Alarm!

Alarm!

14/06/2024

Armageddon Label

Pas d’hésitation possible, tout ça va être très Hardcore. Un nom percutant, une nationalité, une pochette et un label, voilà de quoi laisser ses hésitations au placard pour en ressortir ses t-shirts de MINOR THREAT et TOTALITAR. ALARM ! n’a pas tergiversé, et a planté son point d’exclamation comme une évidence. Celle qui a fait de la scène scandinave l’une des plus virulentes de la scène Hardcore européenne, bien avant que le pays ne devienne l’exportateur Hard-Rock/Synth-Wave/Old-School Death qu’il est aujourd’hui.

ALARM !, c’est une vieille histoire toute neuve. Trois musiciens jouant depuis vingt ans dans le même groupe, et qui décident de continuer à faire du bruit sous un autre nom. Un trio rejoint par un ami d’enfance, qui renoue avec ses liens nineties. Et le tout, une fois bien cimenté donne ce premier album aux allures d’EP qui rue dans les brancards comme un chevreuil apeuré trace vers la forêt.

Le Crust, le Hardcore sont des appellations contrôlées en Suède. Pas question d’en faire ce qu’on veut, il faut en respecter les codes tout en jouant avec les limites. Exercice difficile auquel s’est frotté ce quatuor violent, qui avec cet éponyme pose les éventuelles bases d’une carrière intéressante. Gareth Smith (guitare), Jon Lindqvist (basse), Andy Henriksson (batterie) et Henrik Lindqvist (chant) se connaissent donc assez bien pour relever le défi, et épicer notre journée d’une bonne dose de brutalité froide et clinique.


L’alarme sonne donc pour rappeler que le monde est dans une belle merde. Le genre de merde king-size qui ne porte pas bonheur quand on marche dedans du pied gauche, mais qui infecte tout et répand son odeur dans les moindres recoins. Les naseaux fragiles en seront donc pour leur compte, puisque ces musiciens n’ont pas du tout l’intention d’édulcorer les faits pour ménager les plus sensibles.

Et c’est pour cette raison que l’album démarre sur les chapeaux de roue. En une poignée de morceaux, ALARM ! met les points au bout de la phrase, et en appelle au bon sens commun. Le temps de se réveiller est venu, avant que cette planète ne nous pète à la gueule. Mais plus qu’un simple jet de bile Hardcore rude et cru, Alarm ! est un formidable agencement d’idées et d’envies, qui n’hésite pas à citer les frères de REFUSED pour un « Me and Failure » extrêmement lourd et oppressant.

La vitesse n’est donc pas le seul centre d’intérêt de cette bande qui connaît trop le jeu pour se faire prendre en train de tricher. Avec en point de mire, une énorme basse qui gronde, qui gémit, qui harmonise et qui louvoie, et un chant qui fait mal au larynx, ALARM ! s’en remet au collectif de talents individuels fondus pour donner le métal le plus solide. Un métal qui frappera le destin de plein fouet, et qui en collera une bonne aux extrêmes un peu trop à leur aise.    

Clairement scindé en deux parties, avec les titres les plus courts en première phase et les plus développés ensuite, cet éponyme est donc un double visage, avec une facette de colère irrépressible, et une facette de rage contenue et de haine retenue. « The Loop », aussi souple et mélodique qu’il n’est Core et rigide donne le ton de cet assombrissement soudain, qui nous évite le glaviot vulgaire et déjà sec.


Beaucoup d’intelligence donc, un son sec et agressif, et une honnêteté de ton. Enregistré et mixé par Linus Björklund au studio Ryssviken, masterisé par la référence Brad Boatright à l’Audiosiege, Alarm ! vrille les tympans, mais éveille les consciences, et stimule la rébellion. Dans la plus pure tradition de ce Punk Hardcore suédois qui râpe et qui arrache, ce premier album est une bombe prête à exploser en plein centre-ville, pour dézinguer les inégalités, les phobies de droite, et les richesses qui s’évaporent entre les mains des dirigeants et de leurs sbires.

Vous feriez mieux de vous mettre à courir. Car lorsque le son va se répandre de nation en nation, le mouvement sera abrupt et sans limites. On ne parle pas d’une  simple manif’ ici, mais bien d’une révolution qui remettra les têtes à niveau.

