Vagrant Sleepers

Lag I Run

01/11/2019

Klonosphere

LAG I RUN est un quatuor français qui publie avec Vagrants Sleepers, son premier album. Le style proposé est clairement à mettre entre les oreilles du public Progressif et de ceux qui aiment PAIN OF SALVATION en particulier. Et d'ailleurs, avec le titre d'ouverture "Thirteen" difficile de renier le lien qui relie les deux groupes même si celui avec DREAM THEATER est difficile à ignorer également. Mais ce titre n'est qu'une facette car avec "Nurble Mäs", le groupe offre un visage plus Rock, plus direct mais toujours avec ces arrangements courants dans le style Progressive Metal où des chœurs à la QUEEN viennent agrémenter les couplets. Mais lorsque le refrain arrive, un côté plus moderne surgit avec beaucoup de qualité, toujours avec beaucoup de qualité, c'est clairement le mot d'ordre de cet album.
Qualité du côté artwork également avec cet univers qui me rappelle le Melon Collie And The Infinite Sadness de THE SMASHING PUMPKINS, il est l’œuvre de Manuel Morvant. Ce mélange de dessin aux traits enfantins mais terriblement dérangeants par leur noirceur colle parfaitement avec la musique du groupe.
Qualité du côté de la production qui ne souffre d'aucun défaut... aucun ! Ce son de basse énorme mais bien intégré, cette production sur le chant parfaitement équilibrée, ce son de guitare ou devrais-je dire ces sons de guitare tant la recherche sur cet aspect semble avoir porter ses fruits. Cette profondeur dans la musique, cette richesse dans les styles abordés, le blast de "We're Coming Outside" mêlé à son esprit Funk, du début de "Caught In The Rainbow" au piano, ce chant à plusieurs voix façon QUEEN, cette capacité de Nay Windhead de varier le chant comme peut le faire Daniel Gildenlöw. Et quand on sait que tout cela a été produit, enregistré, mixé et masterisé par ce même Nay Windhead, le lien avec Daniel Gildenlöw s'intensifie tant ils semblent avoir de l'or dans les doigts et dans la tête tous les deux.
Mais si le parallèle avec les Suédois est incontestable, il faut bien comprendre que ce Vagrant Sleepers survit parfaitement à cette comparaison, on distingue également cette capacité qu'a MUSE de faire des choses alambiquées mais pourtant très directes comme "Jardin Français" qui fait également penser à Devin Townsend comme ce "Muscle Muscles" extrêmement réussi, ou surprenantes comme ce break au milieu de "Prowling". Tout juste pourra-t-on regretter la longueur de l'album car devant tant d'information, de changement de rythme, de style, d'univers, difficile de tout emmagasiner. Pourtant, comment choisir quel titre à retirer car jusqu'au final "The Isle" qui se fait encore plus Progressif et captivant sur les 15 minutes, tout y est si bon si cohérent avec l'ensemble, ce Vagrant Sleepers durera donc dans le temps c'est certain, avant que vous en ayiez fait le tour.
Voilà un album de Métal Progressif qui tire clairement le style vers le haut, tout y est, un album immanquable pour les amateurs du genre.

Tracklist :

  1. Thirteen
  2. Nurble Mäs
  3. Dirty Napkins
  4. We're Coming Outside
  5. Caught In The Rainbow
  6. Jardin Français
  7. Prowling
  8. To The Moon
  9. Muscles Muscles
  10. Someone
  11. The Isle

Facebook

par Simony le 23/03/2020 à 12:00
91 %    302

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

The Triumph Of Steel

JérémBVL 27/05/2020

The Gathering 2006

RBD 26/05/2020

End Of Society's Sanity

mortne2001 25/05/2020

Dusk...And Her Embrace

JérémBVL 25/05/2020

Indecent & Obscene

Baxter 23/05/2020

Programmed

mortne2001 22/05/2020

Sodomizing The Archedangel

JérémBVL 22/05/2020

Dawn of Dreams

mortne2001 20/05/2020

AD VITAM INFERNAL / Interview

Jus de cadavre 19/05/2020

Concerts à 7 jours
Blue Oyster Cult 02/06 : Le Trianon, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
LeMoustre

Excellente nouvelle.

