Chronicles Of The Doomed Worlds - Part. II : Deacons Of Abhorrence

Abyssal Ascendant

09/10/2020

Dolorem Records

Lorsque le nom de Lovecraft est utilisé pour définir la musique d'un groupe, j'ai tendance à me méfier tant le sujet est exploité, surexploité mais lorsque l'on site MORBID ANGEL et CANNIBAL CORPSE, notamment, dans les groupes pouvant se rapprocher de l'album concerné, il est de bon ton d'y jeter une oreille tout de même...
Pour ABYSSAL ASCENDANT, le sujet est évoqué dans les paroles mais ne sert pas de prétexte à des envolées instrumentales stériles, non le Death Metal de ce quatuor est e-ffi-ca-ce ! L'histoire commence en 2012 en Franche Comté et se concrétise rapidement par un premier EP, Unleashing The Outer Plagues (2013), avant un premier album, Chronicles of the Doomed Worlds - Part I: Enlightenment from Beyond (2015) qui marquait également les débuts avec Dolorem Records toujours en soutien du groupe sur ce deuxième opus. Et si les 2 albums sont espacés de 5 ans, la continuité est bien présente. En effet, c'est toujours Daniele Lupidi qui en assure l'image, on reste d'ailleurs dans des artworks assez similaires et vous l'aurez compris, ce deuxième album est le deuxième volet des histoires imaginées par le groupe et débutées sur le premier opus. Toutefois, premier changement, c'est Steph "Lawansch" Tanker qui a enregistré et mixé cet album au Disvlar Studio (BLOCKHEADS) avant que Mobo n'en assure le mastering au Conkrete Studio (GOROD, MERCYLESS, AD PATRES). Deuxième changement ensuite, avec l'arrivée d'un deuxième guitariste en la personne de Lucien et l'appel à Krzysztof Klingbein pour enregistrer la batterie. Si vous ne connaissez pas ce gars, voilà un album pour apprendre à le connaitre et pour avoir vu les capacités du bonhomme, il serait surprenant que la batterie soit trafiquée d'une quelconque façon que ce soit, il est impressionnant, c'est un peu Cthulu derrière la batterie, une baguette au bout de chaque tentacule aussi véloce que précise, bref, c'est incontestablement un point positif de cet album.
Musicalement, on comprend parfaitement le parallèle avec CANNIBAL CORPSE, ça mitraille dans tous les coins, mais attention, pas la brutalité stérile, les riffs sont construits et réfléchis, la production aide également sur ce point, la basse agit comme une clé de voute de cette structure à l'apparence simple mais en apparence seulement et le chant allant du growl le plus Cannibalien à une voix Death plus crade pouvant évoquer MORGOTH par exemple. Ainsi "Offering Flesh To The Stars" contient ce genre de growl qui va chercher bien profond, aussi profond que le lieu de vie que l'on imagine pour les Grands Anciens dont le groupe nous parle dans cet album, "The Dweller Awakens" renferme quelques voix plus criardes et saturées à la MORGOTH, plus monstrueuses aussi, empruntant quelques techniques de chant du Brutal Death Metal tout en gardant l'approche old-school et authentique.
Avec l'apport d'une deuxième guitare, on aurait pu penser que les solos allaient pleuvoir mais le groupe reste mesuré de ce côté là, quelques doublages de lead de guitare épaississent bien le contenu mais pour autant, le groupe a su sortir du piège de la musique rythmique en envoyant quelques leads et passages plus "mélodiques" et il faut avouer que la recette fonctionne parfaitement ("March Of The Wind Walker", "Coven Of Agony"). L'album est également rythmé par quelques samples ambiants, sur le début d'"Offering Flesh To The Stars" pour débuter l'album, tout comme sur l'ultime "Coven Of Agony" mais aussi sur "NILGH’RI VULGT’MAH EH’YEOG UH’EOG" ou "The Dweller Awakens", rappelant au passage l'univers dans lequel l'album se déroule mais le groupe, là encore, n'en abuse pas et se contente de petits rappels à dose homéopathique, un choix judicieux qui ne compromet pas l'efficacité du Death Metal d'ABYSSAL ASCENDANT.

Tracklist :

  1. Offering Flesh to the Stars
  2. Dissolved into the Great Hive of Shaggai's Progeny
  3. The Dweller Awakens
  4. March of the Wind-Walker
  5. NILGH’RI VULGT’MAH EH’YEOG UH’EOG
  6. Martyrs of Mordiggian
  7. Wombs Of Torment
  8. The Church of Free-Will
  9. Coven Of Agony

Facebook | Bandcamp | Shop


par Simony le 23/10/2020 à 05:00
86 %    329

Commentaires (1) | Ajouter un commentaire


SubVersion
@90.62.140.39
10/11/2020, 14:40:05

quelle tuerie cet album!

