Emmené par la tête pensante de DAKHMA, LYKHAEON est originaire de Suisse et opère en trio, Kerberos, alias K., en tant que chanteur bassiste, épaulé d'un guitariste et d'un batteur désignés sous les pseudonymes de S. et Infermità (aussi appelé I.). Ominous Eradication Of Anguished Souls est un EP 2 titres, ou plus précisément 1 titre découpé en 2 plages, qui fait suite à un premier album, Tanz Der Entleibten, paru en autoproduction en 2015. Tout comme pour DAKHMA, Godz Ov War Productions a eu vent de la musique orientée Black Metal du trio et nous propose là un EP de présentation assez costaud. 

Au niveau de la production, on se retrouve dans l'habituelle grotte où la majorité des groupes de Black Metal enregistrent, grosse réverb' sur le chant, guitare en léger retrait et particulièrement incisive, oscillant entre riffs frénétiques et arpèges plus ambiants appuyés par des claviers en nappe. La batterie, elle, est au fond de la grotte, très en retrait, elle n'en reste pas moins intéressante pour autant, avec un jeu suffisamment varié. Le chant douloureux par moment peut faire penser à DEINONYCHUS et d'ailleurs dans le résultat final, on est pas à des années lumières non plus, même si les Suisses sont bien plus Black Metal que ne l'est DEINONYCHUS. 

La construction des deux titres laisse plutôt penser à un 1 seul et même titre découpé en deux plages car sur la première plage et les 6 premières de la deuxième, LYKHAEON nous assène une descente particulièrement crade, froide et malsaine où les blasts répondent à des parties plus ambiantes pour ensuite se finir sur des voix qui s'entremêlent, qui tournoient dans les effets le tout sur un glas indiquant une fin, celle des âmes tourmentées si l'on en croit le titre de cet EP. S'appuyant sur un thème unique tout au long des 20 premières minutes décliné de plusieurs façons musicalement, le trio ne tourne cependant pas en rond et réussi à nous garder avec lui dans cet instant particulièrement troublant qu'est cet Ominous Eradication Of Anguished Souls, les plus impatients trouveront certainement la fin un peu longue et je ne peux pas leur donner complètement tort, cette longue outro paraît un peu démesurée par rapport à la longueur du EP.

Toujours est il, qu'après 3 années de silence discographique, LYKHAEON nous renvoie une musique mieux produite, un son de batterie bien mieux intégré, un chant mieux produit également même si plus commun le tout dans une dissonance ne venant plus des guitares mais plutôt de l'ambiance générale, une évolution qui mène le trio vers quelque chose de plus répandu aujourd'hui mais aussi quelque chose de plus intense, plus en accord avec l'imagerie développée par le groupe.

Track-listing :

  1. Chthonios I
  2. Chthonios II

Facebook


par Simony le 24/07/2018 à 08:00
70 %    161

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Septagon

Apocalyptic Rhymes

Blood Curse

Sorceress

Orion Dust

Legacy

Cult Leader

A Patient Man

Warkunt

Of Ruins And Agony

Dalkhu

Lamentation And Ardent Fire

Edremerion

Ambre Gris

Beer Breath

Story of a Decayed Life

Sacral Rage

Beyond Celestial Echoes

Eternal Rot

Cadaverine

Cancer

Shadow Gripped

Warrel Dane

Shadow Work

Zealotry

At the Nexus of All Stillborn Worlds

Heir Apparent

The View from Below

Hæster

All Anchors No Sails

Syd Kult

Weltschmerz

Which Witch Is Which

Which Witch Is Which

Freehowling

A Frightful Piece Of Hate

Bad Fantasy

Age Of Morons

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Tyrant Fest J2 [Photo Report]

Simony / 29/11/2018
Black Metal

Tyrant Fest J1 [Photo Report]

Simony / 25/11/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Aura Noir + Obliteration

10/12 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Solstafir

11/12 : Les Abattoirs, Cognac (16)

Aura Noir + Obliteration + Vorbid

11/12 : Le Grillen, Colmar (68)

Solstafir

12/12 : Le Moloco, Audincourt (25)

Solstafir

13/12 : L'aéronef, Lille (59)

Revocation + Rivers Of Nihil + Archspire

15/12 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

KaneIsBack + 1.


Nefarious + 1.


Non.


Cet album est absolument fantastique !!!


Ravi de lire un report sur Aura Noir


J'ai jamais vraiment écouté Cancer, pourtant je fais partie de cette génération des 90's qui a découvert( le death metal avec ces sorties majeures. Très efficace ce titre , va falloir que je rattrape quelques lacunes.


commandé


Le metal selon les Grammys... Vaste blague.


Candlemass c'est pourris depuis la première séparation des années 90...Avant c'était génial et sombre.


Rien d'autre a faire que d'aller au Botswana ?


Donc Ici on ne peut pas être anti-fa, et vegan sans être aussi une cible...


Les antifas sont effectivement aussi fascistes que ceux qu'ils dénoncent. Pitoyable histoire...


Si Jeff est aussi insipide dans MDB qu'il ne le fut dans Paradise Lost, ça promet de sombres catastrophes. Je me souviens encore de la manière dont il détruisait "As I die" sur scène...


Très très curieux d'entendre ça, surtout avec le retour de Langqvist.


Faut voir le résultat, je suis très méfiant avec CANDLEMASS qui n'a rien proposé de bandant depuis fort longtemps ! Mais sur le papier... oui c'est la classe ultime !


C'est exactement ce que je me disais... La classe !


"Mais aussi que Toni Iommi (ex-BLACK SABBATH) apparaissait sur le titre "Astorolus - The Great Octopus" le temps d'un solo".
Si ça c'est pas la grande classe... ... ...


Malheureusement même "critique" que la dernière fois Mold_Putrefaction...
Quoi qu'il en soit merci pour tout ce temps pris.


Ecoutez Chiens, ce groupe est vraiment excellent dans le grindcore, il en vaut vraiment la peine !


De toute façon, les "antifas" sont des "fascistes", y a pas vraiment besoin d'aller plus loin... bon courage à UADA !