58
80 %    75

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

GBH + All Borders Kill

RBD 26/01/2023

Live Report

ORGÖNE / PRESUMPTION / BARABBAS - Rennes

Jus de cadavre 18/01/2023

Live Report

Voyage au centre de la scène : MESTEMA

Jus de cadavre 15/01/2023

Vidéos

Sélection Metalnews 2022 / Bonne année 2023 !

Jus de cadavre 01/01/2023

Interview

Kollaps

RBD 19/12/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : METAL EXHUMATOR

Jus de cadavre 18/12/2022

Vidéos

Insanity Alert + Sekator + Detoxed

RBD 01/12/2022

Live Report

Fleshcrawl + Disfuneral + Median + Nebulizar

Simony 23/11/2022

Live Report

Frustration + Verdun

RBD 22/11/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Saddam Mustaine

Ptdr de la censure envers Cannibal Corpse en 2023 XD

29/01/2023, 23:06

UnderWill

Thanks for the review! We really appreciate it, it means a lot for us. We´ve updated our social media, our Bandcamp page it´s up and running now: https://underwill.bandcamp.com/album/the-inevitable-end

29/01/2023, 21:23

NecroKosmos

Et pour revenir sur l'Allemagne, Cannibal Corpse est toujours frappé d'une interdiction, celle de jouer des titres de certains de leurs albums. Bref...

29/01/2023, 11:52

NecroKosmos

Tout à fait. Je me souviens d'un vieux concert de Mayhem (à Rennes, il me semble) où Necrobutcher faisait des saluts nazis en backstage alors qu'il était complètement bourré. David VINCENT de Morbid Angel à une époque vantait &agra(...)

29/01/2023, 11:51

Saddam Mustaine

Bof Mayhem tout ça ils jouent au Wacken par exemple 

27/01/2023, 20:55

Buck Dancer

En même temps ça peut se comprendre. On parle de l'Allemagne et de Nuremberg. Les conneries (ou pas) d'un mec bourré le bras tendu passe certainement moins bien, malgré ses excuses, que dans d'autres pays. J'imagine aussi qu'en Allemagne cette i(...)

27/01/2023, 18:45

Saddam Mustaine

La prochaine étape sera d'envoyer Phil Anselmo dans une prison isolé en Sibérie et même d'exilés sa famille sur une île déserte pendant plusieurs générations

27/01/2023, 18:01

Saul D

Je suis un gros fan de GBH (sur album), notamment des premiers disques...mais en concert, hum...j'ai vu quelques vidéos youtube, et le groupe joue au ralenti ( contrairement à Exploited), donc je ne suis pas pressé de les voir en live...après, 40 ans d'existe(...)

27/01/2023, 14:56

Humungus

Mon souhait pour 2023 :Que la terre ne soit peuplé que de RBDs.

27/01/2023, 13:17

Pomah

+1 RDB

27/01/2023, 12:36

Bermuda Syndrome

Non à la haiiiiiiiiiiiiiiiiine

27/01/2023, 00:01

RBD

Et ça devait arriver... Les aventures du PanterA nouveau seront sans doute un bon indicateur de l'état de la liberté d'expression, selon les pays d'accueil des dates qui seront annoncées. Je ne cautionne pas les mauvaises blagues de Phil Anselmo, ne vous(...)

26/01/2023, 22:42

Jadore

VSool good sound

26/01/2023, 14:25

Arioch91

@mortne2001, merci pour la chro qui donnait envie d'écouter, rien qu'à la lire.Achat direct des deux skeuds sur Bandcamp, mes premiers achats de l'année !

26/01/2023, 09:06

torchure

ils sont contents, ils ont fait barrage à la haine

26/01/2023, 07:06

grinder92

Ben non, justement...

25/01/2023, 15:51

Jus de cadavre

Vous faites chier !

25/01/2023, 14:53

NecroKosmos

Monde de merde.

25/01/2023, 11:40

Wildben

Je peux pas, je suis apopathodiaphulatophobe.

25/01/2023, 11:06

Steelvore666

@Arioch.Enorme, ça va me faire ma journée !

25/01/2023, 08:41