Je n’ai pas pour habitude de chroniquer des singles, mais ne m’en veuillez pas pour cette crise d’apathie un peu sévère. D’autant plus qu’elle n’est pas la seule explication à mon laïus somme toute plus bref que d’ordinaire (et certains ne s’en plaindront pas), puisque le 7’’ en question est d’un intérêt tout à fait honorable, et pas seulement parce qu’il vient du Japon. On le sait, le pays du soleil levant n’a pas son pareil pour jouer le Rock et le Metal tels qu’ils ont été définis par l’Europe et les Etats-Unis en leur temps et heure, et nos amis japonais ont depuis très longtemps rattrapé leur retard en termes de crédibilité. Il est bien loin le temps des BEATLES se voyant gratifiés en première partie d’un de leurs deux concerts au Budokan Hall de Tokyo en 1966 d’un très exotique « Hello Beatles! Welcome Beatles ! », interprété par un obscur groupe national dont presque tout le monde a oublié le nom. Le nom que vous risquez de retenir dans un peu moins de huit minutes par contre est celui des SIGNIFICANT POINT, qui en deux morceaux seulement vous auront sans aucun doute convaincu de leur potentiel Heavy, s’inspirant des grandes légendes du genre. Et comme une fois n’est pas coutume (locale), une bio fournie me l’a été par le label, et je vais pouvoir vous en parler un peu plus précisément… SIGNIFICANT POINT a donc été formé en mars 2011 par les deux guitaristes Kazuki Kuwagaki et Gou Takeuchi, qui ont eu beaucoup de mal à stabiliser leur formation avant de pouvoir enregistrer leur première démo en 2014 (qui s’est vue honorée d’une distribution française via Legion of Death Records). Aujourd’hui, le line-up compte outre les deux tricoteurs, Fumiya Abe au chant et le mystérieux Itormentor à la batterie, et peut s’enorgueillir d’un EP live, et très bientôt de ce premier single officiel, qu’Inferno Records aura le plaisir de distribuer dès le mois de mars. 

Mais venir du Japon, disposer d’une promotion satisfaisante n’est pas suffisant pour capter l’attention d’auditeurs potentiels. De quels atouts dispose dont cette formation pour mériter aujourd’hui une place dans nos colonnes ? D’une, d’un niveau technique tout à fait crédible. D’autre part, d’un flair indéniable pour recréer la magie du Heavy Metal à tendance légèrement Speed de nos sacro-saintes années 80, qui trouvent en cette nouvelle incarnation un écho sincère. S’inspirant des modèles incunables laissées dans les médiathèques et les salles de concert par les héros nationaux de LOUDNESS, mais aussi par les internationaux de JUDAS PRIEST (l’influence la plus palpable), d’IRON MAIDEN, ou de MSG (mais là, ce sont eux qui l’affirment, pas moi), les quatre musiciens nous font donc le coup de la nostalgie revdendiquée, en distillant deux titres qui explosent de tous les côtés, nous laissant les oreilles aveuglées par une fumée d’ampli épaisse. D’ailleurs, en écoutant et savourant l’hymne incontestable qu’est l’ouverture « Attacker », on se plaît à rêver aux débuts d’HELLOWEEN, sur leur premier EP éponyme, auquel nos héros du jour ont même emprunté le son de grosse caisse si caractéristique. Un débordement de vitalité Heavy/Speed, qui nous ramène aussi à la glorieuse époque des GRIFFIN, de la clique belge des CROSSFIRE, l’avancée technologique en plus, mais la même veste à patchs sur les épaules, ce qui n’a rien de péjoratif au contraire. Il faut dire que les SIGNIFICANT POINT appliquent avec une foi sans pareille les préceptes les plus établis de notre musique chérie, tels qu’ils ont été édictés dans la première moitié des années 80, avec ce petit plus vintage qui rend leur deux titres parfaitement transcendants.

