Deinòs

Deinòs

14/01/2022

Rebel Pyro Musick

Des faits, rien que des faits :

 

DEINOS est un groupe de Metal extrême du nord de l’Italie. Fondé comme projet solo en 2020 par Alberto Ragone (BERITH'S LEGION, PSYCHOTRIA), DEINOS combine le Death technique, le Thrash et le Hardcore avec des composantes plus modernes. 

Ceci étant posé, cet EP, qui accompagne visiblement un longue-durée (Right Ascension) est une affaire plus complexe qu’il n’y parait, et si la page Facebook officielle du groupe n’est suivie que par une centaine de personnes, les choses pourraient bien changer très rapidement après écoute de cette gigantesque claque. DEINOS est donc un projet aux aspirations multiples, et qui ne saurait être défini par une étiquette trop restrictive. Nous garderons donc celle choisie dans la courte bio, parlant de Metal extrême, ce qui convient le mieux à ces morceaux agressifs et puissants.

Alberto Ragone est donc un musicien/compositeur très discipliné, qui connaît très bien ses classiques, et sait les remettre au goût du jour. A l’écoute de sa musique, on pense à STRAPPING, GORGUTS, au Melodeath suédois, mais aussi au Heavy/Thrash plus traditionnel des années 2000, et on se laisse facilement happer par ce vortex de violence intelligente, qui accepte les figures imposées pour mieux les transcender. Mais reconnaissons-le, le Death est l’ingrédient majeur de cet éponyme court, un Death violent mais fin, un Death martelant mais ciselé, qui pratique le changement de rythme à outrance, et qui accepte d’être parsemé de soli d’une rare précision.

Six morceaux seulement, dont une intro et un final bref, mais des invités pour assurer la partie chant. Les amis Paolo Matti (ARCADIA BURSTS, MAOLO) et Giacomo Mineo (ANTIKYTHERA MECHANISM, INFECT TO CONTROL) sont donc venus grogner pour soutenir leur pair, conférant à ce Deinòs la gravité dont il avait besoin. Entre alternance mélodies/ruées dans les brancards, DEINOS se montre sous un jour classique, parfaitement résumé par la bourrasque « The Elemental Drive of Existence ». Nuances, brutalité, intelligence et réactions viscérales, pour un survol crossover de toutes les tendances extrêmes de ces trente dernières années, et un résultat à la hauteur des ambitions.

Si certains passages en mid mélodiques sont encore un peu trop attachés à la tradition, les envolées bestiales donnent un sacré coup de fouet aux esgourdes, et encaisser « 'Til It Blossoms » relève du sadomasochisme, malgré une intro harmonieuse et confortablement Heavy. On apprécie immédiatement cette cadence qui nous rappelle les AT THE GATES et SOILWORK sur les premières secondes de leurs morceaux les plus virulents, et la versatilité dont fait preuve le projet, sans nuire à sa cohérence, permet de laisser filer le temps sans subir la dure loi de la répétition.

Je recommande même très chaudement le massacre organisé de « Black Gold Hound », qui s’appuie sur les trois morceaux précédents pour pousser les traits de caractère à leur paroxysme. Une vraie férocité, une programmation qui joue entre les blasts et les sextolets de grosse caisse totalement écrasants, et une guitare volubile au possible qui enrichissent les compositions d’arrangements naturels basés sur la précision et la dextérité.

D’aucuns se diront que tout ça est un peu court, regretteront aussi la brièveté du final explosif et stellaire de « Ánghelos », mais en tant que CV donné de la main à la main, Deinòs intéresse les RH du Death technique et évolutif, et pourrait bien décrocher un poste intéressant à l’avenir.

   

                                                                                                                                                                                                        

Titres de l’album:

01. Deinòs

02. 'Til It Blossoms

03. The Anthill of Asbestos

04. The Elemental Drive of Existence (feat. Matteo Bonin)

05. Black Gold Hound

06. Ánghelos


Facebook officiel


par mortne2001 le 28/09/2022 à 17:49
78 %    90

Commentaires (0) | Ajouter un commentaire

pas de commentaire enregistré

Ajouter un commentaire


Derniers articles

Insanity Alert + Sekator + Detoxed

RBD 01/12/2022

Live Report

Fleshcrawl + Disfuneral + Median + Nebulizar

Simony 23/11/2022

Live Report

Frustration + Verdun

RBD 22/11/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : live SAMAEL 1990

Jus de cadavre 20/11/2022

Vidéos

The Cure + The Twilight Sad

RBD 17/11/2022

Live Report

Sepultura + Sacred Reich + Crowbar

RBD 12/11/2022

Live Report

European Tour 2022

Simony 02/11/2022

Live Report

Voyage au centre de la scène : les flyers

Jus de cadavre 30/10/2022

Vidéos

Alcest + Rïcïnn

RBD 26/10/2022

Live Report
Concerts à 7 jours
Lying Figures + Mourning Dawn + Lux Incerta 10/12 : Le Klub, Paris (75)
Tags
Photos stream
Derniers commentaires
NecroKosmos

Idem. Un grand homme. Et un dernier album formidable.

