Jungle Eyes

Posthumanbigbang

20/03/2020

Czar Of Crickets Productions

Il y a un truc dans l'herbe des prés suisses, ce n'est pas possible autrement. Car comment expliquer autrement qu'un pays réputé pour sa rigueur, son amour de l'exactitude et son calme nous balance en plus des marmottes qui mettent le chocolat dans le papier alu (mais bien sûr !), le musée Giger, le Mystery Park Erich Von Däniken (je vous laisse le plaisir d'aller vous même découvrir sur Google de quoi il s'agit) et un nombre de groupes de Post-Metal tout proprement hallucinant par rapport à la densité de la population ?

Car POSTHUMANBIGBANG est un groupe de Post-Metal de plus, actif depuis 2009 mais finalement peu productif (un album en 2011/2012 et diverses participations des membres à des musiques de films et de documentaires). En 2020, le quintet revient avec un album qu'il lui a fallu 3 ans pour mettre au point. Autant le dire de suite : POSTHUMANBIGBANG ne ressemble pas aux autres groupes de Post-Metal connus. Pas seulement parce que le quintet utilise les services de trois guitaristes, mais aussi parce que le groupe déroule des influences particulièrement étonnantes qui le mettent d'emblée dans une catégorie à part; Si vous espérez que l'on vous parle ici d'un groupe de plus qui copie CULT OF LUNA et NEUROSIS, vous allez être très déçu.

Je le répète souvent à longueur de chroniques mais j'estime personnellement que le Post-Metal est le Rock, autant que le Metal, Progressif du 21ème Siècle. Et c'est une affirmation que j'estime encore plus véridique à l'écoute de ce Jungle Eyes. Car POSTHUMANBIGBANG joue avec les attentes, pratique le mélange de choses à priori différentes et arrive à  faire en sorte que ce soit écoutable. Mieux, que ce soit bon. De la même manière que la scène progressive anglaise n'a pas hésité à piquer des idées au Jazz Fusion (et réciproquement aussi, d'ailleurs), POSTHUMANBIGBANG va piquer des idées chez les autres et les tourner à sa propre sauce. On passe allègrement d'un plan à la PAIN OF SALVATION à un autre rappellant les DEFTONES, on alterne GREEN CARNATION et THE OCEAN ("Bitter Tears"), on place ici un plan chaotique à la COALESCE et là une ligne mélodique à la OPETH, on développe un bagage technique digne de TESSERACT et PERIPHERY réunis, on épice avec quelques éléments issus de la World Music et trippants à la OZRIC TENTACLEs ("Coal"), on secoue le tout bien fort et l'on obtient Jungle Eyes.

Les 64 minutes que durent cet album ne doivent pas vous effrayer. De toute façon, vous êtes habitués à des albums aussi longs si vous êtres fans de Progressif (voire plus longs, même). Car Jungle Eyes est finalement un disque assez facile à digérer, réussissant l'alliance des divers ingrédients qui le composent de la meilleure des manières possibles. Voilà un disque capable de vous balancer un morceau lumineux ( "Driftwood", aux relents HÜSKER DÜ / SUGAR dans le placement des lignes de chant) juste après une écrasante démonstration de pessimisme musical ("Still I Am").

Les 3 années nécessaires à l'élaboration d'un tel bébé n'auront pas été inutiles. Jungle Eyes se présente comme un réjouissant bain d'innovation dans une scène qui n'en manque pourtant pas des masses.


Titres de l'album :

01. Cycles
02. Homebound II
03. Bury
04. Bitter Tears
05. Jungle Eyes
06. Theme
07. Coals
08. Hate
09. Still I Am
10. Driftwood
11. Off

Facebook



par Doomfinder General le 04/05/2020 à 12:00
80 %    512

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Sélection rédaction Metalnews 2021 !