Transcendants, car énergiques, mais évidemment, dénués de toute once d’originalité. Si l’ombre de LOUDNESS est la plus présente sur ce 7’’, celle du PRIEST vole aussi bas, spécialement dans le tranchant de riffs vraiment saignants, et dans les envolées lyriques de Fumiya Abe qui n’hésite jamais à partir jouer les Castafiore à chaque fin de couplet. Mais c’est bien le tutorat d’Akira Takasaki qui chaperonne chaque intervention en solo, et si le cachet de l’immanquable guitar-hero nippon est inimitable, nos deux six-cordistes du jour font tout pour lui rendre hommage, entre deux salves de chœurs dits « à l’allemande », qui confèrent à leurs morceaux une puissance tout à fait délicieuse. En dehors de ces considérations, « Danger Zone », le second segment, a tout d’un classique Metal oublié par le temps, et sonne, détonne, cartonne comme un tir de barrage Heavy que rien n’affaiblit. Doté en sus d’un son tout à fait typique des références utilisées, Attacker! se presente donc comme un simple parfaitement indispensable en ces temps de disette d’enthousiasme, et nous introduit à un quatuor sûr de son fait et certain de faire notre fête. Une bonne dose de Heavy trempé dans le Speed en furie, qui me permet donc une dernière analogie, m’évoquant l’image des SIGNIFICANT POINT en première partie de nos FURIES adorés, pour un festival de Metal gorgé d’acier. Plus qu’un single, cette entrée dans la cour des grands du quatuor est une véritable profession de foi, qui fait loi, et du meilleur aloi. Alors, vous voyez bien qu’être un peu léthargique après une journée de boulot n’empêche pas d’avoir l’esprit pratique…Bande de mauvaises langues.


Titres de l'album:

  1. Attacker
  2. Danger Zone

Facebook officiel


par mortne2001 le 11/03/2018 à 18:36
78 %    387

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Ancient Moon

Benedictus Diabolica, Gloria Patri

The Defiants

Zokusho

Lee Aaron

Power, Soul, Rock N' Roll – Live in Germany

Aphrodite

Lust and War

Freternia

The Gathering

Urkraft

Our Treacherous Fathers

Monarque

Jusqu’à la Mort

Black Star Riders

Another State Of Grace

Sacral Night

Ancient Remains

Kryptos

Afterburner

Immortal Bird

Thrive On Neglect

Korn

The Nothing

Damim

A Fine Game Of Nil

Kobold

Masterpace

Warvictims

The Horse and Sparrow Theory

Dead Heat

Certain Death

Void King

Barren Dominion

The New Death Cult

The New Death Cult

Axxios

Beneath the Blood Red Sky

Reality Suite

Awaken

Death Feast Open Air 2019

Mold_Putrefaction / 19/09/2019
Brutal Death Grind

Dopethrone + Wormsand

RBD / 12/09/2019
Doom

DISOWNING, Interview avec Butcher (chant)

youpimatin / 10/09/2019
Death Metal

Concerts à 7 jours

+ Electric Shock + Praying Mantis

21/09 : Jas'rod, Pennes Mirabeau (13)

Belenos + Griffon + Nydvind

21/09 : Salem, Le Haillan (33)

Darkenhöld + Bovary + Eternal Hunt

21/09 : Secret Place, St Jean De Védas (34)

Kadinja + Tranzat + Juggernautt

21/09 : Espace Le Goffic, Rennes (35)

Krassier + Frekkr + Conquerors

21/09 : Dropkick Bar, Reims (51)

Evil Invaders + Warkunt + Disgorged Foetus

21/09 : Maison Du Temps Libre, Rolampont (52)

Deficiency + Fractal Universe + Destinity

21/09 : ThÉÂtre De La MÉdiathÈque, Freyming (57)

Warfaith + Mortuary + Dust In Mind

21/09 : Salle Désiré Granet, Anould (88)

Flush!! + Xbreak Outx

26/09 : L'ambuscade, Lyon (69)

Elyose + Ancient Bards

26/09 : Le Gibus, Paris (75)

Mars Red Sky + Lysistrata + It It Anita

27/09 : La Nef, Angoulême (16)

Pictured + Evilness + Gengis

27/09 : Le Spot, Spézet (29)

A Very Sad Story + Cleaver

27/09 : Le Dropkick, Reims (51)

Vola + Arch Echo + Rendezvous Point

27/09 : Hard Rock Café, Lyon (69)

Misþyrming + Vortex Of End + Darvaza

27/09 : Le Gibus, Paris (75)

