The Hammer Of The Witch

Natthammer

30/04/2024

Black Legion Records

Pour être honnête, je n’avais guère été impressionné par le premier album de NATTHAMMER il y a cinq ans. J’y avais vu une forme très primaire de Heavy Metal tel qu’on le pratiquait dans la première moitié des années 80, et si la personnalité attachante de Fátima del Carmen générait un certain sentiment d’empathie, le tout était un peu trop bouilli pour rassasier les appétits les plus féroces. La chanteuse péruvienne, seule membre officielle d’un combo qui porte son surnom donnait de sa personne, mais restait trop timide au regard d’une passion Metal qu’on imaginait pourtant dévorante.   

Cinq plus tard, Fátima remet donc le couvert, avec une plus jolie nappe et des couverts plus adaptés. Mais si la sensation est plus agréable et le moment convivial, le résultat est peu ou prou le même. On mange correctement, on devise entre gens sympathiques, mais la soirée ne laisse guère d’impression durable, malgré un effort au niveau de la conversation.

Black Legion Records prend donc le relais d’une première autoproduction, permettant peut-être à ce nouvel album de se faire connaitre bien au-delà des frontières péruviennes. Avec un son très propre, des guitares aiguisées, une foi sans failles et un timbre reconnaissable, The Hammer Of The Witch évoque ce fameux marteau des sorcières ou Malleus Maleficarum, et cette période plus que trouble que fut l’inquisition, mais si les intentions sont louables, le résultat manque de punch au regard d’une thématique violente et ancrée dans l’inconscient collectif.

Tous les griefs que vous pourriez formuler après une simple écoute de ce second long sont cristallisés par « Evil Nightmare », morceau épique qui toutefois échoue à vraiment nous faire voyager dans le temps et l’espace. La mélodie proéminente, l’atmosphère qui se veut pesante, l’influence de DIO et HELLION, tous les ingrédients sont dosés avec soin, et pourtant, le plaisir gustatif reste superficiel. La faute à un manque de panache, à une production trop sage, et à un contentement trop facile.

S’empêtrant une fois encore dans tous les poncifs du Metal de papa, NATTHAMMER essaie, mais n’y arrive pas totalement. On pourra pointer du doigt ces riffs cliché, cette rythmique qui ne demande qu’à décoller mais qui reste au sol, cette voix certes attachante mais terriblement prévisible, tout en soulignant le travail instrumental assez solide, qui se voit handicapé par un manque d’inspiration indéniable.

Certes, ça fonctionne, et les amateurs de brocantes pourront chiner avec le sourire. Car de temps à autres Fátima appuie un peu sur le champignon pour évoquer la gloire passée de BLIND GUARDIAN et WARLOCK, voire même taquiner le fantôme de VELVET VIPER. Si NATTHAMMER est pour le moment un bon joueur de troisième, voire deuxième division, la comparaison avec les acteurs les plus talentueux (sans même parler du dernier JUDAS PRIEST) ne lui est pas favorable. Lorsqu’on juxtapose The Hammer Of The Witch avec le premier album de NEMEDIAN CHRONICLES par exemple, on sent toute la différence entre des musiciens qui savent écrire avant de jouer, même si la progression du concept péruvien prend corps sur le chantant et bucolique « The Traitor with Lizard Eyes ».

Plus solide, toujours aussi formel mais avec une énergie plus stable, NATTHAMMER progresse à son rythme, et parvient à faire oublier ce premier jet qui ressemblait encore trop à un brouillon. Dans un registre de Heavy traditionnel et consensuel, The Hammer Of The Witch frappe les vilains inquisiteurs, mais ne les assomme pas. Du coup, les bourreaux restent conscients, et finissent leur travail. Alors qu’en maniant un peu plus fermement l’objet contondant, NATTHAMMER aurait pu les laisser K.O, ce que démontre le trépidant « Queen of Acid Skies » qui rappelle justement le JUDAS PRIEST de la fin des seventies.

Avec un peu de compassion, une certaine dose de patience et des exigences modestes, il est tout à fait possible d’apprécier ce deuxième album pour ce qu’il est. Une avancée nette, et des promesses qu’on a hâte de voir se concrétiser. « Visionary » aiguille sur la piste de l’amélioration plus que probable, avec son ambiance de gala de trouvère et ses troubadours racontant la dernière légende à la mode.

Fátima a du talent, c’est incontestable, mais elle reste encore un peu trop sage, sa voix gagnerait à être plus agressive, le son de son groupe plus incisif, et le tout un peu plus caliente. Mais pour une randonnée sous les étoiles à la recherche d’évènements tragiques passés, The Hammer Of The Witch fait le boulot.

Tout juste, mais la prochaine fois sera la bonne. Peut-être.    



