Arrelats

Vrademargk

09/04/2021

Autoproduction, Blood Fire Death

C'est en 2003 que VRADEMARGK émerge en Catalogne, le groupe connaitra plusieurs changement de line-up qui ne l’empêcheront pas de publier deux albums en 2010 et 2013. Le dernier, The Black Chamber était réalisé sous la forme d'un quintet mais avec le départ de Héctor Vázquez en 2016, on le retrouve désormais dans ANGOIXA, les Espagnols œuvrent en quartet pour ce Arrelats qui répond à une absence longue de huit années. Le groupe avoue très simplement avoir connu une petite baisse de courage pour mener la barque et c'est donc remontés comme des horloges Suisses, que le groupe nous envoie ce nouvel album, autoproduit, comme les précédents, mais aujourd'hui ça ne veut pas dire que le groupe ne vaut pas le détour.
Cet album a été enregistré et mixé au Farm Sounds avec Eloi Boucherie (VIDRES A LA SANG, WHITE STONES) et masterisé aux Orgone Studios par Jaime Gomez Arellano (GHOST, PARADISE LOST, CATHEDRAL, MAYHEM) et surtout, la petite nouveauté, le chant est intégralement en Catalan. Le groupe l'explique par un choix purement artistique afin d'écrire des paroles plus profondes que ce que Jordi Urbano, le chanteur, pouvait faire en anglais ou une autre langue.
Le style du groupe peut se rapprocher d'un DARK TRANQUILITY avec lequel une différence de production est notable mais on retrouve ces dissonances d'un The Gallery par exemple ("Arrelats", "L'Art De Morr"). En effet, le son est assez petit sur cet Arrelats, cela manque un peu de peps et de profondeur sur l'aspect instrumental et il faut pousser un peu le volume pour capter ce qui se passe sur cette galette renfermant 7 titres. Toutefois, on garde cet aspect organique et cela se ressent notamment sur une batterie certes lointaines mais bien moins chargées qu'un Pantani dans les Alpes ou les Pyrénées ! Les habitués des grosses productions seront certainement surpris mais il ne faut pas que cela vous arrête car les capacités d'écriture du groupe et notamment du batteur, Manel Rodriguez, qui semble avoir été bien actif sur cet album, vaut largement les sorties remplies de groove sautillant et toutes aussi lisses les unes que les autres. On goûte avec plaisir à l'entrée en matière "Lividesa" ou à ce break sur "L'Art De Morr" où VRADEMARGK donne une dimension plus mélodique à sa musique mais jamais mielleuse, on reste dans un univers bien sombre dans l'utilisation des guitares ("Egocidi").
Le chant, comme le reste de la production, manque un peu de présence, mais les parties vocales sont bien hargneuses et bien haineuses, pas de trace de chant clair ici, c'est du old-school spirit qui transpire et vous l'avez compris, les amoureux de ce Melodic Death Metal des années 90 peuvent se pencher sur ce troisième album sans sourciller, on y retrouve une ambiance, un univers commun avec ces illustres œuvres d'époque sans user la corde que les Suédois ont déjà bien usée.
Les Espagnols réussissent donc un beau retour en proposant une nette progression après huit années de silence et de doute. Si cet Arrelats ne revêt pas vraiment de caractère à vous surprendre, il pourra largement vous donner la dose d'un Melodic Death Metal '90s de belle tenue qui tend à disparaître au profit d'une inclusion du Metalcore dans ce style qui, à l'origine, ne prêtait pas sautiller sur place mais bien à casser des gencives.

Tracklist :

  1. Lividesa
  2. Arrelats
  3. Estigmes Sobre Cendres
  4. L'Alè Des Indômits
  5. L'Art De Morr
  6. Egocidi
  7. Eudaimonia

Facebook | Bandcamp


par Simony le 03/05/2021 à 16:00
75 %    90

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Use Your Illusion I & II

mortne2001 18/09/2021

From the past

Witchfuck : le contre-pouvoir en Pologne

Simony 14/09/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : CATACOMB

Jus de cadavre 29/08/2021

Vidéos

LA CAVE #6 : une sélection d'albums Metal Extreme

Jus de cadavre 20/08/2021

La cave

Suffocation 2014

RBD 09/08/2021

Live Report

SWAMP TERROR : La bête des marais !

