They Come Crawling

They Come Crawling

18/05/2020

Autoproduction

Direction le Brésil en ce dimanche après-midi ensoleillé, pour une bonne dose de ténèbres nous tombant sur la tête. On sait le pays assez prolixe en matière d’extrême poisseux, et ce, depuis les années 80, mais en trente ans, la patrie de SEPULTURA a largement eu le temps de s’adapter aux exigences modernes pour produire une musique plus léchée et moins embrumée. Au demeurant, pas grand-chose à dire à propos de ces nouveaux venus sur la scène sud-américaine, puisque les THEY COME CRAWLING ne sont pas très diserts sur leur page Facebook. Fondé en 2016 à Orleans, Santa Catarina, ce quatuor de malandrins tatoués nous propose donc son premier longue-durée aux proportions d’un gros EP, pour moins de trente minutes de musique. Fondé par des anciens membres de groupes locaux (SOMBERLAND, METHODIC, RYTHUAL, DON CAPONE, DISGRACE AND TERROR), cette nouvelle entité se dévoue corps et âme à un Death subtilement Thrash, ou à un Thrash méchamment Death selon l’opinion, sans toutefois renâcler à intégrer à sa musique des éléments de Groove, de Melodeath, et de Hardcore méchamment corsé. Une sorte de Crossover un peu larvé, qui se satisfait très bien d’un mid tempo très agressif. Ainsi, Igor Pereira (chant), Geison Frasson (basse), Douglas Mattos (guitare) et Wagner Barros (batterie) aiment se montrer sous un jour assez viril, prônant des valeurs de DIY qui les honorent. C’est donc un premier LP éponyme de fort bonne facture qu’il nous est donné d’apprécier, avec des plans certes classiques, mais une mise en place professionnelle, et une ambiance générale solide, mais assez aérée.

Alternant les tempi avec flair, ne résistant jamais longtemps à emballer les débats, les brésiliens ressemblent parfois à leurs aînés de SEPULTURA, période de transition 89/91, avec une bonne dose d’OVERDOSE par-dessus, un peu de RATOS DE PORAO quand l’énergie devient plus Hardcore, sans négliger l’apport mélodique des AT THE GATES et autres SOILWORK. A mi-chemin d’un traditionalisme de surface et d’une approche contemporaine viable, They Come Crawling sonne comme une œuvre à l’aise dans son époque, nostalgique juste ce qu’il faut, mais pas trop pour ne pas se rattacher à la locomotive old-school. « Christian Bodies Everywhere » en ouverture donne un bon aperçu des possibilités, et adopte une vitesse de croisière conséquente pour séduire les fans d’un Thrash violemment relevé de quelques blasts purement Death et scandinaves. On se prend au jeu assez rapidement, les brésiliens avouant implicitement leurs influences sans les nommer, et l’énergie dont fait preuve l’ensemble convainc, sans chercher l’originalité. On apprécie évidemment les gros riffs bien saccadés, cette voix grave et rauque, et l’allant d’un batteur qui ne fait pas semblant de cogner. Un solo pour tenir la route, une production très honnête et bombée, pour un résultat qui fait mouche et relie le Brésil, la Suède, les Etats-Unis et l’Allemagne. Une équidistance de styles assez intéressantes, puisque les musiciens ont pris la peine de conférer une âme à leurs morceaux, ne se contentant pas de ruer dans les brancards. Quand la machine se cale en mid, la guitare se veut accrocheuse et groovy, et lorsque le tout s’emballe, la folie pointe le bout de son nez pour nous faire headbanguer.

Constant et sérieux, le groupe concède quelques secondes à un humour second degré assez subtil, avec un rageur « David Lynch Sucks » de moins de quarante secondes qui règle son compte à notre cinéaste expérimental préféré. Mais cette petite boutade ne fait pas oublier la conséquence des morceaux les plus développés et enrobés, et « Ignorance » de nous sevrer de sa puissance de char d’assaut, avec encore une fois en exergue cette facilité à transformer un simple mid-tempo en arme de destruction massive. Quelques plans beatdown pour appuyer sur les cervicales, des reprises qui soufflent dans les bronches, des accélérations dantesques, le tout est très bien construit et se suit avec plaisir, d’autant que le groupe sait alterner les approches. Ainsi, « If It Kills You » rappelle le meilleur SOULFLY (donc celui de ces dernières années), tandis que la clôture « Guilty Conscience » accentue encore l’oppression et la lourdeur par l’entremise d’un duo guitare/batterie des plus efficaces. On se prend même à regretter que l’aventure ne dure pas plus longtemps, THEY COME CRAWLING faisant preuve de créativité dans la tradition, et stoppant son aventure un peu trop tôt. Mais espérons que cette carte de visite lui permette de se faire connaître bien au-delà de ses frontières, pour bientôt accoucher d’une suite plus ambitieuse et aussi efficace.            

