LAG I RUN est un quatuor français qui publie avec Vagrants Sleepers, son premier album. Le style proposé est clairement à mettre entre les oreilles du public Progressif et de ceux qui aiment PAIN OF SALVATION en particulier. Et d'ailleurs, avec le titre d'ouverture "Thirteen" difficile de renier le lien qui relie les deux groupes même si celui avec DREAM THEATER est difficile à ignorer également. Mais ce titre n'est qu'une facette car avec "Nurble Mäs", le groupe offre un visage plus Rock, plus direct mais toujours avec ces arrangements courants dans le style Progressive Metal où des chœurs à la QUEEN viennent agrémenter les couplets. Mais lorsque le refrain arrive, un côté plus moderne surgit avec beaucoup de qualité, toujours avec beaucoup de qualité, c'est clairement le mot d'ordre de cet album.
Qualité du côté artwork également avec cet univers qui me rappelle le Melon Collie And The Infinite Sadness de THE SMASHING PUMPKINS, il est l’œuvre de Manuel Morvant. Ce mélange de dessin aux traits enfantins mais terriblement dérangeants par leur noirceur colle parfaitement avec la musique du groupe.
Qualité du côté de la production qui ne souffre d'aucun défaut... aucun ! Ce son de basse énorme mais bien intégré, cette production sur le chant parfaitement équilibrée, ce son de guitare ou devrais-je dire ces sons de guitare tant la recherche sur cet aspect semble avoir porter ses fruits. Cette profondeur dans la musique, cette richesse dans les styles abordés, le blast de "We're Coming Outside" mêlé à son esprit Funk, du début de "Caught In The Rainbow" au piano, ce chant à plusieurs voix façon QUEEN, cette capacité de Nay Windhead de varier le chant comme peut le faire Daniel Gildenlöw. Et quand on sait que tout cela a été produit, enregistré, mixé et masterisé par ce même Nay Windhead, le lien avec Daniel Gildenlöw s'intensifie tant ils semblent avoir de l'or dans les doigts et dans la tête tous les deux.
Mais si le parallèle avec les Suédois est incontestable, il faut bien comprendre que ce Vagrant Sleepers survit parfaitement à cette comparaison, on distingue également cette capacité qu'a MUSE de faire des choses alambiquées mais pourtant très directes comme "Jardin Français" qui fait également penser à Devin Townsend comme ce "Muscle Muscles" extrêmement réussi, ou surprenantes comme ce break au milieu de "Prowling". Tout juste pourra-t-on regretter la longueur de l'album car devant tant d'information, de changement de rythme, de style, d'univers, difficile de tout emmagasiner. Pourtant, comment choisir quel titre à retirer car jusqu'au final "The Isle" qui se fait encore plus Progressif et captivant sur les 15 minutes, tout y est si bon si cohérent avec l'ensemble, ce Vagrant Sleepers durera donc dans le temps c'est certain, avant que vous en ayiez fait le tour.
Voilà un album de Métal Progressif qui tire clairement le style vers le haut, tout y est, un album immanquable pour les amateurs du genre.

Tracklist :

  1. Thirteen
  2. Nurble Mäs
  3. Dirty Napkins
  4. We're Coming Outside
  5. Caught In The Rainbow
  6. Jardin Français
  7. Prowling
  8. To The Moon
  9. Muscles Muscles
  10. Someone
  11. The Isle

Facebook

par Simony le 23/03/2020 à 12:00
91 %    133

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Pearl Jam

Gigaton

Crypt Dagger

From Below

Lamentari

Missa Pro Defunctis

Almanac

Rush of Death

Mariana Semkina

Sleepwalking

Glaciation

Ultime Eclat

Milking The Goatmachine

From Slum to Slam - The Udder Story

Aevum

Multiverse

Burning Witches

Dance with the Devil

Aleister

No Way Out

Conny Bloom

Game! Set! Bloom!

Death. Void. Terror.