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Nile + Krisiun + Grave + Ulcerate 2009

RBD 03/03/2021

Live Report

Killing For Culture - Tome 2

mortne2001 23/02/2021

Livres

Voyage au centre de la scène : MASSACRA

Jus de cadavre 21/02/2021

Vidéos

Killing For Culture - Tome 1

mortne2001 15/02/2021

Livres

Moonspell 2007

RBD 04/02/2021

Live Report

Olivier Verron _ Interview Conviction

Simony 27/01/2021

Interview

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
David

Merci pour ce commentaire sur mes vidéos qui "transpirent la passion" !!

07/03/2021, 16:41

Simony

Vraiment dommage pour DANTESCO car le dernier album est vraiment le plus abouti vocalement, quelle frustration de le voir nous quitter si jeune !Ecoutez donc le dernier album :https://dantesco666.bandca(...)

07/03/2021, 13:19

Bizarre

Thanks for spreading the news. Just a minor correction...I live in Oslo, Norway (although the band started in Russia) 

06/03/2021, 20:50

Trooper666

J'ai en vinyl. Acheté sur la commune Cour-Cheverny en Loir et Cher, là ou les deux protagoniste se sont rencontrés. 

06/03/2021, 18:36

Jus de cadavre

Je trouve ça excellent en tout cas !

06/03/2021, 17:58

Gargan

Marrant, ça me fait penser par moments à du Hakuja, la thématique étant nipponne, ça colle.

06/03/2021, 13:20

Seigneur FRED

Un album généreux ! Seigneur Fred - METAL OBS

06/03/2021, 10:57

Arioch91

Killers fut mon premier Maiden aussi. Avec un pote, on était fan de leur zique autant que de leurs pochettes. Eddie dans les 80's, c'était une sacrée mascotte !J'ai découvert le premier un peu plus tard mais j'ai adoré aussi. En fait,(...)

06/03/2021, 10:21

Moshimosher

Je viens enfin de découvrir (et d'acheter cet album)... quelle tuerie ! Un pur chef-d’œuvre !!! Vraiment de très bonnes sorties sur ce label !

05/03/2021, 23:00

Moshimosher

C'te pochette !!! Ah !!! Pas étonnant que Killers soit le premier album de la Vierge de Fer que j'ai acheté ! Probablement leur meilleure (même si j'en adore plein d'autres dont celle de Powerslave) ! 

05/03/2021, 22:36

Meuleu

J'ai fait la date sur Caen et vlà la baffe que j'ai pris sur Ulcerate, c'était énorme !

05/03/2021, 16:18

Gargan

L'horrible phoque humanoïde de Riot, brrrrr...

05/03/2021, 09:04

Saddam Mustaine

Megadeth, Ugly Kid Joe, Manowar les principaux en effet, qui ont un personnage qui suit le groupe, j'en oublie... 

04/03/2021, 19:15

Saddam Mustaine

Megadeth, Ugly Kid Joe, Manowar les principaux en effet, qui ont un personnage qui suit le groupe, j'en oublie... 

04/03/2021, 19:15

L\'anonyme

@ metalrunner: tout à fait d'accord avec toi.Je pense qu'Iron Maiden a beaucoup oeuvré dans le metal en ce qui concerne les pochettes d'albums. D'abord parce qu'ils ont instauré une forme de rituel que certains ont repris en gardant le mê(...)

04/03/2021, 18:18

Bones

Mouais, sommaire très moyen... mais la couv claque. :-)Sont malins, les p'tits salopiots, ils savent que ça va générer de l'achat compulsif. :-D

04/03/2021, 17:04

Arioch91

Suis plus abonné.Je verrai à l'occasion si je le vois en kiosque mais bon.

04/03/2021, 13:26

metalrunner

Quelle pochette je pense quelle ont bcp aide maiden  

04/03/2021, 07:44

Ragnar56

Je viens d'apprendre la nouvelle via un commentaire sous une vidéo YouTube

03/03/2021, 22:55

MorbidOM

Une double provocation assez géniale ?Les true métalleux le prennent pour un guignol depuis longtemps et la ménagère Polonaise le vois sans doute comme le rebelle de salon indispensable à ce genre d'émission, une sorte de JoeyStarr

03/03/2021, 04:08