La soirée s'annonce brutale sur Reims ce soir, KREATOR a décidé d'embarquer dans ses valises les Polonais de VADER en remplacement de DECAPITATED originellement prévu, mais ça c'était avant l'affaire que vous connaissez tous. Et enfin, nos représentants locaux sont DAGOBA qui complètent l'affiche pour un bon compromis entre jeunesse et légendes old-school !


Arrivé sur place pour le début du show de VADER faute de pouvoir faire mieux, le Death Metal des Polonais va se révéler implacable, immuable, une machine de guerre à laquelle le public va répondre présent pas des mosh-pits, circle-pits et wall of death. Peter ne fatigue pas et enchaine les morceaux sans temps morts soit pour jouer le plus de morceaux possible soit pour prendre à la gorge un public qui adhère au côté rentre dedans du Death Metal proposé là. Les Polonais ont bien quelques incartades Thrash Metal qui donnent un coup de boost supplémentaire et qui génère aussitôt dans l'assistance une réaction. VADER reçoit un excellent accueil même si la grande salle de La Cartonnerie n'affiche pas complet, ce sera environ 600 personnes sur les 800 de capacité qui auront répondu présent, une petite réussite donc pour cette date.

Alors, les Polonais célèbrent ici les 25 ans de leur album The Ultimate Incatation paru en 1992 et vont donc jouer l'album dans son intégralité, un album qui a été réenregistré et ressorti sous le nom de Dark Age l'année dernière chez Witching Hour Productions, une quarantaine de minutes d'une brutalité qui fonctionne encore 25 ans après. Et c'est bien là qui fait de cet album un intemporel, même si j'avoue ne pas être un grand spécialiste de la carrière de VADER, je prend ce soir une baffe qui fait du bien, un Death Metal rentre dedans, sans fioriture, ça tape dur et direct, pas besoin de réfléchir, juste d'essayer d'éviter les uppercuts car des titres comme "Chaos", "Decapitated Saints" ou "Breath of Centuries" se révèlent dangereux pour les gencives. Alors certes, lorsqu'ils étaient venus dans cette même salle il y a 5 ans, c'était déjà pour faire revivre leur "glorieux" passé avec l'album De Profundis et le EP Sothis, mais on prend volontier cette nouvelle rasade de vieilleries. Un show brutal, carré, sans concession, Death Metal !

Setlist VADER : Creation / Dark Age / Vicious Circle / The Crucified Ones / The Final Massacre / Testimony / Chaos / One Step To Salvation / Demon's Wind / Decapitated Saints / Breath Of Centuries - Imperial March


Le temps de se remettre de cette prestation, de saluer les quelques têtes que l'on connait que les Allemands de KREATOR se présentent pour poursuivre la guerre que le pit a déclenché pendant VADER. Le public est déjà plus nombreux et dès "Phantom Antichrist" on comprend que Mille est chez lui et comme pour enfoncer le clou, sur "Hail To The Hordes", les écrans en fond de scène projettent de photos de fans prises peu de temps avant le concert, voilà une attention dont les heureux élus se souviendront, une manière surtout de remercier les fans fidèles comme le chanteur le fait dans ce titre. Le show des allemands est bien plus chorégraphié que celui des polonais et avant d'entamer le terrible "Enemy Of God", Mille Petrozza met le public à contribution en le faisant gueuler pendant de longues minutes. C'est d'ailleurs ce que l'on peut reprocher à cette prestation, l'incitation permanente du chanteur à faire hurler le public, c'est rôdé, c'est répétitif, mais ça fonctionne. 

