Wieczna Kaźń

Topór

01/12/2023

Defense Records

Du polonais en VO, ça vous tente ? Si tel est le cas, je ne saurais que trop vous recommander le premier album du power-trio TOPOR, qui combine la rage du Thrash et la fluidité du Speed Metal le plus pur des années 80. Quelque chose entre les premiers RAZOR, LIVING DEATH, RUNNING WILD, et pas mal de poulains de l’écurie Noise Records.

Vous la sentez la nostalgie qui commence à pointer le bout de ses boutons d’acné ? C’est normal, puisque ce retour en fanfare des orchestres de votre adolescence a ce côté régressif qui réactualise les sacs US maculés de noms de groupes et autres badges fièrement arborés sur une veste en jean élimée.

Mścisław (guitare/basse), Wizun (batterie) et Uappa Terror (chant), déjà membres ou ex d’une multitude de projets (ABUSIVENESS, BIALY VITEZ, DEIVOS, DIRA MORTIS, MOON, PRIPEGAL, ULCER, XAOS OBLIVION, BLASPHEMY RITES, BLAZE OF PERDITION, CHRIST AGONY, ECLIPSE, GRAVELAND, PROFUNDIS, MANBRYNE, STRAIGHT HATE, DISTRÜSTER, EXTINKT, TERRORDOME, BLOOD DRIES FIRST) ont donc réussi à formaliser leur vision d’un Metal puissant et massif, mais non dénué de quelques fantaisies mélodiques et rythmiques.

Au jugé de la violence développée, certain argueront d’une appartenance évidente au créneau d’un Black/Thrash vicieux et libidineux. Il est possible d’envisager les choses sous cet angle, mais faire fi de la musicalité de l’ensemble pour le classer sur les étagères de la bestialité serait une injustice crasse, le trio proposant bien plus qu’une simple bousculade brutale. Nostalgique, certes, passéiste, j’en conviens, mais musical et accrocheur, au moins autant que le DESTRUCTION de légende croisant le fer avec les nihilistes paillards de BULLDOZER.

Diabolique, ludique, joueur mais solide, Wieczna Kaźń hurle sa colère en polonais, et ne fait pas semblant de se racler la gorge. Nouveau venu dans le groupe, Uappa Terror aka Mateusz Łapczyński donne des cordes vocales, et vocifère comme un beau diable, lui qui accuse une belle carrière au sein de TERRORDOME, autre cador Thrash de la scène nationale.

Une affaire de famille, de passionnés, pour un résultat qui sent bon la première moitié des années 80. Armés de riffs convaincants, les trois musiciens se donnent à fond et produisent autant d’énergie qu’une centrale nucléaire au bord de l’explosion. On pense à un EXCITER aux moyens décuplés, tant la force centrifuge du trio redistribue la méchanceté en doses généreuses, et on se laisse emporter par cette vague de colère et d’exubérance en tsunami côtier embarquant tout sur son passage.

L’atomique « Wieczna Kaźń » est le plus parfait exemple d’une méthode éprouvée, mais peaufinée par cette génération de nouveaux venus, rendant hommage aux plus grands tout en se faisant leur propre place au soleil. D’une fluidité exemplaire, Wieczna Kaźń tente un résumé des années fastes des labels indépendants que furent Roadrunner, Noise, New Renaissance et Shark Records, et réhabilite la mémoire des AT WAR, ATOMKRAFT, tout en saluant le mouvement bruitiste des années 90. « Sail for Revenge » se replonge dans la mémoire collective d’une décennie propice à tous les débordements, alors que le Metal baissait momentanément pavillon. Et ce dosage de deux décades de décadence produit un effet bœuf, d’autant que la production de l’ensemble, claire nette et épaisse, met redoutablement bien en valeur ces plans méchants comme des teignes, mais aussi ces breaks plus harmonieux, doublés par des soli propres et honnêtes.

En découle un disque salement énervé, mais franc et direct. Le volet technique est mis de côté au profit d’une hargne incontrôlable, qui transforme n’importe quel mid-tempo en massacre organisé, comme l’expose le fatal et irrésistible « By the Sword », musclé d’un riff redondant et d’une ambiance EXODUS chauffée à blanc.

On craque complètement pour cet enthousiasme sincère, et on laisse de côté les reproches old-school souvent formulés à l’encontre de telles réalisations. Car les polonais n’ont pas fait semblant de s’investir pour suivre la mode, et se sont immergés dans un pan énorme de la culture extrême 80’s, au point d’en ressortir tout chamboulés, et animés d’une sauvagerie qui a de quoi laisser pantois (« Egzekutor », un joli massacre entre ABOMINATION et l’écurie italienne).

