Le rapport entre l'homme et la machine a toujours été un sujet très prisé dans la pop culture, que ce soit au cinéma (Blade Runner, Terminator, A.I...), la littérature (Isaac Asimov, Philippe K. DIck...), le manga (Gunnm, Astro Boy...) et le jeu video (le récent Detroit Become Human) et c'est maintenant au tour de Mark TREMONTI (ALTER BRIDGE, ex-CREED) de s'attaquer au sujet avec ce nouvel album "concept" (adaptation d'un roman qu'il a co-écrit avec John Shirley), A Dying Machine.

Penchons-nous sur ce qui nous intéresse ici, la musique! Non content de nous proposer des albums de qualité avec ALTER BRIDGE et dont les succès n'est plus à prouver, Mark TREMONTI la joue également solo depuis 2012 et propose avec A Dying Machine son 4ème album. Ses prédécesseurs avaient prouvé une fois de plus le talent d'écriture du guitariste en nous offrant des albums remplis de riffs à rendre jaloux James Hetfield et continue sur sa lancée avec le petit dernier.

Bien que l'on ait affaire à un album "concept", TREMONTI a tenté le pari de nous raconter une histoire tout en proposant des titres indépendants musicalement les uns des autres et le pari est gagné haut la main! Chaque morceau possède une identité propre et même si l'ombre de ALTER BRIDGE plane encore sur la plupart des chansons (comment peut-il en être autrement?), la qualité de composition, d'exécution du groupe fait rapidement oublier cette sensation. On est tout de même ici plus proche du Heavy/Thrash que du Hard Rock U.S !

Bringer Of War, qui ouvre l'album, donne le ton d'entrée avec ce titre alliant parfaitement mélodie et riffs bétons, désormais marque de fabrique du groupe et cet album sera un vrai festival en matière de riffs qui tuent! Mais TREMONTI ce n'est pas que ça, ainsi des titres comme Dust, Traipse ou The First The Last viennent nuancer le propos, voir même l'assombrir rappelant ainsi CREED ou les premiers albums d'ALTER BRIDGE.

Mais TREMONTI ce n'est pas que Mark, le guitariste/chanteur, il y aussi Erik Friedman (CREED) qui l'accompagne à la guitare et également la basse et le batteur Garrett Whitlock qui abattent un boulot phénoménal sur cet album, participant pleinement à sa réussite.

A Dying Machine est donc une nouvelle fois un excellent album à mettre à l'actif de TREMONTI, surpassant même ses illustres prédécesseurs. Un succès à la hauteur de son groupe principal serait mérité et vu la qualité de ce dernier effort, c'est même plus qu'envisageable! 

Titres de l'album :

  1. Bringer Of War
  2. From The Sky
  3. A Dying Machine
  4. Trust
  5. Throw Them To The Lions
  6. Make It Hurt
  7. Traipse
  8. The First The Last
  9. A Lot Like Sin
  10. The Day When Legions Burned
  11. As The Silence Becomes Me
  12. Take You With Me
  13. Desolation
  14. Found

Page Facebook officielle


par JérémBVL le 02/08/2018 à 10:30
87 %    342

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Monarque

Jusqu’à la Mort

Black Star Riders

Another State Of Grace

Sacral Night

Ancient Remains

Kryptos

Afterburner

Immortal Bird

Thrive On Neglect

Korn

The Nothing

Damim

A Fine Game Of Nil

Kobold

Masterpace

Warvictims

The Horse and Sparrow Theory

Dead Heat

Certain Death

Void King

Barren Dominion

The New Death Cult

The New Death Cult

Axxios

Beneath the Blood Red Sky

Reality Suite

Awaken

Beastmaker

Eye of the Storm

Slaughtbbath

Alchemical Warfare

Iroy

Donde Nace la Verdad

Abbygail

Gun Control

Mötley Crüe

Dr. Feelgood

Tool

Fear Inoculum

Dopethrone + Wormsand

RBD / 12/09/2019
Doom

DISOWNING, Interview avec Butcher (chant)

youpimatin / 10/09/2019
Death Metal

Photo-report MOTOCULTOR FESTIVAL 2019

Jus de cadavre / 08/09/2019
Motocultor

BRUTAL ASSAULT 2019 - Jour 4 + Bilan

L'Apache / 05/09/2019
Brutal Assault

BRUTAL ASSAULT 2019 - Jour 3

L'Apache / 04/09/2019
2019

Concerts à 7 jours

Uneven Structure + Mobius

18/09 : Rock'n'eat, Lyon (69)

