Ayant abordé N.K.V.D. par le biais de Hakmarrja, son deuxième album, j’étais fort curieux de découvrir  les travaux précédents de ce ‘one man’ projet particulier, évoluant dans un style black metal industriel crasseux. Comme par magie, la présente compilation m’offre la séance de rattrapage complète puisqu’elle renferme exactement le matériel qui me manquait ; c’est à dire le premier Ep Diktatura et Vlast, premier long métrage, tous deux remasterisés.

Force est de constater que Loïc, seul maître à bord, avait déjà imprégné ces premières sorties d’une identité propre, chaotique et obscure qui relie sans l’ombre d’un doute sa discographie au fil d’une certaine constance artistique. Néanmoins, je dois avouer que Diktatura affiche un aspect plus brut, carrément nécrosé, par rapport à ces successeurs de longue durée. Ce qui n’a rien pour déplaire !
Au début, lorsque je posai le premier pas dans l’antre de la bête, les percussions fort en arrière, me choquaient un tantinet, surtout après avoir écouté un disque de musique métallique plus conventionnelle juste auparavant. Cependant, une fois sous l’emprise de l’enfer sonore d’N.K.V.D., tout semble à sa place dans un fouillis organisé des plus délectables.

Totalitarian Industrial Oppression est opaque, brutal et diablement malsain, tout en projetant dans l’esprit une quantité d’images ténébreuses d’un monde où l’espoir et la joie n’ont pas leur place. Un univers dense et mécanique dont la froideur pourrait faire frissonner bon nombre de hardos purs et durs. Du grand art, tout simplement !

Titres de l’album :
1. Ch.R.I    
2. Kadyrovski Klan    
3. Die Blinde Wissenschaft    
4. Incipit SSSR    
5. Sloboda
6. Geheime Staats Polizei    
7. Incipit SSSR    
8. Ibn Al Khattab
9. Alkhan-Kala
10. Geniul Din Carpati    
11. Krasnaya Paranoia    
12. Socijalisticka Federativna Republika Jugoslavija
13. Grozny

Page Facebook officielle


par arnaudvsk le 03/01/2017 à 07:00
91 %    119

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Various Artists

Grind Against Trump

Motorhead

Under Cover

Angels Cut

Sick Sick Sick

Ceaseless Torment

Forces Of Evil

Grizzlor

Destructoid

Kee Of Hearts

Kee Of Hearts

The Rinn

Stories of the Green Fairy

Cannabis Corpse

Left Hand Pass

The Donner Party

Pizza Patrol

Lynch Mob

The Brotherhood

Leucosis

Liminal

Hedger

Unshaped Thoughts / With Eyes Unbound

Horde Victorieuse (horde V.)

Horde Victorieuse

Peropero

Lizards

Janet Gardner

Janet Gardner

Black Bleeding

The Awakening

Integrity

Howling, For The Nightmare Shall Consume

Excöriator

Horned Is The Hunger

Yards

Excitation Thresholds

Muscadeath Festival XVI

Jus de cadavre / 25/09/2017
Death Metal

Gogol Premier + The Rhinogrades

Sheb / 21/09/2017
Punk

MetallicA + Kvelertak

RBD / 13/09/2017
Thrash Metal

Les Tambours du Bronx + Mountain Men

RBD / 29/08/2017
Blues Rock

Motocultor Festival 2017

Jus de cadavre / 24/08/2017
Heavy Metal

Concerts à 7 jours

Ufomammut + Usnea

01/10 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Satyricon

01/10 : Mjc De Reze, Nantes (44)

Evergrey

01/10 : La Boule Noire, Paris (75)

Ensiferum + Wolfheart + Skyclad

01/10 : La Machine Du Moulin Rouge, Paris (75)

Satyricon

02/10 : Le Metronum, Toulouse (31)

Alcest + Anathema

02/10 : La Cartonnerie, Reims (51)

Evergrey

02/10 : Marché Gare, Lyon (69)

Archgoat + Bölzer + Svartidauði

02/10 : Le Petit Bain, Paris (75)

Alcest + Anathema

03/10 : L'etage, Rennes (35)

Tagada Jones + Urban Blaster + Headcharger

29/09 : L'etage, Rennes (35)

Bellator + Scum + Smerter

30/09 : La Jument Pavoisée, Rennes (35)

+ Pulmonary Fibrosis + Defenestration

30/09 : T'es Rock Coco, Angers (49)

Ufomammut + Usnea

30/09 : La Boule Noire, Paris (75)

Satyricon

30/09 : La Maroquinerie, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Joli plateau ! C'est intéressant d'avoir la vision de quelqu'un de plus jeune sur Mercyless, qui était l'une des institutions de la première scène, puis qui avait cherché une évolution musicale très audacieuse aujourd'hui gommée méthodiquement des mémoires. Cela m'amuserait de revoir Carca(...)


Il est clair qu'il y a bon nombre d'albums de MOTÖRHEAD sur lesquels se pencher avant de s'attarder sur celui-là.


Ouais l'affiche se démarque réellement du festival Metal lambda. Pour moi c'est loin mais j'espère que le côté ouest et le sud de la France vont se bouger en masse pour supporter ce fest


Pour répondre à ma propre question le batteur de Benighted c'était Kevin Paradis (Svart Crown etc...). Merci à Carcariass et Red Dawn pour la réponse ;)


Le très gros défaut de cet album est que je ne vois pas quel public il vise. Pour ceux comme moi qui ont chez eux la plupart des albums du groupe, il n'apporte pas grand chose (un des rares trucs que j'aurais aimé récupérer car probablement la reprise la plus inspirée et pas la plus facile à (...)