Malgré les hordes de détracteurs que le groupe se trimbale depuis des années et les railleries incessantes qui vont avec, la sortie d'un nouvel album de CRADLE OF FILTH est malgré tout toujours un événement majeur dans le monde du metal extrême. D'autant plus que le combo britannique a retrouvé l'inspiration depuis l'album Godspeed On The Devil's Thunder (2008) qui marqua le retour en grâce de la bande à Dani.

Il faut dire que Thornography (2006) avait surpris beaucoup de monde à sa sortie mais sûrement pas dans le sens que le groupe l'espérait. Le combo (dont Dani Filth est le seul rescapé de l'époque) avait poli son style à outrance, le rendant ainsi plus accessible afin de percer aux États-Unis et ce avec l'aide, à l'époque, du déjanté Bam Margera (Jackass).

A la suite de ça, le groupe s'est remis en question est revenu aux fondamentaux avec Godspeed On The Devil's Thunder et les albums suivants confirmèrent ce renouveau avec comme point d'orgue Hammer Of The Witches (2015) qui reste l'un des meilleurs albums du sextet à ce jour.

Après un tel album, on ne pouvait qu’espérer que Cryptoriana - The Seductiveness Of Decay soit au moins du même calibre que son prédécesseur et c'est bel et bien le cas. Continuant sur la lancée d'Hammer Of The Witches, les britanniques proposent donc une suite logique à cet album et poursuit son oeuvre noire de façon magistrale. 

Heartbreak And Seance qui ouvre l'album est un condensé de ce que CRADLE OF FILTH sait faire de mieux, une ambiance lugubre digne d'un film de la Hammer, des mélodies dignes d'IRON MAIDEN et le chant si caractéristique de Dani qui fait preuve une nouvelle fois d'une grande versatilité. La plage titulaire est d'une qualité rare où vitesse, mélodie, violence font bon ménage et remémore la grande époque du groupe et nous ramène directement à Midian (2000). 

Martin Skaroupka (batterie, orchestrations) qui est maintenant dans le groupe depuis un peu plus de 10 ans est véritablement devenu le bras droit de Dani et participe énormément aux compositions et son jeu musclé et millimétré n'est sûrement pas étranger au retour aux affaires des anglais et l'intégration récente des guitaristes Richard Shaw et Marek Smerda est une valeur ajoutée non négligeable, d'autant plus qu'ils sont également d'excellents compositeurs/interprètes et le prouvent tout au long de cet album et notamment sur des titres comme Aching Beautiful, Vengeful Spirit ou You Will Know The Lion By His Claw où les guitares se taillent la part du lion (elle était facile celle-là).

The Night At The Catafalque Manor qui conclut l'album est une nouvelle fois une totale réussite et rappelle avec un certain plaisir le monumental Dusk...And Her Embrace. CRADLE OF FILTH se fait plaisir et ça se ressent dans ce nouvel album jubilatoire qui, si il n'est pas meilleur que Hammer Of The Witches peut se targuer de boxer dans la même catégorie et égaler un tel album n'était pas gagné d'avance. 

En guise de cerise sur le pudding le groupe nous offre une reprise fidèle et réussie du fameux Alison Hell d'ANNIHILATOR, histoire de finir en beauté! On en demandait pas tant mais on reprendra bien volontiers une autre part!

Titres de l'album :

  1. Exquisite Torments Await
  2. Heartbreak And Seance
  3. Achingly Beautiful
  4. Wester Vespertine
  5. The Seductiveness Of Decay
  6. Vengeful Spirit
  7. You Will Know The Lion By His Claw
  8. Death And The Maiden
  9. The Night At The Catafalque Manor
  10. Alison Hell

Page Facebook officielle


par JérémBVL le 17/09/2017 à 11:30
85 %    286

Commentaires (4) | Ajouter un commentaire


Risky
@78.192.38.132
17/09/2017 à 14:54:11
Sérieux ? 8.5 pour ce groupe pour adolescentes pré-pubères ? Auraient-ils sorti enfin un album valable depuis Dusk ?

mortne2001
membre enregistré
17/09/2017 à 17:22:36
Je dois avouer que sur ce coup là mon pote Jay, je n'ai jamais compris ta fascination pour ce groupe...Mon intérêt pour eux est né avec Dusk et est mort avec le EP From The Cradle. Je leur reconnais un sens du visuel assez agréable, mais musicalement, j'ai toujours trouvé ça assez vide, à contrario de DIMMU que je n'ai jamais aimé non plus, mais qui au moins faisait des efforts pour combler ses lacunes par des trouvailles orchestrales intéressantes...

