A Blind Eye

Assault

15/07/2022

Autoproduction

Après une démo 2018 sortie en 2019 (???), les américains d’ASSAULT passent enfin la vitesse supérieure pour nous offrir leur premier album longue-durée, toutefois très raisonnable. Huit morceaux pour à peine trente-cinq minutes, c’est toutefois largement suffisant pour juger du potentiel de ces petits jeunes qui selon eux-mêmes, souhaitent insuffler un nouvel esprit à la scène Thrash moderne. Alors, autant jouer la franchise immédiatement, ce quatuor n’insuffle rien d’autre qu’un vent personnel, puisque dans le fond ses composions restent classiques jusqu’au bout de la corde de mi. On y sent l’influence du BIG4, celle de groupes moins exposés, et le résultat s’il est probant, n’en reste pas moins très formel.

Les fans du groupe et journalistes ayant eu la chance de voir le groupe en live en font tous le même constat : prestation sérieuse, carrée, unité, complicité et énergie, largement de quoi justifier le prix d’un ticket. Sans avoir eu cette chance, je ne peux donc me baser que sur ce premier album, qui en effet semble clairement indiquer une véritable joie de jouer ensemble, une musique traditionnelle, délicieusement nostalgique, mais aussi terriblement secouée.

Alors que beaucoup de leurs contemporains commencent à se réfugier dans le giron d’un Heavy/Thrash confortable, les ASSAULT foncent bille en tête, mais évitent avec beaucoup d’intelligence l’écueil de la paraphrase. Pas assez rigolard pour se mettre à la colle avec les MUNICIPAL WASTE, pas assez dur ni glauque pour faire du pied à POWER TRIP, mais quelques chose d’une séduction entre-deux,  truffée de clins d’œil fast énamourés et autres riffs méchamment addictifs.

Ne le cachons pas, j’ai rougi en constatant que le groupe me fixait de son Thrash dévastateur et rappelant le meilleur de la seconde moitié des eighties. Il faut dire qu’avec une présentation aussi ferme que celle de « Death Solution », impossible de jouer les blasés. Se passant fort bien d’une intro inutile, les originaires de Cleveland, Ohio passent directement la vitesse supérieure, pour démultiplier leur course et arriver dans les premiers. Mais si la vitesse est une composante importante de cette musique, c’est surtout ce flair au moment de trier les riffs qui laisse pantois. Aucun lick à jeter, des accointances avec la scène radicale allemande mais une fluidité totalement américaine, pour un premier jet incroyable de précision.

Enregistré, mixé et masterisé par Noah Buchanan aux Mercenary Studios, A Blind Eye est une petite merveille qui prouve qu’au royaume des aveugles, le strabisme est roi. En regardant dans plusieurs directions à la fois, le quatuor (David McJunkins - basse, Owen Pooley - batterie, Connor Nelson - guitare et Dylan Andras - guitare/chant) pioche son inspiration en laissant les mauvaises pousses, et multiplie les sifflantes, les harmoniques, les breaks syncopés, les attaques saccadées, présentant de fait un cahier des charges respectés à la lettre, mais légèrement relooké pour ne pas sonner trop décalqué. On adore donc cette énergie incroyable qui émane du mid tempo de « A Blind Eye », title-track noble en mid/down efficace en diable, mais on apprécie tout autant les tranches de vie en sauvagerie/survival, lorsque le lapin détale comme un, sous la menace d’un psychopathe à la machette trop bien aiguisée Speedcore (« Antebellum », et son tempo totalement explosif sur nappe de chœurs Hardcore). Deux guitaristes qui connaissent leur médiator, un batteur qui s’éclate à faire chauffer le moteur ou qui pulvérise ses pédales, et un bassiste au claquage NYHC, voici donc le secret de la salsa pour ces américains enthousiastes, qui savent pertinemment que leur puissance est plus importante que leur pseudo-originalité.

Et s’il n’y que Mille qui m’aille, se prendre un tel assaut de gaz moutarde fait mal aux esgourdes, bien mises à l’épreuve par des plans caractéristiques, mais euphoriques. La dominante est donc cette joie de jouer ensemble pour construire un répertoire au-dessus de tout soupçon, qui prendra toute son ampleur en conditions live. « Obey, Decay » petit monstre au caractère bien trempé rappelle ASSASSIN mais aussi TOXIC HOLOCAUST, tandis que « Leech » allume sa lampe frontale pour explorer cette vieille mine Thrash abandonnée depuis des années.

Du lourd, mais du fluide. Du fast, mais compréhensible. De la saccade en veux-tu en voilà, mais la meilleure. Un son exceptionnel, enrobé mais ascétique, un chanteur totalement possédé pour des compositeurs mesurant au millimètre. De là, des moments de bravoure calibrés à l’extrême (« Obliviate »), et un final en mid qui laisse les fesses bien rouges, pour un bilan plus que positif.

 Les ASSAULT l’ont donné le bélier en avant, et ont fait chuter le pont-levis du château Thrash, parfois trop bien gardé par des gens s’en souciant peu et sans être prêt à y laisser leur peau. Une belle découverte pour un quatuor américain qu’on sent capable d’occuper les avant-postes, et nous livrer un deuxième album encore plus caliente que le premier.



