Vagrant Sleepers

Lag I Run

01/11/2019

Klonosphere

LAG I RUN est un quatuor français qui publie avec Vagrants Sleepers, son premier album. Le style proposé est clairement à mettre entre les oreilles du public Progressif et de ceux qui aiment PAIN OF SALVATION en particulier. Et d'ailleurs, avec le titre d'ouverture "Thirteen" difficile de renier le lien qui relie les deux groupes même si celui avec DREAM THEATER est difficile à ignorer également. Mais ce titre n'est qu'une facette car avec "Nurble Mäs", le groupe offre un visage plus Rock, plus direct mais toujours avec ces arrangements courants dans le style Progressive Metal où des chœurs à la QUEEN viennent agrémenter les couplets. Mais lorsque le refrain arrive, un côté plus moderne surgit avec beaucoup de qualité, toujours avec beaucoup de qualité, c'est clairement le mot d'ordre de cet album.
Qualité du côté artwork également avec cet univers qui me rappelle le Melon Collie And The Infinite Sadness de THE SMASHING PUMPKINS, il est l’œuvre de Manuel Morvant. Ce mélange de dessin aux traits enfantins mais terriblement dérangeants par leur noirceur colle parfaitement avec la musique du groupe.
Qualité du côté de la production qui ne souffre d'aucun défaut... aucun ! Ce son de basse énorme mais bien intégré, cette production sur le chant parfaitement équilibrée, ce son de guitare ou devrais-je dire ces sons de guitare tant la recherche sur cet aspect semble avoir porter ses fruits. Cette profondeur dans la musique, cette richesse dans les styles abordés, le blast de "We're Coming Outside" mêlé à son esprit Funk, du début de "Caught In The Rainbow" au piano, ce chant à plusieurs voix façon QUEEN, cette capacité de Nay Windhead de varier le chant comme peut le faire Daniel Gildenlöw. Et quand on sait que tout cela a été produit, enregistré, mixé et masterisé par ce même Nay Windhead, le lien avec Daniel Gildenlöw s'intensifie tant ils semblent avoir de l'or dans les doigts et dans la tête tous les deux.
Mais si le parallèle avec les Suédois est incontestable, il faut bien comprendre que ce Vagrant Sleepers survit parfaitement à cette comparaison, on distingue également cette capacité qu'a MUSE de faire des choses alambiquées mais pourtant très directes comme "Jardin Français" qui fait également penser à Devin Townsend comme ce "Muscle Muscles" extrêmement réussi, ou surprenantes comme ce break au milieu de "Prowling". Tout juste pourra-t-on regretter la longueur de l'album car devant tant d'information, de changement de rythme, de style, d'univers, difficile de tout emmagasiner. Pourtant, comment choisir quel titre à retirer car jusqu'au final "The Isle" qui se fait encore plus Progressif et captivant sur les 15 minutes, tout y est si bon si cohérent avec l'ensemble, ce Vagrant Sleepers durera donc dans le temps c'est certain, avant que vous en ayiez fait le tour.
Voilà un album de Métal Progressif qui tire clairement le style vers le haut, tout y est, un album immanquable pour les amateurs du genre.

Tracklist :

  1. Thirteen
  2. Nurble Mäs
  3. Dirty Napkins
  4. We're Coming Outside
  5. Caught In The Rainbow
  6. Jardin Français
  7. Prowling
  8. To The Moon
  9. Muscles Muscles
  10. Someone
  11. The Isle

Facebook

par Simony le 23/03/2020 à 12:00
91 %    406

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Night Of The Masks

Simony 26/09/2020

From This Day Forward

mortne2001 10/09/2020

...And Justice For All

mortne2001 08/09/2020

Slayer + Megadeth 2011

RBD 05/09/2020

Manifest Decimation

mortne2001 31/08/2020

Opeth 2006

RBD 29/08/2020

Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Oliv

C’est reparti comme en quarante ! 

29/09/2020, 19:05

mortne2001

@Humungus : Il y a toujours un historien qui connaît le fils du neveu du facteur du biographe d'EXODUS et qui SAIT. Honorons leur présence sur ce site. ;)

29/09/2020, 17:42

Buck Dancer

Ce groupe n'en est plus un depuis bien trop longtemps (le retour de Cazares?) et pourtant comme RBD, j'ai jamais lâché. Même si les deux derniers albums m'ont déçu je voulais continuer a y croire. Cazares va t'il continuer à (...)

29/09/2020, 15:31

Bones

"There is a Fric Factor in the system"  

29/09/2020, 15:23

RBD

Burton ayant été de toutes les incarnations du groupe au fil des intrigues, j'imagine mal que FF puisse continuer maintenant avec les uns ou les autres. La réconciliation avec Christian et Raymond ne me paraît pas possible, d'autant qu'eux aussi sont pass(...)

29/09/2020, 12:57

licks0re

Santa barbara...

29/09/2020, 11:51

Baxter

Le mec n'est pas blanc non plus c'est encore une crise comme en 2002 ou son détachement en 2008. D'ailleurs Burton avait en 2008 vendu des parts à Raymond et Christian (puis virant la femme de ce dernier étant manageuse de F.F à ce moment) puis suite &ag(...)

29/09/2020, 10:46

Raumsog

Y a une bonne petite ambiance Deströyer 666 dans le son et les riffs! 

29/09/2020, 10:38

jean mounier

Quel foutoir ce groupe depuis une bonne dizaine d'années quand même, niveau musical comme niveau humain. Je ne vois pas Fear Factory sans Burton, mais je ne voyais pas Suffocation sans Frank Mullen également...

29/09/2020, 09:58

Humungus

Aaaaaaahhh !!!Les commentaires de 78.192.38.132... ... ...

29/09/2020, 09:00

Humungus

Bah putain...Devait y avoir une sacrée ambiance depuis un sacré bout de temps dans le groupe hein...Je ne savais pas du tout que Burton avait un projet annexe.Je m'écoute ça en ce moment là : Rien de Metal là-dedans.

29/09/2020, 08:53

Arioch91

Slamming Beatdown...La lutte contre le tabassage...  

29/09/2020, 08:08

Arioch91

@NecroKosmos : alors, tu l'as écouté finalement ? T'en as pensé kwa ?

29/09/2020, 08:04

Xoen

Chronique montrant une méconnaissance flagrante de l'histoire de Blasphemy et des groupes cités...

29/09/2020, 08:03

Bones

Kézako ??? Slamming Beatdown ??Ca y est, je suis officiellement devenu un vieux con.

28/09/2020, 17:52

LeMoustre

Excellent, lui, il a la palme, en effet.

28/09/2020, 17:12

LeMoustre

En plus le clip est sympa, et le morcif, avec es leads finaux amène une ambiance plus typée black, hâte de le commander, ce disque.

28/09/2020, 11:21

Gargan

 Le chant et le mixage de la batterie, whaa, faut pas écouter ça après ta journée de travail...

28/09/2020, 09:42

LeMoustre

Le dernier EP est super, voilà une sortie qu'elle devrait être bonne en deathmetal.

28/09/2020, 09:41

grinder92

Sur le clip de Belphegor, perso, je trouve que la langue serpent fait son petit effet... mais effectivement, un peu de sang et un crucifix... ils auraient pu se fouler.... et les roubignolles du bouc en gros plan à la fin, c'est rigolo 

27/09/2020, 21:50