Je n’ai pas pour habitude de chroniquer des singles, mais ne m’en veuillez pas pour cette crise d’apathie un peu sévère. D’autant plus qu’elle n’est pas la seule explication à mon laïus somme toute plus bref que d’ordinaire (et certains ne s’en plaindront pas), puisque le 7’’ en question est d’un intérêt tout à fait honorable, et pas seulement parce qu’il vient du Japon. On le sait, le pays du soleil levant n’a pas son pareil pour jouer le Rock et le Metal tels qu’ils ont été définis par l’Europe et les Etats-Unis en leur temps et heure, et nos amis japonais ont depuis très longtemps rattrapé leur retard en termes de crédibilité. Il est bien loin le temps des BEATLES se voyant gratifiés en première partie d’un de leurs deux concerts au Budokan Hall de Tokyo en 1966 d’un très exotique « Hello Beatles! Welcome Beatles ! », interprété par un obscur groupe national dont presque tout le monde a oublié le nom. Le nom que vous risquez de retenir dans un peu moins de huit minutes par contre est celui des SIGNIFICANT POINT, qui en deux morceaux seulement vous auront sans aucun doute convaincu de leur potentiel Heavy, s’inspirant des grandes légendes du genre. Et comme une fois n’est pas coutume (locale), une bio fournie me l’a été par le label, et je vais pouvoir vous en parler un peu plus précisément… SIGNIFICANT POINT a donc été formé en mars 2011 par les deux guitaristes Kazuki Kuwagaki et Gou Takeuchi, qui ont eu beaucoup de mal à stabiliser leur formation avant de pouvoir enregistrer leur première démo en 2014 (qui s’est vue honorée d’une distribution française via Legion of Death Records). Aujourd’hui, le line-up compte outre les deux tricoteurs, Fumiya Abe au chant et le mystérieux Itormentor à la batterie, et peut s’enorgueillir d’un EP live, et très bientôt de ce premier single officiel, qu’Inferno Records aura le plaisir de distribuer dès le mois de mars. 

Mais venir du Japon, disposer d’une promotion satisfaisante n’est pas suffisant pour capter l’attention d’auditeurs potentiels. De quels atouts dispose dont cette formation pour mériter aujourd’hui une place dans nos colonnes ? D’une, d’un niveau technique tout à fait crédible. D’autre part, d’un flair indéniable pour recréer la magie du Heavy Metal à tendance légèrement Speed de nos sacro-saintes années 80, qui trouvent en cette nouvelle incarnation un écho sincère. S’inspirant des modèles incunables laissées dans les médiathèques et les salles de concert par les héros nationaux de LOUDNESS, mais aussi par les internationaux de JUDAS PRIEST (l’influence la plus palpable), d’IRON MAIDEN, ou de MSG (mais là, ce sont eux qui l’affirment, pas moi), les quatre musiciens nous font donc le coup de la nostalgie revdendiquée, en distillant deux titres qui explosent de tous les côtés, nous laissant les oreilles aveuglées par une fumée d’ampli épaisse. D’ailleurs, en écoutant et savourant l’hymne incontestable qu’est l’ouverture « Attacker », on se plaît à rêver aux débuts d’HELLOWEEN, sur leur premier EP éponyme, auquel nos héros du jour ont même emprunté le son de grosse caisse si caractéristique. Un débordement de vitalité Heavy/Speed, qui nous ramène aussi à la glorieuse époque des GRIFFIN, de la clique belge des CROSSFIRE, l’avancée technologique en plus, mais la même veste à patchs sur les épaules, ce qui n’a rien de péjoratif au contraire. Il faut dire que les SIGNIFICANT POINT appliquent avec une foi sans pareille les préceptes les plus établis de notre musique chérie, tels qu’ils ont été édictés dans la première moitié des années 80, avec ce petit plus vintage qui rend leur deux titres parfaitement transcendants.

Transcendants, car énergiques, mais évidemment, dénués de toute once d’originalité. Si l’ombre de LOUDNESS est la plus présente sur ce 7’’, celle du PRIEST vole aussi bas, spécialement dans le tranchant de riffs vraiment saignants, et dans les envolées lyriques de Fumiya Abe qui n’hésite jamais à partir jouer les Castafiore à chaque fin de couplet. Mais c’est bien le tutorat d’Akira Takasaki qui chaperonne chaque intervention en solo, et si le cachet de l’immanquable guitar-hero nippon est inimitable, nos deux six-cordistes du jour font tout pour lui rendre hommage, entre deux salves de chœurs dits « à l’allemande », qui confèrent à leurs morceaux une puissance tout à fait délicieuse. En dehors de ces considérations, « Danger Zone », le second segment, a tout d’un classique Metal oublié par le temps, et sonne, détonne, cartonne comme un tir de barrage Heavy que rien n’affaiblit. Doté en sus d’un son tout à fait typique des références utilisées, Attacker! se presente donc comme un simple parfaitement indispensable en ces temps de disette d’enthousiasme, et nous introduit à un quatuor sûr de son fait et certain de faire notre fête. Une bonne dose de Heavy trempé dans le Speed en furie, qui me permet donc une dernière analogie, m’évoquant l’image des SIGNIFICANT POINT en première partie de nos FURIES adorés, pour un festival de Metal gorgé d’acier. Plus qu’un single, cette entrée dans la cour des grands du quatuor est une véritable profession de foi, qui fait loi, et du meilleur aloi. Alors, vous voyez bien qu’être un peu léthargique après une journée de boulot n’empêche pas d’avoir l’esprit pratique…Bande de mauvaises langues.