Ce début de show est assez particulier car si KREATOR assume totalement la part de Heavy Metal qu'il a introduit dans son Thrash Metal, et de plus en plus d'ailleurs, on s’aperçoit bien avec ces premiers titres que le fossé avec les débuts du groupe se creuse de plus en plus. Heureusement, "Enemy Of God" interprété en mode "sauvage" vient mettre un grand coup de pied dans ce show qui pouvait laisser présager un déroulement en pilote automatique. Il n'en sera rien et après un "Satan Is Real" issu du dernier album en date, l'enchainement "People Of The Lie" / "Flag Of Hate" fait les premières victimes dans les rangs, la furie envahit la scène permettant au groupe de balancer un "Phobia" issu du controversé Outcast. La setlist pioche aisément dans les albums récents que sont Enemy Of God, Hordes Of Chaos ou Phantom Antichrist, un choix plutôt équilibré qui montre que les allemands ne sont clairement pas dans la sur-exploitation de leur passé, ceci s'expliquant aussi par le succès de leurs albums récents, il est certain que ça aide. 

Avec "Violent Revolution" d'une efficacité imparable, KREATOR nous amène gentiment vers la fin des 1h30 de show non sans avoir exécuté un "Totalitarian Terror" mettant en lumière une nouvelle fois Gods Of Violence, le dernier album en date, de même que "Fallen Brother" qui ouvre les rappels. Ce titre, Mille Petrozza le dédicace à "Fast" Eddie Clarke décédé récemment ainsi qu'à tous ceux qui l'ont précédé et des photos de musiciens disparus s'affichent alors sur les écrans derrière, on reconnait bien entendu Lemmy, Peter Steele, Dimebag Darrell, Prince et donc Eddie Clarke et bien d'autres. Alors si j'accroche pas vraiment aux leads très mélodiques et un poil youpi-Metal du KREATOR le plus récent, il faut admettre qu'en live tout cela fonctionne parfaitement. Mais pour finir en brutalité ce concert dans la capitale Rémoise qui, le chanteur allemand l'a promis, ne sera pas le dernier dans cette ville, ils reviendront, c'est "Betrayer" et "Pleasure To Kill" qui achèvent les derniers survivants et le public jette toutes ses forces dans cette ultime bataille, un retour dans le passé du groupe qui fait un bien fou. Alors certes, toutes les interventions sont millimettrées, chaque déplacement est pensé à l'avance, rien n'est laissé au hasard, mais quel concert nous avons sous les yeux au final, ce que l'on perd en spontanéité on le gagne en efficacité, alors messieurs, on a bien retenu votre promesse et on avoue que l'on est franchement preneur ! 

Setlist KREATOR : Mars Mantra - Phantom Antichrist / Hail To The Hordes / Army Of Storms (intro) / Enemy Of God - Bells / Satan Is Real / Civilization Collapse / People Of The Lie / Flag Of Hate / Phobia / Gods Of Violence / Total Death / From Flood Into Fire / Hordes Of Chaos - The Patriarch / Violent Revolution / Totalitarian Terror / Fallen Brother / Betrayer / Pleasure To Kill - Death Becomes My Light


par Simony le 15/01/2018 à 22:31
   242

Commentaires (3) | Ajouter un commentaire


Bocchi
membre enregistré
16/01/2018 à 09:21:00
Vu hier soir à Lyon, et franchement rien de plus à ajouter !
Vader, surprenant de brutalité, un vrai plaisir à voir en live, même si je ne connaissais pas trop le groupe.
Et Kreator a beau être fatiguant à faire hurler la foule pendant des plombes, son Thrash Metal de stade fonctionne quand même très très bien en live !

Jus de cadavre
membre enregistré
16/01/2018 à 12:28:54
"Thrash de stade" putain c'est ça ! :D ça colle parfaitement a Kreator ! Pour moi trop aseptisé sur scène en tout cas. Mais tellement pro que ça passe.

RBD
membre enregistré
16/01/2018 à 13:25:47
Yes ! J'ai revu Kreator il y a presque un an dans le Midi (cf. les archives), c'était une grosse fessée.