Titres de l’album:

01. Don´t Burn the Witch

02. Steel Warrior

03. Evil Nightmare

04. Guardian of Light

05. The Traitor with Lizard Eyes

06. Queen of Acid Skies

07. Visionary


Facebook officiel


par mortne2001 le 12/05/2024 à 17:43
75 %    63

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos

Mercyless + Nervous Decay + Sekator

RBD 08/05/2024

Live Report

Birds in Row + Verdun

RBD 02/05/2024

Live Report

Hexagon Doom Tour

Simony 29/04/2024

Live Report

Midnight + Cyclone + High Command // Paris

Mold_Putrefaction 24/04/2024

Live Report

DIONYSIAQUE + JADE @La Chaouée

Simony 23/04/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
DPD

@LeaJ'exprime mon avis tout le monde me tombe dessus je défend mon point de vue et voilà tout. Il y a toujours quelqu'un pour remettre une pièce dans la machine, pour moi j'ai effectivement tout dit du coup je m'amuse un peu que voulez-vous.

27/05/2024, 16:40

DPD

Je vois pas l'homophobie, je réalise les souhaits d'un homosexuel, j'essaye d'aider, tu veux quoi, j'y vais direct au Talmud ?

27/05/2024, 15:49

Lea

DPD je ne comprends pas du tout pourquoi tu t'acharnes comme ça, on a bien compris tes messages. Tu te fais plaisir à cracher sur tout et n'importe quoi, je vois pas trop le délire, tu t'emmerdes ?

27/05/2024, 12:50

Cämille

Vous pouvez pas virer cette merde homophobe ? Histoire de remonter le niveau. Merci

27/05/2024, 12:19

Gargan

Merci pour ce live report étoffé, va vraiment falloir que je me bouge les miches pour le prochain !

26/05/2024, 21:48

Gargan

Y’a pas de batteur ? J’aurais du mal à comprendre un changement de style..

26/05/2024, 20:55

NecroKosmos

26/05/2024, 19:13

NecroKosmos

J'y étais dès le jeudi et c'était vraiment top !! Mes coups de coeurs sont, dans l'ordre d'apparition, SWAMP LORDZ, WITCHES, VENEFIXION, ABYSMAL GRIEF et SKINFLINT. Quelques déceptions (musicales) mais peu importe. Quel bon festival !! J'ai bie(...)

26/05/2024, 18:59

Humungus

Putain d'affiche c'est clair...Ne serait-ce déjà que pour ABYSMAL GRIEF.Je dois les voir dans un peu plus d'un mois en Belgique... Et ta critique Simony me fout l'eau à la bouche bordel !!!Pis DESTRUCTION... Totalement d'accord av(...)

26/05/2024, 11:02

DPD

J'y peux rien si cette interface de clodo m'empêche d'éditer mes messages, habituellement j'écris très vite je poste et je me relis ensuite.Donc ouais, Bescherelle dans ton cul je sais que t'aimes ça pé(...)

25/05/2024, 16:19

DPD

Je vais te foutre un Bescherelle dans le cul va, ça te rappellera des souvenirs!

25/05/2024, 16:16

Steelvore666

Atrocia (les copains !!!!!), Skelethal, Venefixion... quelle affiche !!!!!!Et dire que j'avais gagné un pass pour m'y rendre...

25/05/2024, 10:30

Humungus

Buck Dancer je t'aime... ... ...

24/05/2024, 21:00

MorbidOM

"si je le ferais ce serait un album culte mais j'ais autre chose à foutre."Consulter un Bescherelle ?

24/05/2024, 03:50

DPD

Ceci dit si je le ferais ce serait un album culte mais j'ais autre chose à foutre.+ metallica c'est de la merde depus longtemps, rien à foutre de Slayer, pareil pour Iron Maiden. Les nostalgiques devraient dégager-

24/05/2024, 01:06

DPD

On aura au moins pu constater que DPD>UPS.

23/05/2024, 10:56

DPD

@UPSJe peux brancher ma guitare avec mon pc jouer avec une boite a rythme et sortir quelque chose de merdique en 1 semaine, est-ce que ça en vaut la peine? tellement de sorties polluent la scène.Je suis absolument contre l'idée que faire quelque (...)

23/05/2024, 10:54

Buck Dancer

Franchement, je ne m'attendais pas à un album aussi bon. Quelques morceaux peuvent vite devenir des classiques et surtout le groupe semble avoir son identité. Bien sûr c'est similaire  à Motley Crue.... euh Slayer, mais c'est pas un simple copi&eacut(...)

22/05/2024, 21:11

fuck the fuck off motherfucker

Calmez-vous les boomers mentaux, Rock Hard va bien vous pondre un article sur AC/DC pour vous contenter.

22/05/2024, 14:36

UPS

Effectivement, ne faisons rien et restons vissés à nos sièges en pleurant sur internet : on aura l'air nettement moins vieux jeu et plus aventureux comme ça. 

22/05/2024, 12:35