Casas

Casas

25/06/2017

Autoproduction

Bartolomé de Las Casas fut le premier homme de foi à déclarer l’universalité des droits de l’homme, il y a de cela quelques siècles. Il a aussi participé à la colonisation des Amériques aux côtés de Nicolas de Ovando , remplaçant de Christophe Colomb, mais devant la barbarie organisée de cette pratique, il se tourna vers les ordres, et intégra les dominicains, où il fut ordonné prêtre à Saint-Domingue, avant de devenir évêque de San Cristobal, ville plantée au milieu d’une province très pauvre. Il écrira un texte engagé et profondément humaniste, Très brève relation sur la destruction des Indes, dans lequel on lira ce passage :

« Les lois, les règles naturelles et les droits des hommes sont communs à toutes les nations, chrétiennes et gentilles, et quels que soient leur secte, loi, état, couleur et condition, sans aucune différence »

Ecrites il y a quelques siècles, ces lignes représentaient déjà un choc frontal pour les religions européennes actives. Mais des siècles à postériori, elles retrouvent un écho funeste dans notre époque gangrénée par l’importance mortelle que recouvre le mélange de religion et de terrorisme qui justifie des actes barbares…Alors, Casas, visionnaire ? Ou simple humaniste convaincu horrifié du sort réservé aux tribus que les colons voulaient christianiser à tout prix ?

Les deux.

Mais ce qu’il n’aurait jamais pu prévoir, c’est qu’en 2014, un homme et ses acolytes emprunteraient son nom pour produire une des musiques les plus abrasives et dissonantes d’un début de siècle.

Jackson Kovalchik vient de Brooklyn, NYC. Epaulé de Gabe Kates-Shaw à la guitare, de Liam Quinn à la batterie, et de Matt Scott à la basse et à la production, il hurle, multiplie les arrangements sonores stridents, crie, harangue, effraie, et accessoirement triture les sons les plus irritants pour produire la musique la plus agressive, la plus lourde, et la plus « inconfortable » possible.

Et dire qu’il touche au but est un délicieux euphémisme…

Déjà responsable d’un nombre conséquent de sorties (live, démo, split, enfin tous les formats possibles), CASAS nous offre donc aujourd’hui la nouvelle étape sur son chemin de croix avec cet EP/LP éponyme, qui pendant plus de trente minutes, tente de retranscrire la douleur de peuples face à l’adversité, et surtout, face à l’ignominie pseudo civilisée qui voulut de force les convertir à sa foi.

Pour ce faire, Jackson et les siens usent de toutes les armes possibles. Le feedback, évidemment, érigé en tant qu’arme de dissuasion majeure et suremployé tout au long des cinq (longues) pistes. Des riffs, les plus sombres et épais possibles, qui ne dévient que très rarement de leur trajectoire Doom/Sludge, et qui mutilent la distorsion pour la pousser dans ses derniers retranchements.

Une rythmique, à cheval entre pulsion cardiaque et litanie de mort, qui martèle des blanches blafardes sur fond de silence parfois, et souvent même, éprouvant.

Et bien sûr, un chant, époumoné, à l’agonie, qui vitupère en arrière-plan tel une armée de fantômes hantant leurs bourreaux.

Et le résultat, une fois assemblé, est comme vous l’imaginerez sans peine, assez effrayant.

Il est d’ailleurs fort bien résumé par « Hojeda's Promise », entame de plus de douze minutes qui place tous les éléments dans l’ordre, et annonce les traumas à venir. Pesanteur et oppression, claustrophobie et promesses non tenues, c’est un voyage dans le passé et à travers toutes les fausses vérités énoncées afin d’endormir la méfiance de prétendus « sauvages », pour mieux leur voler leur terre et leurs richesses.