Ajouter un commentaire


Orthostat

Monolith Of Time

Obscenity

Summoning the Circle

Psy-no-ark

Nodvs Gordivs

Stranguliatorius

Rope Soap Tabouret

Nebula Orionis

Starthrone

Valiant Bastards

Harbingers of Chaos

Samarium

Right to Get Violent

Split/cross

Rise of Discontent

Executioner

Bone Collector

Northern Light Orchestra

Greatest Hits

Ploughshare

In Offal Salvation

Conjure

Releasing The Mighty Conjure

Death Chaos

Bring Them to Die

Atomic Death Squad

Brain Dead

Blackwater

Good As Evil

Scorcher

Systems of Time

Virginia Hill

Makin' Our Bones

Psython

The Last Days of the Good Times

Nacht Und Gnosis

Det Warder Sådt I Skröplighet Och Skal Upstå Ur Kraft

Concerts à 7 jours

+ Father Merrin + Dragunov

02/03 : Black Baron, Nancy (54)

Photo Stream

Derniers coms

Merci pour ce petit clin d’œil à Heavy Sound et content de t'avoir eu au sein de l'équipe dès les tout débuts de l'aventure... et longue vie à Sleeping Church Records et Metalnews !


Rien qu'avec ces deux noms ça promet d'être très poétique en effet !


Allons allons, j'ai des gens qui m'aident bien autour de moi, tu sais de quoi je parle Jus de cadavre... c'est aussi grâce à des personnes comme toi que tout cela est possible.


Cool oui l'interview ;) Un groupe, un label et le zine... Je sais pas comment tu fais Simo ! :D


Merde, mais c'est mortel RITUALS ! J'étais complètement passé à côté... Chouette interview encore une fois et bonne continuation à Sleeping Church Records ;-)


@Kerry King : Si tu aimes Gus Van Sant, tu aimeras...


J'ai jamais regardé le "Last Days" je me demande si il vaut le coup ?

Lords of Chaos je me demande quand il sera dispo ça fait longtemps qu'on annonce le film.


Ca sent mauvais tout ca...


Tout pareil Simo ! Bienvenue Acid, ça fait plaisir une nouvelle plume ! :)


Et voilà c'est corrigé...


Parce que dans la com' du label, c'est le pays qui est indiqué... j'avoue que je n'ai pas vérifié mais effectivement en voyant Vindsval, j'aurais du corriger de moi-même, désolé c'est bien Français...


Avec cette chronique, nous accueillons dans notre équipe Acid
Vous retrouverez d'autres articles de sa part prochainement mais toute l'équipe de Metalnews.fr lui souhaite la bienvenue, en espérant que sa plume vous séduise et qu'elle vous fasse découvrir de nouveaux groupes ou vous confor(...)


Pas mal, rien d'extraordinaire et ça reste du black Telerama-compatible (ça m'empêche pas de beaucoup aimé BaN) mais il y a 2 choses que j'apprécie :

1) Ils avaient fait une itw du gars de Throane et je m'étais dit, c'est bien mais ils pourraient quand même s'intéresser à BaN q(...)


les Vegan et auters Veggie nous les cassent sévère


Ouais le "Rock" c'est la grande mode, c'est hype. Faut profiter du filon avant que ça s’essouffle !
Et si Nirvana a eu son "Last Days" de Gus Van Sant, fin c'est sur Cobain plutôt. Plus une palanquée de docu plus ou moins bon.


J'avais adoré le premier album... celui-là ne m'a pas déçu. Un groupe qui mériterait d'être plus connu.


C'est entraînant


Débat intéressant.
Autant la gars de Tyr assume complètement son truc, et c'est son droit, du moins tant que le pays d'où il vient maintient la légalité de cette pratique. Autant une asso qui se veut vegan, moi je trouve ça étrange qu'elle cautionne ça en étant partie prenante de l'(...)


Avec tout ça, TYR ne fera jamais la 1ere partie de GOJIRA . Je ne suis pas vegan je n'ai jamais écouté TYR, mais on peut aussi boycotter les concerts dont les groupes sont chasseurs ou bossent dans des abattoirs. Pour les chasseurs , il y a de tout du saoulot, du viandar mais aussi du responsabl(...)


Cette année ça y va les films qui retracent l'histoire d'un groupe...

Queen, Mayhem, Motley Crue les trois a la fois, a qui le tour ? Limp Bizkit lol

Nirvana ils ont jamais rien fait ? Je me demande.