01. Hello Julien et tout d'abord, merci de bien vouloir nous accorder cette interview. Avant de parler d'IRON FLESH, pourrais-tu, pour ceux qui ne te connaissent pas encore, nous résumer ton parcours musical ?

Je m'appelle Julien Helwin, 34 ans, déjà 18 ans que je fais de la musique. Multi instrumentiste mais guitariste avant tout. J'ai commencé Withdrawn avec mon frère à l'époque, et comme on bourrait plus que la moyenne à l'époque on avait beaucoup de mal à trouver un batteur qui tienne la route, j'ai donc pris la décision de passer derrière les fûts.

Puis j'ai été pris d'une passion dévorante pour cet instrument, la vitesse et les sensations que cela procurait. Cela m'a valut par la suite d'être repéré par des groupes de plus en plus gros (Youtube a beaucoup contribué à l'époque)

Withdrawn, Annthennath, Malevolentia, Otargos, Monument of Misanthropy, Horncrowned, Agressor, Mithras.... pour ne citer qu'eux et j' ai été en contact avec des groupes encore plus gros avec qui j'aurais rêvé de bosser bien sûr, mais les disponibilités et l'éloignement n'ont pas toujours facilité les choses. Ceci étant je suis trés fier du parcours accompli jusqu'ici, ça n'a pas toujours été facile (famille, amis, boulot) mais j'ai toujours réussi à rebondir, j'approche la vingtaine d'enregistrements et je ne compte pas m'arrêter là !


02. Aussi comment est né IRON FLESH, ton projet solo de Old School Swedish Death Metal ?

Après plus de 10 ans passés derrière les fûts à m'entrainer sans relâche, beaucoup de sessions, à jouer la musique composée par d'autres personnes... tant d'années qui ont abouti à une certaine frustration vis à vis de l'instrument en lui même et de la composition qui me tenait vraiment à cœur dans mes années guitaristiques.

Cette course à la vitesse/technique exacerbée devenait pesante, je ne me reconnaissais plus dans la musique que l'on me demandait de jouer. Je pense donc que IRON FLESH est la réponse à tout ceci. Jouer du Death Metal certes mais fun, moins technique, et raccord avec la musique qui m'a plongé dans le Metal (écoute de la compilation "Masters of Brutality 2") d'où une orientation vers mes premiers amours, le Death suédois et le vieux Death ricain !


03. Comment ça s'est passé au niveau de la composition, de l'enregistrement, de la production sachant que tu es tout seul pour tout faire ?

Les 2 premiers EP ont été composés presque en même temps mais je voulais décaler les sorties pour proposer des formats EP que j'aime beaucoup et qui me rappellent les démos de l'époque que tous les groupes sortaient avant de sortir un album, et non pas comme maintenant où des groupes sortent de nulle part avec un album/clip et mettent le paquet sur la promo, en espérant que cela fonctionne.

Quand tu lances un nouveau groupe, personne ne te connaît alors autant essayer d'écrire de la bonne musique avant tout ! Pour la compo, c'est assez simple puisque j'écris tout seul, je considère un morceau terminé lorsque tous les instrus et le chant sont maquettés et que le résultat me plaît, je cherche à me faire plaisir avant tout. 

Pour l'enregistrement, les deux premier EP ont été enregistré au HELDSCALLA studio à 2 époques différentes avec des instruments et du matériel différents, ce qui leur donne une couleur vraiment différente. On reconnait clairement mon touché et ma manière de composer mais ils proposent 2 ambiances bien particulières. C'est sûr qu'enregistrer tous les instruments seul est un "challenge" mais ça ne me pose pas vraiment de problème, il suffit d'être organisé et de bien mémoriser les partitions.


04. Un EP en 2017, un EP en 2018. L'album est prévu pour l'année prochaine ?

On me le dit souvent en effet je suis très productif, il y aura même un morceau spécial qui va paraître sur la compilation "We are French Fuck You Volume 2". L'album est en cours de maquettage et sera enregistré d'ici à la fin de l'année. Une sortie en 2019 est à prévoir !







05. Le groupe n'est pas signé, est-ce là l'un de tes objectifs principaux ou préfères-tu continuer en totale indépendance ?

