On peut jouer du Hardcore, du Metalcore et autres extensions brutales, et avoir une conscience et un cœur. Je dirais même que plus la musique est dense, plus le ressenti est spontané et intense, et plus l’engagement est sincère. Il suffit d’avoir parlé à des gens comme Ian MacKaye, Mark Greenway ou Jello Biafra pour comprendre que l’extrémisme musical s’accorde assez mal d’un extrémisme de pensée…

Du côté d’Evreux, la philosophie est la même.

Prenons par exemple le cas des coreux de PRIMAL AGE. Depuis 1995, nos héros Hardcore nationaux répandent la bonne parole de la cause animale en ardents vegans qu’ils sont, ce qui ne les empêche nullement de pratiquer une musique salement agressive et percutante, à l’opposé de leur philosophie humaniste. Et alors ? Et alors rien, mais j’ai toujours préféré les gens capables de hurler leur message avec fougue mais honnêteté aux nuanciers évoluant dans le feutré mais éludant les problèmes avec mépris et facilité.

En dehors de ce préambule qui met les choses au point, je me dois de vous annoncer que notre groupe préféré sort en ce mois de mars un nouvel EP, A Silent Wound, qui justement, juxtapose véhémence instrumentale absolue et sentimentalisme cru, puisque sur les quatre morceaux proposés, deux se veulent hommage à deux figures de la scène Metal.

Depuis 1995, PRIMAL AGE n’a pas chômé. Entre des albums, des tournées au Brésil, au Mexique, au Japon, des premières parties de pointures comme HATEBREED, NAPALM DEATH, CONVERGE, CALIBAN, des participations à des évènements tels que le Superbowl of Hardcore, le Hellfest, le Bloodaxe Festival de Tokyo, les mecs n’ont pas chômé et sont très légitimement devenus des figures incontournables de la scène Hardcore plus si underground que ça.

Comment, pourquoi ? Simple, grâce à une musique simple, viscérale, puissante et sans compromis, à l’image de leur éthique de vie.  

Ce qui ne les empêche nullement d’être touchés par des pertes diverses, comme celle de Jeff Hanneman ou de Mika « Bleu », deux figures auxquelles ils dédient chacune un titre de ce nouvel EP.

« A Silent Wound », le morceau éponyme est donc directement adressé à Mika, ex-manager du label Customcore sur lequel était sorti l'album A Hell Romance et ami du groupe, mais on trouve aussi un medley de morceaux composés par feu Jeff H., intitulé « To Jeff », auquel participent quelques guests de poids, comme les chanteurs de BENIGHTED, LOYAL TO THE GRAVE et CONFRONTO, avec qui les PRIMAL AGE partageront la scène lors d’une prochaine tournée brésilienne.

Musicalement, pas de grosse surprise à l’écoute de ce A Silent Wound, qui continue dans la voie tracée par ses prédécesseurs, celle d’un Hardcore surpuissant tirant sur un Metalcore vraiment méchant. D’ailleurs, le quintette (Benoit et Florian – guitares, Mehdi – batterie, xDimitrix – basse et chœurs, et xDidierx – chant) en profite pour caser en intro une de ses compositions les plus bétons, pour une valse contre un mur qui laisse le crane avec quelques fêlures, dans un festival de violence sourde. « Whistleblowers VS World Health Organization » flirte en effet avec le Thrash, se permet quelques inflexions Néo-Death, lâche une poignée de blasts assassins, permet à sa basse de tourner et virer dans tous les coins, mais reste ancré dans le Hardcore comme un pingouin sur sa banquise le matin.

Viril, violent et efficace, propulsé par une bordée de chœurs à la AGNOSTIC FRONT, c’est le type même de morceau qui va faire un carnage en ouverture des prochains concerts du combo, résonnant tel un hymne que tout le monde reprendra sans drapeau.

« A Silent Wound » ne pouvait pas proposer plus bel hommage et dernière révérence à Mika, en explosant d’un énorme Hardcore bouillonnant dans lequel ce cher disparu se serait sans doute reconnu. Une fois de plus, des arrangements vocaux haineux s’imposent au milieu de riffs de guitare teigneux, et on verse même parfois dans l’ultraviolence à l’occasion d’un break à la AT THE GATES qui sonne encore plus en colère qu’une rage de panthère.

Les PRIMAL AGE vont toujours à l’essentiel mais ne s’en contentent pas, et une fois de plus, bénéficient d’un son qui décorne les cocus, signé Thomas Tibéri aux Freaky Dog Studio, et masterisé par Chris "Zeuss" Harris (HATEBREED, ROB ZOMBIE, JOEY JORDISON).