04/12/2022, 16:08

NecroKosmos

Voici la raison pour laquelle je ne fais presque plus de concerts. Les téléphones portables à perte de vue qui te gâchent la tienne. Et qui foutent l'ambiance en l'air...

04/12/2022, 16:06

Jus de cadavre (pas log)

Je trouve effectivement que le chant d'Anselmo est très bon. Meilleur qu'avec Down même ! Musicalement ça tient grave la route aussi. Heureux de voir que Wylde ne pourri pas tout avec du shred à gogo (comme il le faisait avec Ozzy ou encore pire avec BLS).(...)

04/12/2022, 14:49

Humungus

Soirée chez un pote hier...Visionnage en after ce matin de tout ça : GDB mais smiley prévisionnel (cf. fests d'été).Et effectivement, le coup des portables, c'est plus que flagrant et dérangeant...

04/12/2022, 14:37

Dédé

Oui ils feraient mieux de profiter du concert . Du coup l'ambiance est moindre . C'est comme ça maintenant il faut s'adapter, il fut un temps où t'aurais même pas oser sortir ton téléphone sinon ça finissait en miettes dans la fosse&nbs(...)

04/12/2022, 12:31

Buck Dancer

J'étais peu concerné par cette "reformation" mais j'avoue que, apparemment, ça le fait bien. Anselmo a l'air en voix et le groove est là. Par contre horrible tout ces téléphones. On voit que ça, aucune vie dans (...)

04/12/2022, 12:08

RBD

Je connais le groupe depuis longtemps, sans être un intime. Simony a visiblement pris la peine d'exhumer la première version nommée "Doors of No Return" pour bien saisir l'apport de ce réenregistrement sous un nouveau nom.L'aspec(...)

03/12/2022, 14:34

Tak

Je viens de lire cet énorme pavé et c'est du très beau boulot, sérieux et documenté : un grand bravo au rédacteur !Quelques albums que je connais dans le lot (rhaaa enfin quelqu'un qui estime les excellents Defiance à leur juste va(...)

03/12/2022, 11:50

Humungus

Toujours émouvant pour moi de revoir Lemmy à cette période de sa vie...

03/12/2022, 10:51

Kenlemortvivant

Ça se voit ! 

03/12/2022, 07:24

RBD

Toujours avec une illustration par Luisma, le guitariste de Haemorrhage. 

02/12/2022, 13:17

Jus de cadavre

Je ne connaissais pas du tout ce groupe français... Eh ben, quelle baffe ! C'est super bien fait et la production (même si ça a été remasterisé) est juste excellente pour l'époque ! Comment un tel truc n'a t-il pas eu plus de succ&egr(...)

02/12/2022, 12:36

Gargan

Typiquement moi le vendredi soir

02/12/2022, 07:04

Arioch91

@metalrunner : Du megadeth pas renversant chanté par James.

30/11/2022, 19:57

RBD

C'est vrai que ce riff Speed-Thrash passerait bien chez Megadeth sans le chant. Mais je ne me mets pas du tout à rêver d'un album entier bien pêchu, c'est juste un premier extrait. Le concept du double concert avec premières parties différentes est (...)

30/11/2022, 16:02

Humungus

metalrunner + 1 hé hé hé...Plus sérieusement (quoique...), le post de Jus de cadavre aurait pu être mien.

30/11/2022, 09:51

Sadam Mustaine

Depuis 25 ans c'est une blague.Du moins Metallica est un monstre du Métal en se reposant sur 10 ans de sa vie et 5 albums.Depuis 25/30 ans et les cheveux courts c'est même pas digne d'être top 50

29/11/2022, 21:12

Hoover

C'est atroce...

29/11/2022, 20:19

metalrunner

Du megadeth chanté   par James

29/11/2022, 13:37

Dédé

Le morceau est vraiment bien , oui le chant gâche un peu 

28/11/2022, 22:51