The Evening Hate

August Burns Red

01/11/2019

Red Entertainment

Solution de facilité, mais pas tant que ça. En effet, il est toujours ardu de chroniquer un EP de cinq titres, spécialement lorsqu’il ne contient que deux originaux, une reprise, et deux versions alternatives. Devrait-on se contenter d’une notule, d’un entrefilet, ou l’œuvre mérite-t-elle une analyse plus complète ? Dans le cas des américains de RED, inutile de se baser sur leur parcours ; The Evening Hate comme dans de nombreux cas promotionnels n’est là qu’en tant que support d’une tournée à venir, en compagnie des référentiels AT THE GATES. Cette tournée de trente-quatre dates passera donc cet hiver par les USA évidemment et le Canada, et face au manque de matériel, le quatuor s’est donc fendu d’un petit format histoire de ne pas aller à la rencontre de leur public sans un minimum de fraîcheur. Il faut dire que nous étions sans nouvelles d’eux depuis 2017 et la sortir de Gone, de quoi laisser les fans sur leur faim. Non que ces derniers aient de quoi se sentir rassasiés par cette poignée de morceaux, mais ils auront au moins de quoi étancher une partie de leur soif, puisque RED leur offre deux morceaux plus une reprise assez bien sentie. Cet EP sert aussi de lancement au groupe pour son nouveau label, Red Entertainment, ce qui leur permet de tester les eaux écartées par Moïse avec prudence et sérénité, d’autant que le produit en question n’est pas dénué d’intérêt. Conceptuellement, les deux morceaux abordent des thématiques différentes. « The Evening Hate», le premier des deux, se base sur une expression utilisée durant la première guerre mondiale, lorsque les soldats cherchaient refuge dans les tranchées pour se protéger. Randy Armstrong, le bassiste du groupe, déclare d’ailleurs en relation avec ce texte que « sans la haine, le monde ne pourrait pas savoir ce que le véritable amour est ». C’est donc à une métaphore à laquelle nous avons droit, que le groupe illustre d’une superbe vidéo et d’un morceau parfaitement dans leur créneau. Car musicalement, les musiciens n’ont rien changé à leur démarche habituelle avec ce mélange de Metal alternatif et de Metalcore.

On retrouve donc cette rythmique millimétrée, ces couplets mélodiques débouchant sur un refrain explosif, méthode qui reste la trademark du groupe. Les arrangements électroniques sont aussi présents, et le quatuor (Michael Barnes, Randy Armstrong, Anthony Armstrong, plus Dan Johnson, nouveau batteur) affirme donc ses positions pour cette nouvelle tournée, en privilégiant toujours l’efficacité d’un Metalcore qui n’en est pas vraiment un, mais dont on retrouve des traces sur les passages les plus musclés. « From The Ashes », autre chanson à message, traite d’un état d’esprit qui nous concerne tous lors de nos passages dépressifs ponctuels. Randy Armstrong en parle aussi plus en détail, affirmant que le morceau représente en quelque sorte « la motivation de se relever, et de transformer nos échecs et nos erreurs en succès et survie ». Autre tube qui cartonnera sur les scènes américaines et canadiennes, cette chanson reste aussi dans la lignée de ce que le groupe a produit depuis le début de sa carrière, et ne représentera pas de cassure nette avec Gone, le dernier LP du groupe. Archétype de ce que le Metal alternatif chrétien US peut produire de plus percutant depuis UNDEROATH, The Evening Hate est donc un interlude sympathique dans la progression du groupe, uni depuis 2004, et qui pour l’occasion se fait plaisir en reprenant un morceau chéri. Cette reprise est donc « Hemorrhage », du groupe FUEL, que l’on trouvait sur leur album Something Like Human paru en 2000 sur Epic, qui permet au quatuor de satisfaire ses pulsions de fan mais aussi d’offrir aux siens une chute acoustique du plus bel effet, leur version gardant intacte l’émotion de l’originale.

Les deux derniers titres n’en sont pas vraiment, puisqu’il s’agit des deux originaux présentés dans des versions différentes, mais « From The Ashes », avec un traitement quasi symphonique y trouve un éclairage différent qui transfigure la composition d’origine au point de presque en devenir une seconde mouture. Sans être une étape importante, cet EP cinq titres est donc un excellent moyen pour RED de revenir au-devant de la scène avant de l’occuper, et de marquer à nouveau son territoire, sans prendre trop de risques. A noter que le groupe a annoncé se lancer très bientôt dans la composition d’un nouvel album, qui risque donc de sortir l’année prochaine. A n’en point douter, ce prochain LP sera de la même trempe que The Evening Hate et contiendra son lot de nouveaux classiques, que les fans du groupe apprécieront à sa juste valeur. En attendant, les américains et canadiens pourront juger de la pertinence de ces deux nouveaux morceaux on stage, sans que l’on s’inquiète trop de leur efficacité.      