Artwork signé Visual Injuries (HELLFEST,, LAZARE), c’est un packaging complet, qui nous charcute les tympans d’un concassant « Counterfeiters Of The Science », plus Néo Thrash qu’un grognement de Björn « Speed » Strid, avant de s’attaquer à l’hommage ultime d’un de ceux qui ont inventé le Thrash moderne justement.

Le pari était risqué, et les reprises de SLAYER toujours osées, et pourtant, le quintette s’en sort haut la main et collégialement, avec l’aide de quelques vocalistes rugissant comme le tigre de cette pochette directe.

« SLAYER is all about hate, hate, hate… »   

Et on ressent cette haine du destin au travers de la compilation de quatre morceaux du légendaire combo, en commençant par l’intro de « South Of Heaven », puis le couplet de « Dead Skin Mask », enchaîné au break de « Raining Blood », avant de se finir sur le mythique thème de « Angel Of Death ».

Un travail massif qui évite le récif de la récitation appliquée, pour insuffler à ces originaux l’ADN Hardcore qui les rend encore plus féroces, et surtout, personnels sans oser l’affront d’une relecture pompeuse et bidon.

Avec cet EP, les PRIMAL AGE se replacent sous les feux de l’actualité, et annoncent une tournée à venir qui une fois de plus laissera des traces et bien des souvenirs.

Comme ceux qu’ont laissés Mika et Jeff dans la mémoire collective, et celle de tous ceux les ayant connus, personnellement ou musicalement.

Mais en dehors de ces derniers au-revoir, A Silent Wound reste une solide aventure musicale qui ravira une fois encore les fans de ce groupe à part, qui joue comme il respire. De la franchise, de la violence, une haine qu’on attise et beaucoup de confiance.

 Que nul n’osera trahir évidemment.


Titres de l'album

  1. Whistleblowers VS World Health Organization
  2. A Silent Wound
  3. Counterfeiters Of The Science
  4. To Jeff...

Site officiel


par mortne2001 le 12/03/2017 à 16:09
75 %    518

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Lee Aaron

Power, Soul, Rock N' Roll – Live in Germany

Aphrodite

Lust and War

Freternia

The Gathering

Urkraft

Our Treacherous Fathers

Monarque

Jusqu’à la Mort

Black Star Riders

Another State Of Grace

Sacral Night

Ancient Remains

Kryptos

Afterburner

Immortal Bird

Thrive On Neglect

Korn

The Nothing

Damim

A Fine Game Of Nil

Kobold

Masterpace

Warvictims

The Horse and Sparrow Theory

Dead Heat

Certain Death

Void King

Barren Dominion

The New Death Cult

The New Death Cult

Axxios

Beneath the Blood Red Sky

Reality Suite

Awaken

Beastmaker

Eye of the Storm

Slaughtbbath

Alchemical Warfare

Death Feast Open Air 2019

Mold_Putrefaction / 19/09/2019
Brutal Death Grind

Dopethrone + Wormsand

RBD / 12/09/2019
Doom

DISOWNING, Interview avec Butcher (chant)

youpimatin / 10/09/2019
Death Metal

Photo-report MOTOCULTOR FESTIVAL 2019

Jus de cadavre / 08/09/2019
Motocultor

Concerts à 7 jours

+ Electric Shock + Praying Mantis

21/09 : Jas'rod, Pennes Mirabeau (13)

Belenos + Griffon + Nydvind

21/09 : Salem, Le Haillan (33)

Darkenhöld + Bovary + Eternal Hunt

21/09 : Secret Place, St Jean De Védas (34)

Kadinja + Tranzat + Juggernautt

21/09 : Espace Le Goffic, Rennes (35)

Krassier + Frekkr + Conquerors

21/09 : Dropkick Bar, Reims (51)

Evil Invaders + Warkunt + Disgorged Foetus

21/09 : Maison Du Temps Libre, Rolampont (52)

Deficiency + Fractal Universe + Destinity

21/09 : ThÉÂtre De La MÉdiathÈque, Freyming (57)

Warfaith + Mortuary + Dust In Mind

21/09 : Salle Désiré Granet, Anould (88)

Flush!! + Xbreak Outx

26/09 : L'ambuscade, Lyon (69)

Elyose + Ancient Bards

26/09 : Le Gibus, Paris (75)

Mars Red Sky + Lysistrata + It It Anita

27/09 : La Nef, Angoulême (16)

Pictured + Evilness + Gengis

27/09 : Le Spot, Spézet (29)

A Very Sad Story + Cleaver

27/09 : Le Dropkick, Reims (51)

Vola + Arch Echo + Rendezvous Point

27/09 : Hard Rock Café, Lyon (69)

Misþyrming + Vortex Of End + Darvaza

27/09 : Le Gibus, Paris (75)

