A Silent Wound

Primal Age

03/03/2017

Deadlight Entertainment

On peut jouer du Hardcore, du Metalcore et autres extensions brutales, et avoir une conscience et un cœur. Je dirais même que plus la musique est dense, plus le ressenti est spontané et intense, et plus l’engagement est sincère. Il suffit d’avoir parlé à des gens comme Ian MacKaye, Mark Greenway ou Jello Biafra pour comprendre que l’extrémisme musical s’accorde assez mal d’un extrémisme de pensée…

Du côté d’Evreux, la philosophie est la même.

Prenons par exemple le cas des coreux de PRIMAL AGE. Depuis 1995, nos héros Hardcore nationaux répandent la bonne parole de la cause animale en ardents vegans qu’ils sont, ce qui ne les empêche nullement de pratiquer une musique salement agressive et percutante, à l’opposé de leur philosophie humaniste. Et alors ? Et alors rien, mais j’ai toujours préféré les gens capables de hurler leur message avec fougue mais honnêteté aux nuanciers évoluant dans le feutré mais éludant les problèmes avec mépris et facilité.

En dehors de ce préambule qui met les choses au point, je me dois de vous annoncer que notre groupe préféré sort en ce mois de mars un nouvel EP, A Silent Wound, qui justement, juxtapose véhémence instrumentale absolue et sentimentalisme cru, puisque sur les quatre morceaux proposés, deux se veulent hommage à deux figures de la scène Metal.

Depuis 1995, PRIMAL AGE n’a pas chômé. Entre des albums, des tournées au Brésil, au Mexique, au Japon, des premières parties de pointures comme HATEBREED, NAPALM DEATH, CONVERGE, CALIBAN, des participations à des évènements tels que le Superbowl of Hardcore, le Hellfest, le Bloodaxe Festival de Tokyo, les mecs n’ont pas chômé et sont très légitimement devenus des figures incontournables de la scène Hardcore plus si underground que ça.

Comment, pourquoi ? Simple, grâce à une musique simple, viscérale, puissante et sans compromis, à l’image de leur éthique de vie.  

Ce qui ne les empêche nullement d’être touchés par des pertes diverses, comme celle de Jeff Hanneman ou de Mika « Bleu », deux figures auxquelles ils dédient chacune un titre de ce nouvel EP.

« A Silent Wound », le morceau éponyme est donc directement adressé à Mika, ex-manager du label Customcore sur lequel était sorti l'album A Hell Romance et ami du groupe, mais on trouve aussi un medley de morceaux composés par feu Jeff H., intitulé « To Jeff », auquel participent quelques guests de poids, comme les chanteurs de BENIGHTED, LOYAL TO THE GRAVE et CONFRONTO, avec qui les PRIMAL AGE partageront la scène lors d’une prochaine tournée brésilienne.

Musicalement, pas de grosse surprise à l’écoute de ce A Silent Wound, qui continue dans la voie tracée par ses prédécesseurs, celle d’un Hardcore surpuissant tirant sur un Metalcore vraiment méchant. D’ailleurs, le quintette (Benoit et Florian – guitares, Mehdi – batterie, xDimitrix – basse et chœurs, et xDidierx – chant) en profite pour caser en intro une de ses compositions les plus bétons, pour une valse contre un mur qui laisse le crane avec quelques fêlures, dans un festival de violence sourde. « Whistleblowers VS World Health Organization » flirte en effet avec le Thrash, se permet quelques inflexions Néo-Death, lâche une poignée de blasts assassins, permet à sa basse de tourner et virer dans tous les coins, mais reste ancré dans le Hardcore comme un pingouin sur sa banquise le matin.

Viril, violent et efficace, propulsé par une bordée de chœurs à la AGNOSTIC FRONT, c’est le type même de morceau qui va faire un carnage en ouverture des prochains concerts du combo, résonnant tel un hymne que tout le monde reprendra sans drapeau.

« A Silent Wound » ne pouvait pas proposer plus bel hommage et dernière révérence à Mika, en explosant d’un énorme Hardcore bouillonnant dans lequel ce cher disparu se serait sans doute reconnu. Une fois de plus, des arrangements vocaux haineux s’imposent au milieu de riffs de guitare teigneux, et on verse même parfois dans l’ultraviolence à l’occasion d’un break à la AT THE GATES qui sonne encore plus en colère qu’une rage de panthère.

Les PRIMAL AGE vont toujours à l’essentiel mais ne s’en contentent pas, et une fois de plus, bénéficient d’un son qui décorne les cocus, signé Thomas Tibéri aux Freaky Dog Studio, et masterisé par Chris "Zeuss" Harris (HATEBREED, ROB ZOMBIE, JOEY JORDISON).

Artwork signé Visual Injuries (HELLFEST,, LAZARE), c’est un packaging complet, qui nous charcute les tympans d’un concassant « Counterfeiters Of The Science », plus Néo Thrash qu’un grognement de Björn « Speed » Strid, avant de s’attaquer à l’hommage ultime d’un de ceux qui ont inventé le Thrash moderne justement.

Le pari était risqué, et les reprises de SLAYER toujours osées, et pourtant, le quintette s’en sort haut la main et collégialement, avec l’aide de quelques vocalistes rugissant comme le tigre de cette pochette directe.