Accents sud-américains, force de frappe de l’est, une combinaison fatale, avec en cadeau prématuré quelques ambitions qui se cristallisent sur le surchauffé « Bestii znak ».

TOPOR n’est pas qu’un groupe nostalgique de plus. Il est la preuve par blast + grognements que la scène passéiste a encore de la réserve, et que le futur peut donner lieu à d’autres découvertes d’importance. Une belle victoire pour les brocanteurs de l’extrême, qui ne bradent pas leur talent pour attirer plus de clients.

             

  

Titres de l’album:

01. At the Gates of Valhalla

02. Zimna jak stal

03. Fight for Metal

04. Wieczna Kaźń

05. Sail for Revenge

06. By the Sword (Dialogue)

07. Egzekutor

08. Topór (Iskry i krew)

09. Bestii znak

10. Over the Mountains of Mourn


Facebook officiel


par mortne2001 le 26/01/2024 à 16:04
80 %    167

Commentaires (3) | Ajouter un commentaire


Groucha
@77.199.247.193
02/02/2024, 04:48:29

Y qu'une télé, c'est Téléchat!


Humungus
membre enregistré
02/02/2024, 13:54:06

Le gluon du Metal.


Tourista
@88.120.135.99
02/02/2024, 20:17:23

  

N'empêche, allez voir les dessins de Topor.
De pures pochettes de Metal.   

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Enslaved + Svalbard + Wayfarer

RBD 20/03/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : BLOODY RITUAL

Jus de cadavre 17/03/2024

Vidéos

Crisix + Dead Winds

RBD 20/02/2024

Live Report

Abbath + Toxic Holocaust + Hellripper

RBD 21/01/2024

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Gargan

Faudrait descendre un peu et faire la prochaine édition au stade rochelais   

16/04/2024, 08:30

Tourista

Au delà du commerce qui brûle, ce qui est ÉVIDEMMENT regrettable pour l'entrepreneur et la clientèle, il est difficile de ne pas voir le côté comique de l'événement... Au pays des clochers qui ont servi si souvent de barbecues.  (...)

15/04/2024, 18:21

Simony

Oh ça va on rigole ! Pour une musique qui se dit en désaccord avec le concept de religion, je trouve que l'on sacralise et idolâtre un peu trop de choses dans cette scène.C'est dommage c'est sur mais c'est que du matériel, ça va !

15/04/2024, 16:14

Labbé

je plussoie ! cet album est effectivement fort fort bon... mention spéciale pour Howl of Gleaming Swords. Merci pour la découverte ! 

15/04/2024, 15:01

LeMoustre

Le niveau des commentaires ici ça fait peur

15/04/2024, 14:25

LeMoustre

Oh purée !!! Merde !Moi qui ai eu la chance de pouvoir y trainer une demi journée entière (il les fallait) a la recherche de perles d'époque, émerveillé par ce magasin-musée, c'est bien fâcheux cette news.U(...)

15/04/2024, 13:47

Humungus

Y'a des gens ici qui sont trop "Trve".

15/04/2024, 06:54

Satan

Y a des gens ici qui n'ont aucun sens de l'Histoire et un sens de l'humour franchement bas-de-plafond.

14/04/2024, 23:29

azerty666

Résidu de Slayer, mouhahahahahaaaa ^^

14/04/2024, 20:10

Tourista

Un beau black friday.

14/04/2024, 15:48

Benstard

Putain ça me fait mal comme c'est en bois.

14/04/2024, 08:21

Humungus

Ah mais ouais !!!Il m'a fallu 24h pour comprendre... ... ...

14/04/2024, 06:55

Tourista

J'ai mis du temps à capter !! 

14/04/2024, 05:40

Tourista

14/04/2024, 05:39

Saul D

Jinx, j'y ai pensé, mais ils chantent en anglais je crois.... ( "stand up for rock'n'roll power", si je ne me trompe pas...)...je pensais sinon à un groupe entre Trust et Satan Jokers ( pour le son), Attentat Rock, c'est plus rock'n'roll que h(...)

13/04/2024, 16:44

Tourista

Fan service. La voix me fait chier d'une force, par contre... Clairement ce ne sera pas un album pour mézigue. Je comprends mieux pourquoi je n'ai jamais accroché à Death Angel, et c'est pas faute d'avoir essayé depuis 35 piges.

13/04/2024, 10:31

Rudy Voleur

13/04/2024, 06:59

Arioch91

on veut du sonOu pas   

11/04/2024, 20:01

Moshimosher

Cool ! Une avant-première du prochain Burzum ! Maintenant qu'on a la pochette, on veut du son !!!

11/04/2024, 18:49

Simony

On sait où était Varg Vikernes à ce moment là ?I'm on my way to burn the shop....

11/04/2024, 15:52