Je voulais sortir ces EP en indépendant afin de garder le contrôle total sur les ventes et parce  qu'aujourd'hui beaucoup d'outils de promotion sont mis à note disposition pour ne plus dépendre complétement d'un label. Une fois que l'album sera enregistré je l'enverrais à plusieurs labels que cela pourrait intéresser, on verra ce que ça donne au niveau des deals, peut être que personne ne sera intéressé, je ne peux pas prédire de quoi le futur sera fait concernant cet album, mais je sais que si aucun label ne me propose de deal intéressant il sortira en autoproduction.


06. Afin de tourner, tu as monté un groupe. Comment se sont passés les recrutements et les répétitions ?

Aprés la sortie du premier EP il y a eu un certain engouement autour du "groupe" et les gens autour de moi m'ont vraiment incité à monter un line up pour le live . J'ai donc contacté des gens que je connaissais et que je savais capable de jouer les morceaux. Sylver à la guitare, Seb à la basse et Guilhem à la batterie m'ont donc rejoint. Je connaissais déjà Sylver et Guilhem et le fait que les morceaux ne soient pas trop techniques et que l'approche du groupe était plus Rock'n'Roll, Plug'n'Play leur a beaucoup plu !

Seb m'a contacté car il avait entendu dire que je cherchais un bassiste pour une nouvelle formation. Il n'y a pas eu de test, je savais que tout le monde était capable de jouer les morceaux. De mémoire à la fin de la première répète, on faisait tourner presque les 2 Ep au complet. Depuis on se cale 2 répètes avant chaque concert pour être au point et on corrige les imperfections d'un concert à l'autre, le set commence à être bien rodé !







07. Quels sont les groupes qui t'influencent dans la scène, tant dans les anciens que les nouveaux qui participent à défendre la scène toujours aussi vivace  ?

Clairement toute la scène suédoise des années 90, ainsi que la scène Death US ! Dismember est un de mes groupes préférés, Dissection aussi, après les incontournables comme Death ou Suffocation, et dans les groupes plus récents, je dirais Gruesome et Lik qui m'ont mit la branlée sur chacune de leur sortie. Alors c'est sûr qu'ils n'inventent pas la poudre et ne font que suivre le chemin tracé par les anciens mais ils le font bien et c'est tout ce que je demande !



08. Tu es batteur et là, dans IRON FLESH, tu prends le micro en plus de la guitare. Comment te sens-tu dans ce nouveau rôle ? Pas trop déstabilisant de passer de l'arrière de la scène au tout devant ?

Ça n'a pas grand chose à voir en effet, derrière les fûts tu es statique et dans ta bulle, à la limite qu'il y ait 50 ou 5000 personnes ça ne fait pas beaucoup de différence ! Sur le devant de la scène c'est toi qui chauffe le public et qui lui transmet ton énergie (avec plus ou moins de succès) c'est donc beaucoup plus difficile selon moi.

J'apprends beaucoup de concert en concert, et je prends mes repères petit à petit ! Dickinson n'est pas devenu le frontman qu'il est en un an. Ce que je retiens pour le moment, c'est qu'il faut vraiment se donner à fond sur le devant de la scène sinon les gens sont vite blasés.


09. Des nouvelles de MITHRAS ?

Je suis régulièrement en contact avec Leon qui est devenu un bon ami ! Je ne peux pas prédire le futur pour Mithras mais je suis persuadé que Leon écrira tôt ou tard un nouvel album. Nos routes se recroiseront certainement et j'espère que l'on pourra collaborer à nouveau ensemble quel que soit le projet !


10. L'interview arrivant à sa fin, je te laisse les derniers mots..

Merci pour cette interview ! Keep the Flag of Death Metal High and Stay Necro !


Bandcamp

par youpimatin le 31/05/2018 à 02:51
   298

Commentaires (3) | Ajouter un commentaire


Jus de cadavre
membre enregistré
31/05/2018 à 07:31:16
Excellent ! On veut des nouvelles de Diskarial aussi ! Son album de 2009 m'avais soufflé ! Bon discours du bonhomme en tout cas. Pas encore écouté Iron Flesh, mais vu les influs je sais déjà que ça va me plaire...

Humungus
membre enregistré
09/06/2018 à 20:14:51
La pochette de "Scourge of demonic incantations" est absolument superbe.

Humungus
membre enregistré
09/06/2018 à 20:14:51
La pochette de "Scourge of demonic incantations" est absolument superbe.