« SLAYER is all about hate, hate, hate… »   

Et on ressent cette haine du destin au travers de la compilation de quatre morceaux du légendaire combo, en commençant par l’intro de « South Of Heaven », puis le couplet de « Dead Skin Mask », enchaîné au break de « Raining Blood », avant de se finir sur le mythique thème de « Angel Of Death ».

Un travail massif qui évite le récif de la récitation appliquée, pour insuffler à ces originaux l’ADN Hardcore qui les rend encore plus féroces, et surtout, personnels sans oser l’affront d’une relecture pompeuse et bidon.

Avec cet EP, les PRIMAL AGE se replacent sous les feux de l’actualité, et annoncent une tournée à venir qui une fois de plus laissera des traces et bien des souvenirs.

Comme ceux qu’ont laissés Mika et Jeff dans la mémoire collective, et celle de tous ceux les ayant connus, personnellement ou musicalement.

Mais en dehors de ces derniers au-revoir, A Silent Wound reste une solide aventure musicale qui ravira une fois encore les fans de ce groupe à part, qui joue comme il respire. De la franchise, de la violence, une haine qu’on attise et beaucoup de confiance.

 Que nul n’osera trahir évidemment.


Titres de l'album

  1. Whistleblowers VS World Health Organization
  2. A Silent Wound
  3. Counterfeiters Of The Science
  4. To Jeff...

Site officiel


par mortne2001 le 12/03/2017 à 16:09
75 %    753

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Electric Wizard + Verdun 2011

RBD 04/06/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : ENDLESS DIATRIBE

Jus de cadavre 30/05/2021

Vidéos

Open Bar Vol2 : Antoine Perron

Baxter 20/04/2021

Interview

Dirge + Spinning Heads 2005

RBD 05/04/2021

Live Report

Voyage au centre de la scène : Frank Arnaud

Jus de cadavre 21/03/2021

Vidéos

Nile + Krisiun + Grave + Ulcerate 2009

RBD 03/03/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
lolipop

Ce melo death groove moderne est bien poussif...

19/06/2021, 20:47

lolipop

Tant qu'ils laissent la tente avec les tapis pour la prière il y aura du monde.

19/06/2021, 20:46

kiloa

A chier des extraits. Ils auraient du arreter apres Surgical Steel.

19/06/2021, 20:43

Mdski

Surgical Steel était très bon. Les extraits de celui ci sont bon pour cet extrait et mauvais pour les autres. 

19/06/2021, 20:40

Ronchon

Frais et fun, un album réussi. La nouvelle voix claire amène un bon renouveau au style du groupe.

19/06/2021, 17:22

Jus de cadavre

Dans la continuité de Surgical Steel, même si on note une touche un peu plus old-school je trouve.

19/06/2021, 12:47

Kairos

Elle est loin la pochette de reek of putrefaction

19/06/2021, 11:33

Bones

A mais c'est clair, on parle d'un w-e qui revient vite à 400 boules tout compris. Pour faire la queue partout, se marcher sur les arpions et repartir le dimanche soir en détestant son prochain.   :-))))Je préfère me taper 10 concerts locaux pour c(...)

19/06/2021, 10:46

Oliv

trop chère pour moi 289 + trajet et tout le reste je serai bien content deja de retourner en concert en salle pres de chez moi 

19/06/2021, 00:58

Simony

@Amer Smashed Pils : j'avais prévenu... âmes sensibles...

18/06/2021, 12:58

Capsf1team

Un peu étonné par contre du système de billetterie. Ceux qui en ont déjà pour 2020 ne seront-ils pas tentés de prendre des 2022 même s'ils ne peuvent pas s'y rendre, et faire ainsi un peu de spécul ?... Les pass sont vendus en une j(...)

18/06/2021, 12:31

Amer Smashed Pils

C’est effrayant toute cette verdure et ce ciel bleu, ça m’a mis la gerbe 

18/06/2021, 11:15

grinder92

Alors, c'est certain qu'il n'ont absolument rien inventé !Mais bordel que c'est bon ! 

18/06/2021, 10:11

rasdq

copycat médiocre et sans aucun interet

18/06/2021, 09:13

steelvore 666

C'est bon ça ! Un groupe que j'aime beaucoup.

18/06/2021, 09:03

Humungus

Effectivement...Y'a du lourd...Je rejoins totalement Simony sur le fait que le HELLFEST, bah ce sont des cadors point barre.@Kerry King, dans mon souvenir KING DIAMOND a déjà joué au HELLFEST sous une tente il y a quelques années de(...)

18/06/2021, 08:55

Buck Dancer.

Fallait au moins ça pour rattraper les deux années de perte 

17/06/2021, 22:41

Simony

Réunir un tel line-up en tout cas, bravo ! Ce n'est pas fait pour moi,  je suis trop vieux pour ces conneries comme disait l'autre... mais il faut savoir reconnaitre le travail des équipes du Hellfest.

17/06/2021, 21:21

Kerry King

Mercyful Fate pas en Mainstage...Hum c'est un cador absolu du genre pour une ultime réformation.Le reste rien à dire chapeau. 

17/06/2021, 20:02

Simony

L'annonce de Metallica est parue avant celle du Hellfest donc oui c'est à supposer que les parties se sont mis d'accord pour une communication du festival en premier.

17/06/2021, 18:40