Le rapport entre l'homme et la machine a toujours été un sujet très prisé dans la pop culture, que ce soit au cinéma (Blade Runner, Terminator, A.I...), la littérature (Isaac Asimov, Philippe K. DIck...), le manga (Gunnm, Astro Boy...) et le jeu video (le récent Detroit Become Human) et c'est maintenant au tour de Mark TREMONTI (ALTER BRIDGE, ex-CREED) de s'attaquer au sujet avec ce nouvel album "concept" (adaptation d'un roman qu'il a co-écrit avec John Shirley), A Dying Machine.

Penchons-nous sur ce qui nous intéresse ici, la musique! Non content de nous proposer des albums de qualité avec ALTER BRIDGE et dont les succès n'est plus à prouver, Mark TREMONTI la joue également solo depuis 2012 et propose avec A Dying Machine son 4ème album. Ses prédécesseurs avaient prouvé une fois de plus le talent d'écriture du guitariste en nous offrant des albums remplis de riffs à rendre jaloux James Hetfield et continue sur sa lancée avec le petit dernier.

Bien que l'on ait affaire à un album "concept", TREMONTI a tenté le pari de nous raconter une histoire tout en proposant des titres indépendants musicalement les uns des autres et le pari est gagné haut la main! Chaque morceau possède une identité propre et même si l'ombre de ALTER BRIDGE plane encore sur la plupart des chansons (comment peut-il en être autrement?), la qualité de composition, d'exécution du groupe fait rapidement oublier cette sensation. On est tout de même ici plus proche du Heavy/Thrash que du Hard Rock U.S !

Bringer Of War, qui ouvre l'album, donne le ton d'entrée avec ce titre alliant parfaitement mélodie et riffs bétons, désormais marque de fabrique du groupe et cet album sera un vrai festival en matière de riffs qui tuent! Mais TREMONTI ce n'est pas que ça, ainsi des titres comme Dust, Traipse ou The First The Last viennent nuancer le propos, voir même l'assombrir rappelant ainsi CREED ou les premiers albums d'ALTER BRIDGE.

Mais TREMONTI ce n'est pas que Mark, le guitariste/chanteur, il y aussi Erik Friedman (CREED) qui l'accompagne à la guitare et également la basse et le batteur Garrett Whitlock qui abattent un boulot phénoménal sur cet album, participant pleinement à sa réussite.

A Dying Machine est donc une nouvelle fois un excellent album à mettre à l'actif de TREMONTI, surpassant même ses illustres prédécesseurs. Un succès à la hauteur de son groupe principal serait mérité et vu la qualité de ce dernier effort, c'est même plus qu'envisageable! 

Titres de l'album :

  1. Bringer Of War
  2. From The Sky
  3. A Dying Machine
  4. Trust
  5. Throw Them To The Lions
  6. Make It Hurt
  7. Traipse
  8. The First The Last
  9. A Lot Like Sin
  10. The Day When Legions Burned
  11. As The Silence Becomes Me
  12. Take You With Me
  13. Desolation
  14. Found

Page Facebook officielle


par JérémBVL le 02/08/2018 à 10:30
87 %    173

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Heresy

Blasphemia

Sadist

Spellbound

Prezir

As Rats Devour Lions

Septagon

Apocalyptic Rhymes

Blood Curse

Sorceress

Orion Dust

Legacy

Cult Leader

A Patient Man

Warkunt

Of Ruins And Agony

Dalkhu

Lamentation And Ardent Fire

Edremerion

Ambre Gris

Beer Breath

Story of a Decayed Life

Sacral Rage

Beyond Celestial Echoes

Eternal Rot

Cadaverine

Cancer

Shadow Gripped

Warrel Dane

Shadow Work

Zealotry

At the Nexus of All Stillborn Worlds

Heir Apparent

The View from Below

Hæster

All Anchors No Sails

Syd Kult

Weltschmerz

Brutal Metal DTP Gig

Simony / 12/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Tyrant Fest J2 [Photo Report]

Simony / 29/11/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Solstafir

12/12 : Le Moloco, Audincourt (25)

Solstafir

13/12 : L'aéronef, Lille (59)

Revocation + Rivers Of Nihil + Archspire

15/12 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Mercyless au top comme d'hab quoi. La classe ce groupe franchement.


On est loin de ...and Oceans, pour le coup !


Pas mal du tout en effet ! Old-school, brutal, bas du front. Combo !


chro séduisante, bon morceau également, merci pour la découverte


Franchement meilleur que les dernières prod de Death Fr...


Humungus : +1
Ben oui, normal. Déjà assimiler "vegan" et "antifa" est hors sujet.
Soutenons UADA !


KaneIsBack + 1.


Nefarious + 1.


Non.


Cet album est absolument fantastique !!!


Ravi de lire un report sur Aura Noir


J'ai jamais vraiment écouté Cancer, pourtant je fais partie de cette génération des 90's qui a découvert( le death metal avec ces sorties majeures. Très efficace ce titre , va falloir que je rattrape quelques lacunes.


commandé


Le metal selon les Grammys... Vaste blague.


Candlemass c'est pourris depuis la première séparation des années 90...Avant c'était génial et sombre.


Rien d'autre a faire que d'aller au Botswana ?


Donc Ici on ne peut pas être anti-fa, et vegan sans être aussi une cible...


Les antifas sont effectivement aussi fascistes que ceux qu'ils dénoncent. Pitoyable histoire...


Si Jeff est aussi insipide dans MDB qu'il ne le fut dans Paradise Lost, ça promet de sombres catastrophes. Je me souviens encore de la manière dont il détruisait "As I die" sur scène...


Très très curieux d'entendre ça, surtout avec le retour de Langqvist.