   

Titres de l’album :

01. Into the Dark

02. Alerta!

03. Bring Books

04. Scare Game

05. For Lost Times

06. Ancient Cycles

07. Me and Failure

08. The Loop

09. Never Enough


Facebook officiel

Bandcamp officiel

par mortne2001 le 13/06/2024 à 18:02
80 %    71

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Escuela Grind + BMB

RBD 08/07/2024

Live Report

The Mandrake Project Live 2024

Simony 05/07/2024

Live Report

Hatebreed + Crowbar

RBD 18/06/2024

Live Report

Nostromo + Nwar

RBD 03/06/2024

Live Report

Dvne + My Diligence

RBD 29/05/2024

Live Report

Anthems Of Steel VI

Simony 24/05/2024

Live Report

Pessimist + Demiurgon

RBD 14/05/2024

Live Report

Voyage au centre de la scène : ARGILE

Jus de cadavre 12/05/2024

Vidéos
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
RBD

Excellent ! Ils sont revenus tourner ce clip à la "Maison des choeurs" où nous les avions vus pour un concert inoubliable à l'automne 2023. Il s'agit d'une ancienne chapelle de style Louis XIV (mais pas baroque) accolée à l&apos(...)

11/07/2024, 16:43

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Simony

@Tourista : je partage en tout point tes dires. Si ce n'est pour MAIDEN car je suis un incorrigible fan qui aimera toujours ce groupe et les voir sur scène mais je comprends parfaitement ton point de vue que j'applique à AC/DC par exemple. J'ai une super image de la d(...)

11/07/2024, 09:59

Jus de cadavre

Quand NAILS se met au Speed Thrash   ! Bah ça bastonne !

10/07/2024, 19:48

Tourista

Pardon : présent à Paname.

10/07/2024, 18:41

Tourista

Présent.  Set-list hyper solide, groupe hyper en place et son aux petits oignons. Plaisir manifeste du chanteur (malgré sa crève) et accueil formidable (est-ce une surprise ?) du public. Le plus appréciable dans la forme c'était sa gestuelle dimensionn(...)

10/07/2024, 18:40

RBD

C'est vrai qu'il se maintient bien malgré les ans. Cela me rappelle il y a fort longtemps quand j'avais vu Blaze Bailey tourner en solo peu après son départ de Maiden. Mais Bruce est à un autre niveau de charisme et de talent, c'est clair.

10/07/2024, 12:43

wolf88

salut, ce n est pas Autriche mais Australie   

08/07/2024, 18:48

LeMoustre

Tuerie intégrale.Point.

07/07/2024, 14:33

Humungus

"Je préfère d'ailleurs aller jusqu'au Rockhal plutôt que de monter à Paris où tout n'est que galère et source de stress et d'énervement".Amen !

06/07/2024, 08:19

Gargan

Ah oui ! J’espère que ce sera l’occasion pour faire quelques dates, hâte de les revoir.

06/07/2024, 08:08

Moshimosher

Un nouvel album ! Bonne nouvelle !

06/07/2024, 06:56

Moshimosher

Très cool, comme news !

05/07/2024, 19:06

Moshimosher

Du très bon ! Je viens juste de le recevoir ! 

05/07/2024, 19:06

Jeff

Cela fait toujours plaisir de te lire RBD

04/07/2024, 21:58

senior canardo

"Tes photos promo avec force chaines et autres bracelets cloutés pour revenir à l’époque de tes débuts sont grotesques." n'est pas Niefelheim qui veut lol

04/07/2024, 12:56

Gargan

Merci pour la découverte, je serai sûrement passé à côté. ça s'écoute étonnamment bien (la fluidité avec un tel mélange n'est pas donnée à toute le monde, c'est généralement une m(...)

02/07/2024, 08:24

LeMoustre

Acheté Disséqué Tuerie

02/07/2024, 07:00

Buck Dancer

RBD et Humingus: "C'est ce qu'on aime dans notre scène"Ce genre d'anecdotes aussi, on aime ( alors que je connais ni le groupe ni le disquaire en question)

02/07/2024, 05:23

Bastos

Putain ça défonce 

02/07/2024, 01:19