D’où ce Doom bruitiste à tendance Sludge vraiment crade qui écorche les haut-parleurs et qui broie les tympans de dissonances et de stridences qui noient les instruments dans leur flot de bile. On pourrait même par extension parler d’une forme très primitive de BM lo-fi poussé à son extrême, si l’ambiance Hardcore des bas-fonds de Brooklyn n’exsudait pas par tous les pores…

« Malignancy, 1493 » semble résister à la pression et emprunter le même chemin, mais son final apocalyptique en blasts fatigués indique que la violence et la vilénie sous-jacente sont toujours promptes à exploser au visage de l’auditeur.

Ce même visage, sans doute tuméfié et incrédule mange soudainement en pleine face l’interlude Ambient et bruitiste « Hawk’s Bell », qui ne fait cas d’aucune musicalité pour sombrer dans le chaos d’un bruit sourd et blanc qui ne cherche qu’à provoquer et irriter.

Et le message est fort bien reçu…On pense à EINSTURZENDE NEUBAUTEN, THROBBING GRISTLE et toute la vague industrielle du début des années 80, ce que paraît confirmer implicitement «Heavy Yoke They Wore » qui relègue les premiers cris des SWANS dans les oubliettes de la tendresse urbaine.

Le leitmotiv du projet prend alors tout son sens, jouer Heavy, pour sonner le plus lourd possible. Et la superposition d’un beat énorme et lent et de strates sonores suraiguës fonctionne en ce sens, tandis que la guitare peine à imposer un motif abyssal, triste cérémonie funèbre d’une histoire qu’on ne réécrira pas.

Crescendo de violence en ruptures de rythme, et « The Rapture Of Non-Christians » d’évoquer avec horreur les exactions physiques commises à l’encontre de ces peuples colonisés, torturés et asservis, via un infâme Drone/Ambient, capable de ridiculiser les plus abjectes exactions Black/Noise de la création. Hurlements catatoniques, grondement d’arrière-plan, arythmie totale, pour un final en forme de snuff auditif qui colle vraiment la chair de poule.

Nul doute que la colère de Bartolomé de Las Casas aurait pu se matérialiser en ce chaos mécanique proposé par l’éponyme Casas. Et nul doute que la plupart d’entre vous rejetteront cet album, beaucoup trop abrasif et brut pour le plus grand dénominateur commun. Mais je ne crois pas trop m’avancer en affirmant que tel n’était pas le but de CASAS en enregistrant cette musique.

Comme le but de Bartolomé n’était pas de mettre à genoux des hommes, des femmes, des enfants, pour les plier aux lois d’un Dieu qu’ils ne reconnaissaient pas.


Titres de l'album:

  1. Hojeda's Promise
  2. Malignancy, 1493
  3. Hawk's Bell
  4. Heavy Yoke They Wore
  5. The Rapture of Non-Christians

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 10/08/2017 à 14:42
78 %    622

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Déluge + Dvne

RBD 29/09/2021

Live Report

Blood Sugar Sex Magik

mortne2001 25/09/2021

From the past

Benighted + Shaârghot + Svart Crown

RBD 22/09/2021

Live Report

Use Your Illusion I & II

mortne2001 18/09/2021

From the past

Witchfuck : le contre-pouvoir en Pologne

Simony 14/09/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : CATACOMB

Jus de cadavre 29/08/2021

Vidéos

LA CAVE #6 : une sélection d'albums Metal Extreme

Jus de cadavre 20/08/2021

La cave

Suffocation 2014

RBD 09/08/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Kerry King

https://www.blabbermouth.net/news/kerry-king-on-his-post-slayer-project-it-will-be-fking-good/Le pere King parle de son projet justement. 

15/10/2021, 23:04

afarf

bof 

15/10/2021, 21:01

Humungus

C'est plus ce que c'était c'est sûr, amis cela reste du UNLEASHED pur jus..."D'après les deux extraits, j'ai l'impression que le groupe s'assoupli alors qu'il gagnerait à se durcir"CLAIR !!!

15/10/2021, 09:05

Arioch91

J'ai aussi trouvé que la vidéo était too much pour les 30 ans de Machine Head.Un paquet de zicos présents sur la vidéo ont un groupe bien plus vieux que ça et ça balance des "30 years ! wooohhhhhhhhh ! Great ! Incredible ! Inbeliva(...)

