Le remplacement d'un chanteur tel que Chritus (LORD VICAR, ex-COUNT RAVEN) n'est pas chose aisée et au sein de GOATESS, le chanteur avait réussi à marquer de son empreinte le Stoner Metal aux larges infusions de Fuzz. Pourtant Karl Buhre débarque pour ce troisième album du groupe, nommé Blood And Wine, avec un aplomb et une assurance qui montre de suite que le groupe est à un tournant de sa jeune carrière.
En effet, le groupe a décidé de se faire un peu plus direct avec des titres qui tendent plus vers un ORANGE GOBLIN qu'un SLEEP, ainsi "Dead City", "What Lies Beneath" ou "Dark Days" dévoilent ce visage pas tellement nouveau mais dont les traits sont plus marqués que sur les efforts précédents du groupe. Cet album s'ouvre sur un magnifique "Goddess" où les claviers appuient la guitare et le chant dans une mélodie entêtante et particulièrement efficace avant que le groupe n'enchaine une face très efficace donc de leur musique. 4 morceaux qui dynamisent le Stoner Doom Metal de GOATESS et où Karl Buhre est particulièrement à son avantage, sa voix colle parfaitement à l'ambiance des morceaux et avec ce "Goddess" en introduction, on frôle la perfection.
C'est alors que le groupe nous envoie "Dunerider" et "Jupiter Rising", rien qu'avec le titre du deuxième, on comprend que le Fuzz va de nouveau reprendre la première place et si les morceaux sont très bons également, la voix du nouveau chanteur est peu plus commune dans ce style. Toutefois, cela est plutôt bien vu par le groupe, d'une part parce que cela assure la jonction avec son passé, d'autre part parce que l'album sur le même rythme que le début aurait certainement fini par tourner en rond. En fait, il faut laisser le temps à ces deux titres de se dévoiler et notamment ce "Jupiter Rising" très ambiancé, par moment très intimiste et assez minimaliste même qui est bien contrebalancé par ce "Stampede" plus direct, dans la veine du début d'album.
La production est une nouvelle fois à saluer, bien chargée en gras mais pas de trop, on n'est pas là dans le son orange où la disto est poussée à fond ainsi que les basses. Ce Blood And Wine revêt une production un peu plus Metal que ses prédécesseurs d'ailleurs et le chant, pour renforcer l'aspect direct des morceaux, est également plus mis en avant par rapport aux anciens albums.

GOATESS se retire sur un hypnotique "Blood & Wine" au début très direct avant de se relancer en son milieu par un riff répétitif pour une fin d'album comme tout bon album de Stoner Doom Metal... à se taper la tête au mur ! Les Suédois réussissent donc le virage du changement de chanteur en tirant les forces de ce nouveau vocaliste et en adaptant leur recette sans la dénaturer, un bel exemple d'équilibrisme.

Tracklist :

1. Goddess
2. Dead City
3. What Lies Beneath
4. Black Iron Mark
5. Dark Days
6. Dunerider
7. Jupiter Rising
8. Stampede
9. Blood And Wine

Facebook // Shop


par Simony le 14/10/2019 à 12:00
83 %    272

Commentaires (6) | Ajouter un commentaire


Buck Dancer
@79.87.138.218
15/10/2019 à 22:33:39
Merci pour la piqûre de rappel sur la sortie de ce nouvel album, dont j'étais passé à côté. A l'écoute du titre sorti il y a quelques semaines, Chritus manquait, mais le côté un peu plus direct du morceau n'était pas fait pour me déplaire. J'espère, en tout cas, un aussi bon album que les deux précédents.

Humungus
membre enregistré
19/10/2019 à 13:28:45
Bon... ... ...
Que dire si ce n'est que durant TOUTE l'écoute de cet album, je n'ai pas pu m'empêcher de m'imaginer Chritus au chant et de me dire que, de fait, la galette aurait été cent fois meilleure avec lui.
Alors évidemment, étant un pur inconditionnel du chanteur précité, je suis une fois de plus totalement partial dans ma critique. Mais très sincèrement, même si Karl Buhre est un très bon pousseur de chansonnette (avec une tessiture extrêmement différente de celle de Chritus soit dit en passant), il n'a pas le timbre aussi exceptionnel et aussi repérable entre mille que son prédécesseur.
Les riffs sont pourtant toujours aussi bonnards chez ce groupe, mais ils manquent cruellement ce petit goût de reviens-y que Chritus amenait avec brio.
Du coup, il en résulte un bon album de Stoner Doom certes, mais un album de Stoner Doom comme il en sort des dizaines tous les deux mois. Avec l'ancien vocaliste, cela aurait été un PUTAIIIN d'album de Stoner Doom.
Bref, fan oblige, de mon côté, cela sera donc un achat plus pour la forme que pour le fond cette fois ci.
Vraiment dommage...

PS : Je ne sais pas si c'est le groupe qui s'est séparé de Chritus ou l'inverse, mais si c'est la première hypothèse, ils viennent grossièrement de se tirer une balle dans le pied les gars...

rastacool
@78.192.38.132
19/10/2019 à 15:17:39
Intéressant.

