Attacker!

Significant Point

15/03/2018

Infernö Records

Je n’ai pas pour habitude de chroniquer des singles, mais ne m’en veuillez pas pour cette crise d’apathie un peu sévère. D’autant plus qu’elle n’est pas la seule explication à mon laïus somme toute plus bref que d’ordinaire (et certains ne s’en plaindront pas), puisque le 7’’ en question est d’un intérêt tout à fait honorable, et pas seulement parce qu’il vient du Japon. On le sait, le pays du soleil levant n’a pas son pareil pour jouer le Rock et le Metal tels qu’ils ont été définis par l’Europe et les Etats-Unis en leur temps et heure, et nos amis japonais ont depuis très longtemps rattrapé leur retard en termes de crédibilité. Il est bien loin le temps des BEATLES se voyant gratifiés en première partie d’un de leurs deux concerts au Budokan Hall de Tokyo en 1966 d’un très exotique « Hello Beatles! Welcome Beatles ! », interprété par un obscur groupe national dont presque tout le monde a oublié le nom. Le nom que vous risquez de retenir dans un peu moins de huit minutes par contre est celui des SIGNIFICANT POINT, qui en deux morceaux seulement vous auront sans aucun doute convaincu de leur potentiel Heavy, s’inspirant des grandes légendes du genre. Et comme une fois n’est pas coutume (locale), une bio fournie me l’a été par le label, et je vais pouvoir vous en parler un peu plus précisément… SIGNIFICANT POINT a donc été formé en mars 2011 par les deux guitaristes Kazuki Kuwagaki et Gou Takeuchi, qui ont eu beaucoup de mal à stabiliser leur formation avant de pouvoir enregistrer leur première démo en 2014 (qui s’est vue honorée d’une distribution française via Legion of Death Records). Aujourd’hui, le line-up compte outre les deux tricoteurs, Fumiya Abe au chant et le mystérieux Itormentor à la batterie, et peut s’enorgueillir d’un EP live, et très bientôt de ce premier single officiel, qu’Inferno Records aura le plaisir de distribuer dès le mois de mars. 

Mais venir du Japon, disposer d’une promotion satisfaisante n’est pas suffisant pour capter l’attention d’auditeurs potentiels. De quels atouts dispose dont cette formation pour mériter aujourd’hui une place dans nos colonnes ? D’une, d’un niveau technique tout à fait crédible. D’autre part, d’un flair indéniable pour recréer la magie du Heavy Metal à tendance légèrement Speed de nos sacro-saintes années 80, qui trouvent en cette nouvelle incarnation un écho sincère. S’inspirant des modèles incunables laissées dans les médiathèques et les salles de concert par les héros nationaux de LOUDNESS, mais aussi par les internationaux de JUDAS PRIEST (l’influence la plus palpable), d’IRON MAIDEN, ou de MSG (mais là, ce sont eux qui l’affirment, pas moi), les quatre musiciens nous font donc le coup de la nostalgie revdendiquée, en distillant deux titres qui explosent de tous les côtés, nous laissant les oreilles aveuglées par une fumée d’ampli épaisse. D’ailleurs, en écoutant et savourant l’hymne incontestable qu’est l’ouverture « Attacker », on se plaît à rêver aux débuts d’HELLOWEEN, sur leur premier EP éponyme, auquel nos héros du jour ont même emprunté le son de grosse caisse si caractéristique. Un débordement de vitalité Heavy/Speed, qui nous ramène aussi à la glorieuse époque des GRIFFIN, de la clique belge des CROSSFIRE, l’avancée technologique en plus, mais la même veste à patchs sur les épaules, ce qui n’a rien de péjoratif au contraire. Il faut dire que les SIGNIFICANT POINT appliquent avec une foi sans pareille les préceptes les plus établis de notre musique chérie, tels qu’ils ont été édictés dans la première moitié des années 80, avec ce petit plus vintage qui rend leur deux titres parfaitement transcendants.

Transcendants, car énergiques, mais évidemment, dénués de toute once d’originalité. Si l’ombre de LOUDNESS est la plus présente sur ce 7’’, celle du PRIEST vole aussi bas, spécialement dans le tranchant de riffs vraiment saignants, et dans les envolées lyriques de Fumiya Abe qui n’hésite jamais à partir jouer les Castafiore à chaque fin de couplet. Mais c’est bien le tutorat d’Akira Takasaki qui chaperonne chaque intervention en solo, et si le cachet de l’immanquable guitar-hero nippon est inimitable, nos deux six-cordistes du jour font tout pour lui rendre hommage, entre deux salves de chœurs dits « à l’allemande », qui confèrent à leurs morceaux une puissance tout à fait délicieuse. En dehors de ces considérations, « Danger Zone », le second segment, a tout d’un classique Metal oublié par le temps, et sonne, détonne, cartonne comme un tir de barrage Heavy que rien n’affaiblit. Doté en sus d’un son tout à fait typique des références utilisées, Attacker! se presente donc comme un simple parfaitement indispensable en ces temps de disette d’enthousiasme, et nous introduit à un quatuor sûr de son fait et certain de faire notre fête. Une bonne dose de Heavy trempé dans le Speed en furie, qui me permet donc une dernière analogie, m’évoquant l’image des SIGNIFICANT POINT en première partie de nos FURIES adorés, pour un festival de Metal gorgé d’acier. Plus qu’un single, cette entrée dans la cour des grands du quatuor est une véritable profession de foi, qui fait loi, et du meilleur aloi. Alors, vous voyez bien qu’être un peu léthargique après une journée de boulot n’empêche pas d’avoir l’esprit pratique…Bande de mauvaises langues.