JérémBVL
membre enregistré
17/09/2017 à 21:43:58
Franchement j'ai adoré jusque Midian et après mon intérêt pour le groupe s'est plus ou moins éteint, le groupe s'est perdu, jusqu'en 2008 et la sortie de Godspeed.

Tranbert
membre enregistré
18/09/2017 à 11:59:24
Ahhh et bien je n'avais pas fait attention qu'il y avait un pourcentage à la fin de la kro qui faisait office de note.
Je le trouve plutôt bon cet album, je ne l'ai pas encore écouté attentivement mais il a l'air d'avoir de bons passages tout de même.
Effectivement depuis Midian ce groupe à beaucoup perdu en qualité, mais ils sortent encore des trucs corrects 1 fois sur 2...

Ajouter un commentaire


Septagon

Apocalyptic Rhymes

Blood Curse

Sorceress

Orion Dust

Legacy

Cult Leader

A Patient Man

Warkunt

Of Ruins And Agony

Dalkhu

Lamentation And Ardent Fire

Edremerion

Ambre Gris

Beer Breath

Story of a Decayed Life

Sacral Rage

Beyond Celestial Echoes

Eternal Rot

Cadaverine

Cancer

Shadow Gripped

Warrel Dane

Shadow Work

Zealotry

At the Nexus of All Stillborn Worlds

Heir Apparent

The View from Below

Hæster

All Anchors No Sails

Syd Kult

Weltschmerz

Which Witch Is Which

Which Witch Is Which

Freehowling

A Frightful Piece Of Hate

Bad Fantasy

Age Of Morons

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 2

Mold_Putrefaction / 05/12/2018
Black Metal

LIVE REPORT - TYRANT FEST 2018 - JOUR 1

Mold_Putrefaction / 04/12/2018
Ambiant

Tyrant Fest J2 [Photo Report]

Simony / 29/11/2018
Black Metal

Tyrant Fest J1 [Photo Report]

Simony / 25/11/2018
Black Metal

Concerts à 7 jours

+ Aura Noir + Obliteration

10/12 : Le Ferrailleur, Nantes (44)

Solstafir

11/12 : Les Abattoirs, Cognac (16)

Aura Noir + Obliteration + Vorbid

11/12 : Le Grillen, Colmar (68)

Solstafir

12/12 : Le Moloco, Audincourt (25)

Solstafir

13/12 : L'aéronef, Lille (59)

Revocation + Rivers Of Nihil + Archspire

15/12 : Le Petit Bain, Paris (75)

Photo Stream

Derniers coms

KaneIsBack + 1.


Nefarious + 1.


Non.


Cet album est absolument fantastique !!!


Ravi de lire un report sur Aura Noir


J'ai jamais vraiment écouté Cancer, pourtant je fais partie de cette génération des 90's qui a découvert( le death metal avec ces sorties majeures. Très efficace ce titre , va falloir que je rattrape quelques lacunes.


commandé


Le metal selon les Grammys... Vaste blague.


Candlemass c'est pourris depuis la première séparation des années 90...Avant c'était génial et sombre.


Rien d'autre a faire que d'aller au Botswana ?


Donc Ici on ne peut pas être anti-fa, et vegan sans être aussi une cible...


Les antifas sont effectivement aussi fascistes que ceux qu'ils dénoncent. Pitoyable histoire...


Si Jeff est aussi insipide dans MDB qu'il ne le fut dans Paradise Lost, ça promet de sombres catastrophes. Je me souviens encore de la manière dont il détruisait "As I die" sur scène...


Très très curieux d'entendre ça, surtout avec le retour de Langqvist.


Faut voir le résultat, je suis très méfiant avec CANDLEMASS qui n'a rien proposé de bandant depuis fort longtemps ! Mais sur le papier... oui c'est la classe ultime !


C'est exactement ce que je me disais... La classe !


"Mais aussi que Toni Iommi (ex-BLACK SABBATH) apparaissait sur le titre "Astorolus - The Great Octopus" le temps d'un solo".
Si ça c'est pas la grande classe... ... ...


Malheureusement même "critique" que la dernière fois Mold_Putrefaction...
Quoi qu'il en soit merci pour tout ce temps pris.


Ecoutez Chiens, ce groupe est vraiment excellent dans le grindcore, il en vaut vraiment la peine !


De toute façon, les "antifas" sont des "fascistes", y a pas vraiment besoin d'aller plus loin... bon courage à UADA !