Jus de cadavre 01/01/2022

Interview

Devildriver

Baxter 26/12/2021

From the past

Voyage au centre de la scène : PENETRATOR

Jus de cadavre 19/12/2021

Vidéos

Unspkble + Rank

RBD 16/12/2021

Live Report

Anna von Hausswolff

RBD 08/12/2021

Live Report

Igorrr + Horskh

RBD 07/12/2021

Live Report

Fuzz in Champagne - épisode 2

Simony 27/11/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Archives MORTUARY

Jus de cadavre 14/11/2021

Vidéos

Chiens + Unsu + BMB

RBD 09/11/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Nightmare + Existance + Rhapsody Of Fire 24/01 : Le Petit Bain, Paris (75)
Existance + Rhapsody Of Fire + Manigance 25/01 : Le Ferrailleur, Nantes (44)
Nightmare + Rhapsody Of Fire + Manigance 26/01 : Rock School Barbey, Bordeaux (33)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Kerry King

Les pochettes Old School ouais !Mon vinyle de Blackout je l'adore. 

20/01/2022, 19:04

eyziel

La cover est totalement insane.

20/01/2022, 17:53

Humungus

"Ils ont toujours des pochettes à chier"?!?!?!?!?!Alors oui, "Fly to the rainbow" est imbuvable, mais toute la série des "In trance", "Virgin killer" (la pochette la plus malsaine de tous les temps !), "Taken by force" (...)

20/01/2022, 11:16

Gargan

Erf, les claviers font un peu trop pouic pouic, dommage.

20/01/2022, 09:46

Gargan

Ils ont toujours des pochettes à chier, mais on leur pardonne. Je suis resté scotché sur taken et surtout fly to the rainbow (un parfait exemple de pochette horrible) et rien que pour ces deux albums (bon, ok, jj'avoue, j'adore aussi le radio-tubesque crazy world) i(...)

20/01/2022, 09:45

Capsf1team

SCORPIONS, c'est presque fini. Le groupe s'arrêtera après une longue tournée, avec 200 dates prévues étalées sur 2 à 3 ans tout de même, pour son 22ème et dernier album, "Sting in the tail". (Papy Cyril)(...)

20/01/2022, 09:10

Jus de cadavre

Ils nous enterreront tous ces cons là ! Même Drucker fera pas le poids !

19/01/2022, 19:20

foja

masters. jamais vraiment

19/01/2022, 19:15

Simony

J'avoue qu'elle est pas de moi, c'est Jus de cadavre qui avait proposé ce style pour SCORPIONS et j'ai trouvé que ça leur allait bien

19/01/2022, 18:10

pierre2

"Never Retired Hard Rock Masters, Allemagne"J'avoue, j'ai ri - merci !

19/01/2022, 15:11

Humungus

Merci grin.(sic)

19/01/2022, 13:36

grinder92

@humu : tu cliques sur le tag "Druid Lord", ça te proposera cette chronique et également celle-ci : http://www.metalnews.fr/chroniques/grotesque-offerings 

19/01/2022, 10:35

Simony

C'est un des groupes dont j'attends leur nouvel album, le titre partagé m'avait beaucoup plu, à creuser car la chronique donne clairement envie.

19/01/2022, 08:12

Humungus

Comment fait-on pour retrouver ta chronique de leur deuxième galette ?

19/01/2022, 07:29

Humungus

Une de mes découvertes de l'an dernier...Hâte de foutre une oreille sur cet album putain !

19/01/2022, 07:26

Simony

En rappel avec The Number Of The Beast, The Evil That Men Do, Iron Maiden et Sanctuary....   

18/01/2022, 23:20

Kerry King

Un concert de Maiden sans Fear of the Dark c'est pas vraiment un concert de Maiden.

18/01/2022, 19:02

Simony

Merci Gargan, c'est corrigé.

18/01/2022, 14:32

Gargan

C'est leedET. Suis curieux d'écouter les autres titres, en espérant qu'ils gardent l'urgence de l'extrait mis en avant. Aucune info sur le line-up, mis à part le type de mare cognitum au chant.

18/01/2022, 10:32

Simony

Idem pour moi Eyziel, pas convaincu du tout de ce second extrait. A voir dans la globalité de l'album comme tu dis.

18/01/2022, 08:02