Titres de l'album:

  1. Attacker
  2. Danger Zone

Facebook officiel


par mortne2001 le 11/03/2018 à 18:36
78 %    181

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Vöödöö

Ashes

I’ll Be Damned

Road to Disorder

Mantar

The Modern Art of Setting Ablaze

Taste

Moral Decay

Pig Destroyer

Head Cage

Beyond The Black

Heart Of The Hurricane

Dark Insides

Netherworld

Ancestor

Lords of Destiny

Raspy Junker

World Of Violence

Elyose

Reconnexion

Clover

The Voyager

Lost Domain

...In the Waiting Room of Death

Bloody Nightmare

Hellwolf

Alice In Chains

Rainier Fog

The Radio Sun

Beautiful Strange

Metalriff

Blinded

Napalm Ted

Mouthful

Manes

Slow Motion Death Sequence

Torturer

Die In Pain

Binah

Phobiate

Photo-report MOTOCULTOR 2018 (Par Baptistin Pradeau)

Jus de cadavre / 17/09/2018
Motocultor

Violently Draining Europe / Gorgasm + Cenotaph + Visceral Uprooting

Jus de cadavre / 13/09/2018
Brutal Death Metal

Interview ANTROPOFAGO

youpimatin / 08/09/2018
Brutal Death Metal

Live-report MOTOCULTOR 2018 - Dimanche

Jus de cadavre / 01/09/2018
Black Metal

Live-report MOTOCULTOR 2018 - Samedi

Jus de cadavre / 31/08/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

Pain Of Salvation + Kingcrow

18/09 : L'empreinte, Savigny Le Temple (91)

Defeated Sanity + Acranius + Epicardiectomy

19/09 : Le Mondo Bizarro, Rennes (35)

Pain Of Salvation + Kingcrow

19/09 : Ninkasi Kao, Lyon (69)

Heart Of A Coward

19/09 : Rock'n'eat, Lyon (69)

Pain Of Salvation + Kingcrow

20/09 : La Laiterie, Strasbourg (67)

Acidez + Banane Metalik

20/09 : Ninkasi Kao, Lyon (69)

Evadne + Lying Figures + The Holeum

20/09 : Le Klub, Paris (75)

Heart Of A Coward

20/09 : Olympic Café, Paris (75)

Tagada Jones + Opium Du Peuple

21/09 : Le Rio Grande, Montauban ()

Acidez + Banane Metalik

21/09 : Le Db, Narbonne (11)

Lonewolf + Speed Queen + Venin

21/09 : Jas'rod, Pennes Mirabeau (13)

Alcest + Vampillia

21/09 : Le Rex, Toulouse (31)

Les Ramoneurs De Menhirs

21/09 : Le Clapier, Saint-etienne (42)

Heart Of A Coward

21/09 : La Scène Michelet, Nantes (44)

Batushka

21/09 : Cco, Villeurbane (69)

Lower Than Atlantis

21/09 : Backstage, Paris (75)

Khaos Dei + Black Bomb A + The New Roses

21/09 : Parc De Villeroy, Mennecy (91)

+ Bukowski + Shoeilager

22/09 : Désiré Granet, Anould ()

Nightrage + Voivod

22/09 : L'ilyade , Seyssinet-pariset ()

Alcest + Vampillia

22/09 : Rock School Barbey, Bordeaux (33)

Black Sin + Les Chants Du Nihil + S.u.t.u.r.e

22/09 : Chez Paulette, Pagney-derrière-barrine (54)

Alcest + Vampillia

23/09 : Fuzz'yon, La Roche-sur-yon (85)

Alcest + Celeste + Vampillia

25/09 : La Gaîté Lyrique, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

Ah merde, la bad news !!!
En plus, un groupe de chez nous.
RIP man...


Pas encore écouté en entier, mais ce que j'ai entendu pour le moment promet un album énorme... Un groupe à part et absolument génial qui, comme le dit très bien la chro, est bien plus que du Sludge. Et sur scène c'est quelque chose aussi. Ça faisait bien longtemps que Nuclear Blast n'avait p(...)


Merci pour la kro!
Le MCD est dispo ici http://nihilistic-webzine-distro.fr


Wow...


Virulence ! Ça n'invente rien du tout, mais efficace ! Metalliquement, quand la Chine se réveillera vraiment ça va nous faire tout drôle je pense...


Tout ce que j'aime ! Ça va être long jusqu'au 26 octobre...


Le premier album m'avait beaucoup plu, ce titre pour l'instant ne me semble pas au même niveau mais il faut juger l'album dans son intégralité avec ce style.


Très grand groupe !


Oh putain !!!


Je les ai vus il y a un an, même pas, cherchez dans les reports.


Les compagnons des gras jambon !!!! là il y a du nom qui fouette


énorme en effet, wait and see


Une bien belle affiche, vénère comme il faut et surtout qui se différencie pas mal de beaucoup de fest Metal !


Je manque encore un peu de recul sur cet album mais les premières écoutes m'ont bien plu. On retrouve effectivement la patte Vilosophe.


Putain ! Toujours aussi bon malgré le poids des années...
Ce break de basse bordel !
Hâte d'entendre l'album complet.


Enorme fan du groupe, j'ai plus que hâte de me fourrer ça dans les oreilles bordel...


J'avais le souvenir d'un groupe plus suffocant, là y a un goût de Morbid Angel et j'aimebeaucoup


Énorme date à Rennes hier soir, à ne pas rater pour tous fans de Brutal Death qui se respecte ! Le report en ligne dans quelques jours...


Ce titre n'a pas pris une ride mais nous si !
Quelle chanson et quel album en tous cas !
Pis effectivement, sacrée prise de risque à l'époque. Fallait avoir les couilles de le faire mais putain que cela ne valait le coup bordel ! Un son quasi inimitable...
Par contre, faudra que(...)


Pfff, l'album de Voivod s'annonce ÉNORME.