27/05/2020, 07:42

Simony

Voilà un retour dans le passé qui laisse bien des regrets quand à l'orientation et le chemin suivi par ce groupe et Anneke.

26/05/2020, 21:15

Buck Dancer

Quelle claque j'ai pris à l'époque avec cet album ! Entre "Skinfather" et son break imparable ou un "Dreaming in red" magnifique, Dismember est vite devenu un de mes groupes fétiches.
J'ai aussi pu les voir à ce moment là, à l'Elysée montmartre, en premiere partie de Morbid Angel (Gra(...)

26/05/2020, 19:38

Yolo

Album de l'année pour ma part, comme à chacun de leurs albums.

26/05/2020, 18:43

Buck Dancer

Superbe Setlist qui était à la demande des fans, je crois.

26/05/2020, 18:07

JérémBVL

Enorme surprise, ça va être l'album de l'été!

25/05/2020, 13:44

Gargan

Ep suivant avec les tubes "Respect social distanciation", "keep your mask before I call the cops", "fucking conspiracist", "Vaccinate or eliminate" !

25/05/2020, 10:51

Listing Monstercity

Ahhh, cet album de Cancer... :-) Je l'avais justement dépoussiéré il y a 15 jours. Que de souvenirs ! Ca faisait plaisir à l'époque de retrouver James Murphy après sa mise à la porte de Death (quel gâchis !). Je trouve que ce type n'a pas du tout eu la carrière qu'il méritait (sans parler (...)

24/05/2020, 20:36

Buck Dancer

El Gringo, le nouveau café de Jacques Bave.

24/05/2020, 19:27

Gargan

Ce nom de groupe, gringo.. Prochain nom d'album "between the arabica and the robusta (a black curse of unholy flavor)"

24/05/2020, 18:34

Humungus

Putain ce son de CANCER tout de même !!!
Un grand merci Simony de me remémorer cette merveille.
Je vais me réécouter les albums pour la peine... ... ...

24/05/2020, 16:00

Buck Dancer

Excellente réinterprétation de " The end of dormancy", peut-être le meilleur morceau de " The wake"

"Point the finger" très bon morceau du dernier Body Count, mais où est passé la chronique ?!

24/05/2020, 14:53

JérémBVL

#JeSuisSimony

24/05/2020, 14:33

Humungus

"Symonyestungogol"...
AH AH AH !!! !!! !!!
Ca, cela va me faire mon dimanche bordel... ... ...

24/05/2020, 13:28

Moshimosher

Curieux de voir ce que ça peut donner...

24/05/2020, 03:04

grinder92

Cher Anonyme qui s'exprime sous l'IP 90.66.134.237 (par respect pour mon estimé collègue, je ne citerai pas ton pseudo), la liberté d'expression est une valeur chère à notre webzine, tout comme l'honnêteté dont nous essayons toujours de faire preuve. Nous ne sommes pas parfaits mais ne le cac(...)

23/05/2020, 16:37

Jus de cadavre

Euh...
Franchement là ?

23/05/2020, 14:56

Simonyestungogol

Quand on avoue ne rien connaitre au power melodique à part Strato et Gamma Ray et quon ose dire quon a jamais accroché à Angra, on se tait! Et on laisse un vrai amateur s'exprimer.

23/05/2020, 14:02

poybe

Après notre petite discussion de l'autre jour, je l'ai réécouté et j'ai pris un pied total et ce n'est pas que de la nostalgie ... en espérant que ta chronique permette à quelques uns de découvrir cette pépite.

22/05/2020, 21:32

JérémBVL

Encore un chef-d'œuvre !

22/05/2020, 08:49