To The Great Monolith II

Vulcano

Eye In Hell

Vaisseau

Horrors Waiting In Line

Justify Rebellion

The Ends Justify The Means

Uncut

From Blue

Invocation

Attunement to Death

Lag I Run

Vagrant Sleepers

White Ward

Love Exchange Failure

Pissed Regardless

Imperial Cult

LA CAVE #4 : une sélection d'albums / Spécial Black Metal

Jus de cadavre / 21/03/2020
Black Metal

Napalm Death + Eyehategod + Misery Index + Rotten Sound

RBD / 09/03/2020
Brutal Death Metal

Stolearm

RBD / 17/02/2020
New Wave

Pastor of Muppets

RBD / 12/02/2020
Brass Band

J'irais Mosher chez vous ! Episode 2 : Indonésie

Jus de cadavre / 08/02/2020
Asie

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

J'avoue avoir utilisé la désignation d'Encyclopaedia Metallum sans chercher à vérifier tellement j'ai confiance en ce qui y est mis habituellement.


Dimmu Borgir en PLS ! Impressionnantes les orchestrations, et pourtant je ne suis vraiment pas client de Black sympho !


J'aime toujours Revenge, mais je trouve que le groupe a sacrément perdu de son aura malsaine et dérangeante aujourd'hui... Trop d'albums et surtout trop de live selon moi, ça perd en "mystère"... Après c'est toujours bien bestial et nihiliste comme on aime, mais bon. Enfin ce n'est que mon avis(...)


Effectivement pire mascotte de tous les temps.
Elle porte un nom je crois d'ailleurs mais je ne sais plus lequel...


Bien plus Grunge que Sludge Doom ce truc...


Excellent groupe, avec un son en avance, des putains de riffs et la plus horrible mascotte qui soit.


pas le 27 Avril mais c est le 17 Avril voir site;
https://wickedmetalreview.wixsite.com/wickedmetalreview/post/reptilium-adrenochromacy?fbclid=IwAR3mQiBqH-HFePj2K1w3WrzchVjL2mABPa-drsZ2slIrmbxKotYt1qe3r6g


Ah, effectivement : la pochette est terrible !!


merci pour ton report
Je n'ai pas pû me déplacer pour cette affiche monstrueuse, ce qui rend la lecture douce et cruelle à la fois.


Un produit plastique crée de toutes pièces, sasns identité ni âme. Merci Nuclear Blast de cracher sur le patrimoine.


Seul le premier album était excellent, les 2 autres dont celui-ci de moins en moins bons.


Et bien... quelle chronique Mr Mortne une fois de plus !
Un album pas encore écouté pour ma part, mais j'ai limite l'impression pourtant, tellement on en entend parler partout. J'y jetterais une oreille certainement, en asseyant de faire fi des polémiques l'entourant.


Ah ah ah !!!
C'te pochette est juste géniale bordel !


Effectivement le chant fait très Hreidmarr.


Concernant le chant je me suis fait la même réflexion oui ;)


J'aime beaucoup les grattes. Le chant fait sacrément penser à du Hreidmarr (metal archives ne dit rien sur le line-up mais, quand même !).


Pour l'instant je n'ai pas eu vent d'annulation quant au Festival de Nîmes. Comme il s'agit d'une suite de concerts indépendants à jours séparés étalés sur un mois il n'est pas nécessaire d'envisager une annulation en bloc pour le moment, je pense. Les premiers concerts de la deuxième quinz(...)


Son état à l'air assez sérieux. Plus ça va, plus la grippette qu'on nous a vendu devient de plus en plus vénère.

sinon la news mériterait d’être réécrite, un peu trop de répétitions et désagréable à lire.


En Argentine, cest confinement depuis une semaine. Le virus est arrivé plus tard qu'en Europe et ne s'est pas encore trop répandu, meme si le nombre de cas augmente chaque jour petit a petit.

Solidarité !!!


C'est un truc de fou cette histoire, et ce n'est que le début. Ici on est confiné quoi... Et hélas oui ça va arriver au Québec aussi, comme partout ailleurs je pense... Faudra faire gaffe à vous aussi !