                                  

Titres de l’album :

                        01. The Evening Hate

                        02. From The Ashes

                        03. Hemorrhage (FUEL cover)

                        04. The Evening Hate (Alternate Version)

                        05. From The Ashes (Acoustic Version)

Site officiel

Facebook officiel


par mortne2001 le 02/07/2022 à 15:34
70 %    490

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report

Midnight + Cyclone + High Command // Paris

Mold_Putrefaction 24/04/2024

Live Report

DIONYSIAQUE + JADE @La Chaouée

Simony 23/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Dobey swamp

Il y a décalage notoire entre ce report et la perception de ce pseudo journaliste qui a oublié d être objectif je pense et l avis du public. Ça arrive trop souvent malheureusement.

30/05/2024, 19:02

gory salope

@gory : on veut lire ton report alors, petite catin

30/05/2024, 14:16

GORY

Ce report, c'est du grand n'importe quoi rédigé par une personne qui n'y connaît rien (j'y étais). 

30/05/2024, 11:48

Jus de cadavre

Terrible. Le Thrash / Death au top. On dirait du Legion of the Damned en (bien) mieux avec un coté Slayer de vicelard. 

29/05/2024, 22:14

Jus de cadavre

Setlist de malade tout simplement. Tom est une brute absolue derrière les futs c'est taré. J'avais même pas entendu causer de cet album live ! Merci pour la chro et le rattrapage ;)

29/05/2024, 22:07

Saul D

"pense"

29/05/2024, 17:28

Saul D

Je le sais, je les avais interviewés il y a un moment, mais je ne pensent pas qu'ils aient des tendinites du bras, eux :-)

29/05/2024, 17:28

Gargan

Les birds, en mode vieux con, je les évite depuis leur retrait du dernier hellfest (en même temps, pas mon style donc je le vis bien :D). Raisons très vagues et tellement dans l'air du temps : z'en font pas assez pour les femmes (y'a pourtant rien de pire et d&a(...)

29/05/2024, 15:46

Steelvore666

Miam-miam !

29/05/2024, 07:54

Matürin/ Mobütu

Ici le chanteur du gang Mobütu.Il est vrai que j’ai cette fâcheuse habitude de trop parler entre les morceaux et je te le concède et te remercie pour le consei(...)

28/05/2024, 17:21

Jus de cadavre

Saul D : et bien pas tant que ça en fait ! Al-Namrood (qui veut dire "non-croyant" en arabe) est clairement anti-islam ! Au point que les membres restent anonymes car ils risquent (très) gros dans leur pays qui a le coup de sabre facile...

28/05/2024, 15:04

Saul D

Mettre en lien Al Namrood et Nokturnal Mortum, c'est cocasse :-)

28/05/2024, 12:44

PTT

Je trouve que DPD a raison. Et paradoxalement, je compose de la zique plutôt moyenne, on sort des albums qui sont certainement dispensables, 90% de nos "fans" sont nos potes. Mais je continue. Parce que j'aime ça, parce que sinon il ne me restera plus que d(...)

27/05/2024, 23:38

Johnny grossebite

Allez, après les boomers hivy mitol, voici venir les goudous en colère. De mieux en mieux

27/05/2024, 22:12

DPD

@LeaJ'exprime mon avis tout le monde me tombe dessus je défend mon point de vue et voilà tout. Il y a toujours quelqu'un pour remettre une pièce dans la machine, pour moi j'ai effectivement tout dit du coup je m'amuse un peu que voulez-vous.

27/05/2024, 16:40

DPD

Je vois pas l'homophobie, je réalise les souhaits d'un homosexuel, j'essaye d'aider, tu veux quoi, j'y vais direct au Talmud ?

27/05/2024, 15:49

Lea

DPD je ne comprends pas du tout pourquoi tu t'acharnes comme ça, on a bien compris tes messages. Tu te fais plaisir à cracher sur tout et n'importe quoi, je vois pas trop le délire, tu t'emmerdes ?

27/05/2024, 12:50

Cämille

Vous pouvez pas virer cette merde homophobe ? Histoire de remonter le niveau. Merci

27/05/2024, 12:19

Gargan

Merci pour ce live report étoffé, va vraiment falloir que je me bouge les miches pour le prochain !

26/05/2024, 21:48

Gargan

Y’a pas de batteur ? J’aurais du mal à comprendre un changement de style..

26/05/2024, 20:55