Bliss Of Flesh + MÖhrkvlth + Vosegus

28/09 : Espace Leo Ferre, Brest (29)

Alea Jacta Est + Stinky + Wank For Peace

28/09 : Le Rex, Toulouse (31)

Blood Ages + Pray Manticore + From Dusk To Dawn

28/09 : Ecole Des Filles, L'isle-bouzon (32)

Pictured + Evilness + Gengis

28/09 : La Fontaine De Brocéliande, Saint-péran (35)

Fange + Grist + Verdun

28/09 : Molodoï, Strasbourg (67)

Malkavian + Warband + Shut The Fuck Up

28/09 : Rock'n'eat, Lyon (69)

Temple Of Baal + Archgoat + Au Champ Des Morts

28/09 : Le Petit Bain, Paris (75)

Furies + Nemost + No Return

28/09 : Salle Claude Pouillet, Evry-gregy-sur-yerres (77)

Monarch! + Vouna

28/09 : L'hélice, Toulon (83)

Photo Stream

Derniers coms

1) Inutile de dire que ce report et une fois de plus hyper complet.
Cela devient vraiment lassant d'écrire ça à chaque fois mec...
2) "Pour manger, c’est soit des frites, soit une part de pizza"
QUOÛÛÛAH ?!?!
Pas de stands vegano-pakistanais sur ce genre de fest ? Imp(...)


1) JTDP + 1.
2) "Un spectateur un peu plus chaud que les autres passe par-dessus la barrière suite à un slam qui tourne mal et s'écrase juste devant la scène ! la volée qu'il a pris le mec !"
Donc si j'ai bien suivi, un spectateur passe par dessus les barrières (involontairement qu(...)


Bah vu qu'Exodus est plus en moins en stand-by tant que Holt n'en a pas fini avec Slayer, Altus a bien raison de réactiver Heathen. Perso c'est une excellente nouvelle, qui sera encore meilleure si je parviens à voir le groupe live.


Des piges Heathen, le mec est dans Exodus aujourd'hui je savais pas que ça tourné encore.


Et bien, une chronique de Freternia, si je m'attendais à ça! J'avais en effet totalement perdu de vu ce groupe, disparu des radars et visblement peu regretté. A l'époque (et cela ne nous rajeunit pas), j'avais été emballé par le côté épique du 1er album, mais j'avais trouvé le second part(...)


Bravo pour ce report exhaustif. Sur ce genre de festival je suis certain que je me calerais plutôt sur les têtes d'affiche, si j'y allais. Elles sont plus de ma génération (je confirme en passant que Decapitated a été un groupe majeur alors) et je trouve que les vieilles écoles étaient plus (...)


Cela a été corrigé, ce sera bien le 2 mai à Toulouse, un samedi.


"Pendant ce temps là le batteur de KORPSE fait un slam, et une nana vomit à côté de moi, parfait" xD !

Sinon excellent report Mold, comme d'habitude. Tu m'impressionne à tout voir / tout retenir comme ça ! Le gros kiff sur Waking tu m'as tué ;)


Excellent album ! Plus dynamique que le précédent tout en gardant cette lourdeur et cette hargne si caractéristiques du groupe !


merci beaucoup pour ce report, concis et précis...et merci de faire suivre l'actualité du brutol jusqu'à Roazhon...
Et enfin cimer pour Smat's...
ROM1 - KDS CREW


Hihi, je savais que c'était fait pour toi... :-D


Cette affiche... J'en rêvais... ... ...


@kairos +1 !


Cool report, comme d'hab' ! Et toujours intéressant de retracer l'historique musical d'une ville ;-)


Si Scott Wino ne peut plus se défoncer en paix, ou va le monde !


DEMONIAC, c'était génial. Surtout le second et troisième album. La suite avec DRAGONFORCE m'avait un peu dépité...


Bah c'est fou car je pensais justement à la future tournée européenne de THE OBSESSED très tôt ce matin et me demandais donc où en était ce brave Wino avec ces anciens soucis scandinaves.
Bah me voilà (malheureusement !) renseigné sur le sujet…
Salauds de norvégiens ! Depuis (...)


Bah ce qui est le plus dingue avec cette immondice qu'est DRAGONFORCE, c'est que ce groupe est né des cendres de DEMONIAC... Jamais compris ça quand on voit la merveille qu'était "Prepare for war".
Comme quoi, il faut de tout pour faire un monde...


Mon dieu c'te pochette ?!?!
Le père Joël nous avait pourtant habitué à bien mieux merde…
On se croirait ici en main avec un album de Synthwave bas de gamme bon dieu de dieu.


Attention le site du Bikini annonce la date à Toulouse le 20 mai. C'est un mercredi, veille de l'Ascension.