Simony 16/07/2021

Interview

Palavas Surfers

RBD 16/07/2021

Live Report

Monarch ! 2009 + 2015

RBD 06/07/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
KRISS

Fan des 4 premiers albums évidemment je suis déçu, même si j’ai apprécié surgical steel, je trouve ce dernier album sans saveur, et une viande sans gout ce n’est pas festif.J’abandonne.

20/09/2021, 21:20

Gargan

ça n'a absolument rien à voir, mais l'écoute m'a rappelé l'impression que j'ai eue à l'époque à l'écoute de "towers of frozen dusk" d'Evoken, l'expression auditive d'un putain de mo(...)

20/09/2021, 20:29

POMAH

Une énorme claque, dans la même veine que Abyssal Vacuum et Amnutseba

20/09/2021, 17:06

Bones

En passant ces 2 albums au pressoir pour en extraire toute la flotte et les moments passables, on aurait facilement obtenu la matière brute d'un Appetite 2.Immense gâchi. Du coup c'est une doublette que je ne ressors jamais. Ca me gave de zapper des pistes.

20/09/2021, 12:45

Bones

En pleine découverte de cet album, acheté samedi.Mais bon sang, on y retrouve des moments d'excellence !  Ces mélodies tordues et vicieuses, ces rythmiques velues, ces petits passages qui blastent, ces vocaux au papier de verre...  on est complètemen(...)

20/09/2021, 12:42

Kerry King

November Rain faut dire la vérité, ce titre démonte tout à tout niveau, Axl et Slash y sont a leur top.

20/09/2021, 11:14

Humungus

!!! !!! !!! O-BLI-GA-TOI-RE !!! !!! !!!

20/09/2021, 09:54

Gargan

C’est juste moi ou la pochette est vraiment moche ?

20/09/2021, 06:41

Buck Dancer

Comme j'aime pas les Guns, j'attends maintenant la chronique du Black Album. 

19/09/2021, 13:56

Hoover

Un grand merci pour cette belle chronique. A ceux qui pourraient dire qu'il aurait mieux fallu une chronique deux fois moins longue avec juste les meilleurs morceaux, j'ai la même réponse que pour les Use your illusion: je veux le tout, et qu'importent les longueurs.

19/09/2021, 13:45

Arioch91

Gun's Roses, à l'instar d'autres comme Cotlett Crüe/Ratt/Poison me sont tous passés au-dessus de la tête sans même que je m'y intéresse.Le seul morcif que je connais d'eux est Welcome to the Jungle et uniquement parce qu'i(...)

19/09/2021, 12:21

Gargan

La succession don't cry /back off bitch m'a toujours bien fait rire, on passe du romantique au bien vulgaire sans transition. Civil war (mon coeur balance aussi avec november rain, forcément), ça reste toujours parfaitement d'actualité, aussi bien outre-altanti(...)

19/09/2021, 11:59

Humungus

Oh et pis crotte !"Novembre rain" reste quand même la mieux merde.Cf. "« November Rain » n’est ni plus ni moins que le « Bohemian Rapshody » d’Axl"

19/09/2021, 10:42

Humungus

Pfiouuu !!!Ça c'est de la chro.Perso, "Civil war" reste ma préférée.PS : "Aurait-il fallu condenser tout ça en un seul double album, ne contenant que l’indispensable ?"OUI !!!

19/09/2021, 10:28

totoro

Trop de morceaux qui font que je ne reviens que sur ceux que j'aime ("You Could Be Mine", "Breakdown", "Locomotive", "November Rain", "Pretty Tied Up", "Shotgun Blues", "14 Years", "Get In The Ring", "Yester(...)

18/09/2021, 23:59

Simony

Autant je reconnais l'importance de ces deux albums dans l'histoire du Rock, autant ils glissent sur moi sans que je m'y accroche. A un moment donné, je devais posséder le volume II mais c'est vraiment long pour moi, j'ai préféré rester (...)

18/09/2021, 21:16

Gargan

Très belle pochette et bonne surprise, travail de compo au dessus du lot + basse bien en avant.

18/09/2021, 18:47

Jus de cadavre

Rah bordel ce que j'aime ce groupe. La prod est un chouilla trop propre pour le style, mais bon dieu ça défouraille ! La bagarre !

18/09/2021, 17:43

metalrunner

Tu rajoutes la voix d Dickinson et voila le dernier album de Maiden  

18/09/2021, 09:11

POMAH

C'est fougueux ce truc... je ne m'attendais pas à cela.

18/09/2021, 08:41