Bliss Of Flesh + MÖhrkvlth + Vosegus

28/09 : Espace Leo Ferre, Brest (29)

Alea Jacta Est + Stinky + Wank For Peace

28/09 : Le Rex, Toulouse (31)

Blood Ages + Pray Manticore + From Dusk To Dawn

28/09 : Ecole Des Filles, L'isle-bouzon (32)

Pictured + Evilness + Gengis

28/09 : La Fontaine De Brocéliande, Saint-péran (35)

Fange + Grist + Verdun

28/09 : Molodoï, Strasbourg (67)

Malkavian + Warband + Shut The Fuck Up

28/09 : Rock'n'eat, Lyon (69)

Temple Of Baal + Archgoat + Au Champ Des Morts

28/09 : Le Petit Bain, Paris (75)

Furies + Nemost + No Return

28/09 : Salle Claude Pouillet, Evry-gregy-sur-yerres (77)

Monarch! + Vouna

28/09 : L'hélice, Toulon (83)

Photo Stream

Derniers coms

Vraiment très bonne chronique qui m'a donné envie de redécouvrir ce magnifique album.


J'aime burn excoriate et merci pour la piqure de rappel avec gurkkhas


Une excellente de putain de bonne nouvelle !!


@humungus : j'ai dû mal m'expliquer. Le type a été balancé du public par dessus la barrière et est retombé bien lourdement derrière quoi. Pas sur ses guiboles... et les gars de la secu l'ont relevé ensuite. ;)


Artwork horrible. En espérant qu'il sera un peu plus solide que le dernier.


1) Inutile de dire que ce report et une fois de plus hyper complet.
Cela devient vraiment lassant d'écrire ça à chaque fois mec...
2) "Pour manger, c’est soit des frites, soit une part de pizza"
QUOÛÛÛAH ?!?!
Pas de stands vegano-pakistanais sur ce genre de fest ? Imp(...)


1) JTDP + 1.
2) "Un spectateur un peu plus chaud que les autres passe par-dessus la barrière suite à un slam qui tourne mal et s'écrase juste devant la scène ! la volée qu'il a pris le mec !"
Donc si j'ai bien suivi, un spectateur passe par dessus les barrières (involontairement qu(...)


Bah vu qu'Exodus est plus en moins en stand-by tant que Holt n'en a pas fini avec Slayer, Altus a bien raison de réactiver Heathen. Perso c'est une excellente nouvelle, qui sera encore meilleure si je parviens à voir le groupe live.


Des piges Heathen, le mec est dans Exodus aujourd'hui je savais pas que ça tourné encore.


Et bien, une chronique de Freternia, si je m'attendais à ça! J'avais en effet totalement perdu de vu ce groupe, disparu des radars et visblement peu regretté. A l'époque (et cela ne nous rajeunit pas), j'avais été emballé par le côté épique du 1er album, mais j'avais trouvé le second part(...)


Bravo pour ce report exhaustif. Sur ce genre de festival je suis certain que je me calerais plutôt sur les têtes d'affiche, si j'y allais. Elles sont plus de ma génération (je confirme en passant que Decapitated a été un groupe majeur alors) et je trouve que les vieilles écoles étaient plus (...)


Cela a été corrigé, ce sera bien le 2 mai à Toulouse, un samedi.


"Pendant ce temps là le batteur de KORPSE fait un slam, et une nana vomit à côté de moi, parfait" xD !

Sinon excellent report Mold, comme d'habitude. Tu m'impressionne à tout voir / tout retenir comme ça ! Le gros kiff sur Waking tu m'as tué ;)


Excellent album ! Plus dynamique que le précédent tout en gardant cette lourdeur et cette hargne si caractéristiques du groupe !


merci beaucoup pour ce report, concis et précis...et merci de faire suivre l'actualité du brutol jusqu'à Roazhon...
Et enfin cimer pour Smat's...
ROM1 - KDS CREW


Hihi, je savais que c'était fait pour toi... :-D


Cette affiche... J'en rêvais... ... ...


@kairos +1 !


Cool report, comme d'hab' ! Et toujours intéressant de retracer l'historique musical d'une ville ;-)


Si Scott Wino ne peut plus se défoncer en paix, ou va le monde !