15/10/2021, 08:21

RBD

Normal, j'en ai servi l'autre soir. C'est de saison.Monolord va tourner en Europe et en France en novembre prochain, je crois.

14/10/2021, 23:09

Gargan

Le premier truc auquel j'ai pensé : civet aux cèpes... pfff..

14/10/2021, 21:11

Hoover

 @Arioch91: Personnellement j'aime bien World painted blood, ça ne réinvente rien mais c'est bien fait, le seul album de trop pour moi c'est le dernier. Quant à King c'est de loin le membre de Slayer qui m'intéresse le moins, pas sûr(...)

14/10/2021, 18:13

l\'anonyme

@ Jus de cadavre: non, ce n'était pas avec Holt mais avec Phil Demmel. Holt avait mentionné qu'il se consacrait maintenant pleinement à Exodus et King avait dit que, avec Holt, ça ferait clone de Slayer et que ça n'aurait pas de sens. (...)

14/10/2021, 11:41

l\'anonyme

Personnellement, je trouve que "Where can you Flee?" est meilleur que "the king let his crown". Mais ce ne sera pas l'album du siècle et probablement le moins bon d'Unleashed. Et puis, ce son de guitare sur "The King...", pas vraiment percutant p(...)

14/10/2021, 10:59

pierre2

........... encore un groupe que j'ai vénéré mais qui aurait dû s'arrêter depuis bien longtemps !

14/10/2021, 10:34

Jus de cadavre

Ce n'était qu'une rumeur lancée par la femme de King (elle cause beaucoup pour ne rien dire elle) le projet de KK (ça parlait aussi de Phil Anselmo et Gary Holt, en gros Slayer sans Araya quoi). Mais rien de nouveau la dessus j'ai l'impression. Le jour ou (...)

14/10/2021, 10:25

Humungus

"Le projet du père King avec Paul Bostaph ça en est où ?"Ah bon ?!J'étais pas au jus de ça du tout...Alors du coup effectivement : Ça en est où ?

14/10/2021, 10:00

Arioch91

Pour moi, le dernier bon album de Slayer, c'était Christ Illusion.World Painted Blood partait un peu en roue libre et Repentless, j'ai pas aimé du tout.Araya étaint rincé et avait envie d'une seule chose : profiter de sa retraite.Le (...)

14/10/2021, 09:09

Kerry King

Le projet du pere King avec Paul Bostaph ça en est où ?

13/10/2021, 22:40

dawad

Ils ont fait un bon album, le premier.

13/10/2021, 20:32

RBD

Machine Head... c'est une vieille histoire de fidélité entre Flynn et moi, au gré des rédemptions successives et de lives toujours sérieux à défaut d'être très spontanés parfois. J'apprécie même les a(...)

13/10/2021, 13:41

Humungus

Je ne pensais vraiment pas à une reformation de SLAYER en disant ça mais à un autre projet monté par Kerry.Je suis en gros d'accord avec toi concernant le timing séparation de SLAYER... Même si cela me fait grandement chier hé hé h&e(...)

13/10/2021, 13:17

mortne2001

Et on va à la ligne de temps en temps monsieur AlexXxis???? TU VEUX NOUS FAIRE SUFFOQUER, C'EST CA??????

13/10/2021, 11:55

Jus de cadavre

Et bien de mon coté je ne souhaite vraiment pas le retour de Slayer par contre ! Déjà, Araya a prévenu que pour lui c’était définitivement terminé. Donc si Slayer venait à se reformer ce serait sans lui. Donc bon, ce ne serait mê(...)

13/10/2021, 11:47

Humungus

Croisons les doigts pour ça Jus de cadavre !Croisons aussi les doigts pour que cela soit bon si cela se fait... ... ...PS : Une news sur MACHINE HEAD où on fini par commenter sur SLAYER...CQFD

13/10/2021, 11:17