Simony
membre enregistré
19/10/2019 à 17:16:42
Je suis assez d'accord avec toi Hummungus sur la qualité qu'aurait eu cet album avec Chritus, il a fallu que je l'écoute une bonne quinzaine de fois avant de pouvoir me dire : "OK, le chanteur a quand même des trucs intéressants, laisse-lui une chance." Toutefois, ils ont eu l'intelligence de mettre des titres plus directs qui vont mieux au nouveau chanteur et cela s'entend sur "Dunerider", avec un Chritus au chant, ça aurait été une boucherie totale ce titre, un pied inconsidérable !
Et pour ce qui est de savoir qui s'est séparé de l'autre, possible que le nombre de groupes important de Chritus (PYTHON, LORD VICAR) ait été un critère de décision d'un côté comme de l'autre.

Simony
membre enregistré
19/10/2019 à 17:16:42
Je suis assez d'accord avec toi Hummungus sur la qualité qu'aurait eu cet album avec Chritus, il a fallu que je l'écoute une bonne quinzaine de fois avant de pouvoir me dire : "OK, le chanteur a quand même des trucs intéressants, laisse-lui une chance." Toutefois, ils ont eu l'intelligence de mettre des titres plus directs qui vont mieux au nouveau chanteur et cela s'entend sur "Dunerider", avec un Chritus au chant, ça aurait été une boucherie totale ce titre, un pied inconsidérable !
Et pour ce qui est de savoir qui s'est séparé de l'autre, possible que le nombre de groupes important de Chritus (PYTHON, LORD VICAR) ait été un critère de décision d'un côté comme de l'autre.

Buck Dancer
@80.215.79.155
20/10/2019 à 15:59:02
Effectivement, dur de pas penser à Chritus à l'écoute de l'album pour le moment. Même avec la plus grande volonté. Et plutôt d'accord aussi avec Humingus, sans lui et ce malgré la qualité de la musique, on passe d'un groupe stoner au dessus du lot à un groupe "comme les autres". Bien dommage mais je désespère pas d'accrocher une fois la déception passée. Sinon il reste les deux premiers albums, tellement bon !

Ajouter un commentaire


Denial

Antichrist President

Trepalium

From The Ground

Mutilatred

Ingested Filth

Pearl Jam

Gigaton

Crypt Dagger

From Below

Lamentari

Missa Pro Defunctis

Almanac

Rush of Death

Mariana Semkina

Sleepwalking

Glaciation

Ultime Eclat

Milking The Goatmachine

From Slum to Slam - The Udder Story

Aevum

Multiverse

Burning Witches

Dance with the Devil

Aleister

No Way Out

Conny Bloom

Game! Set! Bloom!

Death. Void. Terror.

To The Great Monolith II

Vulcano

Eye In Hell

Vaisseau

Horrors Waiting In Line

Justify Rebellion

The Ends Justify The Means

Uncut

From Blue

Invocation

Attunement to Death

LA CAVE #4 : une sélection d'albums / Spécial Black Metal

Jus de cadavre / 21/03/2020
Black Metal

Napalm Death + Eyehategod + Misery Index + Rotten Sound

RBD / 09/03/2020
Brutal Death Metal

Stolearm

RBD / 17/02/2020
New Wave

Pastor of Muppets

RBD / 12/02/2020
Brass Band

J'irais Mosher chez vous ! Episode 2 : Indonésie

Jus de cadavre / 08/02/2020
Asie

Concerts à 7 jours

Photo Stream

Derniers coms

Le Hellfest peut avoir lieu je pense mais les groupes américains c'est le probleme, pour le reste de l'europe ça peut le faire sans soucis, mais ça donne quoi sans les USA comme affiche...


Merci pour vos commentaires qui nous motivent à vous donner chaque jour le meilleur de l'info metal, mais presque.


C'est pas de nous hein Metal En Fer !
Toujours est-il que c'est bien marrant je trouve, une sorte de Gorafi Metal xD


Alors là bravo les gars !
Je dois dire que celui de cette année est vraiment très, très bon.
C'est effectivement super chiadé, et surtout j'ai ri plein de fois…
Pour ceux me connaissant, c'est gage de qualité au vu de mon intransigeance en la matière.


L'annulation du hellfest en tant que tel ne fait pas de doute, avec ou sans pq ...


HELLFEST : Des festivaliers réclament « moins de bruit pour une ambiance plus conviviale »


Sponsorisé par Lotus :-))))))))
Mouarf !


Ha ha ! Cela fait du bien de respecter la tradition dans les circonstances actuelles.


Juste GENIAL !
Bravo pour ce boulot et merci pour la poilade !!

J'en veux ENCORE !! :-)))))


Ah mais bravo, ces articles sont excellents


Excellent et très bien écrit. Merci pour la poilade!


Magique.
Merci


Enfin du vrai journalisme !


Thanks \,,/ good news


Je ne sais pas si le groupe a été créé de toute pièce, mais je l'ai découvert lors du Clermont metal fest et c'était très très bien . Ca joue très bien et le chant est au top niveau avec quelques poussées très graves. Ok elles sont charmantes et ce n'est pas déplaisant mais leur jeu es(...)


Putain, mais c'est encore plus merdique qu'avant. Ou comment progresser dans la médiocrité.


ce qu'il ne faut pas lire comme âneries ici...


Je rejoins aussi ton avis, me souviens encore de leurs débuts, c.était même pour ma part difficile d'avaler un album au complet d'une esti shot. Conqueror aussi dans le même chariot.


Pas mal du tout ça !
La production est excellente, très organique, proche d'une captation live mais restant fine et précise ! Ca promet.


L'artwork est l’œuvre d'un certain Jibus