+ Valley Of The Sun + Dirty Raven

18/09 : Supersonic, Paris (75)

Belenos + Griffon + Nydvind

20/09 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Ultra Vomit + Astaffort Mods

20/09 : Le Rio Grande, Montauban (82)

Electric Shock + Praying Mantis + Sign Of The Jackal

21/09 : Jas'rod, Pennes Mirabeau (13)

Belenos + Griffon + Nydvind

21/09 : Salem, Le Haillan (33)

Darkenhöld + Bovary + Eternal Hunt

21/09 : Secret Place, St Jean De Védas (34)

Kadinja + Tranzat + Juggernautt

21/09 : Espace Le Goffic, Rennes (35)

Krassier + Frekkr + Conquerors

21/09 : Dropkick Bar, Reims (51)

Evil Invaders + Warkunt + Disgorged Foetus

21/09 : Maison Du Temps Libre, Rolampont (52)

Deficiency + Fractal Universe + Destinity

21/09 : ThÉÂtre De La MÉdiathÈque, Freyming (57)

Warfaith + Mortuary + Dust In Mind

21/09 : Salle Désiré Granet, Anould (88)

Photo Stream

Derniers coms

Un français dans Kreator, la grande classe ! Bravo à lui !


Malheureusement KRASSIER doit annuler sa participation à cette date pour cause de blessure d'un de ses membres. Mais vous aurez droit à des sets rallongés de CONQUERORS et FREKKR.


Yesss ! Il va falloir réviser les classiques ^^


Très chouette Chronique encore une fois ! J'attends plus rien de Korn depuis des années et j'ai l'impression que le groupe n'a plus rien à proposer depuis très longtemps. Chaque nouvel album s'essouflant à peine l'écoute terminé. Mais je vais donner sa chance a celui-ci. Le morceau "Cold" est(...)


Absolument excellent !! Vivement l'album.


Nul n'est parfait mon bon...


Bien vu ! Razor que j'ai découvert honteusement il y a peu seulement. Verdict sans appel : la grosse volée !


On devrait reparler de tout ça prochainement.


Avec une pochette hommage à RAZOR...


https://youtu.be/fgNl-aD64F8


Excellent xD ! Un groupe qui fait les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.. Et le morceau est bien cool !


Un bel objet à n'en pas douter ;-)


Ouuuh qu'il me le faut ce coffret !
J'étais au Hammer Of Doom cette année là…
Super show…
Raison de plus donc pour me l'acheter.


Pareil, billet en poche, ça peut pas se louper, ça.
Quel dommage, ce festival où j'ai pu aller le mois dernier est en effet très bien organisé, avec une sélection cohérente d'artistes et une jauge parfaite tant en nombre qu'en structure.
En espérant que ce festival perdurera au d(...)


1) J'étais malheureusement déjà au jus de cette trèèès mauvaise nouvelle.
Le big boss de l'orga m'a laissé sous-entendre que le flambeau serait ensuite repris par d'autres...
Intox ?
Quoi qu'il en soit, je croise vraiment les doigts pour que cela soit vrai.
2) N'oublie(...)


Si tu n'y est jamais allé, ^profites de l dernière édition, c'est vraiment un beau petit fest bien champêtre et chaleureux, avec une prog diabolique pour un coup très, très honnête. J'y suis allé trois ou quatre fois et chaque édition était superbe.


Nile est malheureusement en mode pilotage automatique depuis une bonne dizaine d'années maintenant. Ce n'est pas forcément mal en soi, mais dans ce cas présent, les américains sont vraiment en panne d'inspiration pour ce nouveau morceau. Rien de bien captivant. A voir sur l'album entier.


Jamais été à ce fest, mais toujours entendu de bonnes critiques. Bravo à l'équipe, et c'est classe de partir comme ça sur une dernière édition !


"Pas très bon", ce qu'il ne faut pas lire comme âneries ici...


En effet, ce n'est vraiment rien de transcendant pour du Nile. Mais le groupe est tellement au-dessus de la mêlée pour moi que même avec un titre passable ils restent en lévitation.