Black Death Phantom

Nunslaughter

26/02/2021

Headbangers Records

Pour me rafraichir la mémoire, je suis allé sur l’entrée Metal Archives consacrée à NUNSLAUGHTER. Je n’avais plus en tête depuis longtemps les différentes étapes de leur disco, et alors que la molette de ma souris atteignait un nombre de tours conséquent, je me suis demandé si le scroll allait finalement atteindre le bas de la page. J’avais oublié en effet à quel point les américains étaient prolixes en différentes formats, mais j’avais aussi oublié que malgré plus de trente ans de carrière, ces feignasses n’avaient lâché que quatre longue-durée. Alors, certes, j’en conviens, vu le nombre de splits, de démos, de live, de compilations que ces marsouins nous ont offert, il y a peu de vide dans leur production. Mais c’est tout de même en EP que le groupe se sent le plus à l’aise, et un an à peine après la compilation Hear the Witches Cackle, qui elle-même succédait à une autre compilation publiée en 2019 (Inverted Churches), qui elle-même était contemporaine du troisième volet des Devils Congeries (compilation itinérante en trois volumes, pour le moment), le quatuor infernal toujours mené de gosier satanique par Don of the Dead, seul membre d’origine, revient par la petite porte avec…neuf minutes de « musique ».

Accompagné par Tormentor (guitare, depuis 2014), Wrath (batterie, depuis 2016) et Detonate (basse, depuis 2019), Don of the Dead continue de faire ce qu’il sait faire de mieux, se montrer blasphémateur, vociférer, lâcher des riffs basiques sur des rythmiques primaires, pour effrayer le bourgeois comme le veut l’expression. Je l’avoue, c’est la nostalgie des premières années du groupe qui m’a poussé à m’intéresser à cet EP totalement anecdotique, sur lequel NUNSLAUGHTER ne dévie pas d’un pouce de sa trajectoire bien établie depuis l’orée des nineties. On retrouve sur ces six morceaux l’énergie débridée d’un groupe qui depuis longtemps se roule dans la fange d’un Death subtilement blackisé, les mêmes impulsions classiques, les accélérations brutales, mais aussi les riffs performants à l’image de celui portant « The Guts of Christ » à bout de syncopes.

Le tout est évidemment sympathique, puisque NUNSLAUGHTER est quand même maitre en son domaine et un peu seul dans son univers. Seulement, dix minutes de musique c’est un peu short pour les fans, qui auraient bien aimé savourer un repas un peu plus long, d’autant que certains titres accrochent méchamment le palais. Un seul met au-delà des deux minutes, beaucoup de paillardise, de la méchanceté somme toute sympathique, et vogue la galère sur le pont de ce Black Death Phantom, aussi traditionnel et festif qu’un Satan amusé de la taille de son propre braquemard.

Fans de bestialité peu nuancée, soyez aux anges en découvrant ce nouvel EP qui porte le nombre de sorties du groupe à un total hallucinant. Dégustez « I Am Death » en plein anus histoire de vous l’élargir, rappelez-vous de SODOM (tu m’étonnes…), et dessinez des croix renversées sur les murs des églises de votre quartier au rythme de ces blasts purement analogiques. Bref, du bourrin, encore du bourrin, de quoi trousser quelques joyeuses en proférant quelques jurons, et toujours cette vitalité qui rend admiratif. Puisse Don of the Dead vivre encore longtemps pour continuer à produire de tels crachats musicaux. Mais Don, par pitié, apprend à cracher plus loin, et de plus gros glaviots, neuf minutes, c’est vraiment trop court.