Titres de l’album :

01. Death Solution

02. A Blind Eye

03. Antebellum

04. The Second Head of the Snake

05. Obey,Decay

06. Leech

07. Obliviate

08. Let It Burn


Site officiel

Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 06/08/2022 à 16:33
82 %    75

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

MALEMORT: les fantômes d'Hérouville.

mortne2001 27/09/2022

Interview

Obscura + Persefone + Disillusion

RBD 26/09/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : CARDIAC CEASE

Jus de cadavre 25/09/2022

Vidéos

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 4

mortne2001 04/09/2022

La cave

MOTOCULTOR 2022 / XIII édition

Jus de cadavre 30/08/2022

Live Report

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous
Concerts à 7 jours
The Vintage Caravan + Volcanova 08/10 : Espace Solana, Chalons-en-champagne (51)
Cult Of Luna + Caspian + Holy Fawn 11/10 : Stereolux, Nantes (44)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
senior canardo

cool ! je connais maintenant 2 groupes Bulgares ! pour ceux qui connaissent pas, ya Terravore qui fait du bon thrash ;)

06/10/2022, 10:49

NecroKosmos

Le seul intérêt de ce concert, c'est la première partie. RAVEN : un groupe fantastique sous-estimé.

06/10/2022, 05:51

Satan

C'est terrible... Et puis, quel groupe d'exception, ça me fait mal au cœur pour eux.

05/10/2022, 21:22

Arioch91

Un concept album sur un écrit de Lovecraft ? Ok je prend direct !

05/10/2022, 20:41

VonDerKrieg

A noter que tout vient du compte twitter d'un certain "Alex", qui après avoir envoyé au maire de la ville de Bessancrout plusieurs messages publiques remplis de conclusion hâtives et de liens à l'emporte piéce quant au passé de certains(...)

05/10/2022, 18:36

Gargan

Je m'attendais à du très bon, tout sauf déçu. J'espère qu'ils vont percer au-delà de l'hexagone, car ils le méritent amplement.

05/10/2022, 09:18

Sadam Mustaine

Le reproche que je fais a Metallica c'est de vivre sur ses lauriers depuis 30 ans et de vivre sur 10 grandes années de carrière pour depuis faire des albums de la qualité d'un groupe qui remplirai tout juste des petites salles 

04/10/2022, 23:31

Adolpho Ramirez

L'orga qui réagit comme des grosses pédales en chouinant sur Internet et en faisant une cagnotte (qui a été supprimé LOL), au lieu d'aller directement confronter le cuck soyboy à l'origine de l'annulation. Finalement, si ça peut(...)

04/10/2022, 22:00

Alex fan

Magnifique retour aux sources de ma jeunesse 

04/10/2022, 19:17

Jus de cadavre

Le type à l'origine de ce merdier est un gars de la scène. Qui en son temps fut pris en photo avec des tshirts tendencieux de BM. Le monsieur veut sans doute se racheter ?Pathétique.

04/10/2022, 14:11

Jus de cadavre

Metallica n'oublie clairement pas d'ou ils viennent. Les premiers mecs / roadies du fan club recoivent encore aujourd'hui des invitations pour les concerts dans leurs villes.Juste mega respect.

04/10/2022, 14:06

Simony

Pseudo-nazi de ce que j'ai compris.

04/10/2022, 11:17

Humungus

Et l'hurluberlu dénonçait quoi exactement ?Une imagerie satanique ou une accointance pseudo-nazi ?

04/10/2022, 10:12

Humungus

Bordel !Avant de lire ton commentaire Simony, c'est exactement ce que je m'apprêtais à poster...METALLICA = Le groupe que l'on ne peut pas complétement détester.

04/10/2022, 10:08

Simony

On peut dire ce que l'on veut sur ce groupe que je ne suis plus depuis de nombreuses années mais c'est encore un des rares à faire ce qui leur chante et avoir ce genre d'attention envers ceux qui les ont aidé et leurs fans, musicalement ça ne me parle pl(...)

04/10/2022, 09:10

Simony

Pression d'un illuminé sur la localité qui accueillait l'évènement quand à la présence d'un groupe de Black Metal. Je ne sais pas quel groupe était visé par cette action remplie de courage mais il a eu gain de cause puisque le(...)

04/10/2022, 09:07

Humungus

Tout cela ne me donne toujours pas les raisons de l'annulation...

03/10/2022, 23:41

Simony

Pour ceux que ça intéresse, opération d'ANTIQ LABEL en soutien au festival,SPECIAL SALE / VENTE SPECIALEEn soutien au

03/10/2022, 22:34

Satan

Et après on dit que l'extrême-droite est le danger suprême, alors que l'extrême-gauche est en train d'installer en sous-pente la dictature. Taake et ensuite ça.... on n'est pas dans la merde avec des pignoufs pareils.

03/10/2022, 22:22

Orphan

Ils n'ont qu'à faire un "RAP FEST" avec l'idéologie nauséabonde qui va avec.

03/10/2022, 14:16