 

Titres de l’album :

                         01. Christian Bodies Everywhere

                         02. Rapture

                         03. Live Fast Die Faster

                         04. Ignorance

                         05. David Lynch Sucks

                         06. Shape of Things to Come

                         07. If It Kills You

                         08. Guilty Conscience

Facebook officiel


par mortne2001 le 08/08/2022 à 15:42
75 %    72

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

MALEMORT: les fantômes d'Hérouville.

mortne2001 27/09/2022

Interview

Obscura + Persefone + Disillusion

RBD 26/09/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : CARDIAC CEASE

Jus de cadavre 25/09/2022

Vidéos

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 4

mortne2001 04/09/2022

La cave

MOTOCULTOR 2022 / XIII édition

Jus de cadavre 30/08/2022

Live Report

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous
Concerts à 7 jours
The Vintage Caravan + Volcanova 08/10 : Espace Solana, Chalons-en-champagne (51)
Cult Of Luna + Caspian + Holy Fawn 11/10 : Stereolux, Nantes (44)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
senior canardo

cool ! je connais maintenant 2 groupes Bulgares ! pour ceux qui connaissent pas, ya Terravore qui fait du bon thrash ;)

06/10/2022, 10:49

NecroKosmos

Le seul intérêt de ce concert, c'est la première partie. RAVEN : un groupe fantastique sous-estimé.

06/10/2022, 05:51

Satan

C'est terrible... Et puis, quel groupe d'exception, ça me fait mal au cœur pour eux.

05/10/2022, 21:22

Arioch91

Un concept album sur un écrit de Lovecraft ? Ok je prend direct !

05/10/2022, 20:41

VonDerKrieg

A noter que tout vient du compte twitter d'un certain "Alex", qui après avoir envoyé au maire de la ville de Bessancrout plusieurs messages publiques remplis de conclusion hâtives et de liens à l'emporte piéce quant au passé de certains(...)

05/10/2022, 18:36

Gargan

Je m'attendais à du très bon, tout sauf déçu. J'espère qu'ils vont percer au-delà de l'hexagone, car ils le méritent amplement.

05/10/2022, 09:18

Sadam Mustaine

Le reproche que je fais a Metallica c'est de vivre sur ses lauriers depuis 30 ans et de vivre sur 10 grandes années de carrière pour depuis faire des albums de la qualité d'un groupe qui remplirai tout juste des petites salles 

04/10/2022, 23:31

Adolpho Ramirez

L'orga qui réagit comme des grosses pédales en chouinant sur Internet et en faisant une cagnotte (qui a été supprimé LOL), au lieu d'aller directement confronter le cuck soyboy à l'origine de l'annulation. Finalement, si ça peut(...)

04/10/2022, 22:00

Alex fan

Magnifique retour aux sources de ma jeunesse 

04/10/2022, 19:17

Jus de cadavre

Le type à l'origine de ce merdier est un gars de la scène. Qui en son temps fut pris en photo avec des tshirts tendencieux de BM. Le monsieur veut sans doute se racheter ?Pathétique.

04/10/2022, 14:11

Jus de cadavre

Metallica n'oublie clairement pas d'ou ils viennent. Les premiers mecs / roadies du fan club recoivent encore aujourd'hui des invitations pour les concerts dans leurs villes.Juste mega respect.

04/10/2022, 14:06

Simony

Pseudo-nazi de ce que j'ai compris.

04/10/2022, 11:17

Humungus

Et l'hurluberlu dénonçait quoi exactement ?Une imagerie satanique ou une accointance pseudo-nazi ?

04/10/2022, 10:12

Humungus

Bordel !Avant de lire ton commentaire Simony, c'est exactement ce que je m'apprêtais à poster...METALLICA = Le groupe que l'on ne peut pas complétement détester.

04/10/2022, 10:08

Simony

On peut dire ce que l'on veut sur ce groupe que je ne suis plus depuis de nombreuses années mais c'est encore un des rares à faire ce qui leur chante et avoir ce genre d'attention envers ceux qui les ont aidé et leurs fans, musicalement ça ne me parle pl(...)

04/10/2022, 09:10

Simony

Pression d'un illuminé sur la localité qui accueillait l'évènement quand à la présence d'un groupe de Black Metal. Je ne sais pas quel groupe était visé par cette action remplie de courage mais il a eu gain de cause puisque le(...)

04/10/2022, 09:07

Humungus

Tout cela ne me donne toujours pas les raisons de l'annulation...

03/10/2022, 23:41

Simony

Pour ceux que ça intéresse, opération d'ANTIQ LABEL en soutien au festival,SPECIAL SALE / VENTE SPECIALEEn soutien au

03/10/2022, 22:34

Satan

Et après on dit que l'extrême-droite est le danger suprême, alors que l'extrême-gauche est en train d'installer en sous-pente la dictature. Taake et ensuite ça.... on n'est pas dans la merde avec des pignoufs pareils.

03/10/2022, 22:22

Orphan

Ils n'ont qu'à faire un "RAP FEST" avec l'idéologie nauséabonde qui va avec.

03/10/2022, 14:16