Titres de l'album:

  1. Attacker
  2. Danger Zone

Facebook officiel


par mortne2001 le 11/03/2018 à 18:36
78 %    527

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Songs For Insects

mortne2001 30/05/2020

Gateways To annihilation

Baxter 29/05/2020

Solstice

mortne2001 28/05/2020

The Triumph Of Steel

JérémBVL 27/05/2020

The Gathering 2006

RBD 26/05/2020

End Of Society's Sanity

mortne2001 25/05/2020

Dusk...And Her Embrace

JérémBVL 25/05/2020

Indecent & Obscene

Baxter 23/05/2020

Programmed

mortne2001 22/05/2020

Sodomizing The Archedangel

JérémBVL 22/05/2020

Concerts à 7 jours
Blue Oyster Cult 02/06 : Le Trianon, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Buck Dancer

Je n'ai pas parlé de la chronique dans mon premier commentaire pour ne pas être désobligeant envers l'auteur, mais c'est vrai que, on dirait une... traduction Google.

31/05/2020, 14:51

stench

Je n'ai jamais pu me faire à cet album qui m'a déçu à sa sortie. Il a probablement ses qualités mais rien à faire, ma première impression n'a jamais changé (et je perds sans doute quelque chose)... Pour le coup, je vais encore me le passer aujourd'hui pour voir !
Par ailleurs, je suis (...)

31/05/2020, 09:34

Gargan

Qu'est ce que c'est que ce groupe ? Merci pour la découverte.

30/05/2020, 22:36

aras

plutôt moyen voire mauvais, Entre 2 eaux à l'image du groupe

30/05/2020, 20:42

KaneIsBack

Je vais la faire courte, et je vais paraphraser le public d'une autre discipline dont je suis fan : BOOOOOOOORIIIIIIIIIIIIING !!!

Nan, mais sans déconner, je me suis un peu - beaucoup - emmerdé en écoutant ce disque. J'avoue m'être mis à Nightwish uniquement à cause de Floor, mais(...)

30/05/2020, 18:20

NecroKosmos

Ah, ce titre me plaît bien ! Je surveille.

30/05/2020, 17:37

Riffing Curiosity

Premier Morbid qui m'ait déçu aussi. UNe moiteur et ds ambiances lourdes, un gros travail sur le son mais j'ai jamais accroché, CD revendu bien vite. Aujourd'hui je regrette et lui donnerais bien une seconde chance.
Et malgré moi, j'y peux rien, Morbid Angel c'est avec David Vincent ou ri(...)

30/05/2020, 15:27

steelvore666

Pfiou c'est intéressant soit, mais pas évident à lire !

30/05/2020, 14:25

grinder92

Le guitariste sur "The Crimson Idol", l'un des albums qui a changé ma vie... une page se tourne...

30/05/2020, 13:26

RBD

Il n'a pas attendu les contestés "H" et "I" pour être assez apprécié, cet album. Parce qu'il reste bien au-dessus de la production lambda de toute la scène. Tucker est un bon growleur et en revenant aux bases, ils ne pouvaient pas se planter.

30/05/2020, 13:10

Saddam Mustaine

RIP

Guitariste de Alice Cooper et WASP surtout je me souviens.

30/05/2020, 12:58

RBD

Reste à voir ce que ce retour en arrière managérial va donner. J'aimais bien la rétrogradation mesurée du dernier vers un Death toujours très technique mais revenu à un certain niveau d'efficacité basique.

30/05/2020, 12:56

MorbidOM

Premier album de MA qui m'ait un peu déçu, non pas qu'il soit mauvais mais il manque un peu de personnalité. À la limite je préfère presque H qui malgré tous ses défauts n'aurait clairement pu être pondu par aucun autre groupe en ce monde.
(il faudrait faire un peu attention à l'orth(...)

30/05/2020, 06:28

MorbidOM

Bizarrement, j'avais vu le groupe à l'époque de Vempire, je les connaissais pratiquement pas et j'avais plutôt une image de poseurs mais j'avais été assez impressioné (et j'étais loin d'être le seul), puis je le ai revus quelques fois et c'était vraiment tout pourri, même à l'époque de C(...)

30/05/2020, 04:25

Humungus

Je confirme la merde en live.
"Tellement inaudible que le groupe en était ridicule sur les planches..."
Mais même sans ça de toutes façons, ils étaient ridicules sur scène !
Je me souviens de gars en échasse au HELLFEST... C'te poilade bordel !!!

29/05/2020, 22:46

quaraz

plastigroup

29/05/2020, 22:14

lolilol

Nez Crotte quel nom ridicule pour un groupe...

29/05/2020, 22:12

JérémBVL

Je les ai vu à Lille pour la tournée de Cryptoriana et j'ai trouvé ça très carré musicalement...bon Dani y'a du mieux mais il est vite à l'agonie rythmiquement.

29/05/2020, 21:39

Living Monstrosity

Alors là, itou ! je ne connaissais que de nom et de très loin.
Ca a l'air d'être vachement bien !!! :-O
Merci pour la chro et le lien youtube qui donnent bien faim, je vais écouter ça attentivement.

(et merci aussi pour les tuyaux, il existe effectivement dans le shop(...)

29/05/2020, 18:55

Lifting Catastrophy

Ah je confirme : l'expression "bouillie sonore" était encore faible.
Dès que le groupe a eu un peu de presse chez nous, les chroniques de concerts ont été très peu flatteuses, mais j'avais quand même tenu à juger sur pièce, eh bien ça m'a littéralement dégoûté de ce groupe. :-( (...)

29/05/2020, 18:46