Dead Sentry

Dead Sentry

22/05/2020

Autoproduction

Voici un cas assez intéressant émergeant de l’underground, avec encore une fois un souci de line-up qui interpelle. Alors que l’entrée du groupe sur The Metal Archives dévoile un quatuor en bonne et due forme, la page Facebook nous aiguille plutôt sur la piste d’un one-man-band, en tout cas provisoirement. N’ayant d’autre renseignement à prodiguer, je me fierai donc à la piste du réseau social qui laisse le leader de ce projet affirmer qu’il est seul aux commandes pour l’instant, et je vous présente donc Stefan Smith, chanteur/guitariste qui visiblement s’occupe de tout au sein de DEAD SENTRY en attendant mieux. Dans un désir de rester exhaustif, on peut aussi ajouter que le « groupe » a compté dans ses rangs Seamus Hamilton-Pattison à la basse, Mack Hatcher à la batterie, et Marshall Brandt à la guitare, sans savoir si ces trois musiciens ont participé à l’enregistrement de ce qui semble être un premier LP. Un premier LP aux proportions très modestes d’ailleurs, puisque la version Bandcamp ne propose que six morceaux pour à peine plus de vingt-cinq minutes de musique. C’est donc la version bonus que j’ai réussi à me procurer, et autant dire que le Thrash proposé par DEAD SENTRY est assez étrange et pour le moins atypique et alambiqué. Venant de Winnipeg, Manitoba, ce concept biscornu ne donne pas grande indication sur sa genèse, si ce n’est une date de formation en 2018. Pas d’influences marquantes, pas de bio, pas de projets, et Dead Sentry reste un peu énigmatique dans les faits, même après avoir disséqué son contenu. Un peu Techno-Thrash sur les bords, avec quelques relents Death, ce premier manifeste n’est pas des plus simples à analyser, puisqu’il prend un malin plaisir à louvoyer entre les genres. On pense évidemment à toute la troupe des outsiders eighties, les INDESTROY, KUBLAI KHAN, BLIND ILLUSION, et en poussant les choses un peu plus loin, on pourrait même faire allusion à SADUS et ATHEIST dans les moments les plus denses, quoique les chœurs typiquement Crossover atténuent un peu cette impression.

Toutefois, et malgré le manque de détails, cette musique est tout sauf désagréable, et pour le moins rafraichissante dans le contexte nostalgique actuel. Avec une production un peu sèche et une approche de biais, Dead Sentry se démarque facilement et avec talent de la horde formelle old-school des dix dernières années, singe MEGADETH pour mieux se rapprocher de CORONER, tout en insistant sur ses particularités les plus personnelles. Bardé de riffs killer jusqu’au goulot, ce premier LP/EP est une curiosité intéressante, et parfois même fascinante, quand le ballet des guitares prend un caractère outrancier. On apprécie les dissonances à la VOÏVOD, et ce chant sardonique et légèrement sadique, au grain amer et aux intonations acides, qui donne de l’ampleur à un instrumental refusant la facilité de la routine. On se fait vite hypnotiser par cette accumulation de plans tout sauf gratuite, qui confère aux morceaux une épaisseur conséquente. D’une durée raisonnable, les morceaux n’en contiennent pas moins leur lot impressionnant d’idées qui sont toutes valides, et certains d’entre eux parviennent à nous fédérer sans forcer, à l’image du concentrique « The Body and the Brain ». Le tout ressemble parfois à une démo simplifiée d’ATHESIT publiée aux alentours de 88/89, produite par Dave Mustaine, mais sonne complètement professionnel. A titre d’exemple, « Where Next to Kill ? » semble s’ingénier à synthétiser tous les courants Thrash de la fin des années 80, et cite ASSASSIN, CORONER, EXODUS, MEGADETH, sans tomber pour autant dans la complexité inextricable du Techno-Thrash stricto-sensu. Toutefois, la complexité et la densité du produit en question lui donne une aura particulière, et un titre aussi efficace que roublard tel « Inhuman Perfection » nous fait clairement regretter la brièveté de cet album. Aussi efficace et percutant qu’inextricable et fertile, DEAD SENTRY montre un visage séduisant, certes tourné vers le passé, mais proposant une échappatoire viable à cette époque de recyclage intensif, certes jouissif sur le moment mais terriblement frustrant à moyen terme. En osant des mélodies en inserts, des arrangements vocaux malins, et des passages concentrés subtilement emprunts de Death light, Dead Sentry se savoure pleinement, et révèle ses fragrances petit à petit, nécessitant plusieurs écoutes pour se livrer dans son intégralité.