                                                                                                                                                                                                                

Titres de l’album:

01. Black Horn of the Ram

02. I Am Death         

03. Phantom

04. Sacrificial Zombie           

05. Sordid Past          

06. The Guts of Christ


Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 23/07/2022 à 15:26
70 %    68

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Obscene Extreme 2022

Mold_Putrefaction 16/08/2022

Live Report

J'irai Mosher chez vous ! Episode 4 : Seattle

Jus de cadavre 12/08/2022

J\'irai mosher chez vous

Suffocation + Kharkov

RBD 08/08/2022

Live Report

Hysteria

mortne2001 04/08/2022

From the past

Voyage au centre de la scène : DEATH POWER

Jus de cadavre 31/07/2022

Vidéos

Incantation + Akiavel + Horror Within

RBD 30/07/2022

Live Report

Appetite For Destruction

mortne2001 21/07/2022

From the past

100 Albums à (re)découvrir - Chapitre 3

mortne2001 18/07/2022

La cave
Concerts à 7 jours
Gang + Balls Out + Overdrivers 20/08 : Place Du Rietz, Burbure ()
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Albatard

Cool le report bien détaillé, ça donne envie d’y retourner!

18/08/2022, 21:09

Seb

j'avais eu de l'espoir avec un morceau qu'il avait mis en ecoute mais le reste, c'est de la merde.Comme d'hab...

18/08/2022, 10:29

Fleur de cannibal

C’était mieux à 3 qu’à 4 ? Sans doute mais Angelripper au fond de lui ne veut pas se l’avouer … 

18/08/2022, 08:27

l\'anonyme

C'est fade et très convenu. Ca surf sur la vague actuelle, comme tous les albums de Machine Head d'ailleurs qui surfaient sur la vague du moment. Et, à force de vouloir faire des albums différents les uns des autres, ils perdent leur identité.Le seul poin(...)

18/08/2022, 08:02

Humungus

Mon dieu, mon dieu... ... ...

18/08/2022, 07:37

Humungus

Idem.(Et cela m'attriste de le dire au vu de ma vénération pour ce groupe...)

18/08/2022, 07:13

Kijgo

Et tout aussi ininteressant

17/08/2022, 21:45

Kijgo

Toujours aussi intéressant ce groupe.

17/08/2022, 21:44

Kijgo

Toujours aussi intéressant ce groupe.

17/08/2022, 21:44

Arioch91

Pas mieux.

17/08/2022, 20:11

Eliminator

Oui je crois qu on peut dire que c est vraiment pas terrible.Machine head, Fear Factory, Sépultura... Ces groupes de mon adolescence qui aujourd hui disparaissent dans cet océan de chiasse qu est devenue l industrie musicale.Cette prod sans âme avec un son de bat(...)

17/08/2022, 19:26

KaneIsBack

Toujours un bon moment, ces reports de l'OEF, même si je ne suis pour ainsi dire jamais d'accord avec toi. Au passage, merci pour Escuela Grind, dans le genre, c'est franchement chouette. 

17/08/2022, 17:35

KaneIsBack

Pas mal. J'aurai sans doute oublié ce groupe demain, mais en attendant, je suis toujours client pour ce genre de Black/Death suédois à la Dissection. 

17/08/2022, 17:30

Humungus

Bah voilà...Cela ne révolutionne effectivement rien dans le genre, mais quoi qu'il en soit, cela faisait trèèèèèès longtemps qu'un groupe de Black 90s ne m'avait pas autant fait de l'œil.Dommage qu&apo(...)

17/08/2022, 16:00

Humungus

Un fest que je voulais faire quand j'étais encore jeune et plein d'entrain...Plus du tout le cas maintenant donc. Même si l'affiche beaucoup plus éclectique désormais me plait bien plus...PS : A te croire, malgré l'aur(...)

17/08/2022, 15:43

Jus de cadavre

La taille du report   Merci ! Un fest que je rêve de faire !

17/08/2022, 13:42

Gargan

C'est lØve.

17/08/2022, 10:59

Gargan

On dirait un générique de séries 80s US en boucle   

17/08/2022, 10:56

pierre2

On a le droit de dire que c'est pas terrible ?? mmmh....

17/08/2022, 08:37

Simony

Mouais... c'est pas fou fou...

17/08/2022, 08:30