Ajouter un commentaire


Thornbridge

Theatrical Masterpiece

Spectrum Orchestrum

It's About Time

Ares Kingdom

By The Light Of Their Destruction

The End Machine

The End Machine

Vitriol

Chrysalis

Altar Of Oblivion

The Seven Spirits

Inculter

Fatal Visions

Venom Prison

Samsara

Sammy Hagar

Space Between

Final Cut

Jackhammer

Eivør

Live In Tórshavn

Burning Rain

Face The Music

Sisters Of Suffocation

Humans Are Broken

Jack Slamer

Jack Slamer

Misery Index

Rituals of Power

Black Oak County

Theatre of the Mind

Helium Horse Fly

Hollowed

Bergraven

Det Framlidna Minnet

Mgła - Revenge - Doombringer // Paris

Mold_Putrefaction / 19/05/2019
Death Metal

Dead can Dance

RBD / 19/05/2019
Darkwave

NETHERLANDS DEATHFEST IV / Tilburg, Pays-Bas

Jus de cadavre / 16/05/2019
Death Metal

Tour-Report ACOD (support Cradle Of Filth / Avril 2019)

Jus de cadavre / 14/05/2019
Death Black Metal

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Pour l'anecdote en sortant de la salle (opération qui prend un certain temps lorsqu'on a eu la bonne idée de se mettre un peu devant dans un Petit Bain plein comme un œuf) mes voisins s'émerveillaient de n'avoir "jamais vu'" un concert de Black qui bouge autant...

Enfin ça m'a fait(...)


Ça fait belle lurette qu'on se fait chier en concert de "Black Metal"...
En bon suceur de Deathlike Silence, tout le monde se la joue trop sérieux avec la mentalité no mosh et oublie le côté no trend. Et MGŁA s'est l'archétype du très bon groupe de studio qui ne sert à rien sur scène(...)


ouais c'est clair ça tabasse toujours autant, et comme a chaque sortie je me demande si un jour ils vont revenir en europe...


C'est sûr qu'avec une pochette comme cela, on a tout de suite envie d'acheter l'album...


Très sympa, j'aime beaucoup !


C'est pas tous les jours qu'un aussi bon album est chroniqué sur Metalnews, ne boudons pas notre plaisir. Un bon 8.5/10 pour ce thrash war metal.


On ne peut plus classique, mais toujours aussi efficace...


Merci pour le report, vieux Jus, ça donne presque envie :)
On se retrouve à DisneyHell en Juin


Exactement le même avis que toi concernant REVENGE et MGLA sur scène !
Pour le public amorphe, à mon avis il devait y avoir pas mal de Hollandais dans la salle :D !


La reprise Autumn Sun est de Deleyaman...le nom du groupe est mal écrit dans l'article ;)


Je te rassure : le "désormais" n'existe pas pour moi puisque je n'ai jamais aimé Korn et consorts (hormis durant ma prime adolescence... donc au temps jadis).


Par contre, Lisa, elle est malade ou quoi ? A la vue des vidéos sur YT, on dirait qu'elle a pris 30 kilos.


Merci pour ce papier, DCD fait partie des grands, et j'imagine les poils se hérisser aux sons de "Xavier" ou l'intemporel "Anywhere...". Ca a dû être de grands moments.


Ce qu'il faudra donc retenir de cette discussion de bon aloi entre Satan et JDTP, c'est que le terme Néo Metal (qui est effectivement une des influences flagrantes de ce groupe) est désormais perçu de façon totalement péjorative...
Intéressant non ?


Autant pour moi !
Ce que j'aime bien dans le projet, c'est qu'on a un peu l'impression de déconner entre potes de longue date.


Alors dans mon esprit ce n'était pas du tout du second degré en fait. C'est une des influences principales du groupe (parmi de nombreuses autres), c'est pourquoi j'ai choisi cette dénomination.
Quoiqu'il en soit je suis absolument d'accord avec toi, c'est carrément bien fichu et d'une inc(...)


"La voix, sa voix, est là, toujours hostile, semblant parvenir du plus profond des enfers. Elle est intacte, unique"
Tout est dit mec !


Je trouve ça un peu sévère de qualifier ça de "néo métal". Car même si le côté humoristique ferait penser à un truc sans prétention, ça reste quand même plutôt bien fait.


https://necrokosmos.blogspot.com/2019/05/le-groupe-americain-sort-son-premier.html


"Autre phénomène à la mode bien ridicule est à mon sens le « Ghost bashing »"...
Bah excuses moi gars, mais si je n'aime pas GHOST et surtout ce qu'ils sont devenus désormais, crois moi bien que je ne vais certainement pas me faire prier pour le dire.
Je les ai vu pour la toute pr(...)