Subtilement agencé, il se termine par une outro de toute beauté, et même si « Psymphony », le titre bonus semble un peu « pièce rapportée » avec sa grandiloquence à la BELIEVER de Sanity Obscure, aucun reproche majeur ne saurait entacher cette réalisation terriblement personnelle qui je l’espère ne sera pas qu’un accident ponctuel. Espérons que Stefan Smith puisse rassembler ses forces et ses troupes pour nous proposer une suite plus conséquente, son approche restant fascinante et plurielle.        

  

Titres de l’album :

                       01. The Crown

                       02. Sacred Soil

                       03. Where Next to Kill ?

                       04. The Body and the Brain

                       05. Inhuman Perfection

                       06. (Epilogue) The Inhuman Perfected

                       07. Psymphony

Facebook officiel

Bandcamp officiel


par mortne2001 le 28/11/2020 à 17:48
80 %    89

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Voyage au centre de la scène : ASSHOLE

Jus de cadavre 17/01/2021

Vidéos

Eluveitie + Korpiklaani 2010

RBD 08/01/2021

Live Report

Sélection Metalnews 2020 !

Jus de cadavre 01/01/2021

Interview

Welcome To My Nightmare

mortne2001 26/12/2020

From the past

IXION : entretien avec Julien

JTDP 16/12/2020

Interview
Concerts à 7 jours
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
Bones

Très beau message. Mais si le tissu économique et culturel d'un pays peut-être sacrifié au nom de l'incurie à avoir su prévoir/gérer une pandémie, ce ne sont pas les soubresauts d'un festival, qui plus est de Metal, qui vont fa(...)

18/01/2021, 22:45

KaneIsBack

TL; DR

18/01/2021, 20:14

Gargan

j'ai lu "grand raoult musical". 

18/01/2021, 20:13

Simony

Oui c'est le genre de missive qui ne sert à rien. Après ils se battent pour leur job, c'est très bien mais il n'y aura rien en 2021 et même 2022 est trèèèèès hypothétique. Il faut bien comprendre que ça va (...)

18/01/2021, 18:35

metalrunner

Du vent tout ca le résultat sera clair rien nada nothing peau de zob avec une lettre ou mille;

18/01/2021, 18:27

Jus de cadavre

Clair et précis, c'est bien. Même si la ministre (ni même personne en fait) ne sera capable de répondre quoique ce soit d'utile pour le moment hélas...

18/01/2021, 18:16

Gargan

Il va être dans les listes des meilleurs albums 2021 celui-ci haha ! Le sieur Helwin aux fûts, soit dit en passant.

18/01/2021, 09:53

LeMoustre

Sympa, cette vidéo ! D'ailleurs je recommande la compile de Asshole, très complète et d'un bon niveau. Plein d'anecdotes justes comme celle sur la Fnac, par exemple. 

18/01/2021, 09:06

Bones

Vidéo très sympathique et intéressante ! Dans la bande son des années lycée, ce CYTTOYLP.  Je me vois encore trimbaler ma grosse malette de matos d'arts plastiques dans les transports en commun, sur laquelle j'avais reproduit au feutre(...)

17/01/2021, 22:07

Simony

Excellente vidéo comme d'habitude. Avec les documents d'époque, on replonge encore plus au cœur de la bête.

17/01/2021, 18:43

yaccio

bof aussi plat que d'hab'

16/01/2021, 21:13

RBD

Excellente découverte, d'un mid-tempo lourd qui fait penser aux vieux Death, à Morgoth, à Massacre et à toute la vieille Floride en général et à toutes références de Death Metal un peu lent mais inexorable. Un début de ce (...)

16/01/2021, 19:16

Meuleu

Excellent, The Crown comme je l'aime !

16/01/2021, 17:40

Jus de cadavre

Superbe artwork en tout cas !

16/01/2021, 12:43

Seb

Jle trouve vraiment cool ce morceau.Ca fait un bout de temps que j'avais entendu un morceau aussi bon de leur part !

15/01/2021, 18:24

Moshimosher

Bon, ben, là, ça me fait carrément envie !!! A défaut de la fève, je veux bien la couronne !

15/01/2021, 17:18

Humungus

THE STRUTS ???Mortne2001...WTF ???

15/01/2021, 11:53

Humungus

Mais qu'est-ce que c'est que cette pochette putain ???

15/01/2021, 11:50

Gargan

J'attendais de voir ce nom passer. Totalement adhéré à l'ambiance qui s'en dégage (belles lignes de basse qui plus est), achat direct. kling !

15/01/2021, 08:23

Buck Dancer

100% d'accord avec la chro et Jus de cadavre ! Dans mon top 5 de l'année 2020. Du death metal qui se veut transgressif et repoussant, comme à la grande époque. Et moi, ça me mets en joie... 

15/01/2021, 00:16